Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 très difficile

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandrine



Nombre de messages : 2
Age : 50
Date d'inscription : 09/09/2006

très difficile Empty
MessageSujet: très difficile   très difficile EmptySam 9 Sep 2006 - 13:51

Bonjour,

J'ai perdu ma maman l'an dernier et depuis, je vais assez mal.
on m'a diagnostiqué une dépression et je prends de l'athimyl 30 pour cela.
depuis cet événement j'ai des difficultés à dormir
mais ces difficultés ne sont pas constantes
au printemps dernier, je dormais très mal et j'ai réussi à réguler mon sommeil et ne quasiment plus utiliser de somnifère ( havlane ou stilnox)
mais depuis la fin de l'été, le cercle infernal est revenu
j'ai eu un mal fou à supporter la chaleur de cette été, ça me faisait angoisser énormément ( j'ai un fond d'angoissé c'est clair)
j'ai aussi changé de travail, avec plus de responsabilités depuis mi aout
ce travail m'oblige à passer par paris alors qu'avant je passais par le sud de paris
la foule et la chaleur me pèse et déclenche des crises d'angoisse que je tente de juguler
mais le soir, c'est un enfer
je prends un stilnox et je me réveille 4h plus tard, je suis donc obligée de reprendre un 2eme stilnox si je veux me rendormir 4 h, car sinon, je ne me rendors pas
le pire est que parfois, je m'endors, épuisée dans mon canapé
je me lève alors pour rejoindre mon lit en me disant que je suis tellement fatiguée que je vais pouvoir tomber facilement et bien non, une fois au lit, je ne peux plus m'endormir
résultat : je me lève le matin épuisée, avec une sensation très désagréable dans tous mes membres mais surtout avec les jambes qui flagolent
je rechigne donc à prendre ces transports qui me stress car je crains encore plus la crise d'angoisse
bref, la situation s'aggrave et malgré le fait que je fasse de la relaxation le soir, je n'arrive pas à m'endormir
pouvez vous m'aider ?
Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15248
Date d'inscription : 29/11/2005

très difficile Empty
MessageSujet: Re: très difficile   très difficile EmptyLun 11 Sep 2006 - 16:49

Une depression induit souvent une insomnie résistante au traitement. Vous avez toujours une insomniue d'endormissement, un sommeil fragmenté et un éveil précoce - tous les signes d'une dépression qui continue.
Cependant chez quelqujes patients un traitement antidépresseur peut induire un syndrome des jambes sans repos - avez vous un sommeil trés agité ou des mouvements des jambes le soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Sandrine



Nombre de messages : 2
Age : 50
Date d'inscription : 09/09/2006

très difficile Empty
MessageSujet: Re: très difficile   très difficile EmptyLun 11 Sep 2006 - 19:35

je ne pense pas avoir le symdrome des jambes sans repos
je ne remue pas particulièrement la nuit et le soir, mis à part le fait que je me retourne plusieurs fois pour essayer de trouver le sommeil, je ne remue pas vraiment
en revanche, j'ai les jambes lourdes, car je fais aussi de la rétention d'eau ( en ce moment je fais des séances de drainage lymphatique)

merci de votre réponse, qui m'inquiète toutefois !!
si ma dépression se poursuit, jusqu'à quand vais-je mal dormir ? surtout que le fait de mal dormir ajoute à mon mal être !!!

j'ai l'impression que si je continue à ne pas dormir comme cela, je vais craquer et je ne peux me le permettre avec mon nouveau travail

merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15248
Date d'inscription : 29/11/2005

très difficile Empty
MessageSujet: Re: très difficile   très difficile EmptyJeu 14 Sep 2006 - 11:28

Il se peut que votre dépression resiste au traitement actuel. Je vous conseille de revoir votre traitement avec votre medecin - il est tout à fait possible qu'une augmentation de dose, voire une changement de médicament vous permettra de retrouver un bon sommeil sans le besoin des somniferes (qui ne vous redonne pas en tout cas un sommeil normal et qui sont totalement inefficace pour la dépression)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
très difficile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un défi: une très très très difficile limite
» très difficile
» dictée très difficile
» Intégrale très difficile à calculer !!!
» Enfant de 4 ans très difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: