Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Rechute 4 mois après la fin de la RTPL

Aller en bas 
AuteurMessage
Swann



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Rechute 4 mois après la fin de la RTPL   Mer 15 Nov 2017 - 14:48

Bonjour,

J'ai effectué en avril-mai une RTPL qui a très bien marché, puisque pendant les 4 mois qui ont suivi je n'ai eu que de très rares mauvaises nuits. Je pensais donc être 'guérie' mais il y a quelques semaines, sans raison apparente, les insomnies ont repris. J'ai donc décidé de reprendre une RTPL, cette fois avec une fenêtre plus grande (1h-7h30) mais ça n'est pas très probant. Est-ce qu'il me faut réduire la fenêtre?

J'ai lu quelque part que la deuxième fois est moins difficile car on a déjà créé des voies neurales favorisant le sommeil la première fois et qu'il faut que le cerveau retrouve ces voies, mais au moins elles existent. uq'en pensez-vous?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Rechute 4 mois après la fin de la RTPL   Ven 17 Nov 2017 - 11:19

Il est vrai que si vous ne percevez pas votre sommeil comme profond et de bonne qualité, on peut penser que vous passez encore trop de temps au lit, notamment si votre efficience de sommeil (le rapport entre le temps dormi et le temps au lit), reste inférieure à 85%. En resserrant la fenêtre de temps dédiée au sommeil, vous aurez sans doute un sommeil plus compact, plus réparateur.
Il arrive fréquemment qu'après une bonne restructuration du sommeil, des épisodes viennent malmener l'amélioration sans qu'on puisse nécessairement identifier une cause. Or, face à une période sans dormir, une personne n'ayant pas de problème de sommeil sera simplement fatiguée quelques jours sans s'alarmer outre mesure, mais les "fragiles" du sommeil, coutumiers des difficultés liées à l'insomnie chronique et ses conséquences, vont plus facilement s'inquiéter, et risquent de ré-amorcer le cercle vicieux de l'insomnie.
Il faut alors reprendre les techniques préconisées pour juguler l'insomnie, dont vous êtes familier. Et c'est précisément parce que vous savez déjà quel en est le bénéfice qu'il vous sera en effet plus facile de passer par dessus la difficulté de leur mise en œuvre...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Swann



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Re: Rechute 4 mois après la fin de la RTPL   Dim 19 Nov 2017 - 1:35

Bonjour Morphée, j'ai réduit ma fenêtre de sommeil (1h30-7h30) mais c'est toujours un désastre, je dors très peu, je me réveille beaucoup. La première fois que j'ai fait la RTPL ça avait très bien marché tout de suite avec une fenêtre de 6h au lit. Je commence à désespérer et je suis dans un état de fatigue extrême. Ce matin je n'ai pas pu me lever avant 9h30. Je ne sais pas quoi faire, abandonner ou persister? Je ne sais pas si je peux encore réduire ma fenêtre, je suis vraiment épuisée et la dernière heure avant le coucher est un cauchemar.

Merci pour votre aide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Rechute 4 mois après la fin de la RTPL   Mar 21 Nov 2017 - 10:09

Une fenêtre de 6 heures consacrées à votre sommeil parait raisonnable, surtout qu'il me semble que votre dernière restriction (qui avait marché) était moins drastique...
Il faudrait rependre l'ensemble de votre situation, chercher ce qui pourrait éventuellement fractionner votre sommeil, vérifier qu'aucun assoupissement dans la journée vient abaisser la pression de sommeil, éliminer les freins potentiels à l'endormissement ou au sommeil profond, repérer d'éventuels causes d'hyper-vigilance, etc...
Ainsi, peut être est-il judicieux de consulter, voire de vous faire aider ponctuellement par un traitement médicamenteux afin d'enrayer le cercle vicieux qui semble avoir été généré par cette restriction...
Dans tous les cas, il parait préférable d'élargir la fenêtre de temps que vous consacrez au sommeil, plutôt que déroger à l'heure fixe de lever. Même une sieste, (pas trop longue, et pas trop tardive dans l'après midi) est plus pertinente que de se lever plus tard, car moins délétère pour la bonne synchronisation de vos rythmes et ainsi la bonne amplitude de votre alternance veille sommeil.
Vous pourrez être amenée à avancer légèrement votre heure de coucher, afin de ne pas aborder le sommeil avec une tension trop élevée. Enfin, quelle que soit la fenêtre que vous adopterez, n'oubliez pas de vous relever lors de vos éveils nocturnes: soit vous dormez (à 100%), soit vous êtes éveillée (à 100%), ce qu'il faut éviter sont les situations intermédiaires où on perd sur tous les tableaux: ni franc sommeil (qui est réparateur), ni franc éveil (qui permet de re-accumuler une pression de sommeil).
Et vous visualisez tout cela sur un agenda de sommeil!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Rechute 4 mois après la fin de la RTPL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» -9kC peu!g 1 mois après la sleeve !!!!!!
» Rechute 4 mois après la fin de la RTPL
» Liste ce que je peux manger les 2 premiers mois après op.
» Insomnie fin de grossesse et un mois après l'accouchement...
» 3 mois après opération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: