Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Rivotril question sur sevrage immédiat

Aller en bas 
AuteurMessage
dan9



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/09/2018

MessageSujet: Rivotril question sur sevrage immédiat   Lun 1 Oct 2018 - 17:47

Qui pourrait m'aider, qui a connu la même experience que moi...10 gouttes de rivotril depuis plusieurs années, stoppées par le médecin du jour au lendemain depuis le 14 juillet. Avec 10 mg de miansérine plus xanax plus stilnox comme supports. C'est un combat nuit et jour, de plus en plus difficile à tenir. De plus en plus insomniaque et angoissée, fourmillements intenses dans tout le corps. Ce n'est pas le moment d'abandonner, mais je suis tentée, tellement je me sens en difficulté. Le doute m'envahit sur ce protocole, ce qui m'effondre encore plus...Pouvez-vous me conseiller.

J'ai posté ce message dans une autre rubrique qui n'était peut-etre pas la bonne, excusez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14785
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Rivotril question sur sevrage immédiat   Mer 3 Oct 2018 - 12:46

L'arrêt de Rivotril, comme tout benzodiazépine, pose problème en raison d'un syndrome de sevrage: et une posologie de 10 gouttes est importante. Il faut un sevrage progressif, aidé parfois par d'autres benzodiazépines (votre médecin vous avez donné du Xanax et du Stilnox pour pallier les symptômes). Vous dites que vous êtes insomniaque et angoissé: quid de vos heures de coucher et de lever? Que faites vous pendant la journée sur le plan d'activité physique?

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
dan9



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/09/2018

MessageSujet: Re: Rivotril question sur sevrage immédiat   Mer 3 Oct 2018 - 14:15

MORPHEE a écrit:
L'arrêt de Rivotril, comme tout benzodiazépine, pose problème en raison d'un syndrome de sevrage: et une posologie de 10 gouttes est importante. Il faut un sevrage progressif, aidé parfois par d'autres benzodiazépines  (votre médecin vous avez donné du Xanax et du Stilnox pour pallier les symptômes). Vous dites que vous êtes insomniaque et angoissé: quid de vos heures de coucher et de lever? Que faites vous pendant la journée sur le plan d'activité physique?

Mon médecin (réseau Morphée) ma précisément prescrit un arrêt immédiat, ce qui m'a surprise, puis je suis partie en vacances...j'ai appliqué son protocole, me disant que je n'avais pas le choix, tout en traversant quelques semaines de très grandes difficultés. Avec une activité physique intense j'ai pu controler et supporter des symptomes très invalidants. Depuis que je suis de retour de vacances, je continue la marche et cours gymnastique mais c'est beaucoup plus modéré. C'est effectivement aidant, mais si des douleurs intenses se sont bien atténuées, mon quotidien reste difficile à gérer; le médecin m'avait prescrit aussi miansérine 10 mg le soir. Ce sevrage a débuté le 14 juillet.Et je crois que maintenant il vaut mieux sans doute que je persévère plutôt que revenir en arrière. J'ai un suivi aussi par une sophrologue. En découvrant votre forum ainsi que la méthode Ashton, j'ai eu confirmation que le sevrage aurait dû être progressif, mes doutes et mes angoisses n'en ont été que renforcés. Outre le niveau de stress conséquent,et la fatigue, ce qui m'inquiète le plus ce sont mes insomnies, alors que j'ai consulté au départ à la fois pour mes problèmes d'insomnie que j'avais auparavant, et une nécessité de sevrage des benzodiazépines que je prenais depuis trop longtemps, y compris stilnox et xanax depuis plusieurs mois, suite à des problèmes de santé. Je me couche vers 23h30, et comme le stilnox prescrit au coucher ne me fait plus dormir,(et le xanax devient peu efficace aussi) je pratique des exercises de relaxation jusque vers 1h30 du matin, espérant m'endormir d'un vrai sommeil, ce que je ne connais plus du tout, puis je prends le stilnox vers 2h, pour le moment je m'endors, mais mon sommeil s'écourte de plus en plus. Actuellement je me réveille vers 5h...Je me lève vers 7h, je n'ai plus la volonté de me lever quand je me réveille. Sans doute devrais-je me coucher aussi vers 1h30..
Je revois ce médecin dans une dizaine de jours, et je ferai le point avec lui, mais il est vrai que j'ai grandement besoin de conseils éclairés pour m'aider dans tout cela.
Un grand merci pour votre écoute..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rivotril question sur sevrage immédiat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convertir PDF en WORD - Immédiat, simple, gratuit, sans inscription
» Karma antérieur / immédiat
» Rétroactivité in mitius et application immédiate de la loi
» remboursement sécu immédiat??
» Exigeons lʼarrêt immédiat des travaux dans la hêtraie de Zilbeti (Navarre espagnole).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: