Réseau Morphée
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
ald




Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2021

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyVen 8 Avr 2022 - 17:18

Bonjour,

J'ai 2 questions relativement simples:
- En dehors de l'insomnie fatale familiale (très très rare et génétique), peut-on mourir d'insomnie (ou plutôt d'accumulation de nuits blanches) ?
- Existe-t-il une patalogie particulière dans laquelle la personne perd la capacité de somnoler ?

Il y a 3 ans, 3 mois après sa naissance, mon fils s'est mis à se reveiller une fois toutes les nuits.
Rien d'anormal pour un bébé.
Cependant, au bout de quelques jours, je me suis mis à me réveiller automatiquement après 2-3h de sommeil et avant que mon fils ne se réveille.
Impossible de me rendormir après mon réveil.
Quelques jours plus tard encore, impossible de dormir du tout ! Je me suis mis à enchainer les nuits blanches: 1, 2, ... jusque 6 !
J'étais totalement torrisé et j'étais persuadé que mon corps ne tiendrais pas et que j'allais mourrir (oui oui, mourir !).
Au bout de mes 6 nuits blanches, j'ai finilament (un peu par miracle) dormi 6h. Puis, je me suis retrouvé dans une boucle dormir 2h -> peur que le corps de ne tienne pas -> peur de mourrir -> insomnie.
C'était il y a 3 ans.

Mai 2019 : Un mois après mes fameuses 6 nuits blanches, un premier psychiatre me prescrit de la Trazodone (50 mg d'abord). Sommeil de 4h mais aussi quelques nuits blanches et terreur qu'elles recommencent à s'enchaîner.

Juillet 2019 : je ne me sens pas bien, je vais chez le médecin. Prise de sang. Très mauvaise. On me diagnostique un cancer (que j'ai toujours).
On monte la Trazodone à 75 mg + traitement anti-cancer. Peur de mourrir +++.
Je me trouve jeune père avec cancer et une insmnie chronique.
Assez rapidement, je me mets à dormir 1 nuit sur 2. Passage à Trazodone 150 mg. sur le moment.

Aout 2019 : Visite chez une autre psychiatre (n° 2) -> prescription de Mirtazapine 15 mg -> plus de nuits blanches pendant 1 mois, super !

Octobre 2019 : Début TCCi en groupe. Je suis très motivé mais j'ai l'impression d'être le cas le plus "grave" du groupe.
Au bout de 3, semaines, de nouveau, je dors 1 nuit sur 2.
Echec de la TCCi (qui fonctionne pour les autres du groupe). Je suis très démoralisé.

Décembre 2019 : retour Trazodone (on en sait jamais). Résultats mitigés.

Janvier 2020 : Retour Mirtazapine. Résultats moyens pour un mois puis rechute.

Février 2020 : Prescription d'un combo 2benzos + 1antipsychotique par psychiatre n°2 (psychanaliste en fait).
Résultat bofs. Je mets du temps à comprendre qu'il faut que je prenne le pillule 3h avant d'aller au lit.
Je ne suis pas à l'aise d'utiliser un "coktail molothov" tous les soirs pour m'endormir.

Mars 2020 : Je vois psychiatre n°3 (qui est celui que je vois toujours maintenant et avec qui je me sens bien).
Prescription escitalopram 10 mg (antidépresseur) pour calmer les paniques.
Je décide de prendre Escitalopram au matin et le soir Mirtazapine du dimanche au jeudi et le coktail molothov le vendredi et le samedi.
Ne pas faire de nuit blanche le week end est ce qu'il y a de plus important pour moi. Je veux pouvoir être un père le week-end !
Ce pattern fonctionne bien pendant 6 mois ! J'ai même pû diminuer les doses par 2.

Septembre 2020 : Horreur, la Mirtazapine ne fonctionne plus et le coktail Molothov de moins en moins.
Je me retrouve à court aussi du coktail Molothov.
Changement de traitement anti-cancer aussi. Je dois stopper l'Escitalopram.
Descente aux enfer !!
Paradoxalement, je commence une nouvelle thérapie avec psychologue (longue cette fois).
Il me demande de relativiser les nuits blanches et de faire de la méditation (Body Scan).
Je suis incapable de relativiser mes nuits blanches (je garde toujours cette terreur que l'accumulation des nuits blanches va me tuer).
Aucun effet de la méditation.

Décembre 2020 : Je décide d'alterner entre Trazodone et Mirtazapine chaque nuit.
+/- OK pendant 4 mois puis de nouveau des nuits blanches qui arrivent de plus en plus.
Je commence aussi à avoir des douleurs au dos. De plus en plus fortes en cours des mois à venir.
Après plusieurs examens, il s'avère que ces douleurs sont un effet secondaire de mon traitement anti-cancer.

Mai 2021 : J'alterne entre Trazodone, Mirtazapine et Zolpidem chaque nuit.
Le zolpidem, que tout le monde dit très puissant, ne fait quasiment pas effet chez moi.

Aout 2021 : Ajout de la Pregabaline (lyrica) pour les douleurs de dos + anxiété + insomnie.
Marche super pendant 2 mois puis, de nouveau, catastrophe.

Décembre 2021: Remplacement de la Mirtazapine par l'Amytriptiline.

Janvier 2022 : re-changement de traitement anti-cancer.
L'insomnie s'aggrave encore.
Je dois maintenant prendre 1 anti-dépresseur + 1 zopiclone.

Mars 2022 : mise en arrêt de travail. Pensées noires. Très noires.

Je suis sensé reprendre le boulot le 19 avril.

Je pense avoir fait le tour des anti-dépresseur sédatifs et de beaucoup d'autres sédatifs.
Je deviens tolérant à tout.

Même après une nuit blanche, je n'arrive pas à réfléchir, je suis irritable mais pas ou peu de somnolence.
Par contre, une véritable panique de refaire une nuit blanche pendant toute la journée !


Je ne sais plus quoi faire et je pleure toute la journée.
J'ai des idées noires.


La seule dernière chose à faire est probablement de laisser accumuler les nuits blanches et de constater que la somnolence finira par revenir.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur



Nombre de messages : 16383
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyLun 2 Mai 2022 - 15:02

Bonjour monsieur,
Merci de votre message
J'espère que la reprise du travail s'est bien passée

Si vous avez dormi après la TCCI ne serait ce qu'une nuit sur deux c'est déjà une formidable reussite !

Avez vous déja pensé à parler de ces pensées avec votre psychiatre ?
Vous dites vous sentir bien avec lui ce qui est essentiel et je vous encourage vivement à continuer ce suivi
tres cordialement
Morphee



_________________
Pour en savoir plus sur le sommeil : www.reseau-morphee.fr - Le site de référence pour le sommeil de 0 à 18 ans : www.sommeil0-18.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
ald




Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2021

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyLun 9 Mai 2022 - 16:08

Merci pour la réponse.

Durant la 1ère TCCi, j'ai dormi 1 nuit sur 2 la 3ième semaine en prenant tous les jours de la Mirtazapine 15 mg.
Durant le 1ère année d'insmonie, j'avais tous les 3 mois une semaine durant laquelle je dormais 1 nuit sur 2 et pendant laquelle j'alternais entre 0h et 7h de sommeil.
Le problème venait clairement du fait que je dormais "trop" les nuits où je dormais et donc ma pression de sommeil était trop basse la nuit suivante.

Depuis 1 an et demi, l'insomnie se renforce et, actuellement, même en alternant de sédatif presque chaque jour (j'alterne juqu'à 4 sédatif différent durant la semaine), je dors 4h la majorité du temps avec au moins 1 nuit blanche chaque semaine.

Je me bats malheureusement contre un cancer, qui est une grande source d'anxiété en plus de l'insomnie chronique.
Je suis jeune père.
Je dois jongler entre traitement contre mon cancer, travail à temps plein, enfant en bas âge et insomnie chronique qui se renforce.

Je sais que je suis pris dans le piège des sédatifs en prise chronique et de leur inévitable tolérance.
Parfois, il me vient l'envie d'arrêter ces sédatifs, peu importe les nuits blanches mais j'ai très peur que cancer et le traitement qui va avec m'ait trop fragilisé.
Je me sens obligé de continuer avec les sédatifs le soir afin de minimiser le nombre de nuits blanches mais ça ne pourra continuer éternellement et cela me fait très peur.

Que faire ?

Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur



Nombre de messages : 16383
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyMar 10 Mai 2022 - 11:53

Bonjour monsieur,

Effectivement, je comprends que la charge à porter est lourde.
Vous continuez bien votre suivi avec votre psychiatre ?
Il existe également des groupes de parole, j'imagine que l'on vous en a parlé à l'hôpital ?
Habitez vous en IDF ? Si oui, vous pouvez remplir notre questionnaire et demander une orientation par l'un de nos médecins du réseau
Bien à vous,
Morphée

_________________
Pour en savoir plus sur le sommeil : www.reseau-morphee.fr - Le site de référence pour le sommeil de 0 à 18 ans : www.sommeil0-18.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
ald




Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2021

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyMar 10 Mai 2022 - 14:55

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

J'ai effectivement un suivi régulier avec mon psychiatre (tous les 2 mois sauf période de crise).
Je demanderai à mon psychiatre si il existe des groupes de parole au sein de l'hôpital où je suis suivi.
Je n'habite pas en IDF.

MORPHEE aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur



Nombre de messages : 16383
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyLun 16 Mai 2022 - 12:13

Bonjour,

Avec plaisir, oui un groupe de parole pour échanger est une excellente idée,
N'hésitez pas également à intervenir sur d'autres discussions du forum pour avoir des échanges par ce biais,
très cordialement,

Morphée

_________________
Pour en savoir plus sur le sommeil : www.reseau-morphee.fr - Le site de référence pour le sommeil de 0 à 18 ans : www.sommeil0-18.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
ald




Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2021

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyLun 16 Mai 2022 - 15:44

Bonjour,

pour en revenir à ma question de départ: est-il possible de mourrir d'insomnie (sévère) ? (*)

(*) En dehors de l'Insomnie Fatale Familiale et de l'épilepsie.
Revenir en haut Aller en bas
stephmag0

stephmag0


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 09/06/2019

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Au secours aidez moi   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyMar 17 Mai 2022 - 4:42

Bonjour,

Je suis anéantie. Nuit blanche cette nuit. Pas e minute de sommeil
J au peur de ne plus dormir, de mourir pourquoi une nuit blanche.
Morphee vous disiez qu avec la pression du sommeil on finirait par dormir mais alors parle de 6 nuits blanches.
Toutes mes réassurance que j avais et qui m ont permise de gérer à peu près s ecroulent.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur



Nombre de messages : 16383
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyMer 18 Mai 2022 - 12:40

Non rassurez vous l'insomnie n'est pas mortelle, elle est il est vrai pénible cela nous pouvons lui accorder mais pas plus..

_________________
Pour en savoir plus sur le sommeil : www.reseau-morphee.fr - Le site de référence pour le sommeil de 0 à 18 ans : www.sommeil0-18.fr

ald aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
MORPHEE
Modérateur



Nombre de messages : 16383
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? Empty
MessageSujet: Re: Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?   Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ? EmptyMer 18 Mai 2022 - 12:42

Stephmago
N'hesitez pas à remplir notre questionnaire en ligne et à demander une orientation à la fin de ce questionnaire par l'un de nos médecins coordonnateurs,
Bien à vous

_________________
Pour en savoir plus sur le sommeil : www.reseau-morphee.fr - Le site de référence pour le sommeil de 0 à 18 ans : www.sommeil0-18.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
 
Peut-on mourrir d'insomnie (en dehors de la FFI) ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant de 2ans, sommeil méconnaissable en dehors de chez lui
» faire dormir bébé 3 mois en dehors de l'écharpe de portage
» Idée de pas dormir et de mourrir HELP
» Help please l'idée de pas dormir et de mourrir(mon histoire)
» Trouble sommeil bébé 1an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: