Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Dim 8 Nov 2015 - 23:36

Bonjour a tous

voila j'explique mon cas j'ai 30 ans.et je suis de naturel bon dormeur aimant les grasse matinée

je me suis marié en septembre et j'ai commencé le travail de nuit 3 jours avant mon mariage avant je tournait en 2/8

j'ai fais une sorte de malaise vagal a mon mariage(bouffé de chaleur;coeur qui s'emballe;picotement au palais) se mais malaise s'est repeté dans ma voiture 3 jours aprés avec une sensation d'anxieté ou de stress alors que je suis de naturel totalement posé

j'ai donc consulté et j'ai eu un bilan ECG et sanguin qui n'ont rien revélé 1 semaine avant ces fait j'avais eu des nuits agité avec reveil en sueurs et visage qui pique sensation de pression dans la nuque

sensation de saut de coeur.tachycardie dans la journée et comme des micro crise de spasmophilie ou angoise

c'est 1 semaine aprés ma prise de sang que les soucis on apparut je me couche un samedi soir aprés une soirée et la j'ai mis 5h00 pour m'endormir et impossible de faire de sieste la journée et ce jusqu'a maintenant

j'ai la sensation que mon cerveau ne veut pas partir j'ai comme un rebond dés que je sens l'endormissement venir j'entend tous les bruit de la maison c'est horrible

cela fait maintenant plus de 1 mois que sa dure avec toujours ce type d'endormissement et je dois dormir enfin ((partir)) 3h00 ou 4h00 avec l'impression qui sa diminue de jour en jour

mon médecin ma prescrit de l’homéopathie avec de la mélatonine et du Zopildem 10MG dés que je prend le somnifère (jamais entier) la je part mais que pour 3h00 a 4h00 de sommeil (reparateur ou non je ne sais plus)

j'ai trouver un changement de comportement je ne suis plus motivé;je sens mon corps fatiqué je n'est plus envie de rien mes proche le constate j'ai perdu du poids

je suis de nature hypocondriaque des que j'ai un problème je vais voir a quoi mes symptome correspondent sur le net...

l'INSOMNIE FATALE SPORADIQUE me fait peur et mes symptôme malheureusement on l'air de correspondre (((toujours consommé de la viande)))

je ne sais plus trop quoi faire pour me sortir de la et mes proche n'y prete pas plus attention meme si je leur dis que je ne dors plus il trouve juste le changement de comportement chez moi et ma perte de poids

si vous pouvez m'aiguillez


Dernière édition par VR6MFY le Mer 27 Juil 2016 - 14:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mar 10 Nov 2015 - 12:06

Il est très classique de maintenir et même de renforcer son insomnie à cause de l'inquiétude générée par les premières nuits de mauvais sommeil que l'on a expérimentées. Une fois amorcé, le cercle vicieux tourne de plus en plus et il devient difficile d'imaginer en sortir: moins je dors, plus je m'inquiète à l'idée de dormir, plus je m'éloigne de l'état de détente nécessaire à mon sommeil...
Même si vous étiez un adepte des grasses martinées, maintenez une heure de lever fixe, tous les jours même le week-end: cela va renforcer la bonne synchronisation de votre horloge, et favoriser la survenue du sommeil. Pour aller dans le même sens, exposez vous à la lumière du jour, de préférence le matin, et proscrivez les écrans (à cause de leur lumière) le soir;
Parallèlement, c'est en reculant au maximum l'heure de votre coucher que vous allez augmenter la pression de votre sommeil, se substituant ainsi au zolpidem, en précipitant votre endormissement. Evitez de prendre quotidiennement ce dernier, afin de garder la sensation de "sombrer" dans le sommeil, non pas grâce au comprimé mais grâce à la pression de sommeil accumulée dans une journée la mieux remplie possible!
Enfin, vous pouvez remplir un agenda de sommeil, afin de visualiser le temps que vous passez au lit, et celui que vous dormez réellement. Utile pour vous aider à objectiver les choses, il servira également si vous consultez pour votre sommeil.
Vous retrouverez tous les conseils sur notre site en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mar 10 Nov 2015 - 17:09

merci pour votre reponse je vais me tenir a ce que vous me dites

-pour mon cas SVP

trouvez vous normal que je n'arrive ou pas a trouver mon sommeil au bout de 5h00 a 6h00 a tourner en rond et que je ne dorme que 3h00 a 4h00 avec prise de presque 10mg de zolpidem et bien sur c'est tous les jours de la semaine sans pouvoir faire de sieste

je trouve sa vraiment bizarre et cela est associé a des confusions et des sueurs

autre chose meme avec ce manque de sommeil je n'est plus le coup de barre que je pouvais avoir avant

merci a vous



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Jeu 12 Nov 2015 - 11:28

Le zolpidem est un inducteur de sommeil, il précipite le sommeil mais ne joue pas sur son déroulé et encore moins sa continuité.
Si avec des horaires classiques on ne se sent pas somnolent dans la journée, c'est que notre sommeil nous permet de récupérer ce dont on a besoin. Les besoins de sommeil sont variables d'une personne à l'autre, mais peuvent également fluctuer au cours de la vie. Le meilleur indicateur reste la forme dans la journée.
C'est évidemment différent avec un travail de nuit, dont les horaires ne laissent pas toujours la possibilité de dormir suffisamment d'une part, mais surtout qui dérègle la bonne synchronisation de nos différents rythmes.
En effet, le sommeil ne survient qu'à certaines heures du jour, cette propension au sommeil étant régie par notre horloge biologique. Si vous vous endormez (grâce au zolpidem), il est assez logique que vous vous réveilliez à l'heure "habituelle" de lever, ou du moins celle indiquée par votre horloge en fonction des différents rythmes, et que vous ne puissiez pas vous rendormir, à moins d'avoir un énorme retard de sommeil.
La difficulté du travail posté est de garantir à la fois une durée de sommeil suffisante, mais aussi une qualité satisfaisante car la régularité des horaires nécessaire pour cette bonne qualité est évidemment mise à mal. Une alternative est alors souvent d'adopter un sommeil biphasique, dont les deux périodes dormies permettent de "coller" un peu mieux aux horaires classiques (d'autant plus qu'on retrouve en général ces horaires quand on est de repos). Le sommeil biphasique permet également de respecter les horaires classiques des repas, qui participent à la bonne synchronisation de l'horloge.
Enfin, vous pouvez vous aider de la lumière, à la fois pour maintenir votre éveil (la lumière est stimulante) mais aussi pour optimiser votre horloge: il est difficile de préconiser des horaires de façon générale alors que cela dépend de votre organisation, mais globalement, il est judicieux de s'y exposer dès la fin de votre période de sommeil.
L'idée générale est que vous puissiez compenser les horaires changeants de votre rythme d'activité en renforçant les autres synchroniseurs de notre horloge, la lumière essentiellement mais aussi les repas, le sport ou les autres activités qui scandent habituellement nos journées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Sam 14 Nov 2015 - 2:43

quand faut'il vraiment s'inquieter d'une insomnie??

j'ai deja ete voir deux medecin et j'ai l'impression que le monde du sommeil n'a pas l'air d'etre trés pris au serieux par les géneralistes

pour vous une insomnie s'en vas vraiment comme elle est venue??avec de la relaxation et une nouvelle façon de vivre??

ou s'est vraiment le signe d'un probleme qui doit etre pris au serieux et que le corps veux nous faire entendre
tel que cardiaque ou neurologique ou autre??


-a plusieurs reprise vous dites que le manque de sommeil ne peu pas tué (je ne suis pas d'accord)

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Sam 14 Nov 2015 - 15:16

On ne meurt pas d'insomnie. C'est juste très dure mentalement et physiquement. Bien sûr dans ces périodes notre corps semble mis à rude épreuve. Personnellement parfois j'ai l'impression de ressentir des palpitations cardiaques et ça ne me rassure pas. Mais je dort mal depuis bientôt un an et je suis toujours là. Ne lâche pas mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Sam 14 Nov 2015 - 18:59

Itsimsgood a écrit:
On ne meurt pas d'insomnie. C'est juste très dure mentalement et physiquement. Bien sûr dans ces périodes notre corps semble mis à rude épreuve. Personnellement parfois j'ai l'impression de ressentir des palpitations cardiaques et ça ne me rassure pas. Mais je dort mal depuis bientôt un an et je suis toujours là. Ne lâche pas mon ami.

merci a toi lami

mais j'avoue cette situation est trés préoccupante je ne sais pas trop quand faudra tirer la sonnette d'alarme

car la sa fait plus d'un mois que je ne dors plus la nuit ni faire de sieste la journée

mon corps vas lacher au bout d'un moment c'est sur d'ou la perte de poids je pense mes nerf me font tenir vu je suis jeune 30ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koala00



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Dim 15 Nov 2015 - 13:30

Bonjour,

Je suis tombée sur ton post car comme toi j'ai des périodes d'insomnie (en ce moment par exemple flower )

Je te sens très inquiet et comme toi, je l'ai été. Je me disais que jamais je ne redormirai et quand on est au creux de la vague il m'arrive encore d'y penser.
Mais non
En respectant les règles d'hygiène de Morphée, ça revient, on reprend confiance en son sommeil et ça repart.

Je considère mes insomnies comme une purge après une période de fatigue et d'angoisses diverses, comme toi je suis hypocondriaque et je pense que mon corps me dit stop reviens dans le moment présent en m'infligeant ces semaines épuisantes mais à chaque fois, je suis obligée de me remettre dans le moment présent, de me détendre car l'insomnie c'est çà.

Elle se traite tout au long de la journée, voici quelques pistes que je mets en place tout au long de ma journée pour me détendre:

m'obliger à décrire ce que je fais pour être dans le présent et éviter de ruminer dans ma tête. Surtout en voiture,
faire de la sophro ( 2 séances) pour faire baisser la pression
avant de passer à mon activité détendante du soir, j'écris dans un cahier, je me décharge en quelque sorte
j'essaie d'avoir toujours un livre qui me plait en cours de lecture
en fin de journée, je positive, je me dis: malgré la fatigue, j'ai réussi à faire x x x x
j'essaie de faire 30 mn de marche ou de vélo de quelconque manière
je parle de temps en temps dans la journée à mon enfant intérieur pour la rassurer car c'est elle qui angoisse
avant de m'endormir je souhaite plein de bonnes choses aux gens qui m'ont fait du mal

et la nuit quand je me réveille, je me fore à me relever. C'est vraiment la clé mais parfois pas le courage
Et là soit je lis, soit je fais une activité détendante, soit je parle avec mon enfant intérieur si j'en ressens le besoin, soit j'écris
Et quand je me sens très fatiguée je retourne me coucher. Parfois, je peux faire 10 A-Rs en 1 heure mais j'essaie de ne pas me laisser envahir par l'angoisse

Surtout essaie de te détendre tout au long de la journée, force toi à repsirer, essaie de te rassurer et le soir trouve une activité que tu seras content de faire si tu ne dors pas (trier des papiers, album photos...)

Pas toujours facile à faire
On tombe mais on se relève toujours
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koala00



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Dim 15 Nov 2015 - 13:31

Et parfois je pleure ça relache la pression ça fait du bien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Dim 15 Nov 2015 - 17:42

Merci pour tes conseils Koala. Les pensées positives, parler à l'enfant intérieur, j'aime bien.

Je suis chanceux de dormir au moins 6 heures par nuit, mais le problème est que je ne parviens pas à dormir beaucoup plus que ça. Des fois 7. À chaque matin je me réveille un peu trop tôt sans pouvoir me rendormir. Ça devient lourd.

Je vais essayer de diminuer au maximum mon temps passer au lit comme tu le suggères. Mais suis-je le seul à trouver ca vraiment dure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koala00



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 16 Nov 2015 - 14:17

Hello itsimsgood

C'est vrai qu'il faut être motivé pour se relever mais je vois une réelle différence quand je le fais ou quand je ne le fais qu'à moitié...
Mais pour moi, le plus important, c'est d'arriver détendu au moment du coucher, avec le moins de tensions corporelles. ça doit être agréable de se coucher...
Je prends de la ballote en ce moment ça m'aide pas mal aussi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 16 Nov 2015 - 14:29

merci les gas c'est cool

mais mon cas empire (impossible de dormir tous les jours de la semaines weekend compris;ni faire de sieste)

je ne trouve que 2 ou 3 heure de faux sommeil avec le ZOLPIDEM qui pour moi est de la vrai merde pour la santé

je sans la depression venir;je n'est plus gout a rien et les idée noires

je viens juste d'etre marié j'ai deux petite fille un super boulot je ne sais pas se qui m'arrive

j'aimerai consulter pour qu'on m'aide mais les medecins on l'air incompetent ou donne des somniféres

allez dans un centre du sommeil oui mais apparament c'est trés long....je ne vais pas continué a vivre avec que 3 heure de pseudo sommeil par jour

aller faire de la sophrologie oui ok mais 50E la scéance.les psy pareil

je suis dans l'impasse Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koala00



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 16 Nov 2015 - 14:54

Coucou VR6MFY,

Je te comprends tellement, j'ai vraiment vécu la même chose que toi. Les insomnies ont démarré juste après mon mariage, je ne comprenais pas c'était un cauchemar...

Peux-tu te mettre en arrêt de travail pour faire descendre la pression?
Tu as à mon humble avis besoin de lâcher prise, le sommeil suivra

Essaie vraiment de multiplier dans la journée les mini exercices de respiration, revenir dans le moment présent par des exos faciles car quand on est épuisé c'est très très difficile...
Te détendre en lisant, regardant un DVD, regarder un paysage, une photo

Essaie de lacher la pression régulièrement....

Un jour, j'ai compris que pas un médecin ne m'aiderait pour mon sommeil, je leur demande de m'accompagner pour gérer les tensions tout au long de la journée (je reprends de la ballote en ce moment). C'est vraiment çà que tu dois faire en un premier lieu, le sommeil suivra je t'assure

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 16 Nov 2015 - 16:10

koala00 a écrit:
Coucou VR6MFY,

Je te comprends tellement, j'ai vraiment vécu la même chose que toi. Les insomnies ont démarré juste après mon mariage, je ne comprenais pas c'était un cauchemar...

Peux-tu te mettre en arrêt de travail pour faire descendre la pression?
Tu as à mon humble avis besoin de lâcher prise, le sommeil suivra

Essaie vraiment de multiplier dans la journée les mini exercices de respiration, revenir dans le moment présent par des exos faciles car quand on est épuisé c'est très très difficile...
Te détendre en lisant, regardant un DVD, regarder un paysage, une photo

Essaie de lacher la pression régulièrement....

Un jour, j'ai compris que pas un médecin ne m'aiderait pour mon sommeil, je leur demande de m'accompagner pour gérer les tensions tout au long de la journée (je reprends de la ballote en ce moment). C'est vraiment çà que tu dois faire en un premier lieu, le sommeil suivra je t'assure


merci c'est gentil

je suis actuellement interimaire chez Airbus prendre un arret est pas trés bien vu a part quand on est embauché

et tous s'est encharné (mon mariage mes entretiens d'embauche)

mes insomnie on commencer une 10aines de jours avant mes entretiens et depuis sa perdure et s'empire

du coup sa me pourri tous car obligatoirement au travail je suis mou;pas motivé;cette insomnie me pourri littéralement ma vie (physique;professionnel;relationnel et du couple)

ma mére ma conseillé un psychothérapeute ou de acupuncture

j'ai envie de prendre le taureau par les cornes mais je sais pas comment faire quel magie me fera redevenir le dormeur que j'etais y'a encore 3 mois





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mar 17 Nov 2015 - 12:28

Effectivement, la magie n'a encore jamais amélioré le sommeil!!
En revanche, des solutions existent pour vous faire retrouver, peut être pas les nuits dont vous êtes nostalgique, mais un sommeil suffisamment réparateur pour vous permettre des journées normales.
Travaillez vous toujours avec des horaires postés? changent-ils ? Etes vous souvent en horaires décalés?

Votre statut de vacataire ne vous facilite peut être pas l'accès à la médecine du travail, mais leurs conseils vous aideraient sans doute à optimiser votre rythme veille sommeil.
Parallèlement, qu'en est-il de votre humeur? Les préoccupations de la journée peuvent facilement déteindre sur les nuits, dans la mesure où elles maintiennent une vigilance ou un qui vive parfaitement contradictoires avec la détente nécessaire à l'endormissement.

Enfin, il est vrai que les médecins n'étant guère sensibilisés au sommeil dans leur formation initiale, peu se sentent à même de proposer des solutions; N'hésitez pas à solliciter un centre du sommeil (voir la liste sur le site du Réseau Morphée), ou à remplir directement un dossier de prise en charge pour être orienté rapidement par notre médecin coordinateur si vous habitez en Ile de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mar 17 Nov 2015 - 17:24

MORPHEE a écrit:
Effectivement, la magie n'a encore jamais amélioré le sommeil!!
En revanche, des solutions existent pour vous faire retrouver, peut être pas les nuits dont vous êtes nostalgique, mais un sommeil suffisamment réparateur pour vous permettre des journées normales.
Travaillez vous toujours avec des horaires postés? changent-ils ? Etes vous souvent en horaires décalés?

Votre statut de vacataire ne vous facilite peut être pas l'accès à la médecine du travail, mais leurs conseils vous aideraient sans doute à optimiser votre rythme veille sommeil.
Parallèlement, qu'en est-il de votre humeur? Les préoccupations de la journée peuvent facilement déteindre sur les nuits, dans la mesure où elles maintiennent une vigilance ou un qui vive parfaitement contradictoires avec la détente nécessaire à l'endormissement.

Enfin, il est vrai que les médecins n'étant guère sensibilisés au sommeil dans leur formation initiale, peu se sentent à même de proposer des solutions; N'hésitez pas à solliciter un centre du sommeil (voir la liste sur le site du Réseau Morphée), ou à remplir directement un dossier de prise en charge pour être orienté rapidement par notre médecin coordinateur si vous habitez en Ile de France.

merci a vous

en effet j'ai demandé a arreter le travail de nuit je repasse dans mon rythme que j'avais avant c'est a dire du 2/8

mon humeur est plutot anxieuse en ce moment je ressasse tous le temps c'est problemes pour dormir

je suis d'accord avec vous pour les centre du sommeil mais l'attente doit etre trés longue 6 mois minimum je pense et je suis de Nantes 44

on m'a conseiller la sophrologie;acupuncture;psychothérapeute;

auriez vous d'autre idée

sinon SVP pour vous quand faut 'il vraiment consulté et qui ou quoi SVP car la sa fera bientot 2 mois avec en moyenne 3h00 a 5h00 de sommeil par jour

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mer 18 Nov 2015 - 11:04

Plusieurs facteurs peuvent s'associer pour maintenir votre insomnie: d'une part l'anxiété de ne pas dormir (qui bien légitimement a toutes les chances d'augmenter à force d'expérimenter l'insomnie de façon récurrente), et qui peut à elle seule entraver votre endormissement. D'autre part, vos difficultés de sommeil s'expliquent peut être également par la présence d'une anxiété plus globale, voire une situation de déprime, comme le laisse supposer le contexte dans lequel s'est déclenchée votre insomnie. Ce contexte d'insomnie plurifactorielle justifie parfaitement une consultation spécialisée, mais il est vrai que les délais (et notamment à Nantes!) sont parfois bien longs.
Il serait également pertinent de traiter chacun de ces deux facteurs en parallèle, c'est à dire de commencer par trouver une prise en charge de votre anxiété, auprès d'un psy par exemple mais n'hésitez pas à demander son avis à votre médecin traitant, et conjointement d'inverser le cercle vicieux de l'insomnie en respectant une hygiène de sommeil très stricte, plus facile maintenant avec vos horaires de travail: voir mon message du 10 novembre, conseils que vous retrouverez en suivant le lien:http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil
La réponse à la question "quand consulter" n'est pas univoque, mais on peut dire cela devient nécessaire lorsque cela impacte à la fois votre vie sociale, familiale ou professionnelle, ou que cela entame votre moral (même s'il n'est pas toujours facile de savoir ce qui est premier entre le sommeil et l'humeur...)
Bon courage, et tenez nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Jeu 19 Nov 2015 - 17:18

j'ai demander l'envois d'un questionnaire du centre du sommeil de nantes

pour un cas d'urgence c'est 3 semaines a 1 mois

sinon c'est mini 10 mois a 3 ans

aprés je ne sais pas comment il traite sa?

j'ai trouver une psy pas loin de chez moi qui fait de la TCC

voila et une nuit de plus avec que 3h00 sommeil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Ven 20 Nov 2015 - 13:19

bonjour

de nouveau chez le medecin aujourd'hui pour lui confronter mes problemes de sommeil



du coup tension a 12,7;le coeur a 65 vous etes en parfaite santé et il m'a dis toute façon il faut dormir coûte que coûte il m'a rajouter en plus du zolpidem 10 du SERESTA 10 qu'est ce que c'est sa encore??

car la au pire a ce rythme je prefere ne plus prendre de medoc et attendre de m'endormir par epuissement

a l'aide Sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Ven 20 Nov 2015 - 16:44

personne Laughing Laughing

car ma mére qui s'y connait un peu en médecine m'a disque mon medecin etait FOU (zolpidem 10+seresta10)

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Ven 20 Nov 2015 - 19:22

Je ne connais pas ces médicaments. Mais en même tu devais t'y attendre, comme tu d'y tu es retourner voir le médecin pour lui confronter tes problèmes de sommeil. Lui ne peut pas faire grand chose à part te donner un médicament. Ce n'est pas nouveau qu'un médecin prescrive deux médicaments à prendre en même temps. Personnellement j'ai 1mg d'Ativan et 50 mg de Seroquel. Moi aussi ça m'inquiète de prendre ces trucs mais dis toi que c'est pour t'aider temporairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 23 Nov 2015 - 18:05

Morphée revient cette semaine, après avoir été mobilisé pour le congrès annuel du sommeil ...à Nantes!
Il m'a été confirmé qu'après quelques mois difficiles, le centre du sommeil retrouvait des délais plus confortables depuis la rentrée de septembre... On parlait plutôt de deux ou trois mois...
En attendant un éventuel rendez vous, la diminution du stress et de l'anxiété peut vous aider à sortir du cercle vicieux de l'insomnie. Une approche TCC parait pertinente, dans la mesure où ce sont ces mêmes techniques qui sont utilisées pour vaincre l'insomnie, même si elles sont parfois mal connues des thérapeutes.
Les mesures vérifiées par votre médecin traitant sont tout à fait rassurantes, et peuvent du coup vous aider à mettre en oeuvre les techniques comportementales préconisées précédemment, car vous saurez passer au dessus du manque de sommeil qu'elles risquent d'entrainer.
Si vous ne souhaitez pas prendre de traitement médicamenteux, vous pouvez restreindre à une petite durée le temps que vous passez au lit, en vous levant tous les jours et systématiquement (quelle que soit la façon dont se déroule votre nuit) à l'heure fixée préalablement, et en reculant parallèlment votre heure de coucher pour sentir une forte somnolence: la pression de sommeil ainsi accumulée va faciliter la venue du sommeil, et ce avant l'épuisement!
De même, ne restez pas aui lit si vous vous réveillez au milieu de la nuit, mais levez vous pour réenclencher l'accumulation de pression de sommeil. Cela vous évitera en plus les ruminations qui vous éloignent encore plus de l'endormissement.
Consignez bien vos nuits sur un agenda de sommeil, cela aidera le spécialiste si vous décrochez un RV sommeil.
Enfin, supprimez les écrans le soir, mettez vous à la lumière le matin, favorisez l'activité physique soutenue et régulière et proscrivez tous les excitants (café , sodas au cola, ou autres boissons énergisantes).
Parallèlement, un travail sur l'anxiété, ainsi qu'éventuellement l'entrainement aux techniques de relaxation, vous permettront de diminuer les tensions de la journées, ce qui vous aidera à poursuivre vos journées au mieux, même si votre compte de sommeil n'est pas parfait.
Les deux approches, meilleure gestion de l'anxiété d'une part, et hygiène stricte de sommeil d'autre part, se complèteront ainsi très bien!


Dernière édition par MORPHEE le Mar 24 Nov 2015 - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Lun 23 Nov 2015 - 18:41

Merci a vous Morphée

mais je m'inquiéte beaucoup sa ne fait qu'empirer je frole vraiment la dépression

je sens mon corps fatiguer qui lutte contre une bonne dette de sommeil je pense

et je doit avoir vraiment quelques chose ou une anxieté importante car ((je ne ressent pas de somnolence d'endormissement)) c'est trés bizarre.

il m'est toujours impossible de m’apaiser meme pour une sieste

j'ai pris RDV demain pour une prise de sang en espérant la plus complete possible pour refaire un bilan

je suis un petit peu dégouter des medecin traitant qui ne se préoccupe pas de chercher plus profondement

la cause de l'insomnie qui peut etre aussi d'ordre physique on dirait qu'il faut tous faire par soi meme

merci d'avance



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Mar 24 Nov 2015 - 11:40

On comprend bien votre désarroi, qu'on retrouve malheureusement fréquemment chez l'insomniaque qui se sent souvent bien seul...
Si vous pensez que votre épuisement vous rapproche trop de la dépression, peut être serait-il pertinent que vous alliez consulter un psychiatre, afin qu'il évalue votre humeur et juge de l'intérêt d'un traitement. Si vous pensez que la tension (anxieuse ou autre) est responsable de vos difficultés d'endormissement, il sera utile d'acquérir des techniques pour "forcer" la détente en la conditionnant (après un entrainement répété, deux ou trois inspirations ou exercices de sophrologie permettent qu'apparaisse la détente, de façon automatique).
C'est un véritable apprentissage, qui permet en outre de "lever" les freins à l'endormissement mais aussi de vous rendre plus réceptifs aux signaux de votre organisme.
Dans tous les cas, mettez toutes les chances du côté de votre sommeil en suivant soigneusement les consignes comportementales qui s'appuient sur la physiologie du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
VR6MFY



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)   Ven 27 Nov 2015 - 15:12

bonjour

bon voila je me suis mis en arret pendant 8 jours

que me conseiller vous mis a part de respecter une hygiéne de vie fixe?

est ce que je peut tenter la restriction de sommeil cela consiste en quoi??

-j'ai un RDV lundi avec une psy pour une séance de TCC

mes nuits sont toujours affreuse je ne m'endors qu'avec (le demi zolpidem et 1 comprimé de seresta)pour 3h00 ou 4h00 mais je sais bien que c'est du faux sommeil

je m' inquiéte vraiment pour ma santé a avoir un sommeil qu'avec des médicaments

mon medecin m'a dis de suivre le traitement et de ne pas mélanger avec des gellule de plantes ou de la mélatonine sachant que je préférais 1000 fois m'endormir avec sa (comme il dis!! il faut mieux dormir 3h00 que rien mais a quel prix pour la santé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» insomnie soudaine (je m'en suis sorti P2)
» Insomnie chronique soudaine
» Insomnie soudaine
» parcours difficile et pourtant , je m'en suis sortie et Vous
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: