Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sevrage Imovane (dose et durée importantes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aclaire



Nombre de messages : 3
Localisation : LYON
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Sam 4 Fév 2012 - 11:43

Bonjour,

J'ai pris de l'Imovane pendant 16 ans quasi sans interruption, souvent 1/ nuit et depuis 2005 2 minimum par nuit (jusqu'à 4) ou 2 Imovane + Valium.
On dira que ma posologie de "croisière" a été 2 Imonave + 2 Lexomil par nuit depuis 2005. J'ai essayé moult thérapies (EMDR, Sophro, psychanalyse,.... puis haptonomie depuis 1 ans). Au bout d'un an d'hapto, nous avons décidé de commencer le sevrage cad plus d'Imovane et seulement 2 Lexomil.
ça fait 4 semaines que j'ai commencé et je dois dire que c'est très dur. Je suis épuisée, triste, jambes en coton, irritable.... pas idéal quand on est chef d'entreprise.
A L'hôpital Lyon-Sud, on m'a prescrit une exploration du sommeil en mars et un rendez-vous en mai... mais tout ça est loin (trop loin).
Comment être suivi aussi d'un point de vue médical et non pas seulement psy pendant cette période ?
Merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Lun 6 Fév 2012 - 20:46

bonsoir

Faire un sevrage d'une ou deux molécules de benzos (ou assimilé) a demi-vie moyenne directement lorsque l'on est dépendante comme tu semble l'être, me parait un peu surréalite.

Je te conseille de lire très longuement les conseils qui se trouvent sur internet concernat le sevrage des benzodiazépines, en commençant par ce site :

http://www.benzo.org.uk/freman/index.htm
(sauf le chapitre sur les antidépresseurs qui est totalement obsolète)

Bien que cette méthode soit considérée encore beaucoup trop rapide par de nombreuse vicitmes, c'est une très bonne base.

Je rappelle qu'il est conseillé de se faire mettre en arrêt maladie pour toute la période du sevrage et du post sevrage.

Note : tu n'as pas pris ces drogues, on te les a prescrits, ce qui n'est pas du tout la même chose....


Dernière édition par tudore le Mar 7 Fév 2012 - 3:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aclaire



Nombre de messages : 3
Localisation : LYON
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Lun 6 Fév 2012 - 21:51

Merci pour cette réponse, je vais essayer de tenir. J'ai été obligée de ne pas travailler vendredi, j'étais vraiment épuisée. Il fallait que je me couche. Je vais tenter de joindre hypnor, voir s'ils pourraient me conseiller un médecin, car j'ai vraiment besoin d'un encadrement médical, toutes les infos lues me le confirment.
Merci encore pour ces infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmotte21

avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Lun 6 Fév 2012 - 22:05

N'as-tu pas un médecin traitant ? Je commencerais par
m'adresser à lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aclaire



Nombre de messages : 3
Localisation : LYON
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Lun 6 Fév 2012 - 22:13

oui, enfin. C'est lui qui a fortement contribué à me maintenir dans cette dépendance... 5 ans de prescriptions avec des doses hors AEM, je ne pense pas lui faire encore confiance sur ce plan. Je le consulterai sans problème pour un rhume ou autre chose mais à propos de mon sommeil.... bof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Mer 8 Fév 2012 - 12:02

Il parait important en effet de bien être épaulée pendant le sevrage, le plus logique étant par ceux qui ont préconisé le sevrage.
Autrement, pour ce qui est du sevrage des hypnotiques, il est pertinent et conseillé de suivre une hygiène de sommeil rigoureuse (pour mettre tous les atouts de votre côté), essentiellement de favoriser la bonne synchronisation de vos rythmes (heure de lever très régulière même le we, activité physique et exposition à la lumière, de préférence le matin), mais auusi de garder unebonne pression de sommeil en poscrivant tout endormissement dan sla journée, et bien sûr d'éviter les excitants (café, thé, cola, ...) dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Mer 8 Fév 2012 - 14:51

En tant que victime des benzodiazépines et d'un syndrome prolongé de sevrage, je déconseille très fortement, en cas de symptomes sévères le levé a heure fixe.
Car dans ce cas l'heure de venue du sommeil est totalement alléatoire et c'est un abération total de se privé de rares haures de sommeil.
Mais ce n'est que le résutat de mes longues années d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Imovane (dose et durée importantes)   Ven 10 Fév 2012 - 16:55

"A chacun son sommeil" est en effet la conclusion à laquelle on revient toujours!
Les études mettent clairement en évidence que le sommeil résulte de la pression de sommeil conjuguée à la bonne synchronisation de l'horloge biologique. Il s'opère en effet une synergie entre les deux mécanismes qui
augmente la solidité et la qualité de notre sommeil.
Il est tout à fait possible que chez vous la pression de sommeil prenne le pas sur la rythmicité de votre horloge dans la structuration de votre sommeil, mais ceux qui souhaitent également renforcer l'amplitude de leurs rythmes vont gagner à garder une heure bien régulière de lever.
Notre horloge est entraînée essentiellement par la lumière et également par les autres rythmes , on peut donc renforcer encore cette bonne synchronisation en s'exposant le matin à la lumière du jour et en pratiquant une activité physique qui élève la température interne (autre rythme sur lequel vient s'ajuster notre rythme veille sommeil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Sevrage Imovane (dose et durée importantes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sevrage Imovane (dose et durée importantes)
» sevrage imovane et angoisses nocturnes
» Sevrage imovane et angoisses nocturnes
» sevrage de l'imovane
» sevrage Imovane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: