Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 norset et mélatonine

Aller en bas 
AuteurMessage
bubule9999



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: norset et mélatonine   Mer 23 Mai 2018 - 11:42

Bonjour Morphée,
les nouvelles sont bonnes puisque je n'ai quasiment plus d'insomnies.
J'ai vu un neurologue du sommeil et suite à cela j'ai quelques questions car ils ne m'ont pas donné les mêmes infos que ma psychiatre :

- la mélatonine est-elle abaissée chez le dépressif ?
- quels palliers/sevrage proposez-vous pour l'arrêt du norset 15 mg pris depuis un an ?
- à quoi servirait un enregistrement du sommeil sous traitement norset qui fonctionne dans le cadre d'insomnies apparues en post partum ? Quelles observations pourraient être intéressantes ?
- Quel est le risque pour la santé de prendre longtemps du norset ?

D'avance merci beaucoup, une maman qui a retrouvé sourire et sommeil mais qui a toujours très peur de reperdre tout ça, notamment à l'arrêt médicament même si ce n'est pas pour tout de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: norset et mélatonine   Ven 25 Mai 2018 - 10:52

Vous dormez bien: il s'agit d'une excellente nouvelle. Pour répondre à vos questions: la mélatonine n'est pas systématiquement abaissé chez les patients atteintes de la dépression mais l'horloge biologique est souvent affaibli, d'ou les conseils de sortir et s'exposer à la lumière de jour tous les jours.
Pour le sevrage de Norset je vous conseille de voir avec votre psychiatre: l'effet sédatif est important et un sevrage trop rapide risque de déstabiliser votre sommeil.
Une PSG sert a mettre en évidence une maladie du sommeil: chez les patientes atteintes des insomnies rebelles, il se peut qu'il y a des apnées du sommeil ou des mouvements périodiques nocturnes qui aggravent l'insomnie.
Comme pour tout traitement votre medecin cherche la posologie minimale efficace pour le temps le plus court que possible. Les risques de traitement à longue terme (sur plusieurs années voir des décennies) sont toujours discutés, mais la plupart des chercheurs s'accordent sur l'idée que les risques (dans le sens de souffrance, de risque suicidaire, d'handicap et de qualité de vie) de ne pas traiter une dépression sont beaucoup plus important que les effets secondaires du traitement. Dans votre cas, une fois les troubles stabilisés et votre confiance dans votre sommeil de retour, il n'y a pas de raison d'imaginer que vous allez prendre votre traitement toute votre vie.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bubule9999



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 02/02/2018

MessageSujet: Merci   Lun 28 Mai 2018 - 14:51

Merci de vos réponses !
- je verrai à faire la PSG mais vu mon appréhension concernant le sommeil je ne vois pas pour l'instant comment je pourrais arriver à dormir ailleurs que chez moi avec du matériel et sachant qu'on étudie mon sommeil. Laughing
- je retrouve confiance dans mon sommeil mais cette confiance est malheureusement ébranlée à chaque mauvaise nuit même s'il n'y en a plus beaucoup... (une par semaine). Avec le norset je m'endors en deux minutes mais les rares fois où ce n'est pas le cas je ne m'endors plus ou 3h après... Je pense que sans norset l'endormissement sera forcément plus long et qu'en plus sans l'effet sédatif je risque de reperdre vite confiance. Ma psy m'a parlé d'en prendre une période un demi puis plus rien. J’espérerais pouvoir faire 3/4, 1/2 puis 1/4...
- Au niveau de la dépression je ne la ressens quasiment plus à part quelques ruminations. J'ai l'impression que mon moral s'améliore beaucoup plus vite que mon sommeil.... C'est pourquoi je me demande si je vais devoir poursuivre le norset pour son pouvoir sédatif alors que la dépression sera guérie. Vous parliez à une autre maman des AD comme miansérine 5mg pris à des doses plus faibles que pour la dépression. Vous disiez qu'il pouvait être pris ainsi pendant longtemps. Est-ce le même principe que le norset ? Est-ce que le norset peut être prescrit aussi dans un but uniquement sommeil ? Si ou à quelle dose ?
Merci encore de nous accompagner dans ces épreuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: norset et mélatonine   Mer 6 Juin 2018 - 10:58

Dans un contexte de dépression nous préconisons la prise des ATD pour quelques mois, le temps que l'humeur se stabilise. Votre psy commence a parler de sevrage: c'est un bon signe, et il va vous suivre dans le sevrage et assurer qu'il est adapté à vos besoins. Coté sommeil il sera délicat d’arrêter le Norset et donc il faut mettre en place les mesures pour augmenter la pression du sommeil: un temps passé au lit en adéquation avec vos besoins mais pas trop longue (7 heures) avec des horaires de coucher et de lever fixe, une augmentation de l'activité physique la journée et surtout l'exposition systématique à la lumière de jour le matin (pendant 30 minutes) qui est à la fois un régulateur de l'horloge biologique mais aussi un antidépresseur naturel. Suivez votre rythme veille sommeil avec un agenda du sommeil (vous pouvez en télécharger sur le site du réseau).

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
norset et mélatonine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mélatonine sur du long voir très long terme.
» La mélatonine
» "Dangers"éventuelles dde la mélatonine ?
» NORSET ?????
» Norset, Stilnox et Théralène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: