Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie classique de l'angoissé ?

Aller en bas 
AuteurMessage
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Insomnie classique de l'angoissé ?   Lun 10 Juil 2017 - 18:34

Bonjour, bonjour Very Happy

Petit résumé de l'apparition de mon insomnie chronique.

A 20 ans début de mon insomnie chronique. Je suis tombé malade, pas dormit pendant +48h et environ 1-2h par nuit pendant environ une semaine. Du coup en bon anxieux, je me suis dit que se passera-t-il si cela continue comme ça...

Je suis pas un gros dormeur, quasiment toute ma vie j'ai dormit de 00h jusqu'à 6h-7h ce qui m'allait fort bien. Un peu de mal à m'endormir mais je quand je roupillais c'était d'un bloc très solide.

Depuis 3 ans :
-1ère année d'insomnie : couché 00h lever 6h30 (toujours scolarisé en école d'ingé à cette époque)
---> 4-5 jours bon sommeil de 6h avec 2-3 jours de mauvais sommeil.

2nd année d'insomnie : couché 00h lever 6h les premiers 6mois / couché 00h lever 7h-10h (viré donc déscolarisé)
--->Même schéma que la première année avec ajout de très gros épisodes d'angoisses et insomnies de plusieurs semaines dans l'année. Dans ces phases là je m'endors vers 4h-6h du matin avec réveil vers 8-9h.

-3ème année :
a) 1er semestre : couché 00h lever 7h-10h (déscolarisé)
--->Chaque nuit je dors 2-4h + gros éveil de plusieurs heures + ré-endormissement de 30min à 3h. Plus gros épisodes d'angoisses de plusieurs jours/semaines avec 0-4h de sommeil. Début de lombalgie au réveil.

b) 2nd semestre : couché 00h lever 7h (déscolarisé) mais je travail de 9h15 à 18h15.
--->Aucun schéma de sommeil précis je dors environ 5h avec au moins 3-4 réveils par nuit avec de très fortes douleurs dans le dos qui apparaissent très vite. Épisodes d’extrêmes angoisses toujours plus long.

Pour résumé :

Quand je ne suis pas angoissé à l'idée de mourir la nuit je m'endors vite mais me réveil souvent.
Si je suis angoissé je m'endors très tard et me réveil peu.

Les médicaments je prend 0.50mg de xanax au couché voir plus (quand je perds la mémoire) et encore 0.50mg entre 4h et 6h du matin.

Les somnifères je n'ose pas car j'ai très peur d'en prendre de même pour les AD.

Je suis de plus en plus épuisé mentalement et physiquement. Toujours super peur de mourir à cause de mon insomnie, grosses pertes de mémoires en ce moment, vertiges, brouillard permanent, cernes immenses (on dirait presque un panda  lol! ).

Mon plan pour les prochaines semaines.
-> Prendre soin de ma diète.
-> Instauration routine au lever et au coucher.
-> RDV généraliste pour le mal de dos.
-> Changement de psychiatre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mer 12 Juil 2017 - 13:43

Depuis samedi dernier cela empire.

Même en prenant 6 xanax par jour, je suis exténué, j'ai énormément de mal à m'endormir et quand je m'endors je dors que 2h ou 3h.

J'ai rendez-vous lundi chez le généraliste mais je sais pas comment je vais tenir Neutral . J'ai l'impression que mon corps va me lâcher ce qui m'angoisse encore plus de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 21 Juil 2017 - 11:21

Quelques éléments de réponse:
Tout d'abord, on ne peut pas mourir d'insomnie. Votre organisme saura prendre ce dont il aura expressément besoin.
En second lieu, vous semblez être à l'origine un assez court dormeur: choisissez ainsi une "fenêtre" de temps consacré à votre sommeil, et tenez y vous, quelle qu'en ait été le contenu. Cette limite garantit une meilleure qualité de sommeil, bénéfice qu'apporte toute contrainte horaire donnée par une activité universitaire ou professionnelle (voir la description de votre première année, les 2 ou 3 "mauvaises nuits par semaine correspondaient peut être aux jours sans cours?).
Troisièmement, il est primordial de respecter une régularité des horaires, et notamment celui du lever. Cette régualrité renforce la bonne synchronisation de tous vos rythmes, dont celui du sommeil. Cela aidera également à améliorer la gestion de vos émotions.
Parallèlement, il semble important que vous puissiez travailler sur votre anxiété, car votre prise actuelle de Xanax semble témoigner d'un emballement (probablement non efficace...). Rappelez vous enfin que l'activité sportive est de nature à amenuiser l'expansion de l'anxiété. Les techniques de relaxation, après vous y être entrainé, pourront également vous aider à faire redescendre les épisodes d'anxiété aigus.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 21 Juil 2017 - 11:38

Merci pour votre réponse Wink

Depuis une semaine j'ai commencé les horaires fixes au lit. Pratique de méditation 1h par jour. Je vois toujours la psychologue ce qui m'ai pas d'une grande aide. J'ai également une ordonnance pour faire un bilan sanguin ainsi qu'une radio du dos. Je penses que se sont les douleurs nocturnes couplé au stress qui m'empêche d'avoir une bonne qualité de sommeil.

Concernant le sport j'ai arrêté celui-ci à cause de mes insomnies, impossible à l'époque de récupérer des mes séances d’entraînements. Le seul "sport" que je fais est marcher quotidiennement +8km.

Petite amélioration depuis une semaine j'ai même réussi à dormir une nuit avec 5h de sommeil d'affilé. L'endormissement a été plus facile malgré les multiples réveils. En tout cas j'ai pu faire mes journées sans être trop dans le brouillard.

Par contre j'anticipe les semaines suivantes. Reprise du boulot et je vais devoir gérer la maison tout seul ma famille part en vacances x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Jeu 21 Sep 2017 - 18:04

Petite update de ma situation.

Le bilan avec le généraliste aucun problèmes dans le bilan sanguin et la radio pourtant je souffre toujours autant.
Le psychatre veut me faire passer aux AD sachant que le xanax me réussit pas, cependant j'ai toujours aussi peur des AD.

Globalement tout est de plus en plus noir et blanc. J'ai réussi à finir mon job d'été, repris la fac, le sport et commencé à mieux dormir (6h max mais c'est toujours ça). Mes moments hauts dans la vie sont de plus en plus qualitatif, dans ces moments là je suis super content. Sauf que mes moments les plus bas sont de pires en pires, mes crises d'angoisses sont toujours plus fortes, les jours ou je dors pas, je dors pas du tout.

Toujours aussi peur de dormir et de ne pas dormir à la fois...
J'écris cette update forcément parce que depuis hier je n'ai pas fermé l'oeil et suis encore en pleine panique, ce qui fait que la nuit qui arrive s'annonce très mal.

Je tourne toujours en rond au final sauf que j'ai 23 ans et si je réussi pas à reprendre mes études cette année, je ne sais pas comment je vais faire. Si le manque de sommeil m'a pas tué ou rendu fou..d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 22 Sep 2017 - 17:56

Bravo déjà pour avoir tenu jusqu'au bout votre travail d'été, d'avoir repris vos cours et vous êtes remis au sport. Tous ces éléments participent à l'équilibre de votre sommeil (même si sa durée reste encore un peu courte), et cela ne peut qu'améliorer votre anxiété et votre humeur qui semblent être au premier plan de vos difficultés...
N'hésitez pas à discuter avec votre psychiatre du bénéfice que pourraient vous apporter des antidépresseurs, de vos réticences à les prendre et des éventuelles mesures alternatives comme la pratique très régulière et soutenue d'un sport...
Enfin, rappelez vous que le sommeil est un rythme, et ne s'évalue pas sur une seule nuit mais sur une période. Attention au stress que peut générer une mauvaise nuit, il est souvent utile de compléter un agenda de sommeil qui permet d'objectiver l'alternance veille sommeil sur plusieurs jours, et ainsi de relativiser... Vous pouvez le télécharger sur notre site, en suivant le lien:
http://reseau-morphee.fr/wp-content/uploads/dlm_uploads/2016/04/Agenda2017.pdf

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 22 Sep 2017 - 18:10

Merci de vôtre réponse.

Effectivement je penses qu'il serait temps de considérer un traitement alternatif au xanax. Sachant que ce dernier je pense m'a encore plus abimé le sommeil. Je n'ai toujours pas dormir plus de 5h d'affilé depuis des mois.

Dès que je loupe une nuit j'ai une terrible angoisse à l'idée de dormir, dès que je suis sur le point de m'endormir j'ai un rush d'adrénaline. Du coup avant hier 0h cette nuit 2-3H je crois...je ne sais plus quoi faire à force d'être coincé dans ce paradoxe d'angoisse de dormir et angoisse de ne pas dormir. Surtout que dans ces état d'extrème angoisse je suis en hyper éveil toute la nuit aucune sensation de fatigue et toujours envie d'uriner. Comme j'ai dit ces états sont de plus en plus durs.

J'ai également quand même du mal à concevoir également que mourir d'épuisement est une chose impossible sachant à quel point mon corps souffre du stress et du manque de sommeil...mal de crâne, nausées, palpiations, etat grippal. Et perdre la raison je n'en doute pas.

J'ai cru aussi lire quelque part que les angoisses à l'idée de dormir peuvent être à l'origine d'apnée de sommeil est-ce vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hafid



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 23/09/2017

MessageSujet: Re : angoisse   Lun 25 Sep 2017 - 21:12

Bonjour vinchaud !

Bon, tout d'abord, je vais vous expliquer d'où provient en quelque sortes cette fameuse "angoisse" à l'idée de dormir : de votre subconscient.

En fait, cette angoisse est même liée à un souvenir : celui d'avoir passé une mauvaise nuit. Vous allez comprendre.
L'être humain a durant toute sa vie des désirs, et en l'occurence, le votre est de retrouver un sommeil de qualité. Or, tout désir est toujours accompagné d'une peur, à savoir celle de ne pas réussir à satisfaire ce désir. Vous l'avez donc compris, vous désirez dormir, mais vous avez également inconsciemment peur de ne pas réussir à satisfaire ce désir de sommeil. Et plus votre désir de satisfaire ce désir est fort, plus votre peur de ne pas réussir à le satisfaire croît.

Je pense pouvoir vous aider. Mais tout d'abord, votre première action est de méditer sur ce qui vient d'être dit, et d'en prendre conscience pour pouvoir mieux vous libérer. Vous avez peur du SOUVENIR d'avoir mal dormi une première fois (c'est selon moi, l'origine de cette peur). Et à chaque nouvelle nuit désastreuse, cette image se renforce encore et encore.

Aujourd'hui, je vous donne donc pour ACTION de prendre conscience de ce souvenir et d'accepter progressivement sa présence dans votre vie, pour pouvoir mieux vous en libérer.

PS : Afin de mieux vous aider, je vous invite à m'en dire plus sur votre journée (heure de levée/couché - alimentation - hygiène de vie - habitudes - une journée type, en gros)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Lun 25 Sep 2017 - 22:48

Je vous remercie de prendre le temps de me répondre Smile

Si je me suis pas fait comprendre des fois j'ai peur de dormir littéralement de dormir. Au départ j'avais peur de mourir pendant mon sommeil etc. Mais maintenant des fois sans raisons "apparentes" j'ai une angoisse terrible qui monte juste à l'idée de dormir, l'instinct de survit j'suis en hyperéveil. Pas facile d'expliquer une angoisse pareil.

Après effectivement j'angoisse également à l'idée de pas dormir, ça tout le monde sait pourquoi.



Journée type maintenant c'est assez chaotique...


Levé : au hasard généralement soit 6H30-7h soit 8h30-9H

Couché : entre 22h30-23H et détente juqu'à 00H

Nuit : au moins 1 levé (pour xanax et toilettes) plusieurs réveils, depuis un an je peux compter sur les doigts de la mains les nuits de plus de 5H d'affilés.

Hygiène de vie : depuis peu c'est repartit en vrille, alimentation à base de tout ce qui est mauvais, reprise cigarette, abus du xanas, abus d'analgésique, faire du sport quand je suis fatigué c'est contreproductif car plus je suis fatigué plus j'angoisse (effectivement je suis assez doué à me trouver des peurs ridicule et handicapante).

Je craque très facilement niveau moral difficile de maintenir un équilibre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mer 4 Oct 2017 - 10:23

En premier lieu, j'insiste, on ne meurt pas d'insomnie... Certes le sommeil est vital, et les rats de laboratoire que l'on prive de sommeil finissent par mourir en effet, d'ailleurs non pas d'épuisement mais plutôt de septicémie, (l'absence de sommeil empêche les défenses immunitaires).
Chez l'insomniaque, ce sont les systèmes d'éveil qui ont peine à se fermer pour différentes raisons, (comme par exemple l'appréhension au coucher après une nuit sans sommeil). Schématiquement, nous avons en effet des systèmes d'éveil (ouverts le jour et en principe fermés la nuit) et des systèmes de sommeil (fermés le jour, et s'ouvrant la nuit suite à la fermeture progressive des systèmes d'éveil). La privation volontaire de sommeil empêche les systèmes de sommeil de fonctionner, alors que l'insomniaque grappille un peu de sommeil çà et là dès qu'il relâche sa vigilance, ce qui lui garantit le minimum de sommeil vital même s'il est épuisé car le sommeil n'est pas suffisant...
Vous mettez bien en évidence que les comportements favorables à un meilleur sommeil ne sont pas faciles à appliquer dans la durée, surtout quand le moral fléchit... Un cercle vicieux se met alors en place, où plus on dort mal, plus on accentue les comportements qui concourent au mauvais sommeil. C'est pourquoi on suggère de revenir aux comportements de base du bon sommeil: se lever à heure fixe, ne pas somnoler ni s'assoupir dans la journée et reculer l'heure du coucher, au moins jusqu'à ressentir une forte somnolence
Concernant votre question sur les apnées, il est vrai que l'anxiété générée par la perspective d'une n-ième mauvaise nuit favorise une respiration plus instable et irrégulière. Celle-ci va alors entrainer une régulation physiologique au moment de l'endormissement pouvant donner lieu à des apnées. Rien d'inquiétant à cela en revanche, ce sont des apnées que l'on pourrait qualifier de "physiologiques". On peut conseiller pour cela de ménager un bon temps de décompression avant le coucher: prévoyez des activités calmes mais de nature à favoriser votre détente, quitte à reculer ce dernier un peu plus tard dans la soirée...
Parallèlement, gardez une heure de lever très régulière, quelle qu'ait été la nuit précédente, cela va favoriser la bonne rythmicité de votre horloge et ainsi la bonne qualité de votre sommeil ...ainsi que celle de votre éveil!
Quant au sport, faites au mieux, et en cas de fatigue, préférez d'en faire moins longtemps ou moins intensément que pas du tout: marcher est déjà excellent, et favorise le relâchement physique et mental
Bon courage et rappelez vous qu'un agenda de sommeil peut vous aider à suivre (et à maintenir!) l'amélioration de votre sommeil!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mer 17 Jan 2018 - 11:45

Bonjour,

Je donne des nouvelles des derniers mois. Globalement toujours la même chose avec des hauts toujours plus souvent mais des bas toujours plus épuisant.

Depuis les 2/3 derniers mois je dors sur les coups de 00h me réveil vers 05h pour me rendormir 1/3h. Dormir 5h d'affilé c'est quand même déjà un plus comparé à avant. Cependant mes crises d'angoisses sont de plus en plus terrible avec des nuit blanche 1/semaine.

J'ai toujours eut peur d'avoir des apnées du sommeil car j'ai des problèmes concernant les sinus qui se bloquent (polypes et rhinites chronique assez fréquente et déviation de la cloison nasal)assez souvent ce qui me réveil avec la bouche sèche et souvent accompagné d'une bonne tachycardie, je suis également en surpoid et consomme pas mal de xanax surtout la nuit, le matin les maux de têtes sont assez fréquents. Ces derniers temps j'ai donc fait une fixation sur ce syndrome qui me terrifie et  je m'empêche carrément de dormir de peur de décéder des apnées, je suis exténué et très anxieux.

J'en avait parler avec mon médecin traitant en septembre mais il m'avait rie au nez car pour lui à moins d'être obèse fumeur etc, on ne peut souffrir d'apnée.

En lisant sur internet je trouve forcément de tout et n'importe quoi et je ne sais pas qui consulter, je ne sais pas si c'est urgent,...

Aujourd'hui, j'ai prie rendez vous avec mon ancien ORL pour faire le point sur mes polypes même si je ne le trouve pas super satisfaisant étant très branché homéopathie mais cela fait bien 5:8 ans que je laisse trainer ce problème de polypes.
Je vais également stopper le xanax la nuit et prendre le dernier vers 20H/21H.
Concernant mon poids je pèse 85 kilos pour 1,74m j'ai pris pas mal de kilos ces dernier temps car je me suis défouler sur la nourriture.
J'ai également prie rdv chez une psychologue.

Je suis toujours perdu car tout mon entourage se moque bien de moi concernant le sujet des apnées, ne sais pas vraiment qui consulter, ni si cela est à traiter en urgence, de plus les symptômes sont assez diffus et se croisent avec de nombreuses autre pathologies, de plus je dors seul et à part des ronflements personne ne peut savoir si je fais des pauses;

Je suis preneur de conseils et excusez moi pour l'orthographe (je vais mettre ça sur le dos de la nuit blanche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mer 24 Jan 2018 - 12:35

Il est en effet important de pouvoir diagnostiquer et traiter les apnées quand elles existent, à cause du risque cardiovasculaire qu'elles entrainent quand elles ne sont pas traitées;
Lors des pauses de la respiration, celle-ci finit en effet toujours par reprendre (on ne meurt pas directement au milieu d'une apnée), mais avant cette reprise, le cœur est sollicité de façon très intense et anarchique, ce qui expose à moyen et long terme à des troubles cardiovasculaires et d'hypertension artérielle.
Les médecins connaissent maintenant bien cette pathologie, et savent repérer quand vérifier que l'oxygénation se fait bien tout au long de la nuit, y compris quez les patients non obèses.
N'oubliez pas que la tenue d'un agenda de sommeil vous aidera à la fois à garder les comportements favorables à une bonne qualité de sommeil, mais aussi à y voir pus clair dans les différents aléas de votre sommeil.


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 16 Fév 2018 - 18:24

Depuis j'ai eut le temps de voir le généraliste et l'orl. Les deux quand j'ai évoqué les apnées quand à mes problèmes de sommeil m'ont bien rit encore à la figure.

J'ai eut un sommeil assez classique et supportable depuis mon dernier message, même une amélioration j'avais réussit à prendre le xanax que la journée et même réduire à un comprimé au lieu de 3 à 4 dans la soirée/nuit. J'ai finit quand même à l'hopital pour de l'arythmie apparemment peut être lié à la diminution du xanax trop rapide.

Depuis vendredi dernier très grosse rechute je m'endors vers 00h/01h et me réveil vers 3h30/4h avec impossibilité de me rendormir même avec 1mg de xanax.

Le plus étonnant c'est que je présente quasiment aucun stress ce qui est très étrange, je suis plutôt dans un état second, très déprimé, fatigué, détaché, j'ai l'impression d'être invisible (même chez moi et dehors impossible de parler). Tout ça ponctué de très grosses crises de colères pour un rien où je me frappe et frappe tout ce qui me passe sous la main jusqu'à ce que je me disloque 3 phalanges, me blesse à la mâchoire et les coudes. Sinon je reste couché la plus part du temps à écouter des podcasts car j'ai trop mal au yeux pour lire.

J'ai eut une épisode un peu similaire au mois de Novembre ou je dormais très peu, passait ma journée à jouer et manger au mcdo jusqu'à monter à 90kg. Du coup cette fois j'arrive tout de même à maintenir une hygiène corporelle et j'arrive à me faire à manger sainement.

Bon sinon j'ai commencer la TCC mais c'est pas gagner pour moi j'ai plus tôt l'impression que je vais finir à l'asile dans le meilleur des cas  lol!

Pas facile tout ça surtout le matin à base de paracétamol, ibuprofène et beaucoup de café Evil or Very Mad

Dommage que je poste que pour des mauvaises nouvelles ici x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mar 20 Fév 2018 - 15:20

Bon au final j'ai réussi à avoir une lettre de mon psychatre pour consulter un spécialiste du sommeil mais il ne pas recommandé quelqu'un.

Des pistes pour consulter en région parisienne/paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Ven 23 Fév 2018 - 13:31

Si vous habitez à Paris ou en ile de France, vous pouvez bénéficier de l'orientation par un médecin coordonnateur du Réseau Morphée. Il vous suffit pour cela de remplir le questionnaire du sommeil (que vous trouverez sur notre site), en demandant à l'issue une orientation par notre médecin coordonnateur. Si vous préférez, vous pouvez aussi remplir et nous renvoyer le dossier de prise en charge, téléchargeable sur le site. En fonction des éléments de votre dossier (mentionnez le courrier de votre médecin traitant) et de votre lieu d'habitation ou de travail, vous recevrez une orientation dans la quinzaine qui suit.

Petite hypothèse concernant votre sommeil actuel, dont l'absence s'explique peut-être par une consommation trop importante de café. Essayez quelques jours de supprimer café et autres excitants, et peut être verrez-vous la pression de sommeil revenir?

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
vinchaud



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Insomnie classique de l'angoissé ?   Mer 28 Fév 2018 - 9:53

Merci pour les recommandations je vais les suivre. Very Happy


Le café je n'en bois que le matin jamais après 12h.

Depuis deux jours nouvelle crise d'ESV toute la journée, pas réussi à désangoisser la nuit donc nuit blanche Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Insomnie classique de l'angoissé ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie classique de l'angoissé ?
» Insomnie chronique de reveil precoce avec forte anxieté
» La classique insomnie de 4h du matin
» angoisse nocturne et insomnie de ma fille 3 ans
» insomnie cyclique , maniaco-depression et angoisse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: