Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Imovane et sevrage

Aller en bas 
AuteurMessage
bigoudis



Nombre de messages : 4
Age : 50
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 21/04/2007

Imovane et sevrage Empty
MessageSujet: Imovane et sevrage   Imovane et sevrage EmptyMer 25 Avr 2007 - 18:12

Bonjour à tous,

sujet à d'énorme crises d'angoisse avec manifestations symptomatiques, je suis depuis un mois un traitement avec effexor 37,5 LP (0-1-2) urbanyl (1-1-1-1) et ayant des problèmes de sommeil le psychiatre qui me suit m'a prescrit de l'imovan 7,5 depuis 15 jours souhaitant dormir sans comprimé comment me sévrer de l'imovane, et retrouver un sommeil correct, sachant que sans imovane mes nuits sont hachées ou réveille à 3 ou 4 heures du matin sans se rendormir voir des nuits blanches. pas super !!

je vous remercie pour votre réponse

Bigoudis afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15284
Date d'inscription : 29/11/2005

Imovane et sevrage Empty
MessageSujet: Re: Imovane et sevrage   Imovane et sevrage EmptyVen 27 Avr 2007 - 10:18

Toute hypnotique entraine une insomnie de rebond - et ca c'est pourquoi ils sont difficiles d'arreter..... Votre psy a choisi expres un hypnotique qui est moins nocif que les autres - qui est censé d'entrainer moins de dépendance et moins d'insomnie de rebond.

Pour vous la difficulté c'est que l'anxiété entraine des difficultés de sommeil, souvent des difficultés d'endormissment et un sommeil fragmenté, en raison de l'hyper-éveil induit par les angoisses. Donc pour traiter les insomnies il faut d'abord maitriser les angoisses, sinon le sommeil va rester hachuré. Je suis d'accord avec vous - je prefere que vous dormez sans médicament mais avec vos angoisses je doute que vous aller dormir. Essayer de garder le dose minimum d'Imovane nécessaire et de ne pas l'utiliser (si possible) tous les jours. Comme ca vous allez éviter les troubles de dépendance et les sevrages difficile.

Il faut continuer votre traitement pour l'anxiété, et envisager une sevrage de votre hypnotique par petits paliers dans un second temps....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bigoudis



Nombre de messages : 4
Age : 50
Localisation : Arcachon
Date d'inscription : 21/04/2007

Imovane et sevrage Empty
MessageSujet: Re: Imovane et sevrage   Imovane et sevrage EmptyVen 27 Avr 2007 - 23:32

Merci beaucoup pour votre réponse Docteur Morphée.

C'est difficile de devoir prendre qq chose pour dormir, mais effectivement ne pas ou peu dormir, est invivable Evil or Very Mad

A partir de combien de temps peut-il y avoir une dépendance à l'imovane sachant que je prends 1 comprimé par soir depuis 14 jours ? est-il possible de faire un seuvrage en douceur en prenant un traitement encore moins fort au fur et à mesure jusqu'au seuvrage total ?

Et cette dépendance est-elle la même pour l'urbanyl ?

Est-ce que l'homéopathie ou l'accupuncture peuvent aider pour faciliter le seuvrage et ses effets secondaires ? voire "rééquilibrer" le sommeil ?

Rien n'est simple dans ce genre de chose !!! et la dépendance me fait peur.

je vais essayer de prendre 1/2 d'un comprimé, on verra ... peut-être qu'avec un bon livre, la nuit sera correcte. study !

Bigoudis afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15284
Date d'inscription : 29/11/2005

Imovane et sevrage Empty
MessageSujet: Re: Imovane et sevrage   Imovane et sevrage EmptyJeu 3 Mai 2007 - 11:08

La question de la dependance - la dependance est assez délicat car il y a beaucoup de variation interindividuelle, et il depend aussi le context psychologique. Il faut en parlez avec votr psy et évoquer tous les angoisses que vous avez concernant ce tyoe de traitement.

14 jours d'Imovane n'est pas beaucoup - essayer de l'utiliser de facon ponctuel des que possible et vous n'aurez pas de difficulté. Tout traitement à des avantages et des inconvénients - pour l'urbanyl c'est une bénzodiazépine et donc vous risquez également une dépendance. Mais vous en avez besoin. Des que vous n'en avez plus besoin votre psy va vous proposez de diminuer la dose progressivement , et comme ca vous n'aurez pas des difficultés de sevrage.

Tout traitement comme l'acupuncture qui a fait ses preuves pour diminuer les angoisses peut diminuer les difficultés de sevrage et vous aider à trouver un sommeil de bonne qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Imovane et sevrage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hyper éveil et sevrage zopiclone
» sevrage de l'imovane
» Sevrage Imovane (dose et durée importantes)
» Essai de sevrage de somnifères
» Sevrage brutal zopiclone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: