Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Journal de mon insomnie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 30 Juin 2008 - 11:29

Lorsque vous travaillez la nuit, une courte sieste dans la journée (15-20 minutes) pourra vous aider avec les coups de barre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 2 Juil 2008 - 9:27

Est-ce que je retrouve le sommeil petit à petit ? Voilà plusieurs jours que je n'éprouve plus de difficultés à m'endormir, je ne me souviens même pas avoir tourner en rond dans le lit. Hier, couché à 23h30. Quelques réveils passagers habituels, puis lever à 7h sans problème. J'appréhende moins le coucher et j'ai demandé à mon entourage de ne plus me parler de sommeil. C'en était assez. L'autre soir au travail, je me suis endormi (travaillant de nuit) en voiture, ce qui ne m'était plus arrivé depuis un bon moment. Quel bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 2 Juil 2008 - 10:19

C'est bien pour votre sommeil Thomas, mais fait attention , somnoler au volant n'est pas rassurant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Jeu 3 Juil 2008 - 9:48

DR MORPHEE a écrit:
C'est bien pour votre sommeil Thomas, mais fait attention , somnoler au volant n'est pas rassurant

J'étais passager ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 7 Juil 2008 - 10:35

Uf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 7 Juil 2008 - 10:49

J'espère ne pas parler trop vite en évoquant cela. Mais je constate que depuis que j'ai parlé avec ma femme du malaise qui règnait entre nous deux par rapport à notre nouvelle vie depuis le bébé, je dors bien mieux. Voilà presque deux semaines et demie que je dors... plutôt très bien. Etait-ce le problème que je ne voulais pas voir ? La "vraie" vie reprend son cour, je suis content comme tout. Je ne m'emmerde plus la nuit ! En tout cas, je sais que lorsque les insomnies reviendront, je saurai dédramatiser. Je crois que ça aussi c'est important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mar 15 Juil 2008 - 14:07

Bravo Thomas, vous avez parcoru un long chemin. Votre temoignage aidera aux autres .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 4 Fév 2009 - 15:32

Voilà bientôt 6 mois que mes insomnies ont cessé. La spécialiste du sommeil avait raison, c'est une période impossible à occulter de sa mémoire, c'est désormais inscrit en moi, et quelque part, j'ai toujours autant d'énergie à parler de l'insomnie lorsque l'on parle de sommeil autour de moi. D'ailleurs je me couche tous les soirs en continuant de me demander si je vais dormir ou pas, alors que quelque part, la confiance étant revenue, je sais que je dormirai forcément.

J'ai eu quelques soubresauts d'insomnies, évidement depuis, après certaines contrariétés. Mais j'ai appris à les dédramatiser immédiatement et à reprendre au bout de quelques jours de bonnes nuits de sommeil. J'ai pu me sortir de l'insomnie en l'acceptant dans ma Vie, cela n'a pas été facile. Il faut mettre ouvertement ses problèmes sur la table, avec ses proches, changer de mode de vie, de mode d'alimentation, s'oxygéner et ne plus se focaliser sur les heures de sommeil, sur l'heure tout court. Les médicaments ne sont que pures foutaises et ne vous aideront jamais sur le moyen/long terme.

Cela me touche vraiment de voir encore des messages d'appels à l'aide sur ce forum. Je suis policier et récemment par le biais de mon travail, on a sorti d'un fleuve une jeune femme qui avait tenté de se suicider car elle ne dormait plus depuis plus de 8 mois, c'était devenu insupportable pour elle d'autant plus que personne ne la comprenait. L'existence de forums comme celui-ci est une chance.

J'aimerai juste dire aux "arrivants" que l'insomnie n'est pas une maladie qu'on guérit avec une gellule, malheureusement, c'est une véritable épreuve de la Vie, un tournant. Changez d'air absolument quelques temps, abandonnez montres et horloges, faites du sport, marchez, rencontrez du Monde, ne vous enfermez pas trop dans les méthodes anti-insomnies. La journée ne sera pas forcément gâchée parce que vous êtes debout depuis 4h du matin ou que vous avez dormi 2h. Acceptez votre nouveau sommeil, et foutez lui la paix ! Tôt ou tard, votre sommeil reviendra, c'est une certitude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 4 Fév 2009 - 19:04

Cher Thomas, merci pour ce message d'espoir. Moi aussi je m'en sors doucement (grâce notamment à une psychiatre spécialiste du sommeil) et je retourne souvent sur le forum pour rassurer, conseiller et réconforter, comme j'aurais voulu qu'on le fasse avec moi toutes ces longues années. J'espère que la jeune fille que vous avez sauvée sera bien prise en charge.
Et, oui, on peut dire que c'est la découverte de ce forum qui quelque part, a changé ma vie!!!!!
Bien à vous,
Leya cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Jeu 5 Fév 2009 - 18:15

Merci pour vos témoignages. Bonne continuation et bonnes nuits à tous les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 4 Juil 2011 - 11:25

3 ans après avoir posté mon message de "clôture" ci-dessus, j'aimerai apporter quelques témoignages, à la lecture de certains posts. Comme je me l'étais imaginé, j'ai fait quelques rechutes d'insomnies sans gravité. Le plus souvent, une "nuit blanche" par ci par là, en me persuadant que la nuit prochaine serait meilleure.

Néanmoins, fort est de constater que mon comportement a changé... Je suis très sensible à mon sommeil, et parfois très énervé lorsque quelque chose ou quelqu'un me tire de mon sommeil. Les enfants, notamment. La personne qui n'a pas connu d'insomnie sévère ne pourra jamais comprendre. Même si je suis conscient de m'énerver pour rien, c'est plus fort que moi, je peste, je rage et je fais les cent pas jusqu'à retrouver mon calme. Même contre mes enfants, je râle, comme s'ils étaient responsables alors qu'il n'en est bien évidemment rien ; et quelque part, ça me rend malade, et ça complique parfois la vie à la maison.

J'ai toujours cette angoisse en moi. C'est comme un mal-être permanent insidieux et invisible.

Je ne serai plus jamais comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 6 Juil 2011 - 10:54

Je salue à nouveau votre témoignage du 4 février qui décrit très bien les différents bénéfices que peut apporter le fait de se défocaliser de son sommeil et de ses difficultés.
Maintenant, il est vrai que la vulnérabilté au sommeil reste présente, même si vous avez retrouvé la confiance nécessaire. Si la préoccupation de dormir à tout prix a disparu, il en reste une, plus générale, qui concerne le sommeil et sa propre "forme".
Néanmoins les difficultés d'humeur ou d'anxiété, qu'elles soient liées ou non à celles du sommeil, peuvent resurgir de façon indépendante. Il convient alors de trouver comment les gérer (faire les 100 pas par exemple).
Vous évoquiez dans un précédent message l'importance de l'activité physique. Peut-être pourriez-vous l'utiliser comme sas pendant lequel vous "débranchez" toutes les tensions qui se sont accumulées...
Les techniques de relaxation peuvent également permettre de gérer le surplus de stress ou d'anxiété.
Enfin, n'hésitez pas à demander l'aide si vous sentez que vous ne pouvez plus le gérer seul. Même ponctuellement, cela peut vous aider à remobiliser vos propres ressources.
Tenez-nous au courant et encore merci pour vos témoignages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bubule9999



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: Des nouvelles ?   Lun 5 Fév 2018 - 16:29

Bonjour Thomas,
j'aimerais savoir des années après où vous en êtes ?
Car après la naissance d'un enfant je rencontre le même problème.
Merci de votre témoignage si vous êtes toujours dans le coin.
Juliette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 5 Fév 2018 - 21:19

Bonjour Juliette. J'avoue avoir été surpris par un message d'alerte du réseau morphée dans ma messagerie. Pour vous dire où j'en suis, et bien j'en avais même oublié mon passage de plusieurs mois sur ce forum. Cela remonte à dix ans, pourtant je me revois très bien me brancher dessus la nuit parce qu'il n'y avait rien à faire d'autre, quand la ville toute entière était éteinte et que notre premier enfant faisait enfin de bonnes nuits.

La question du sommeil est toujours en moi. Il m'arrive de refaire quelques insomnies passagères liées à des soucis. Mes insomnies à l'époque étaient tombées après la naissance de mon premier enfant, environ 4 mois après. Avec le recul, je sais que j'ai fait une dépression liée à ma nouvelle vie de père, et de mari confronté à la propre dépression post-partum de sa femme. Je comprends tout ce que vous vivez, et je veux vous affirmer que vous retrouverez le sommeil. Il me semble que vos insomnies de ce que j'en lis ne sont pas liées à un problème de santé physique, ça se passe dans la tête. Je sais. Toute la journée, vous pensez au soir, et le soir, vous espérez vivement le matin. Je connais ce cercle vicieux.

Comme je l'expliquais il y a longtemps, ne vous focalisez pas sur l'heure et sur les méthodes pour s'endormir. Vous n'arriverez pas à "vous endormir" en appuyant sur un interrupteur. On s'endort parce qu'on a mis de côté les soucis, qu'on les a relativisé, qu'on n'en a pas, qu'on les remet au lendemain. Tout le monde a des soucis, plus ou moins graves. Posez vous les bonnes questions et cherchez des réponses. Je ne connais pas votre vie, mais il y a fort à parier qu'autour de vous et de bébé il y a un autre problème ou une peur sous-jacente.

Je me souviens exactement du soir où j'ai retrouvé le sommeil. J'étais sur mon canapé à attendre la fin d'une énième nuit blanche et j'ai décidé que je n'en avais rien à foutre de rester éveiller, tant pis. J'ai compris aussi que je n'allais pas mourir si je ne dormais pas, et que notre mal être commun ne durerait pas. Je me suis assoupi et j'ai dormi jusqu'au matin. En me réveillant, j'ai pleuré comme un enfant.

Aujourd'hui, tout va mieux. Je suis toujours marié, deux enfants, et la vie réservant toujours son lot de surprises parfois tristes, j'ai fait des rechutes de quelques jours, sans plus. Dédramatisez et vivez vos journées normalement. Et ce n'est que mon avis personnel, laissez tomber ces pilules et autres gadgets pour le sommeil, c'est une porte ouverte à un autre cercle vicieux. Calculer l'heure à laquelle on prend un cachet, scruter l'heure tous les quarts d'heure en se demandant si ça va fonctionner... Nan, laissez tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubule9999



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: Merci   Mar 6 Fév 2018 - 9:06

Merci beaucoup de ce message !
Je vais chercher avec ma psychiatre ce qu'il y aurait de sous-jacent mais vraiment je me sentais la plus heureuse du monde. Je ne supporte pas cette idée de penser au sommeil à jamais.
Avant je me laissais vivre, je profitais de chaque instant, avais des projets de voyage, adorais mon travail. L'arrivée de ma petite fille m'a comblée.
J'avais sincèrement une vie que j'adorais.
J'ai maintenant l'impression d'avoir découvert une chose horrible, moi qui adorais dormir et étais saine...
Sans les cachets je n'aurais jamais tenu le travail et je suis en libéral avec un bébé de 7 mois.
Je ne peux pas dédramatiser car j'ai trop peur de ne plus dormir du tout, d'être internée...
Je ne pense qu'à ça, même pas à la peur du soir, j'ai laché là-dessus. C'est plus la peur de la peur...
Pffff je me sens ridicule, d'autant que personne ne comprend vraiment dans l'entourage. Moi-même avant je n'aurai pas compris.
Vous dites que le sommeil est toujours en vous, c'est à dire que vous y pensez la journée ? Le soir ? De temps en temps ?
Faites-vous des voyages ?
Mais je crois que vos angoisses ne s'étaient pas autant emballées que moi...
J'avoue penser au suicide quelle horreur ! J n'en ai vraiment pas envie mais poursuivre cette vie... Votre message sur une fille jetée dans un fleuve pour insomnie m'a traumatisée.
En tout cas vous semblez aller bien et pour ça merci beaucoup de votre soutien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mar 6 Fév 2018 - 11:13

J'ai fait une mini rechute l'an dernier,... deux nuits seulement, et pourtant j'en ai pleuré. C'est vous dire à quel point tout cela m'a bien marqué ! Tout est rentré dans l'ordre encore une fois, mais cela était bien dû à une contrariété. Ne vous dites pas que vous ne pouvez plus faire de projets à cause de votre sommeil. C'est tout le contraire qu'il faut faire ! Mettez vous d'autres idées dans la tête. Vous avez un blocage mental, mais il n'existe pas d'interrupteur. Je me rappelle ce truc infernal dans le lit : on pense à A en se disant que ça va aider à dormir, puis comme ça marche pas, on pense à B, puis C pour revenir à A... J'ai même tenté plusieurs fois de tomber ivre mort, sans succès, juste une gueule de bois insomniaque. Il n'y a pas de mode d'emploi. Et vous n'êtes pas folle, on enferme pas les gens comme ça. Wink Cet exemple donné ne doit pas vous effrayer, cette fille je me souviens n'avais rien à quoi se raccrocher, personne. Vous êtes victime de l'effet tunnel, vous focalisez sur votre sommeil alors que ce n'est pas une maladie. Ca va revenir, croyez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 7 Fév 2018 - 11:54

Merci Thomas de vos messages à la fois très justes et parfaitement ciblés!
Vous montrez bien que l'insomnie n'est pas une fatalité.
Votre témoignage met également bien en évidence le point de bascule vers l'amélioration le jour (la nuit?) où vous avez réalisé qu'il était contreproductif de chercher à dormir (alors qu'on ne meurt pas d'insomnie). Plus facile à dire qu'à réellement penser mais tellement efficace!
Enfin, vous expliquez parfaitement que même si on reste fragile du sommeil (dès que les aléas de la vie nous confrontent à un passage difficile), cela reste temporaire et que le sommeil rentre dans l'ordre dès lors qu'on ne se focalise pas dessus.
Encore merci, et bravo à l'excellente restructuration de vos pensées sur le sommeil!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 14 Fév 2018 - 7:56

Bonjour Thomas,

Je subis l'insomnie depuis plus de 2mois ... Après avoir une semaine parfaite la semaine dernière avec endormissement rapide et forte somnolence le soir ... Je rechute cette semaine avec un état pire que les précédents... absence de fatigue, absence de somnolence malgré les nuits blanches. Est ce que ça vous est arrivé d'enchaîner les nuits blanches?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 14 Fév 2018 - 8:48

Bonjour YouYou. Oui cela m'est arrivé. Et j'ai fait des rechutes. Mais le retour du sommeil vous a prouvé que cela n'était pas une fatalité. A l'époque je me souviens avoir fait une semaine de nuits sans trop de problème pendant ma crise : j'étais remonté chez mes parents dans ma chambre denfance... ce n'est pas un hasard. A mon retour les angoisses étaient revenues et les nuits me semblaient pires qu'avant simplement parce que j'avais regoute aux joies du sommeil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubule9999



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: Merci    Lun 7 Mai 2018 - 14:29

Bonjour Thomas, je reviens vous donner des nouvelles et vous remercier. Je pense aujourd'hui être quasiment sortie de ma dépression post partum. Je revis ma vie normalement et profite de ma merveilleuse fille. Je fais encore une à deux nuits mauvaises par semaine et malheureusement je n'arrive pas à relativiser. J'ai encore peur que l'insomnie sévère revienne... Je sais maintenant que vous aviez raison, que mon obsession sur le sommeil était en fait une phobie masquant des peurs plus profond des sur la mort, la vieillesse, la santé de ma fille... Aujourd'hui mon cerveau est toujours en boucle sur cet épisode malheureux. Six mois après... Mais au moins je profite... Combien de temps avez-vous mis pour cesser d'y penser après le retour du sommeil ? Comment avez-vous fait pour relativiser une mauvaise nuit ? Les spécialistes du sommeil vous ont aidé ? J'y vais bientôt. Merci encore d'avoir partagé votre expérience. Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 7 Mai 2018 - 15:19

Bonjour Juliette. Merci d'avoir pris le temps de me répondre. Je suis ravi que vous allez mieux. Les contrariétés viendront perturber encore vos nuits mais c'est différent à présent. Vous savez que ça va revenir à la normale. Bonne continuation avec votre petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubule9999



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Lun 7 Mai 2018 - 15:26

Merci Thomas. Ce qui est étrange c'est que mes mauvaises nuits ne sont pas liées à des contrariétés... Je crois que je ne trouverai pas la cause exacte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14615
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Journal de mon insomnie   Mer 16 Mai 2018 - 10:25

Effectivement, les raisons qui peuvent altérer le sommeil sont nombreuses, et il n'est pas toujours nécessaire de savoir ce qui est en cause. Le seul point important est de ne pas laisser se dégrader la confiance que nous avons dans nos capacités à bien dormir, quand bien même un petit incident vient "freiner" le processus ponctuellement.
En tout cas, vos témoignages sont très précieux, car ils montrent bien que les nuits correctes, qui paraissaient hors d'atteinte, peuvent en fait revenir...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Journal de mon insomnie
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Journal de mon insomnie
» difficultés d'endormissement et insomnie
» insomnie trés matinale
» Conseils pour ma fiche d'explications sur le journal des lecteurs
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: