Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Insomnie/Rêves à outrance

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 16 Juil 2019 - 12:23

Bonjour à tous,

C'est mon premier message sur le forum. Je viens pour essayer de comprendre un peu plus ce qui m'arrive en ce moment.

Un bref résumé tout d'abord de ma situation, je suis un homme de 26 ans, je suis très angoissé et souffre de diverses phobies me conduisant le plus souvent à ne pas/peu sortir ( agoraphobie). Depuis l'enfance je vis le moment du couché comme un véritable enfer et je le repousse toujours jusqu'à l'épuisement en ayant pleinement conscience du côté néfaste de la chose, or malgré tous les problèmes d'anxiété qui me pourrissent la vie d'ordinaire je dors 6/8h par nuits, je mets environ 30 min à m'endormir et je me réveils 1/2 fois pour aller aux toilettes et en me rendormant aussi rapidement.

Depuis environ 10 jours chaque nuits j'ai l'impression de "perdre" de plus en plus le sommeil je m'explique, cela a commencé par la nuit entre coupé d'un réveil d'une heure environ entre 2*3/4h ( toujours un "bon sommeil"). Or depuis 6/7 jours je mets 2h pour m'endormir et ensuite c'est parti pour une cascade de rêves en série ( que je me rappels tous en intégralité). J'ai l'impression de ne faire plus que du sommeil paradoxal!!!

J'ai fait quelques recherches sur le sujet et je ne comprends pas mes nouveaux cycles car le peu de temps que je passe à dormir ce n'est selon moi "QUE" des rêves! Une impression de n'avoir aucun sommeil profond/récupérateur. Je précise que entre chaque "cycles" je galère à nouveau 30min/1h pour me rendormir!

Bilan j'étais déjà KO la plupart du temps avec cette anxiété chronique, mais sans sommeil je doute de pouvoir gérer la situation ce qui évidemment m'engendre plus de stress.

Tous les conseils sont les bienvenus Smile
Revenir en haut Aller en bas
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 19 Juil 2019 - 7:25

Hier encore dormi en étant réveillé chaque fois après 1h15 de sommeil a 5/6 reprises avec que des rêves en souvenirs.
Au réveil l’impression d'être toujours autant fatigué malgré un temps de sommeil pas si « court ».
Quelqu’un a t’il un avis sur ces réveils intempestifs avec l'impression de faire uniquement du sommeil paradoxal?

J’espère que quelqu’un pourra m’aider
Revenir en haut Aller en bas
Net of magic



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:15

C'est un état d'hypervigilance induit par l'anxiété permanente en journée : je ne suis pas spécialiste mais le sommeil est sans doute devenu plus léger car le corps toujours maintenu en alerte ne peut plus lâcher prise.
Il faudrait travailler sur les facteurs anxiogènes qu'ils soient liés au sommeil ou non, via une TCC voire avec un psychiatre si une aide médicamenteuse ponctuelle s'impose pour récupérer a minima.
Revenir en haut Aller en bas
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:59

Bonjour,

J'ai eu ce phénomène quelques fois l'hiver dernier, c'est angoissant.

J'ai fait une polysomnographie plusieurs mois après qui faisait apparaitre que je tombais dans le sommeil paradoxal plus vite que la norme. On m'a expliqué que c'était un signe de dépression sachant que la science ne connait pas encore grand chose sur le sommeil. L'explication de Net of magic me parait tout aussi sensée.
Revenir en haut Aller en bas
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyDim 21 Juil 2019 - 12:44

Bonjour à tous,

Merci Net of Magic et Nell pour les réponses. Dans le même temps j'ai lâché le boulot pendant 10 jours et j'ai refait quelques "bonnes nuits" donc je me sens mieux dans l'ensemble. L'équilibre reste fragile et après toutes les lectures et notamment les réponses sur ce forum je constate qu'il est très important ( encore plus que ce que je le pensais) de s'astreindre à une routine.

Revenir en haut Aller en bas
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyDim 21 Juil 2019 - 14:25

Oui, d'ailleurs je me demande comment font les gens qui ont un métier à horaires variables... Contente que ça s'améliore pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMer 24 Juil 2019 - 11:58

Le travail posté (avec des horaires variables) n'est pas toujours simple à aménager avec un bon sommeil… Il est alors utile de que bien comprendre les mécanismes en cause afin de garder un équilibre. En outre, les années qui passent rendent notre horloge biologique moins souple ce qui tend à majorer les difficultés…
Pour Badnight, rassurez-vous, on ne fait jamais que du sommeil paradoxal. Seuls les tout nouveaux nés et les narcoleptiques (ou certaines personnes en décalage de phase) peuvent s'endormir en sommeil paradoxal. Chez les autres personnes, le sommeil paradoxal vient après du sommeil lent, (même si effectivement un peu "trop" rapidement chez une personne déprimée).
Le problème pour l'insomniaque est plutôt alors que ce sommeil lent puisse atteindre un stade suffisamment profond, ce qui est entravé par l'hypervigilance qui nous garde "aux aguets". C'est ainsi en travaillant sur la bonne gestion de l'anxiété et en favorisant toutes les techniques qui permettent de conditionner la détente que l'on pourra juguler cet hyperéveil.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 30 Juil 2019 - 2:08

Bonsoir,

A nouveau mon sommeil est "déréglé", je peux faire une nuit et être réveillé à chaque cycles, une autre ou j'ai du mal à m'endormir et ou je suis réveillé après 3h de sommeil en étant "bien éveillé"...

@morphee souffrant depuis des années de problèmes d'anxiété sévère/phobies, cela n'a jamais eu d'impact étrangement sur le sommeil. Que voulez-vous dire par "même si effectivement un peu "trop" rapidement chez une personne déprimée"?

Et une autre question @morphee pour me "rassurer" si vous pouvez y répondre. J'ai lu beaucoup de posts sur le forum notamment sur la TRTPL etc, est-ce que des personnes aujourd'hui du forum ont retrouvé un sommeil que j'appellerai classique? La plupart des gens que je côtoie peuvent s'endormir en quelques minutes et font des nuits en continue, cela induit beaucoup de "colère" de ne plus avoir cette sensation de ne plus dormir quand j'en ai besoin.

Merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
Neja44



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 30 Juil 2019 - 14:57

Bonjour,

J'ai bien connu ces problèmes d'endormissement, ces réveils précoces ou ces multiples réveils et je suis désolée d'apprendre ce que tu traverses.

Je me permets de te poser quelques questions : quand tu as commencé à avoir des problèmes de sommeil, as-tu paniqué ? Est-ce que tu es angoissé la journée à l'idée d'aller te coucher en te disant que tu ne vas pas dormir ? Est-ce que tes pensées sont centrées sur ce problème de sommeil ? Si oui, ne cherche pas plus loin, c'est l'angoisse de mal dormir qui explique le maintien de ces insomnies et cette mauvaise qualité de sommeil. Tu parles des gens que tu côtoies et qui dorment bien et moi aussi j'avais ce genre de pensées... Quand une amie me parlait de sa grasse matinée, j'étais en colère et j'en étais rendue à ne plus supporter de voir des gens dormir dans des films.

La clé, c'est le lâcher-prise, se dire "Je ne dors pas ? C'est pas grave". Je dis ça mais ça m'a pris des mois (mes insomnies ont démarré en février et ça s'améliore vraiment depuis fin juin-début juillet) avant de réussir à le faire...

Bon courage,

Jeanne
Revenir en haut Aller en bas
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 30 Juil 2019 - 16:57

Bonjour,

Merci pour votre réponse. Pour répondre à vos questions je ne me suis pas vraiment paniqué pour le sommeil car je peux dormir "quand je veux" ( je bosse à la maison et je peux prendre le luxe de ne pas travailler si je n'en ai pas envie) et habituellement je m'endors dès que je lâche prise. C'est parfois assez long pour moi mais par exemple je pratique l'auto hypnose et je "m'endors" presque à chaque fois... Or depuis le début des problèmes de sommeil même pendant une auto hypnose je ne pars pas dans un sommeil profond malgré l'extrême fatigue.

Par contre pour aller dormir je ne me dis pas que je ne vais pas dormir car au final je dors mais je dors mal et me sens toujours aussi fatigué, la qualité du sommeil étant véritablement exécrable...
Revenir en haut Aller en bas
Net of magic



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 30 Juil 2019 - 17:20

Bonjour,

Je me permets d'anticiper sur la réponse de Morphée : je me souviens avoir lu sur un de ses posts qu'il faut environ 15 jours de RTPL pour en constater les bénéfices (autrement dit obtenir un sommeil un peu plus qualitatif).

Neja44, votre capacité à lâcher prise concernant vos insomnies a-t'elle fait suite à un état psychologique résigné du type "je n'en peux plus, je laisse tomber et j'arrête d'essayer de prendre la main sur mon insomnie", et c'est justement à ce moment que ça s'est arrangé ?
Une psy spécialisée dans les troubles du sommeil m'a aussi évoqué les vertus du lâcher-prise, comme quoi il n'y aurait de toute façon rien d'autre à faire. Mais comme le lâcher-prise ne fonctionne pas sur commande...
Je ne sais pas comment va se dérouler cette longue "phase" que je traverse, ni combien de temps je vais tenir sans avoir recours aux médicaments (c'est pour l'instant ma crainte d'une spirale dépendance-sevrage qui me fait les éviter)
Revenir en haut Aller en bas
Neja44



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMar 30 Juil 2019 - 17:59

Badnight, désolée, c'était sans doute une mauvaise piste... Je n'en sais pas beaucoup plus du coup, j'espère que Morphée pourra t'apporter un éclairage.

Net of Magic, c'est une combinaison des deux. Je vois une psy spécialisée dans les TCC depuis avril et elle m'a beaucoup aidé à analyser cette période et à me faire comprendre que mes insomnies étaient uniquement provoquées par mon angoisse... de ne pas dormir (j'ai toujours très bien dormi avant, il m'est arrivé d'avoir des réveils nocturnes mais je ne connaissais pas l'insomnie d'endormissement avant cette année !).

J'ai commencé à lâcher-prise et il n'y a pas de mystère : plus je suis détendue, moins je pense à mon sommeil et mieux je dors. Mes dernières mauvaises nuits étaient clairement liées à mon état psychologique. Par contre, j'ai toujours de courts éveils nocturnes (2 ou 3 dans la nuit) que je n'avais pas avant mais je pense que c'est parce que je pense encore à mon sommeil même si je suis moins centrée dessus. Ma psychologue me dit que je n'aurais plus aucun problème quand... je n'y penserai plus du tout !

Mais c'est un long travail : il m'a fallu presque 4 mois pour lâcher-prise (un peu). Concernant les médicaments, au début de mon épisode insomniaque, j'étais tellement paniquée que j'ai eu des somnifères lourds directs : zopiclone, théralène, anxiolytiques... Et petit à petit, j'ai diminué et je ne prends plus que de la mélatonine en vente libre aujourd'hui, sur les conseils de ma psy. Donc je pense qu'il ne faut pas complètement diaboliser les médocs...

Mais voilà la clé : lâcher-prise, ne plus penser à son sommeil, retrouver le naturel d'avant !

Force et courage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Net of magic



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMer 31 Juil 2019 - 13:17

Bonjour Neja44, merci pour votre retour ! Vous avez enfin trouvé la porte de sortie du cercle vicieux...
Je me demande toutefois pourquoi le temps nécessaire pour se rétablir se compte toujours en mois voire en années, et ce même si la source initiale du trouble a disparu.
C'est assez déprimant lorsque l'on se trouve au début du chemin de croix, même si rationnellement cela n'a pas de sens de faire des prospectives sur la durée potentielle de "guérison", puisqu'on ne sait pas quand ça commencera à aller mieux...
Bon courage et bonne continuation à tous.
Revenir en haut Aller en bas
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 7:15

Bonjour,

Après avoir à nouveau mal dormi hier j’ai eu la « bonne idée » de prendre un somnifère ( Havlane) cette nuit. J’en ai pris plus jeune avec toujours de très bons effets et je dois l’avouer même un certain plaisir du sommeil avec... cette nuit je ne me suis simplement pas endormi une seule minute 😅

Ce matin j’essaye de trouver une solution et je n’en vois vraiment pas... j’ai l’impression que toute ma vie s’ecroule. Le somnifère était pour moi la « solution » ultra ponctuelle pour dormir enfin correctement et là c’est la désillusion!

Merci à ceux qui m’ont répondu.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 2 Aoû 2019 - 14:32

Bonjour,
Les somnifères ne sont jamais des baguettes magiques. Le fait que cette fois, l'havlane n'ait pas marché ne veut pas dire qu'il ne marchera plus jamais, mais permet de relativiser son effet magique…au moins, cela vous évitera d'en devenir dépendant Wink
Il y a plein d'explications qui peuvent faire qu'un médicament efficace à un temps t, ne l'aest plus une autre fois...
Peut-être aviez-vous pris plus de café que d'habitude ou plus tard ?
Peut-être aviez-vous travailler plus tard sur écrans ?
Peut-être aviez-vous eu une contrariété pénible ?

Dans vos précédents posts, vous mentionniez : "je peux dormir "quand je veux" ( je bosse à la maison et je peux prendre le luxe de ne pas travailler si je n'en ai pas envie) et habituellement je m'endors dès que je lâche prise."
C'est à double tranchant de dormir dès que possible...car un des mécanismes du sommeil est basé sur la pression de sommeil. quand on dort plusieurs fois dans la journée, on peut manger tout son capital sommeil et ne plus pouvoir fermer l'œil de la nuit. Le restect de la balance veille/ sommeil est crucial pour réparer son sommeil.
Les micro-siestes en début d'après midi oui, mais plusieurs siestes longues et / ou tardives : NON !
Dans tous les cas , veillez à respecter: la régularité du lever (7j/7, même après une mauvaise nuit), diminuer les excitants et éviter l'exposition aux écrans 2 heures avant le coucher.
Ce sont des conseils qui ne peuvent qu'améliorer votre sommeil petit à petit, en toute discrétion...
Bon courage !


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMer 28 Aoû 2019 - 12:33

Bonjour,

Merci pour votre réponse @MORPHEE je n'avais pas pu répondre pendant la pause de forum. Concernant l'Havlane je me suis "accordé" à deux reprises pendant 6/7 jours 1/2 Havlane espacé d'une pause d'une semaine pendant le mois d'Aout ayant ma belle famille à la maison notamment. Pensez-vous que je puisse déjà être "accro"? J'en avais déjà consommé sur de plus longues périodes il y a quelques années sans réels raisons.

Depuis mon dernier arrêt j'ai commencé à mettre des horaires beaucoup plus "normales" de sommeil en place tout en suivant une majorité de vos conseils ( pas d'excitant le soir, moins d'écrans, etc) sans pour autant je le précise me FIXER un réveil, me souhait initial était 1h-8h30. Le bilan de cela, les premières nuits ont été mauvaises en terme de qualité avec un vrai sommeil profond que le matin 8h/11h ( donc dépassant mon horaire de lever si capital). A ce moment là mon sommeil était peu qualitatif mais vivable, je précise que je prenais 1 cachet de Mélatonine 1,9mg.

Ensuite grosse insomnie avec endormissement le "matin", 7h-12h puis 9h-11h... Ce réveil après 2h de sommeil seulement comme si j'étais bien éveillé m'a énormément fait de mal moralement car contrairement à certains autres membres je ne supporte pas aussi peu de sommeil. Le stress chronique que je vis depuis des années m'épuise déjà littéralement au quotidien... Conséquence nuit suivante je ne dormais toujours pas à 4h du matin donc j'ai repris 1/2 havlane Sad

J'ai donc 4 questions principales si vous pouvez y répondre:

1/ Depuis des années mon sommeil était décalé mais finalement bien réglé sur 3/6h pour l'endormissement jusqu'à 11/14h pour le lever. Me conseillez-vous de continuer mes efforts pour me recaler sur un rythme "normal" type 1H-8H30 plus "sain"?
2/ J'ai beau lire les commentaires des insomniaques qui se bougent et font du sport malgré une nuit blanche ne je comprends pas comment ils font, sincèrement la fatigue engendré par mes blocages "quotidiens" du diaphragme me paraît insurmontable en cas de nuit blanche ( ou -3h sommeil). Avez-vous un conseil?
3/ Je suis déjà "accro" au Xanax avec 1/2 50mg tous les jours ( pas la nuit habituellement ). Je ne souhaite pas devenir accro à une nouvelle benzo, j'ai lu que certains en prennent en cas de besoin 1 à 2 nuits par semaines en périodes de grosses insomnies, qu'en pensez-vous?
4/ J'envisage très sérieusement la RTPL à partir de demain et une chose me questionne, les personnes doivent ils ensuite suivre toute leur vie avec ces règles "strictes"? Je veux dire par là que les gens "normaux" eux décalent leur rythme de coucher/lever régulièrement en fonction de soirées, vacances etc. ( exemple ma femme étant au foyer s'est couchée/levée 3/4h plus tard qu'habituellement pendant les grandes vacances et n'aura aucun soucis à dormir plus tôt dès la rentrée).

Merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
Net of magic



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyMer 28 Aoû 2019 - 13:10

Bonjour,
Je refaisais également un tour sur le forum pour répondre à Morphée en retard, j'en profite pour vous répondre brièvement, au cas où.
J'ai commencé la RTPL pendant le mois d'août, c'est sûr que c'est un peu restrictif en termes de vie sociale le soir, mais il faut ce qu'il faut. Il ne faut pas voir ça comme quelque chose que l'on fera "toute sa vie", c'est simplement une mesure de bon sens qui va permettre de consolider le sommeil sur le moyen et long terme. Et il faut faire des choses que l'on aime en parallèle, ou en tout cas se distraire, pour se décentrer du problème.
Le livre "Retrouver le sommeil par soi-même" du Dr Sylvie Royant-Parola en parle plus en détail. Son site : https://www.royant-parola.fr/
Pour le sport j'ai commencé la natation certes sans être dans une forme olympique (je ne suis pas du tout quelqu'un de sportif) : mais il faut savoir que cela peut faire céder les douleurs chroniques de bouger (il n'y a rien de pire que de rester immobile)... J'ai fait environ 2h+2h de natation la semaine dernière, ràs malgré le fait que j'avais dormi environ 4h avant chaque séance. Je me sentais même mieux après : l'activité physique n'a pas aggravé mes douleurs de stress. Mais ça reste sans doute trop tôt pour noter un bénéfice sur la qualité de sommeil.
Par contre c'est vrai qu'en termes de récupération ce n'est pas idéal, mais il faut penser long terme. Les troubles du sommeil sont évolutifs (sauf quand ces signaux sont masqués par les médicaments), la situation dans laquelle vous vous trouvez aujourd'hui ne va pas durer éternellement. Il faut essayer de lâcher prise, même si vous n'y parviendrez pas du jour au lendemain.
En règle générale l'angoisse mine davantage que la simple fatigue physique : si on est angoissé chronique, on s'en trouve épuisé nerveusement même après une bonne nuit.
Avant j'avais les mêmes horaires décalés que vous (coucher 6h, lever 14h, et ça c'était pour la version la plus matinale, si j'ose dire), et ce pendant longtemps, maintenant par la force des choses je suis devenu "du matin" et je n'ai plus envie de revenir aux anciens horaires. J'ai même eu un lever à 5h30 l'autre jour, et la journée qui a suivi a été plus que correcte.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 30 Aoû 2019 - 9:42

Restreindre le temps que l'on passe au lit est une excellente façon de retrouver une bonne alternance veille sommeil, mais à condition de garder très fixe l'heure de lever. Ceci permet de garantir la bonne succession des différents stades de sommeil, essentielle pour la qualité du sommeil: en effet, le sommeil est un rythme et c'est la régularité de l'heure du lever qui permet une bonne synchronisation de nos rythmes et par conséquent une meilleure amplitude de chacun d'eux.
Mais pour Net of Magic, la RTPL n'est en fait pas du tout limitante (J'ai commencé la RTPL pendant le mois d'août, c'est sûr que c'est un peu restrictif en termes de vie sociale le soir) car au contraire, se coucher tard augmente la pression de sommeil ce qui facilite l'endormissement et la profondeur du sommeil…
Par ailleurs, tout à fait réel est le bénéfice d'une activité sportive routinière, en effet à moyen ou long terme car cela joue aussi sur les rythmes en renforçant leur bonne synchronisation. Ainsi, une petite activité physique quotidienne est plus efficace pour la qualité de sommeil qu'un exploit sportif, (qui serait d'ailleurs plus difficile à mettre en œuvre quand on est en manque de sommeil!).
La typologie circadienne (du matin ou du soir) est variable selon les individus, mais dépend aussi des obligations que l'on a. Dormir de 3:00 à 10:00 se fera plus facilement en se levant systématiquement à 10:00... Une fois encore, c'est la régularité du lever qui prime

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
Net of magic



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/06/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 30 Aoû 2019 - 10:02

Bonjour,
@Morphée merci de ces précisions. En fait j'avais compris qu'il fallait aller se coucher lorsque les signaux de fatigue surviennent (baîllements etc) ; sinon je me réveille et me lève toujours à la même heure (6h10). Par contre si je tente de repousser l'heure du coucher, le sommeil est de nouveau haché. Donc pour l'instant je tente de conserver une heure de coucher assez tôt pour préserver quelques heures de sommeil en continu, même si la forme du lendemain n'est pas idéale, c'est moins pire que lorsque c'est haché. Je ne sais pas si je suis bien les recommandations du coup, mais ce mode opératoire m'a au moins permis de diminuer un peu le niveau de stress général.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 30 Aoû 2019 - 11:21

Bravo pour le lever très régulier, c'est le plus important pour respecter les mécanismes physiologiques qui sous-tendent le sommeil.
Pour l'heure de coucher, il est en effet indispensable d'attendre de bien ressentir la somnolence pour aller se coucher. En revanche, il est parfaitement judicieux de composer avec vos caractéristiques propres: quand bien même retarder le coucher augmente la pression de sommeil ce qui favorise habituellement un sommeil plus profond, si pour vous cela majore le sentiment d'alerte ou d'inquiétude, alors gardez votre horaire classique!
Il faut ainsi trouver le juste milieu entre les comportements préconisés, et l'appropriation que vous pouvez en avoir...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 30 Aoû 2019 - 11:48

Merci pour vos réponses.

J’ai commencé aujourd’hui la RTPL avec un couche à 2h, lever 8h. J’ai choisi un horaire de lever à 8h pour pouvoir emmener ma fille de 6 ans tous les matins à l'école, ce qui n’arrivait pratiquement jamais. J’utilise depuis hier soir le bandeau Dreem qui m’a indiqué un sommeil de 4h58. Là je suis ko avec le recalage sur ce rythme mais je vais m’accrocher.

Puis je faire une micro sieste de 15/20 minutes en début d’après midi?

Morphée j’ai une question très importante pour moi dans le
Cadre de ma gestion du stress. Comme je vous ai dit j’ai pris à 2 reprises sur 7 jours environ 1/2 Havlane espace de 7 jours entre les deux. De part votre expérience un effet rebond est il possible?
Et question subsidiaire si malheureusement une ou plusieurs nuits étaient « terribles » peut on faire une nuit avec somnifère en RTPL bien évidemment en respectant les horaires de coucher/lever?

Merci par avance,
Revenir en haut Aller en bas
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 6 Sep 2019 - 11:34

Après 7 jours de RTPL environ 2h-8h15 tous les jours mon bandeau m’indique environ 5h à 5h30 de sommeil avec presque 2h de sommeil profond donc c’était sur la bonne voie.
Malheureusement cette nuit j’ai « craqué » entre stress ( hors sommeil) et fatigué, j’ai pris 1/2 Havlane et réveil à 10h40...

Je vais reprendre ce soir la RTPL qui sincèrement après seulement 4/5 jours m’avait fait « redormir » avec un seul réveil nocturne ressenti donc que du bonheur.
Après combien de bonne nuits peut on envisager de rallonger son temps de sommeil? Car personnellement 5h30 de sommeil c’est trop peu, il me faudrait 1h de plus pour être en forme.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyJeu 12 Sep 2019 - 10:41

En principe, les techniques comportementales (comme réduire le temps qu'on passe au lit pour augmenter la pression de sommeil) peuvent tout à fait aller de pair avec la prise d'un traitement hypnotique. Le seul inconvénient (que vous venez d'expérimenter!) est que l'hypnotique entrave la bonne mise en œuvre des techniques, et comme ici vous fasse dépasser l'heure de lever habituelle…
Ainsi, si vous craquez en prenant un hypnotique (et il est parfois très utile d'avoir une solution de secours en matière de sommeil!), faites en sorte que cela ne modifie pas les comportements préconisés, ...au risque de perdre tout le bénéfice patiemment accumulé.
Enfin, vous éviterez tout effet rebond en gardant la prise très occasionnelle, suffisante pour éviter le cercle vicieux que génère un surplus de stress non géré.
Concernant le moment pour allonger la période impartie, on le fait en calculant son efficacité du sommeil; celle-ci se calcule en divisant le temps réellement dormi par le temps passé au lit. Quand ce ratio est supérieur à 85% pendant 3 à 4 jours de suite, on peut avancer l'heure de coucher d'une petite demie heure. Si la bonne continuité du sommeil "tient" encore 3 ou 4 jours (c'est à dire si l'efficience reste supérieure à 85%), on peut continuer à avancer l'heure de coucher. Sinon on patiente, voire on revient à l'horaire précédent si l'efficience chute en deçà des fameux 85%… C'est ainsi la qualité du sommeil qui oriente la durée qu'on y consacre.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
badnight



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/07/2019

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyVen 13 Sep 2019 - 18:27

Après 5/6 nuits en RTPL vendredi soir dernier j’ai décidé de ne pas me « prendre la tête » avec le coucher/lever vu que la structure de mon sommeil était meilleur et je ne voulais plus dormir 5h. Résultat jusqu’à mercredi soit 5 nuits environ 7/8h de sommeil avec un seul éveil nocturne, bref que du bonheur.

Les deux dernières nuits j’ai a nouveau eu des réveils nocturnes avec re endormissements rapide mais c’est énervant. Ce matin je me suis réveillé 4 fois entre 6h et 8h45...

Bilan j’ai conscience déjà que je peux redormir correctement sans passer par les somnifères, que la RTPL aide pour structurer à nouveau les rythmes mais j'hésite a reprendre car c’est tellement agréable d’aller au lit quand « on veut ». Je veux dire par là que j’y vais quand la pression est maximum et que je « sais que je vais dormir ». Cela me donne un plaisir immense alors qu’avec la RTPL j’ai l’impression d’être esclave de mon sommeil 😅

Pour terminer la chose qui me fait peur c’est que même quand la confiance revient j’ai l’impression que cela restera comme une jambe cassée, à savoir qu’a chaque « insomnies/réveils nocturnes » je me dirai que le problème revient à nouveau alors que c’est moi qui le laisse prendre cette importance.

Merci pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15462
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie/Rêves à outrance Empty
MessageSujet: Re: Insomnie/Rêves à outrance   Insomnie/Rêves à outrance EmptyLun 23 Sep 2019 - 11:47

Avoir expérimenté l'insomnie et ses conséquences peut en effet rendre "fragile" du sommeil. Mais pas de fatalité, et dès lors que vous avez également expérimenté les stratégies qui fonctionnent, vous devenez en charge de votre sommeil.
En revanche l'envie de retrouver son confort concernant le sommeil est bien légitime, et il serait dommage que reculer votre heure de coucher de façon trop extrême vous entrave dans le plaisir de dormir…
Peut être un bon compromis serait de garder l'heure de lever la plus régulière possible, et plutôt que se fixer une heure de coucher, que vous ajustiez celle-ci à votre sensation de somnolence , sans "vous prendre la tête", mais simplement en évitant le cercle vicieux du "il faut que je dorme" de l'insomniaque qui se couche tôt "au cas où le sommeil viendrait"….

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie/Rêves à outrance
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: