Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie récente, RTPL?

Aller en bas 
AuteurMessage
VIveledodo



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2018

MessageSujet: Insomnie récente, RTPL?   Ven 12 Oct 2018 - 14:07

Bonjour,
Je suis très intéressée par la méthode RTPL, mon insomnie est récente (1 mois), est-ce que la RTPL peut m'aider?
Pour résumer, j'étais habituellement une bonne dormeuse qui s'écroule le soir malgré les cafés pris dans la journée pour me maintenir en éveil.
Il y a 1 mois, on m'a diagnostiqué un hypothyroïdie de Hashimoto et j'ai commencé un traitement de thyroxine 25 donc petite dose. Le soir même, nuit blanche. Il faut dire que le même jour j'ai eu un gros rhume et que j'ai passé la nuit à me moucher et qu'en plus j'étais en sevrage de paroxétine (dose diminuée de moitié depuis 2 mois). Bref tout était réuni pour un bon craquage. Les jours suivants j'ai alterné entre nuits blanches ou avec peu d'heures de sommeil, et moral à zéro. J'ai essayé xanax (a fonctionné 1 soir mais pas le lendemain) puis lysanxia (idem) et j'ai fini par aller aux urgences où un psy m'a prescrit de la mirtazapine. J'ai testé un demi cachet (c'était trop) puis un quart, c'était super, j'ai pu reprendre le travail après 15 jours d'arrêt et ça c'était très important pour moi, mais j'ai voulu essayer de me passer de la mirtazapine pour éviter la dépendance, surtout que j'ai déjà un AD dont j'ai bien remonté la dose pour m'aider à franchir le cap. J'ai donc rogné mes cachets chaque jour un peu plus mais c'est pas là c'est pas la joie.
Exemple hier soir: 21 h, je lis une histoire à ma fille avant le dodo, grosse somnolence (ou fatigue? un peu de mal à faire la différence maintenant). Quelques minutes plus tard, je suis dans mon lit mais impossible de m'endormir. 22h30, je me lève, je lis sur le canapé mais c'est très dur, je suis fatiguée. Je me recouche. Je prends ma miette de mirtazapine. Je finis par m'endormir vers 1h. Réveillée vers 3 h. Rendormie vers 4h. Réveil vers 6h, avant le réveil. J'avais fait de la gym le matin. Je fais du sport aussi le samedi matin. Les jours de travail, j'ai pas le temps.
Cette histoire me tape sur le système, j'y pense toute la journée et le soir au lit j'ai des pensées négatives. Je mets mon réveil tous les jours vers 6h30 (max 7h). Je veux bien essayer d 'aller au lit plus tard mais j'ai du mal à m'occuper le soir car je suis fatiguée (plus facile d'attendre allongée dans le lit que ça vienne! ) Mais je veux bien faire l'effort si ça peut m'aider à mieux dormir. Sinon je vais reprendre la bonne dose de mirtazapine mais je préfèrerais éviter.
Je pense que je dois donc faire l'effort de me coucher tard?Je peux commencer par 23h30 pour un lever à 6h30? (Normalement, avant mon craquage c'était plutôt couchée à 21h30, quelques pages d'un livre et pouf dodo.)

Merci d'avance pour votre aide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14939
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie récente, RTPL?   Ven 19 Oct 2018 - 17:01

Une fenêtre de 7 heures à consacrer au sommeil semble déjà un bon début…
En effet, l'idée de restreindre le temps passé au lit a pour objectif de retrouver une bonne pression de sommeil mais permet également de préserver sa bonne alternance avec l'éveil de la journée. Plus la fenêtre de temps est petite, plus on est sûr que le sommeil va venir se loger dans la période impartie. Evidemment, c'est aussi plus dur de tenir, donc on cherche un compromis acceptable.
Retrouver la bonne rythmicité du sommeil garantit sa bonne qualité. En effet, c'est la régularité des horaires et surtout celle du lever (en dehors du fait qu'on ne peut maitriser que l'heure de lever et pas celle de l'endormissement) qui permet de redonner une bonne architecture de sommeil et une bonne rythmicité. C'est pourquoi il ne faut pas considérer le sommeil nuit par nuit, mais période par période, et tenir les comportements préconisés plusieurs jours (et même parfois semaines) de suite afin d'en tirer une amélioration du sommeil.
Courage et lisez les témoignages qui montrent que le bénéfice finit par venir!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VIveledodo



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 12/10/2018

MessageSujet: Re: Insomnie récente, RTPL?   Dim 21 Oct 2018 - 9:56

Bonjour, je vous remercie pour votre réponse, et pour toutes les choses passionnantes que j'ai apprises ici. Mon sommeil est revenu naturellement en parallèle de ma diminution de mirtazapine, maintenant je ne prends plus rien! A la prochaine crise, je me tournerai d'abord vers les règles d'hygiène de sommeil. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai vécu cet épisode insomniaque, ça m'est arrivé deux fois dans ma vie, la première fois suite à mon accouchement (par césarienne), la deuxième juste après avoir commencé un traitement de l-thyroxine. Dans les deux cas, j'ai perdu totalement la sensation de sommeil, à la place un sensation d'être en permanence en éveil. Je me dis que le point commun c'est un changement hormonal, mais ma doc me dit que non ça n'a rien à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14939
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie récente, RTPL?   Mer 24 Oct 2018 - 10:35

Bravo pour ce retour à un sommeil satisfaisant, vous avez su enrayer le cercle vicieux de l'insomnie.
Les épisodes d'insomnie sont parfois mystérieux, tant sont nombreuses les cause potentielles. Dans les deux cas dont vous parlez, il semble que la sollicitation des systèmes d'éveil ait été importante, et probablement générée par un faisceau de circonstances: traitement médicamenteux qui est stimulant, bouleversement dans la vie ou a minima modification d'un équilibre avant de retrouver une stabilité, …
Le point positif est que quelle qu'en soit la raison, vous avez maintenant les clés pour juguler une difficulté de sommeil, de façon qu'elle reste passagère et ne se chronicise pas.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie récente, RTPL?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie (dormir entre 1h30 et 4h par nuit) & Anxiété & RTPL
» difficultés d'endormissement et insomnie
» insomnie trés matinale
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION
» Insomnie et peur de ne pas dormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: