Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie obsessionnelle !

Aller en bas 
AuteurMessage
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Insomnie obsessionnelle !   Jeu 4 Jan 2018 - 10:44

Bonjour le réseau, je suis nouvelle ici et souhaiterai partager avec vous l’experience à laquelle je suis sujette depuis quelques semaines car ma compagne traverse une crise d’insomnie qui l’obsède. Pour vous la faire courte, son sommeil s’est dégradé en quelques jours suite à un choc émotionnel produit par une grosse crise d’hypocondrie. Aujourd’hui elle jongle entre des nuits de 2h et peut aller jusqu’a 5h mais toujours qu’en prenant des somnifères (Noctamide). Elle est persuadée qu’elle n’arrivera plus à dormir sans (je ne partage pas du tout son avis) mais comme tout insomniaque elle n’ose pas ne pas prendre son demi comprimé de peur de faire une nuit blanche. D’ailleurs à propos de Noctamide, elle l’a commencé il y a 4 semaines à 1 comprimé et l’a réduit progressivement à 3/4 puis à 1/2 depuis 4 jours. Pour vous donner un exemple de ses nuits : prise du cachet à 23h30, réveil systématique aux alentours de 2h40 puis ça dépend, soit elle se rendort soit c’est la fin de sa nuit... Le souci qui entretient son obsession c’est aussi qu’au delà d’avoir peur de la nuit blanche elle me dit qu’elle ne ressent aucune fatigue ou somnolence en journée, ça l’inquiete énormément car selon elle si elle ne dort que 2h elle devrait FORCÉMENT être fatiguée/somnolente...
Qu’en pensez-vous ? Est-il possible de ne pas sentir de fatigue ou de somnolence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TiBiUan



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/12/2017

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Jeu 4 Jan 2018 - 11:10

Bonjour Youhou,

J'ai déjà entendu des gens me raconter ne pas ressentir de somnolence pendant une certaine période de temps: soit après un sevrage brutal de médicaments (cf. le cas de val41 sur l'un des autres sujets ici), soit simplement après un gros dérèglement du sommeil. Dans les récits que j'ai entendus, la situation se renormalisait après un certain temps, même si le chemin peut être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Jeu 4 Jan 2018 - 11:17

Merci d’avoir répondu aussi vite. Je vais tenter de me renseigner auprès de val41 et d’approfondir ma recherche. Je suis quelque peu désemparée dans cette situation car moi je vois bien que ma compagne a des cernes, qu’elle baille également tout au long de la journée (d’ailleurs elle prétexte toujours que c’est à cause de tel ou tel traitement mais n’admet pas que ça peut juste être de la somnolence). Mais elle reste trop accrochée à l´idee qu’avant ça elle s’endormait facilement devant la TV, qu’elle pouvait faire des siestes quand elle voulait et tout ça qu’aujourd’hui elle se persuade qu’elle ne s’en sortira jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Ven 5 Jan 2018 - 11:29

Nous ressortons tout juste du rendez vous avec un Médecin du Sommeil (dans la région de Verdun, si vous cherchez un bon spécialiste je vous donnerai son nom en mp).
Donc, il s’agit bien d’une insomnie aiguë du à ce choc émotionnel de mi-octobre. Le souci dans le cas de ma compagne c’est qu’elle a eu des troubles du sommeil qu’elle a elle même entretenu (et aggravé) avec son anxiété !
Prochain rendez vous c’est le 16 janvier avec une spécialiste en TCC.

Pour le moment, elle arrête le noctamide (qui ne fait d’ailleurs plus effet du tout) et remplacé par Theralene pour s’endormir et de l’alprazolam au long de la journée pour faire taire cette anxiété qui entretien l’insomnie...

Suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Ven 5 Jan 2018 - 11:32

Quand on vit l'insomnie, on a du mal à penser que le sommeil va pouvoir revenir ou s'améliorer (c'est d'ailleurs un des éléments qui pérennisent l'insomnie), alors que des solutions existent...
En revanche, retrouver le sommeil va souvent de pair avec de nouvelles habitudes, plus ajustées aux mécanismes qui sous-tendent le sommeil.
Il n'est pas toujours souhaitable de revenir au fonctionnement ancien: s'endormir dans n'importe quelle circonstance peut parfois être un atout (bien pratique quand on a des horaires de travail posté), mais traduit un rythme veille sommeil malmené et bien souvent un manque de sommeil (en quantité et/ou en qualité). Il suffit alors d'une perturbation quelconque pour que l'équilibre bascule. En outre, s'endormir devant la télé peut correspondre au fait qu'éveil et sommeil interfèrent l'un avec l'autre: si je peux m'endormir alors que je suis dans une activité d'éveil, il est assez logique que mon sommeil risque d'être entravé par des éveils, car on a perdu la bonne association activité-éveil et son symétrique lit-sommeil...
Ainsi, on retrouve le sommeil, même si cela se passe différemment d'avant.

Il est également fréquent d'être tellement désemparé face à l'insomnie qui nous tombe dessus, que cela mobilise tous nos systèmes de vigilance (on reste aux aguets), et qu'on n' "entend" plus ses signes de somnolence. Essayez ainsi de souligner à votre amie les signaux que lui envoie son propre organisme quand il a sommeil (comme les bâillements) et les variations de sa vigilance, de sorte qu'elle repère mieux les fluctuations de son alternance veille sommeil. Cela l'aidera à diminuer l'anxiété d'avoir "perdu" le sommeil...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Ven 5 Jan 2018 - 11:37

Nos messages se sont croisés, mais votre consultation vous a sans doute rassurées sur l'avenir: vous avez pu toucher du doigt le cercle vicieux de l'insomnie: la peur de ne plus jamais dormir entretient une anxiété et un "qui vive" qui viennent renforcer et pérenniser l'insomnie. Le corollaire, c'est que plus on cherche à dormir et plus on traque les éléments d'insomnie, plus on s'éloigne alors de l'état de détente qui est lui indispensable pour s'endormir...
C'est pourquoi les traitements médicamenteux ont toute leur place, dans la mesure où ils peuvent aider à briser le cercle vicieux.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Dim 7 Jan 2018 - 9:26

Pensez vous Morphée, qu’il est mieux de prendre de l’Alprazolam assidûment dans ce genre de cas d’insomnie obsessionnelle ?
Je suis désemparée car ma compagne ne veut pas « devoir prendre des médicaments sans cesse » et ne prend donc pas les 3 alprazolam/jour que lui a conseillé le médecin du sommeil mais préfère aller se coucher en espérant que le sommeil l’emporte et sinon reprendre un somnifère...
Je suis perdue, j’aimerai tellement l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Ven 12 Jan 2018 - 11:37

Pas facile de convaincre une personne réticente à prendre un traitement médicamenteux... D'un autre côté, une fois que l'on a redonné leur juste intérêt aux médicaments, c'est à chacun de peser les avantages et inconvénients d'une telle prise. Comme il est souvent mentionné dans ce forum, certains gèrent plus facilement la journée qui suit une nuit acceptable avec un hypnotique que celle venant après une nuit blanche. A contrario, d'autres ont plus de facilité à tenir leur journée avec seulement quelques heures de sommeil mais la reprise en main de leur endormissement, qu'après une nuit certes plus longue mais moins satisfaisante.
Il faut également se rappeler que le sommeil est un rythme et qu'il faut ainsi regarder toute une période plutôt que chaque nuit une à une: on peut alors relativiser la prise ponctuelle d'un traitement médicamenteux, de la même manière qu'une personne non insomniaque ne s'émeut guère de la survenue ponctuelle d'une mauvaise nuit.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Youyou



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Dim 21 Jan 2018 - 9:21

Et voilà... c’est reparti pour un tour !
Depuis le 5 janvier, date à laquelle on a rencontré le médecin du sommeil, ma compagne a plutôt enchaîné de bonnes nuits allant parfois ponctuellement jusqu’a 6h de sommeil. Elle prenait assiduement deux Xanax et 15 gouttes de Theralene sur Conseil de ce médecin. Elle a même repris le boulot donc autant dire que psychologiquement ces quinze derniers jours lui ont fait remonter la pente.
Mais cette nuit les ennuis l’ont rattrapé, elle a commencé à réduire le theralene, ce qui fonctionnait jusque là, et hier soir en prenant 1+1/2 Xanax et 5 gouttes de Theralene elle n’a pas fermé l’oeil de la nuit. Pourtant elle ressentait quelques légers signaux de sommeil en soirée, bâillement et yeux qui piquent, mais en se couchant à 23h30 elle a finalement dû prendre un demi zolpidem a 1h30 qui lui a permis de dormir 3h...
Elle pensait s’en être sorti mais aujourd’hui elle est à nouveau persuadée du contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie obsessionnelle !   Mer 24 Jan 2018 - 11:24

Le sommeil étant un rythme, il n'est guère réaliste de conclure à une dégradation (ni d'ailleurs à une amélioration!) au bout d'une nuit, c'est une période qu'il est pertinent de considérer.
Par ailleurs, si les traitements médicamenteux ont pour objectif de restaurer ou maintenir la confiance dans son sommeil, ils servent parfois également à juguler ce qui a causé l'insomnie: les supprimer sans y substituer une prise en charge de la cause de l'insomnie expose au retour de cette dernière. Dans le cas de votre amie, si l'insomnie a été générée par l'anxiété, enlever le Xanax sans gérer parallèlement l'anxiété risque de voir réapparaitre l'insomnie;
Rappelez vous que le sevrage doit être très progressif, avec des paliers pour atteindre un sommeil stabilisé avant la diminution suivante; enfin, on évite en général de superposer le sevrage de deux molécules au risque de ne plus savoir laquelle fait quoi.

Avoir ressenti à nouveau la somnolence est très encourageant, il est maintenant nécessaire de garder les comportements favorables au sommeil dans la durée, sans s'alarmer trop vite d'une mauvaise nuit (qui peut arriver à tout le monde, même sans être insomniaque!), tout en restant attentif à prendre en charge ce qui a pu déclencher la difficulté.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie obsessionnelle !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» difficultés d'endormissement et insomnie
» insomnie trés matinale
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION
» Insomnie et peur de ne pas dormir
» insomnie bébé 15 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: