Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Troubles du sommeil et crispation musculaire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:16

Bonjour à tous,
J'ai un "effet secondaire" de mes troubles du sommeil qui me rend perplexe. Assez souvent, je me réveille avec des douleurs (cervicales, trapèzes, maux de tête, lombaires, milieu du dos, avant-bras gauche), qui apparaissent pendant la nuit et persistent pendant la journée.
Ràs sur les radios, pas de perte de mobilité, les anti-inflammatoires et la codéine sont sans effet, c'est juste une sensation de brûlure/tiraillement au niveau articulaire.
Je ne peux pas incriminer la literie comme je le pensais au début, ça se produit sur n'importe quel lit. Et c'est vraisemblablement lié au stress car si je deviens nerveux en journée, les douleurs apparaissent immédiatement (et inversement).
Ma théorie serait que j'ai développé une anxiété nocturne liée à une peur de mal dormir, voire simplement une anxiété qui parasite l'état de sommeil, et que tout se crispe pendant que je dors.
Est-ce que c'est déjà arrivé à certains d'entre vous ? Quelqu'un aurait une autre explication, voire une solution possible ?
Merci infiniment


Dernière édition par Net of magic le Dim 21 Juil 2019 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:49

Bonjour,

Je ne peux pas directement vous éclairer mais votre question me fait penser à ce qu'à traversé mon mari il y a des années.
Il avait tous les symptômes de la fibromyalgie, c'est à dire des douleurs permanentes dans tout le corps avec des tremblements dans son sommeil. Au bout de plusieurs mois de recherches axées sur un problème de fibro, il a vu un psychiatre qui a diagnostiqué une dépression. Mon mari s'est entièrement rétabli en quelques jours avec un antidépresseur adapté.

Comme à priori vous avez éliminé les pistes "physiques", il me parait logique de penser à la piste "psychique" comme une anxiété ou autre qui se manifeste différemment.
Il faut savoir qu'en Asie par exemple, les problèmes psychiques, les dépressions se manifestent principalement sous forme de douleurs physiques (comme le dos ou le ventre) et non "moralement" ou "nerveusement" comme en occident car la construction mentale, la culture, la conception du corps, etc... ne sont pas les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 10:42

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Je pencherais vers un trouble anxieux plutôt qu'une dépression (ou à la limite un trouble anxiodépressif, dans la mesure où les symptômes de l'anxiété et de la dépression se génèrent les uns et les autres et s'auto entretiennent).
J'ai lu des articles sur la fibro au hasard de prospections anxiogènes sur internet (on se refait pas), mais je ne suis vraiment pas certain que cela corresponde.
Je n'ai pas de tremblements ni de douleurs continues comme votre mari ; j'ai eu deux jours de répit quasi sans douleurs la semaine dernière, et peut-être ai-je justement trop tiré sur la corde en portant des choses lourdes, en ne faisant pas attention... j'ai d'office minimisé la chose en réalisant que c'était "dans la tête". Difficile de distinguer le physique du psychique, si les douleurs sont générées par le mental, elles semblent avoir une incidence bien réelle sur la fragilisation des muscles sollicités. Je suis complètement perdu sur la marche à suivre, l'ostéopathie et l'acupuncture apportent un soulagement, mais si il n'est que ponctuel ça ne fait que reposer le problème.
Je pense m'orienter vers un psychiatre en effet, mais j'ai beaucoup d'a priori négatifs, les anxios ne m'ont jamais vraiment réussi...
Votre mari n'a pas eu de rechute depuis ? Est-ce que le traitement a été suivi au long cours ? Le bon antidépresseur a été trouvé de suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 11:07

Re,

Je me suis mal exprimée. Je n'ai pas pensé que vous aviez une fibro-dépression. Je voulais juste illustrer par mon exemple que vos douleurs physiques pouvaient traduire une douleur psychique. Et je vous rejoins sur le fait que la frontière entre dépression et anxiété est mince.

Mon mari n'a jamais rechuté, il a suivi le traitement durant 3 ans. Le bon antidépresseur a été trouvé tout de suite car nous avons la chance de connaitre un psychiatre exceptionnel.

J'ai eu d'énormes problèmes anxieux par la passé, les anxiolytiques "classiques" du type benzo n'ont jamais eu d'action sur moi donc je comprends très bien votre réticence et comme vous le dites, les méthodes alternatives n'apportent qu'un soulagement ponctuel lorsque le problème est trop intense. J'ai quand même trouvé la porte de sortie avec les anti-psychotiques à faible dose et les antidépresseurs tricycliques. J'ai fini par trouver la cause fondamentale de mes problèmes et je n'ai plus besoin de médicaments. Mon insomnie actuelle n'a rien à voir avec l'anxiété.

J'espère que vous trouverez la solution qui vous correspond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 11:15

Comme vous, je n'ai pas envie de prendre de benzos, cela ne ferait que rajouter des problèmes (accoutumance, sevrage, effets secondaires, amélioration minimale...) aux problèmes déjà présents. Concernant les AD tricycliques, il me semble que la Mianserine en fait partie, et j'ai cru comprendre que ce médicament pouvait être utilisé à faibles doses dans le traitement des insomnies ?
Reste aussi le sport mais il faut que je sois sûr que cela ne va pas être contreproductif en aggravant les douleurs.
Je vais contacter un psychiatre, d'autant que les délais de rdv sont rallongés en cette période estivale...
Merci beaucoup de votre aide et surtout bon courage à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 21 Juil 2019 - 11:29

Merci beaucoup.

Le Miansérine est un tétracyclique, et non un tricyclique. Il n'agit pas sur l'anxiété mais à faible dose il fait dormir (sauf pour moi).
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15359
Date d'inscription : 29/11/2005

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyMer 24 Juil 2019 - 11:26

Dormir nécessite en effet d'être détendu, donc toute forme d'anxiété (y compris celle de ne pas dormir!) vient entraver le bon endormissement ou le bon sommeil, Net of Magic vous avez tout à fait raison.
La miansérine est une antidépresseur qui est souvent utilisé pour ses propriétés hypnotiques (à des doses plus petites que celles utilisées pour traiter la dépression). Son action sédative peut donc également permettre d'amenuiser l'anxiété.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyMer 24 Juil 2019 - 14:40

Bonjour, merci pour votre réponse (ainsi que pour l'ensemble de votre participation régulière au forum !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyMer 24 Juil 2019 - 20:35

Je viens de me rendre compte du côté "diffus" de la chose : dès qu'une douleur disparaît à un endroit, je me mets à en percevoir une autre à un autre endroit, c'est assez vicieux. Ce matin sensation de contracture aux mollets suite à des crampes nocturnes, ça se tasse en fin de journée, et là je refocalise quasi instantanément sur les tensions aux cervicales qui s'étaient faites discrètes tant que j'avais mal aux mollets.
Ce genre de chose confirmerait la piste psychosomatique ?
Le manque de sommeil ne doit pas aider non plus en termes de seuil de tolérance à ce type de petite douleur gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 9:46

Ça y ressemble bien, mais mieux vaudrait s'en assurer auprès d'un médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15359
Date d'inscription : 29/11/2005

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 10:46

Au delà de la piste psychosomatique, c'est également un cercle vicieux, car la douleur maintient une tension, elle-même défavorable au sommeil, et le manque de sommeil vous rend en effet plus sensible à la douleur…
On comprend bien que la meilleure stratégie dans ce cas-là serait de vous entrainer aux techniques de relaxation, dans l'objectif d'apprendre à conditionner la détente; celle-ci permettrait de composer avec ces tensions, de sorte qu'elles n'altèrent pas (ou le moins possible!) les mécanismes du sommeil...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 11:37

Merci à vous deux.
Techniques de relaxation = méditation, respiration, ce genre de chose ? Si vous avez des références qui ont fait leurs preuves pour juguler l'angoisse (pratiques, applis, bouquins...), je suis preneur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15359
Date d'inscription : 29/11/2005

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 11:55

Excellente question!
En fait la meilleure technique est celle qui vous convient: respiration, contractions-détente à la Jacobson, cohérence cardiaque, tai chi, sophro, yoga, écoute de musique classique, ou de jazz, visualisations mentales, course à pied, longueurs dans une piscine, coloriage adultes, boules chinoises, tricot, séries, etc..
Plus sérieusement, l'idée est de faire descendre les tensions musculaires, en s'appuyant sur les mécanismes physiologiques (comme la respiration, les sensations de lourdeur, de fraicheur, …), ce qui par contagion permet de diminuer les tensions mentales.
Un bon début peut être de privilégier les exercices de respiration, par de courtes séances (pour ne pas introduire l'anxiété de performance "il faut absolument que je me détende" ce qui ramènerait au problème de départ); il est ainsi préférable de multiplier les petites pauses, et de s'entrainer quand tout va bien (pour que la détente vienne plus facilement). A force de répétitions de l'exercice, la réponse détente viendra automatiquement, y compris quand la tension est déjà un peu présente…

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 12:55

C'est noté. Pour la question de reprendre une activité physique  : l'effort réveille les douleurs (et quand je dis effort ça peut être porter un sac de courses...) ; c'est peut-être, comme vous le disiez, une résultante du cercle vicieux angoisse/hypocondrie/manque de sommeil.
J'ai lu hier un article sur la fibro, qui mentionnait que la douleur subie par les patients et l'aggravation de celle-ci à l'effort sont bien réelles même en l'absence de lésions visibles à l'examen. J'ai le sentiment que mon cas est un peu similaire. Quelle serait donc la marche à suivre ? Sport tout de même ? Voire une activité calme ? (rien que marcher me fait mal aux cervicales et en bas du dos, je suis noué de partout, mais peut-être dois-je passer outre ?)
Merci pour votre aide précieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 13:19

J'ai eu une très mauvaise idée de te parler de la fibro si tu fais une fixation dessus. Ton angoisse te joue des tours et tu pourrais te faire plus de peur que de bien à chercher dans toutes les directions.

Les conseils de Morphée sont tout à fait appropriés et c'est à toi de "sentir" si le sport peut t'aider. Vu toutes tes douleurs et contractures, la priorité devrait être à la relaxation pour l'instant. D'autant qu'avec un corps crispé, il y a des risques de se faire bien mal à part yoga et natation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 13:42

Non surtout ne vous inquiétez pas, je m'étais renseigné dessus déjà bien avant Very Happy initialement, je faisais des recherches sur le sujet parce que j'ai une proche cousine qui en est atteinte. Je ne vais pas creuser davantage dans cette direction pour l'instant, surtout en l'absence de diagnostic médical...
Je ne savais pas que le yoga et la natation n'étaient pas problématiques par rapport aux crispations. J'ai fait une séance de yoga lors de mon dernier épisode insomniaque et j'avais trouvé ça sacrément difficile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nell



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 13:58

Il y a différentes sortes de yogas. Certains sont plus "sportifs" et d'autres sont plus "détente", d'autres "souplesse" et chaque prof enseigne à sa façon. Peut-être que tu n'avais pas trouvé celui qui te correspond ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 25 Juil 2019 - 14:12

Je ne suis plus certain mais je crois que c'était de l'ashtanga, pas le plus indiqué en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coal



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptySam 27 Juil 2019 - 20:15

Bonsoir,

C'est drôle car m'il m'est arrivé exactement ce que vous décrivez: il y a deux ans, plongé dans un état de panique (lié à divers facteurs, dont l'insomnie et l'hypocondrie), je me suis mis à ressentir toute une variété de symptômes physiques, principalement des douleurs diffuses, ponctuelles, survenant d'un membre à un autre, et généralement, un symptôme en chassait un autre... Des tensions aux mâchoires, des douleurs type canal carpien dans les mains, des lombalgies, des migraines...

Je ne suis pas médecin, je ne prétends pas que vos symptômes ont les mêmes origines que les miens, mais en tous les cas, plus je me focalisais dessus, plus la douleur était présente. Il m'a fallu un travail patient sur moi-même pour m'en sortir. J'avais tendance à alimenter mes angoisses en consultant de manière compulsive Google & consorts dès qu'un symptôme survenait. J'ai fini par me rendre compte que moins j'accordais d'importance à mes symptômes, plus ils avaient tendance à s'estomper.

Pour l'insomnie, c'était pareil: pendant plusieurs mois, mon sommeil était très haché, les réveils étaient très matinaux... il m'a fallu quelques mois avant un retour à la normale - mais j'avais tendance à subir la situation, à ne rien faire pour juguler mes angoisses.

Depuis janvier, je connais à nouveau des périodes d'insomnie. Ces dernières semaines, ça allait mieux, mais depuis quelques jours, à nouveau, je connais les difficultés d'endormissement et les réveils précoces. En tous cas, désormais, j'ai les armes pour les affronter et je le vis globalement beaucoup mieux. Mais l'intensité de ma première crise a été telle qu'elle a laissé des marques ; par conséquent, mon sommeil est demeuré plus ou moins fragile.

Par ailleurs, concernant vos tensions musculaires, simple question: dormez-vous avec le ventilateur? Cela provoque justement une crispation des muscles et des maux de tête.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyDim 28 Juil 2019 - 11:36

Bonjour,

C'est très intéressant, cela ressemble beaucoup à ce que j'ai en effet. C'est même quasi identique, surtout le côté "un symptôme en chasse un autre". Les effets délétères de l'insomnie, c'est vraiment un sujet sous-documenté...
Les facteurs climatiques (fraîcheur, ventilo) ne semblent pas avoir d'influence là-dessus spécifiquement. Par contre, la position dans lequelle je dors peut jouer. Et mettre du chaud sur les endroits douloureux aide, en général.
Les facteurs principaux à l'origine de ces douleurs étant : 1/ l'état de nervosité général 2/ le fait que je cède à la spirale de l'angoisse en commençant à focaliser dessus.
Au-delà de l'insomnie, c'est probablement l'anxiété qui nous mine et génère ces douleurs inexplicables. Quand ça m'arrive de m'assoupir brièvement en journée, je me réveille au bout de quelques minutes avec le coeur qui bat la chamade, comme si le cerveau reptilien était par défaut programmé sur "risque de danger imminent"...
Comme pour vous, c'est une période de stress durable qui a fini par parasiter les mécanismes d'endormissement.

Durant vos mois d'insomnie, vous n'avez pas pris de médicaments, ni mis en place des mesures pour juguler vos angoisses ? Est-ce que vous avez identifié les facteurs qui ont contribué à ce que les choses s'arrangent ?
Je me souviens que mon dernier épisode avait duré environ 4 mois (à 0 nuit normale), au cours desquels j'ai traversé un état quasi proto-dépressif... et puis ça a fini par s'arranger, alors que ma vie diurne et mon état psychologique global avaient retrouvé un peu plus de sérénité.
Mais j'essaie d'éviter de calquer cet épisode sur celui d'aujourd'hui, car ma situation n'a plus rien à voir.
C'est justement ce que je trouve le plus difficile : nous avons besoin de dégager des patterns pour comprendre ce qui nous arrive, or le sommeil est justement ce sur quoi nous n'avons pas la main (ou si peu), et pourtant nous devons gérer au quotidien cette fatigue qui nous diminue à tous les niveaux.
À force de consulter des médecins prompts à prescrire tout et n'importe quoi, j'ai réuni tout un stock de cachetons divers et variés qui pourraient m'assommer pour 12h d'affilée, et pourtant je continue à me les interdire car j'ai le sentiment que ça ne ferait que repousser la gestion profonde du problème.
Maintenant, à part se changer les idées, essayer de faire abstraction de l'angoisse de la mauvaise nuit (le plus difficile, mais je crois qu'à force on finit par oublier ce que c'est qu'une bonne nuit et que ça joue paradoxalement en notre faveur), et mettre en place une hygiène de vie et de sommeil propices à la détente, puis serrer les dents et attendre, je ne vois pas ce que nous pouvons faire. J'ai même envie de dire : il faudrait pouvoir trouver autre chose d'assez captivant pour que cela vienne prendre la place de l'insomnie dans notre esprit, de manière à pouvoir nous faire minimiser l'impact de celle-ci, et donc lever le pied sur ce que nous ne pouvons pas contrôler.
Le problème c'est que tout me stresse par ailleurs, et il va falloir faire quelque chose par rapport à cette angoisse sous-jacente sinon c'est le sommeil qui continuera à trinquer.

Bon courage à vous. J'ai l'impression que ce n'est pas votre sommeil qui est demeuré "plus ou moins fragile", mais plutôt vos angoisses vis-à-vis de celui-ci qui sont restées très/trop présentes depuis votre dernier épisode. C'est important de partir du principe que rien n'est "cassé" dans nos mécanismes de sommeil, nous sommes faits pour dormir (entre autres), ce sont d'autres facteurs qui viennent perturber cet équilibre primordial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15359
Date d'inscription : 29/11/2005

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyVen 2 Aoû 2019 - 11:59

N'oubliez pas néanmoins les fondamentaux :
Régularité des horaires : heure de lever très fixe, (même le Week-end et en cas de mauvaise nuit) ; attendre d'avoir bien sommeil pour aller vous coucher.
Limiter les excitants, favoriser l'activité physique et l'exposition à la lumière la matin.
Proscrire l'utilisation des écrans 2 ou 3 heures avant le coucher.
Et surtout : ménager des temps de détente plusieurs fois dans la journée puis le soir pour garantir une transition entre la journée active et le temps du sommeil.

Chaque épisode de déconnexion, dans la journée, vous aidera à baisser le niveau d'éveil et à mieux le contrôler ensuite que ce soit à l'endormissement ou dans la nuit…


N'oubliez pas par ailleurs que le traitement de référence est la thérapie cognitivo-comportementale de l'insomnie...avez-vous pu trouver un programme à suivre près de chez vous ?
Bon courage, bon été !

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyMer 28 Aoû 2019 - 13:07

Bonjour Morphée, réponse tardive, j'ai commencé une TCC fin juillet avec un psychologue recommandé par le réseau morphée, seulement 3 séances au jour d'aujourd'hui à cause de la coupure des vacances. La psy a décrété que mes troubles du sommeil étant corrélés à mon trouble anxieux, c'est le trouble anxieux qu'il faut traiter en priorité (en se contentant de favoriser le sommeil tout en lâchant prise vis-à-vis de la qualité/durée de celui-ci)
J'essaie d'appliquer vos conseils de bon sens, avec parfois une tendance à tomber dans l'anxiété de performance, ou le découragement... mais bon. Point positif, j'ai des horaires beaucoup moins anarchiques qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 8:16

J'en profite pour ajouter une petite question : en ce moment je me couche et me lève très tôt, 6h de sommeil en moyenne, ce qui n'est pas assez pour moi : il me faut généralement au moins 8h pour récupérer pleinement.
Je me demande si ce temps de sommeil réduit provient du fait que les horaires matinaux ne me conviennent pas, ou si c'est provisoire et que ce sont les perturbations de mes insomnies de mai/juin/juillet qui se prolongent.
J'ai lu dans le livre du Dr Royant-Parola le témoignage d'un mauvais dormeur pour qu'il tout s'était arrangé lorsqu'il avait commencé à décaler son heure de coucher, car il était en réalité "du soir".
J'avais justement toujours été du soir jusqu'ici, d'où ma question. J'espère que rien n'est gravé dans le marbre car les horaires matinaux me conviennent bien, mais j'aimerais pouvoir accéder à terme à un sommeil un peu plus réparateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coal



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 8:50

Bonjour,


C'est déjà super que vous dormiez à nouveau de manière plus régulière.

Je pense que cela fait partie du processus normal de régularisation du sommeil ; et puis, malgré tout, il doit vous rester une appréhension qui vous empêche de dormir davantage.

Je le suppose car cela a été mon cas: en commençant la restriction du sommeil, je dormais 5h, 5h30, 6h, mais jamais au-delà, car j'étais encore dans le contrôle.

Depuis que j'ai un peu lâché prise, je dors à nouveau à mon rythme habituel, c'est-à-dire 7h.

Après, je laisse aux experts le soin de répondre à votre question précise.

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Net of magic



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/06/2019

Troubles du sommeil et crispation musculaire Empty
MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et crispation musculaire   Troubles du sommeil et crispation musculaire EmptyVen 30 Aoû 2019 - 8:51

Merci pour ce message encourageant Smile
Pas évident malgré tout de favoriser le sommeil tout en n'étant pas dans le contrôle... si je lâche prise et que je tente de faire comme si de rien n'était (par exemple en sortant le soir), la nuit est souvent très mauvaise, même si je me couche à l'horaire habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Troubles du sommeil et crispation musculaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» troubles du sommeil après grossesse
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» bébé 15 mois troubles du sommeil
» audition et troubles du sommeil
» enfant précoce = troubles du sommeil??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: