Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois

Aller en bas 
AuteurMessage
Melanie64



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois   Sam 20 Mai 2017 - 16:36

Bonjour,
Je vous ai souvent lu l'an passé et ayant retrouvé le sommeil je n'ai jamais écrit mais l'enfer de l'insomnie est de retour...
Voilà, j'ai 35 ans et 3 enfants (22mois et 5 ans), un mari, un travail à temps plein. Bref, une belle vie bien remplie.
Mes grossesses se sont bien passées et au retour de mon congé mater de l'aîné (il y a 4 ans et demi), j'ai fais 15 jours d'insomnie (endormissement vers 3h à 4h du matin). J'ai pris de l'homéopathie et c'est rentré dans l'ordre. Il m'était déjà arrivé pour des occasions très très exceptionnelles de ne pas dormir : les 2 premières nuits avec mon chéri, ou qq soirées quand j'étais jeune.
En décembre 2015, j'ai repris le travail à temps plein après mon 2nd congé mater +études + un stage. J'ai passé une première nuit blanche puis 15 jours plus tard une autre puis de plus en plus fréquement. Mon sommeil est devenu anarchique malgré les moyens utilisés : acupuncture, homéo, phyto, hypnose... Bref, j'ai tenu ainsi 2 mois et le médecin m'a proposé du zolpidem. Miracle : 15 jours de bon sommeil. A l'arrêt reprise de l'insomnie, d'où reprise du médoc, au bout d'une semaine malgré le médoc je ne dormais que 3h. A bout, déprimée, j'ai lâché mes études et le Dr m'a mis en arrêt de mois. J'avais des angoisses la journée, le sommeil m’obnubilait, le Dr m'a fait prendre du xanax que je n'ai pas supporté. J'étais au fond du sceau, heureusement que mon homme et ma famille m'ont aidé. A force de fouiller sur la toile, il m'a semblé que tout ça ressemblait à une dépression post partum même si mon insomnie n'était pas liée à une hyper-vigilance sur mes enfants. Je me préoccupait beaucoup du lendemain et, au fur et à mesure, j'ai eu peur d'aller au lit car je savais que je n'allais pas dormir... bref je suis tombée dans le cercle vicieux. J'ai finalement demandé au Dr de me mettre sous AD (une première...) = Cymbalta 60mg. Au bout de 3 semaines, pas d'amélioration de mon sommeil mais quasi pus d'angoisse. En fouillant sur la toile, j'ai fini par trouvé que le NORSET à faible dose favorisait le sommeil et qu'on pouvait le prendre assez longtemps. Le médecin a accepté donc dès fin avril 2016 j'avais 2 AD. Mais là, miracle j'ai redormi tant et si bien que ce début d'année j'ai stoppé le cymbalta progressivement sur janvier et février. Tout s'était bien passé, je me suis lancée dans l'arrêt du norset. Une semaine après l'arrêt total, alors que je dormais chez mes parents : impossible de m'endormir à cause d'un chat... et depuis 5 semaines et malgré la reprise du norset depuis 4 semaines, impossible de trouver un sommeil correct... Le Dr a ajouté du xanax 0,5mg, la semaine dernière, parfait : de vraies nuits de 8h et depuis le début de la semaine je suis réveillée soit à 1h, 2h ou 3h du mat... parfois je prends 1/2 zolpidem car la journée qui suit est affreuse...
Voilà, j'ai besoin d'aide, j'ai débuté une TCC (elle est plus axée sur l'anxiété) car je pense que c'est le pb mais pas sûre car depuis que les insomnies ont repris je vais me coucher en me disant que je vais dormir car je suis épuisée.
J'ai aussi pris rdv avec un psychiatre que je vois lundi. L'an dernier j'avais vu un médecin du sommeil à 30mn de chez moi. Mais les délais étaient si longs que lors de notre rencontre j'étais sous Norset et ça roulait donc...
Donc je ne sais pas où, j'en suis : prendre un autre anti-dépresseur sédatif ? ma dépression post-partum n'était peut-être pas finie ?est-ce de l'insomnie psycho (je sais plus comment on dit)? Si c'est ça je serai étonnée car à plusieurs reprises lorsque j'étais sous AD je me demandais si j'allais dormir au moment d'aller me coucher sans trop d'inquitude et je dormais...
AIdez-moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie64



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois   Dim 21 Mai 2017 - 10:15

Une nuit qui commençait bien, fin de journée avec moral très positif. J'ai donc tenté de dormir uniquement avec l'AD (Norset), couchée à 23h15, très somnolente, il me semble avoir dormi 30mn. Réveillée à 1h par les mouvements de mon mari et ses ronflements (normalement il ne ronffle ni ne bouge). Je lui ai demandé de dormir dans la chambre d'ami, il a accepté, au bout de 30mn, ne dormant pas, j'ai pris 0,5mg de xanax -> réveil à 6h20. Dc excellente nuit mais, j'ai vraiment du mal à faire sans xanax (depuis 15jrs). Bref, tous ces détails pr une question qui n'a rien à voir... la polysomnographie permet-elle de voir si les pb de sommeil ont un lien avec la dépression(j'ai lu 1 truc de mvts occulaires qui pouvaient le révéler)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14740
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois   Jeu 1 Juin 2017 - 9:11

Votre message montre bien l'intrication des différentes causes qui empêchent potentiellement le sommeil. Quand vous jouez sur l'une, c'est nécessaire mais pas toujours suffisant, ce qui vous donne l'impression que "ça ne marche plus", alors qu'en fait, un autre frein au sommeil est apparu... Et comme vous le soulignez, c"'est un éritable cercle vicieux qui se met (ou se remet) alors en route.

Donc bravo pour le moral qui remonte. Bravo aussi pour attendre la somnolence avant d'aller vous coucher (alors que quand on ne dort pas bien, on a plutôt envie de faire l'inverse!). Ces deux points sont primordiaux.
Tout d'abord la dépression est en effet liée à des perturbations du sommeil, et c'est vrai aussi que mal dormir n'aide pas à remonter le moral: d'où l'importance de bien remonter votre humeur, sans être trop pressée pour arrêter l'antidépresseur. Soignez également les autres techniques AD, à savoir l'exposition à la lumière et une activité physique un peu soutenue qui soit régulière.
Deuxième point les comportements favorables au sommeil: il est effectivement efficace de reculer l'heure de coucher jusqu'à ce qu'on sente une réelle somnolence (et pas seulement une lassitude de la journée). L'autre point crucial est de garder très fixe votre heure de lever (avec de jeunes enfants, ce n'est pas trop dur...), et ce quelle qu'ait été la nuit. Enfin, on préconise de soigner le temps qui précède le coucher (un vrai sas de décompression), de supprimer les excitants qui fragmentent le sommeil, et de favoriser l'exposition à la lumière et l'activité physique (bon pour l'humeur et le sommeil, les deux sont intimement liés...) qui renforce la bonne synchronisation de votre horloge biologique (et donc l'amplitude de vos rythmes et la qualité de votre sommeil).

Et si tout cela ne suffit pas? C'est qu'intervient également l'anxiété. Celle, bien légitime, de ne plus être tout à fait confiante dans votre capacité à bien dormir (vous dites bien qu'au début quelques nuits d'insomnie ne vous ébranlaient pas, puis la "fragilité" du sommeil est devenue de plus en plus importante). C'est pourquoi le xanax vous aide, et c'est pourquoi justement votre TCC anxiété est tout à fait judicieuse: elle va vous aider à contourner l'inquiétude "réflexe" de ne pas dormir dès lors que vous vous réveillez. Il faut enfin savoir que se réveiller la nuit est parfaitement physiologique, c'est de ne pas se rendormir qui est pathologique.

Enfin, ceci m'amène à une dernière suggestion concernant l'apprentissage des techniques de relaxation: celles ci vont vous aider à aborder encore plus sereinement vos nuits, notamment grâce à l'entrainement tout au long de la journée qu'elles nécessitent.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insomnie depuis reprise après congé mater (cela fait 18 mois
» Nouveaux programmes et angoisse de la reprise après un congé parental d'un an et demi...
» Reprise après CLM : débutante et grande anxieuse avide de conseils (changé le titre)
» insomnie depuis 1 mois et demi: sevrage zoplicone
» Insomnie depuis 3 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: