Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Un traitement d'urgence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ananda



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Un traitement d'urgence?   Mer 25 Jan 2017 - 22:43

Bonsoir,
Depuis plus de 3 semaines, je suis retombée dans les démons de l'insomnie et en essayant de doser une prise médicamenteuse de benzo pour gérer le problème et faire face au quotidien avec le travail et autre engagement, je suis retombée dans l'angoisse, la souffrançe et l'incapacité à mobiliser mes ressources pour faire face.
Je remarque que ma tolérance à l'insomnie est nulle, après 25 ans d'enfer, je ne tolère aucun manque de sommeil sans violentes répercussions sur mon moral et rapport à moi même et à autrui.
Je me suis sortie de l'insomnie en 2012, par un traitement antidépresseur et là, je pense que c'est ce que j'ai de mieux à faire, même si je ne me sens pas déprimée mais juste hypertendue, à bout et dans mes réserves énergétiques.

Hier soir, je me sentais tellement mal que je n'ai pas eu la force de veiller pour augmenter la pression sur le sommeil, j'ai juste pris un demi zopiclem à 22h45 et j'ai pu dormir jusqu'à 5h20, ce qui est déjà une grande satisfaction pour moi.
Par contre je suis restée couchée jusqu'à 7h15 à rêvasser, me prélasser dans un sommeil intermittent de surface fait de rêves.
Moins je dors, plus j'ai du mal à sortir du lit.
La matinée, j'ai émergé peu à peu et l'après midi a été plus difficile.
La journée au travail a été épouvantable par la pression que mon employeur m'a fait subir, il est dentiste, professeur émérite sommité en prothèse, je suis son assistante et il y a eu 1 grosse erreur faite, ce qui l'a mis dans une colère noire et j'ai pris sa tension de plein fouet.
j'ai travaillé de 8h30 à 20h00 et là je suis encore submergée par le stress que j'ai vécu.
Pour ce soir, je me sens hyper éveillée, hypertendue et je ne vois pas comment je vais parvenir à trouver le sommeil si ce n'est en prenant un somnifère.
Travaillant demain, comment faire?
Même si je ne suis pas du tout motivée pour prendre des antidépresseurs et somnifères, je ne vois que cette solution pour gérer la crise aiguë actuelle.
Docteur Morphee, pouvez vous confirmer?
Témoigner est déjà un soulagement et le sentiment de ne plus être seule face au problème.

Ananda







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Un traitement d'urgence?   Jeu 26 Jan 2017 - 12:19

Si vous avez réussi dans le passé à vous débarrasser de votre insomnie, aucune raison que le processus ne puisse pas se répéter... Il est vrai que durant l'expérience de l'insomnie, on a du mal à voir qu'il existe une issue au tunnel que l'on traverse.
Il semble que vous ayez notamment particulièrement bien réussi à vous défaire de vos traitements, même quand ce n'était pas facile. Néanmoins, il serait dommage et dommageable de s'interdire cette béquille, qui permet notamment de ne pas accélérer le cercle vicieux de l'insomnie. Alors oui, les traitements hypnotiques peuvent être un réel secours, notamment pour dépasser une période particulièrement difficile comme ce que vous semblez vivre professionnellement en ce moment.

Prendre un hypnotique ne vous dispense cependant pas de garder une hygiène de sommeil très rigoureuse. C'est en effet elle qui permet de garantir la bonne mise en œuvre des mécanismes qui sous-tendent le sommeil. Il est légitime de prendre un hypnotique quand on veut protéger une nuit précédant une journée anticipée comme difficile et que l'on sait que l'anxiété de ne pas dormir risque d'exacerber l'insomnie. En revanche, il est également nécessaire de protéger parallèlement son rythme veille sommeil, en suivant les règles de la bonne qualité de sommeil: lever le matin à heure très fixe, tous les jours même le we, exposition à la lumière le matin, activité physique idéalement quotidienne, et éviction des écrans le soir...
Bien sûr, vous expliquez très bien que le fait de lire les messages d'autres insomniaques sur le forum (donc sur écran!) vous aide à garder un moral acceptable, mais alors protégez votre horloge en portant des lunettes qui bloquent la lumière (c'est surtout la lumière bleue qui est en cause), et sortez du lit pour ne pas associer le fait de ne pas dormir à celui d'être au lit...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
ananda



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Un traitement d'urgence?   Lun 6 Fév 2017 - 16:49

Bonjour,

Merci de vos messages réactifs qui sont tellement pertinents et réconfortants.
J'ai mis du temps à comprendre comment vous répondre en raison de soucis de temps, informatiques et de confusion mentale.

Cela fait 8 jours que je n'ai pas pris d'hypnotiques et je ne m'en sens que mieux dans la journée, moins d'angoisses et de confusion mentale.
Par contre, parallèlement à cet arrêt, j'ai repris un antidépresseur, le fluoxetine que j'ai arrêté au bout de 3 jours, les effets secondaires de la mise en route étant très forts et très pénibles, mal de tête, miction très perturbée, épuisement mental et physique, vision floue, ralentissement psychomoteur, ce n'est pas nouveau mais j'ai préféré arrêté.
Au travail, la pression est retombée et l'ambiance est retournée à peu près à la normale.
Conseils respectés:
-activité physique presque quotidienne, marche ou course de 30minutes
-agenda du sommeil depuis 6 jours
Échec :
-lever à des heures anarchiques et temps passé au lit qui s'étire sur des heures indues.

Je recherche un thérapeute sur Rennes, avez vous quelqu'un à me recommander?
Merci d'avance

Ananda




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Un traitement d'urgence?   Ven 17 Fév 2017 - 9:21

Notre réseau étant dédié à l'Ile de France, nous ne pouvons que vous suggérer de demander au centre du sommeil de votre région, dont vous retrouverez les coordonnées en suivant le line suivant:
http://reseau-morphee.fr/troubles-sommeil/vous-nhabitez-pas-en-ile-de-france

Bravo à vous d'avoir déjà repris l'activité physique ...et l'agenda! celui ci vous permet d'objectiver les choses, et notamment de limiter cette anarchie des horaires (tellement tentante quand on ne dort pas bien, alors même si on sait qu'elle ne fait que renforcer le mauvais sommeil...).
Poursuivez en essayant de réguler votre heure de lever, même progressivement!
Bon courage et donnez de vos nouvelles.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
ananda



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Un traitement d'urgence?   Lun 20 Fév 2017 - 16:52

Quelques nouvelles après 7 semaines d'insomnies.
L'insomnie chronique alliée à du stress professionnel m'a fait rechuter dans la dépression, pathologie que j'ai vécue depuis mon adolescence et de nombreuses années de façon larvée et aiguë à 4 reprises qui ont nécessité un traitement qui m' a sauvée de la dépression et de l'insomnie à chaque fois. L'insomnie est chez moi liée à la dépression.
Il a bien fallu que je l'admette au bout de plusieurs jours où j'ai reconnu les symptômes habituels ( envie de rien, incapacité à décider, à parler, sensation d'être sans aucune structure intérieure et d'être accablée, submergée par les soucis et les idees noires, ralentissement psychomoteur,fatigue...) et que je perdais pied complètement.
L'insomnie et l'épreuve professionnelle ont pris tout le champ de conscience au jour le jour et j'ai dû reconnaître l'évidence du besoin de prendre un traitement d'antidépresseurs pour sortir de cette impasse. Mon médecin qui me connaît bien l'a confirmé.
Actuellement cela fait 10 jours de traitement et après les désagréments des premiers jours, je ressens une tranquillité intérieure et l'angoisse et la panique ont défait leur étau.
Question sommeil, ce n'est pas encore résolu car même si je n'ai plus peur de me coucher, je suis contrainte de prendre 1/2 hypnotique 1 jour sur 2, s'ensuit un sommeil de plus ou moins bonne qualité avec un réveil régulier les jours de travail à 7h30 et anarchique les jours off.
La journée, c'est encore la grosse fatigue surtout en début d'après midi mais la journée n'est plus vécue dans la souffrance intérieure intense des premières semaines.
Je maintiens une activité physique de 30 minutes au moins par jour (vélo, course, marche, sauna)
Morphée m'a fait prendre conscience de mon énorme besoin de détente et de moments de plaisir, ce que j'essaie de retrouver chaque jour, déjà en ne me mettant plus la pression et en me mettant plus à l'écoute de moi même.
Je finis mon propos en soulignant la fragilité du système nerveux de quelqu'un qui a vécu plusieurs dépressions dont une première au long cours sans soin médicamenteux et je remarque qu'à chaque grosse difficulté de la vie, je récidive dans cette pathologie.
J'ai pris un RDV au centre de sommeil le plus près de chez moi pour un soutien et d'autres éclairages.
Merci pour chacun de vos retours
Ananda




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Un traitement d'urgence?   Ven 24 Fév 2017 - 10:00

La bonne connaissance de ses besoins, et de ses fragilités est certainement le premier pas vers l'amélioration des difficultés une fois qu'elles sont installées... Le recours à un traitement antidépresseur vous a ainsi permis de mobiliser vos ressources pour faire face aux exigences de votre journée. Sans doute cela vous aide-t-il également à poursuivre les bons comportements, comme votre pratique régulière du sport, excellente pour le sommeil mais aussi pour l'humeur elle même...
Continuez ainsi à mettre en œuvre toutes les préconisations identifiées comme favorables à votre sommeil, autant les horaires (surtout gardez régulier celui du lever, pour garantir une bonne qualité de sommeil), mais aussi en termes de détente tout au long de la journée. Favorisez également l'exposition à la lumière du jour, excellent synchroniseur de votre horloge biologique, et comme le sport, efficace aussi sur l'humeur.
Bon courage, vous avez déjà dépassé ce type de difficultés, aucune raison de ne pas y arriver à nouveau!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Un traitement d'urgence?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre traitement
» aidez moi svp quel sont les meilleur traitement en ce momen
» Mon traitement...
» Traitement du hiatus
» traitement de signale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: