Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe62290



Nombre de messages : 2
Age : 57
Localisation : Pas de Calais (Hauts de France)
Date d'inscription : 18/04/2019

Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal   Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal EmptyJeu 18 Avr 2019 - 10:59

Bonjour,

Je ne sais plus quoi faire : je fais des cauchemars toutes les nuits, avec agitations, cris, dialogues, violences,... Mon amie me réveille, je me calme, me rendors, et le lendemain, aucun souvenir. Je sais que la nuit s'est mal passée quand je ne la sens pas à mes cotés dans le lit, parce qu'elle est allé dormir dans l'autre chambre. Ça fait 4/5 ans que ça dure, mais depuis deux ans environs, c'est quasiment toutes les nuits comme ça.
J'ai fais récemment des enregistrements du sommeil pendant deux jours,au CH de Lille (Salengro) et la professeur a détecté des "troubles du comportement en phase de sommeil paradoxal" sans apnée du sommeil. Le pb : aucune solution a l'heure actuelle, seules des études sont faites (elle m'a d'ailleurs confirmé que si des traitements étaient à l'essai dans le futur, on me proposerait de faire partie de ces essais).
Sur ces conseils, j'ai augmenté la dose de mélatonine que je prends le soir. J'étais depuis 2 ans, à deux mg avec les compléments alimentaires proposés en pharmacie, je suis passé depuis deux mois à 4 mg (préparation magistrale en pharmacie) et depuis deux jours à 5 mg (toujours une préparation en pharmacie), sans aucun changement : je passe toujours des nuits affreuses (surtout pour les autres). Je dois aussi effectué un IRM cérébral la semaine prochaine.

Ce qui m'inquiète, c'est que ces troubles, sont à 80% chez les hommes, précurseurs de maladies neuro-dégénératives.

D'autres personnes ici sont-elles dans le mêmes cas ? Avez-vous des solutions, des idées ?
Je précise, pour être complet, que, agé de 57ans, je suis sous traitement depuis 5 ans, pour des pbs cardio vasculaires (donc Kardégic, Cardensiel, Tahor et atarax en dosage minimun). Celà peut-il avoir un lien ?

D'avance je vous remercie,

Cordialement,

Christophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15327
Date d'inscription : 29/11/2005

Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Re: Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal   Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal EmptyVen 19 Avr 2019 - 13:45

Un trouble comportementale en sommeil paradoxal est lié à la perte d'atonie en sommeil paradoxal qui fait en sorte que vous pouvez agir vos rêves. Votre trouble a été diagnostiqué par un centre très expert dans le domaine qui sera certainement bien placé pour vous orienter vers les études à l'avenir. Les études avec la mélatonine sont encourageants avec l'idée que la progression vers les maladies neurodégénératives sera beaucoup réduite: il est donc importante de continuer votre mélatonine. Comment va votre sommeil en dehors des périodes agités?


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Christophe62290



Nombre de messages : 2
Age : 57
Localisation : Pas de Calais (Hauts de France)
Date d'inscription : 18/04/2019

Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Re: Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal   Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal EmptyVen 19 Avr 2019 - 15:07

Bonjour,

"Comment va votre sommeil en dehors des périodes agités?"

C'est maintenant toutes les nuits. Agitations, conversation, brutalités,..... mon amie commence à désespérer.
Bizarrement, je n'ai aucun souvenirs de ce qui provoque ma "colère", ni avec qui ou quoi je me bats, ni même la plupart du temps que j'ai eu une nuit "difficile".
Au départ, je savais que j'avais une nuit agitée quand mon amie me réveiller (mais au réveil, idem, aucun souvenir de l'événement). Maintenant je sais que j'ai eu une nuit agitée quand je ne sens pas, au réveil, mon amie à mes cotés (parce qu'elle est allée dormir dans la chambre d'ami), ou quand j'ai des douleurs aux mains (ou ailleurs) suite aux coups que j'ai pu donner (mur, montant du lit, lampe de chevet,....).
J'en arrive au stade où j'angoisse d'aller me coucher, appréhendant ce qui va "encore" se passer.
La neuro psy m'a parlé d'un traitement à base de benzos, mais, étant ancien multiple addict (benzo, alcool et canabis), elle juge plus prudent, dans un premier temps, d'essayer uniquement la mélatonine (et, abstinent total depuis 8 ans, j'avoue que la perspective d'un risque de rechute ne m'enchante guère).
J'ai essayé la sophro, la méditation, le tai chi chuan, le qi gong, sans effet.
L'augmentation du dosage de mélatonine (5mg depuis maintenant presque 2 mois, après plus de 2 années à 2 ou 3 mg) semble sans effet également.
Je dois passer un IRM cérébral le 29/04, mais j'ai déjà peur de ce qu'on pourrait mannoncer, et qui serait la cause de ces troubles.
En attendant, je me sens de plus en plus fatigué, n'ayant pas vraiment de sommeil réparateur, j'accumule la fatigue.

Merci pour votre réponse,

Cordialement.

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15327
Date d'inscription : 29/11/2005

Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Re: Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal   Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal EmptyVen 26 Avr 2019 - 16:37

Bonjour,
C'est rare qu'il n'y ait pas de répit. Souvent, le début de la nuit reste préservé.
Avez-vous bien vérifié que la survenue de ces épisodes ne faisait pas suite à l'introduction d'un nouveau médicament ?

En attendant d'en parler avec votre spécialiste :
1/ La priorité est effectivement que votre compagne soit en sécurité et faire chambre à part tant que le problème n'est pas mieux équilibré est indispensable.
2/L'hygiène de sommeil doit rester une priorité : avoir des horaires de lever régulier, éviter toute dette de sommeil en respectant vos besoins de sommeil et donc une heure de coucher raisonnable, éviter tout excitant le soir (jeux vidéos, écrans, coca, caféïne, alcool…), faire du sport régulièrement mais idéalement à distance du coucher.
3/Remplissez un agenda de sommeil, pour tenter de corréler la qualité des nuits et tout ce qui peut avoir eu un impact négatif sur votre sommeil. Ainsi la dose de mélatonine peut être parfois plus efficace à 3 qu'à 5, et cela vaut le coup de comparer les périodes avec différents dosages.
Si la situation s'aggrave, il convient de vous rapprocher de votre spécialiste du sommeil plus rapidement que prévu.
Bon courage.





_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Trouble du comportement en phase de sommeil paradoxal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles du comportement en sommeil paradoxal ?
» sommeil paradoxal ... paradoxal !
» Décalage de phase du sommeil et travail
» Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?
» Un chat au comportement de chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Parasomnies de l'adulte-
Sauter vers: