Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 La somnolence

Aller en bas 
AuteurMessage
MonDodo75



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/07/2016

MessageSujet: La somnolence   Jeu 22 Fév 2018 - 22:58

Bonjour à tous,

Je mets un sujet ici en réflexion, j'ai déjà partagé un sujet dans le groupe insomnie mais ma façon me dormir, même si elle n'est pas super améliorée, ne me traumatise pas plus que ça aujourd'hui (excepté la gueule que ça me fait Shocked )
Je voudrais ici parler de somnolence.
J'ai souvent lu sur des forums d'insomnie ou sommeil, des témoignages de personne, qui comme moi, "perdent" un jour la somnolence....vous savez cette sensation qui vous emmène irrémédiablement dans le sommeil...quand vous luttez parce que votre corps dit...allez faut dormir...et bien pour moi cela va bientôt faire 2 années que je n'ai plus ressenti cette sensation, si ce n'est que très faiblement a des moments très ponctuels (pendant une ou deux secondes).
Pour ma part, même si je n'ai jamais sommeil, et donc que je n'ai jamais envie de dormir (je peux être fatigué mais jamais somnolent, ce qui n'est pas du tout la même chose), je n'ai pas trop de souci à m'endormir, je dors, même si je rêve beaucoup et que je me réveille la nuit, pas grave, je me rendors, je dors moins qu'avant mais je dors....mon seul souci étant mon aspect physique qui est celui d'une personne fatiguée ou qui dort peu (remarque de l'entourage) alors qu'en gros je dois quand même dormir 6 ou 7 heures.
Y a-t-il des témoignages de personnes dans ce cas ? Des personnes pour qui la somnolence naturelle est revenue après qu'elle est disparue ? Qu'avez vous fait pour cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: La somnolence   Ven 23 Fév 2018 - 15:07

La somnolence est à différencier de la fatigue, vous avez tout à fait raison, la première traduit le besoin de dormir de notre organisme et apparaît différemment chez les uns et les autres, bâillements, fléchissement du tonus musculaire, attention fluctuante, yeux qui piquent, etc.. . La deuxième demande que l'on se repose, soit après un effort physique important, soit après une période tendue, exigeante intellectuellement ou émotionnellement...
L'absence de somnolence peut s'expliquer de différentes manières, comme un temps d'éveil insuffisamment marqué, mais également par ce qui peut entraver la bonne survenue de la pression de sommeil. Ces freins à l'endormissement peuvent être une douleur, une préoccupation (si je suis très inquiet je ne "ressens" plus la somnolence), mais également la prise d'excitants, qui viendrait masquer la somnolence.
Dans la mesure où votre organisme donne des signes de manque de sommeil, on peut faire cette hypothèse que vous pourrez tester en supprimant tous les cafés, thés, coca et autres excitants.
Une autre hypothèse serait d'optimiser la qualité de votre sommeil, garantie par une régularité d'horaires: retrouvant alors une architecture qui voit se succéder au mieux les différents stades de sommeil,  le sommeil devient plus restaurateur, plus efficace.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
MonDodo75



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/07/2016

MessageSujet: Re: La somnolence   Mar 27 Fév 2018 - 14:34

Bonjour Morphée,

Merci pour vos réponses. Si j'amène ce sujet dans "le sommeil", c'est justement que cela ne me tracasse plus trop même si c'est désagréable mais surtout je ne le comprends pas et cela m'intrigue / m'énerve encore plus, on va dire. Bien sûr, je ne consomme pas d'excitants et je ne suis pas plus inquiet que ça puisque sinon je fais ma vie....mais c'est juste que le soir et bien dans un autre temps de ma vie...la somnolence m'emportait si j'avais dormi moins de 8 heures, ou si je me réveillais au milieu de la nuit ou même si j'étais fatigué par la pratique du sport...tout ceci était synonyme de somnolence associée. Ces mêmes comportements aujourd'hui ne produise plus de somnolence et c'est très bizarre...en fait je ressens comme un manque...de ce signal de mon corps...c'est plus une gène qu'autre chose (même si ma gueule c'est quand même une grosse gêne Razz ) mais je ne comprends pas que la somnolence puisse "disparaître" ou être si "masquée". De plus, ayant pas mal parcouru le forum a un moment, c'est un sujet que je vois souvent revenir des gens qui ont un coup d'insomnie un jour....puis la somnolence disparaît...pour certains elle revient...pour d'autres plus pendant X années ou jamais...c'est juste tellement étrange ! ça m'a tellement marqué que je me rappelle la dernière fois que j'ai ressenti de la somnolence ah ah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14698
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: La somnolence   Mer 14 Mar 2018 - 10:12

On est effectivement plus ou moins sensible et réceptif à ses signes de somnolence, voire à tous les signaux que peut nous envoyer notre organisme. Dans la mesure où votre sommeil est satisfaisant, peut être pouvez-vous vous passer de ces signes, ils reviendront sans doute sans que vous vous en rendiez compte...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
La somnolence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: