Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djo



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2017

MessageSujet: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mar 7 Fév 2017 - 16:04

Bonjour à tous,

tout d'abord je souhaite vous dire à quel point je suis contente de vous avoir trouvés car l'annonce des résultats de ma nuit branchée et ensuite l'arrivée de la PPC dans ma vie m'ont en premier lieu plongée dans un sentiment de déprime assez prononcé. Le fait de pouvoir échanger avec des gens qui vivent la même chose est quand même une vraie chance.

Ensuite, je me présente rapidement, j'ai 37 ans, bientôt 38, un bon surpoids glané au fil des ans et je ronfle à faire trembler les murs depuis une dizaine d'années maintenant.

La personne qui partage mon lit s'accommodait de mes ronflements mais a commencé à me dire qu'ils avaient changé et à franchement s'inquiéter à partir de la fin de l'été à peu près. Elle me décrivait des moments où je semblais lutter de toutes mes forces pour avaler un peu d'air et d'autres où je m'arrêtais franchement de respirer pendant de longues secondes. Quand il lui est devenu insupportable de dormir à mes côtés car le niveau sonore devenait démesuré et qu'elle paniquait à me voir m'étouffer ou ne pas respirer, je suis allée voir un ORL spécialiste des troubles du sommeil qui m'a appareillée une nuit pour observer mon sommeil. Résultat que j'ai pris comme une gifle en pleine tête : 36 IAH, saturation d'oxygène largement inférieure à ce qu'il faut affraid , tachycardie lors des micro-réveils, bref... PPC livrée le lendemain des résultats Neutral .

J'apprivoise encore cette machine même si je la déteste moins que les premiers jours et je rencontre avec des petits ennuis que je n'avais pas anticipés. C'est une resmed S10 réglée à 4-12 sans rampe, humidificateur à 4 reliée à un masque mirage FX. La première visite du technicien, une semaine après la mise en place de l'appareil m'a permis de savoir que la carte SD indiquait une IAH à 3.8, ce qui a été un grand soulagement.

J'ai toujours été une personne qui s'endort en quelques minutes, depuis bébé, à peine la tête sur l'oreiller et hop, salut Morphée, quoi de neuf ? J'ai craint les deux premières nuit sous PPC que cet avantage ne me quitte tant je supportais mal le bruit de vague de ma respiration dans le masque. Ce problème s'est vite envolé, chassez le naturel... En revanche, j'expérimente aujourd'hui des soucis que je n'ai jamais eus de ma vie : les réveils multiples dans la nuit. En plus de m'endormir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'ai toujours eu le sommeil lourd et constant. Depuis l'arrivée de la PPC je me réveille au moins une fois dans la nuit, en général vers 3h et souvent une deuxième fois vers 5h. Je trouve ça extrêmement pénible même si je finis par me rendormir assez vite. Je n'ai pas l'impression que quelque chose provoque ces réveils (bruit, fuite ou autre) mais les heures sont systématiquement celles là. Peut-être ont elles un lien avec mes cycles de sommeil ?

A part ça, j'ai des petites questions auxquelles j'espère que vous aurez des réponses. Savez vous pourquoi le flux d'air qui sort du masque par les petits trous sur le devant (qui servent à évacuer les expirations je suppose) est par moment très gênant, très présent, à me souffler sur les joues, sur le bas des yeux et à réveiller ma compagne et parfois non ? Est-ce une histoire de positionnement ? Un réglage particulier dont je n'aurais pas connaissance et que je modifierais sans le savoir lors du nettoyage ou de la mise en place du tuyau ?

Il m'arrive parfois de me réveiller le matin sans le masque et machine éteinte alors que je me suis endormie avec et de ne pas avoir de souvenir très net de l'avoir enlevé. Ces petits accès de somnambulisme sont ils maîtrisables ou suis-je condamnée à accepter le bon vouloir de mon moi endormi ?

Médecins et techniciens ne sont pas d'accord entre eux sur la question à venir, perdre du poids me donne-t-il une vraie chance de me débarrasser des apnées ? L'orl qui m'a prescrit la PPC pense que non, mon médecin traitant est catégoriquement en désaccord avec l'orl et le technicien penche pour le oui aussi. J'ai commencé à faire attention à mon alimentation (en arrêtant de fumer en même temps, en ce moment ma vie n'est que défi...) parce que de toutes façons quelques kilos en moins ne me feront pas de mal, mais si en plus ça agissait sur les apnées ça serait le bonus rêvé.

Depuis la PPC je dors la bouche fermée, le gargouillis de l'air lorsque je tente de l'ouvrir a tôt fait de me la faire refermer  Laughing , l'eau de mon humidificateur descend dans la nuit et pourtant il m'arrive de me réveiller avec la bouche d'une sécheresse à faire pâlir le Sahara. A quoi cela peut-il être dû ?

Depuis que j'utilise la PPC j'ai comme la sensation de ne plus pouvoir inspirer à fond. Je n'ai pas de problème pour respirer, mais lorsque je tente d'inspirer à fond, je sens bien que je ne peux pas vraiment. L'arrivée de la machine est simultané avec ma diminution drastique du tabac (de 20 clopes à 3/jour) et à l'usage de la cigarette électronique en remplacement des clopes habituelles. Le souci est potentiellement lié à ça aussi, mais dans le doute, je pose la question ici, des fois que d'autres soient passés par là avec la PPC.

Je crois bien que j'ai fait le tour des questions qui me taraudaient pour le moment, mais si j'en ai de nouvelles je repasserais sur le topic pour les poser.

Merci d'avance de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REM



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 8 Fév 2017 - 12:24

Bonjour Djo,

Utilisateur d'une PPC  de façon relativement récente, je me retrouve dans vos interrogations.

....j'expérimente aujourd'hui des soucis que je n'ai jamais eus de ma vie : les réveils multiples dans la nuit. En plus de m'endormir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'ai toujours eu le sommeil lourd et constant. Depuis l'arrivée de la PPC je me réveille au moins une fois dans la nuit, en général vers 3h et souvent une deuxième fois vers 5h. Je trouve ça extrêmement pénible même si je finis par me rendormir assez vite.

Tout comme vous, je me réveille systématiquement la nuit à heure fixe, en l'occurrence à 4 heures du matin, et sans envie d'aller faire pipi  albino , et je me rendors assez rapidement.



A part ça, j'ai des petites questions auxquelles j'espère que vous aurez des réponses. Savez vous pourquoi le flux d'air qui sort du masque par les petits trous sur le devant (qui servent à évacuer les expirations je suppose) est par moment très gênant, très présent, à me souffler sur les joues, sur le bas des yeux et à réveiller ma compagne et parfois non ? Est-ce une histoire de positionnement ? Un réglage particulier dont je n'aurais pas connaissance et que je modifierais sans le savoir lors du nettoyage ou de la mise en place du tuyau ?

Effectivement, ce réveil à 4h00 coïncide assez souvent avec un débit d'air important par la machine.Réveillé, j'ai une respiration parfaitement calme, régulière et la machine continue pourtant à débiter un flux d'air maximal.Je pensais, peut-être naïvement, que la machine pouvait "analyser" ma respiration et s'adapter à celle-ci.En gros, si apnée, flux d'air important et respiration sans anomalie, flux d'air minimal.
J'ai trouvé la solution pour me rendormir au plus vite, j'arrête la machine et la redémarre aussitôt pour qu'elle reprenne un fonctionnement équivalent à celui du couchage.Ca me permet de vérifier qu'effectivement le flux d'air est à son maximum sur l'écran.



Depuis la PPC je dors la bouche fermée, le gargouillis de l'air lorsque je tente de l'ouvrir a tôt fait de me la faire refermer  Laughing , l'eau de mon humidificateur descend dans la nuit et pourtant il m'arrive de me réveiller avec la bouche d'une sécheresse à faire pâlir le Sahara. A quoi cela peut-il être dû ?

Cf mon autre post, augmenter le taux de l'humificateur a partiellement amélioré cette sensation de bouche sèche en diminuant le taux de fuite.J'étais au niveau 4 et je suis passé à 6.


Bonne journée à vous et tous mes soutiens !

Cornélius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocapic



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 08/02/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 8 Fév 2017 - 18:35

Bonsoir Djo,
Nouvelle sur le forum mais utilisatrice d'une ppc depuis plus de deux ans, je vous rejoins quant aux multiples réveils la nuit.
Les miens ont lieu toutes les deux ou trois heures sans que je puisse changer ce fait...
Je me rendors avec plus ou moins de facilité, c'est un peu comme à la loterie!

En ce qui concerne la perte de poids, pour moi elle n'a strictement rien changé.
J'ai perdu 12 kilos en 7 mois (mais je dois poursuivre mes efforts) et je dirais même que mon IAH a légèrement grimpé depuis. En effet, je suis passée de 2.5 en moyenne à 3.7.
D'ailleurs, cela me perturbe un peu... Crying or Very sad
J'ai aussi changé la taille de mon masque (mais pas le modèle qui me convient bien) il y a 8 mois. En effet, il était un peu trop petit et me serrait les narines ce qui me gênait pour respirer et ce, depuis 8 mois. J'ai donc eu deux changements simultanés bien que la perte de poids ait été progressive

Ces fichues machines nous posent quelques problèmes mais pour rien au monde je ne  lâcherais la mienne car je vais beaucoup mieux depuis qu'elle accompagne mes nuits!

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djo



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 8 Fév 2017 - 19:22

Merci à vous deux pour vos réponses et témoignages.

Pour ce qui me concerne, après trois petites semaines de PPC, je ne perçois pas encore clairement les bénéfices de son utilisation. Cependant je me suis tout de même aperçue que je ressentais une fatigue assez énorme et une somnolence dure à contrer les lendemains des nuits où je me suis débarrassée de mon masque en dormant. Du coup, la comparaison de mon état de fatigue entre les nuits branchée et les autres met en lumière les bienfaits de cette machine et me pousse à persévérer en l'intégrant à mes rituels de coucher.

Je suis même vraiment stupéfaite de la façon dont nos sensations sont trompeuses. Les deux matins où je me suis réveillée sans masque, j'ai eu une sensation d'avoir dormi comme un loir et d'avoir passé les meilleures nuits de ma vie. Or la réalité est tout autre et si ma sensation me souffle quelque chose, mon corps lui a vécu l'extrême inverse et me le fait payer en somnolences diurnes et bâillements intempestifs...


Dernière édition par Djo le Mer 8 Fév 2017 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REM



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 8 Fév 2017 - 19:50

Avant la PPC, je dormais à en rendre jalouse mon épouse (ça rime, en plus).

Sauf évidemment les ronflements, les pauses, les suffocations..etc !

Le lendemain sur les coups de 11h00, je commençais à bailler au boulot à m'en décrocher la mâchoire.

Curieusement, au moment du déjeuner, je retrouvais une certaine forme.

Re-belote vers 17h00, où j'inclinais le fauteuil du bureau avec une mauvaise conscience qui m'empêchait néanmoins de m'endormir en luttant un maximum.

Curieusement, retour à la maison le soir en super-forme !

22h00, heure du couchage, je m'endormais, dixit mon épouse en 10 secondes !

Et ainsi de suite.


Pour résumer, je dormais bien, mais je ramais la journée.

Avec la PPC, je me réveille, je me rendors, mais je revis !

A tout point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djo



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Lun 13 Fév 2017 - 15:00

Franchement je suis vraiment un peu agacée de cette machine à force. Je l'utilise hein, chaque nuit, je suis sérieuse, je sais que c'est pire sans. Mais je crois quand même que ce qui me rend le plus dingue c'est le côté inconstant des nuits passées avec.

Je pensais pouvoir dire à un moment, au bout de quelques jours, quelques semaines peut-être, que je m'étais enfin habituée à la machine, que c'était bien entendu contraignant mais que bon, je dormais bien avec. Là ce qui arrive c'est que c'est capricieux. Je peux dormir comme un loir (malgré les réveils intempestifs en pleine nuit, mais bon on se fait à tout...) une nuit et passer une nuit catastrophique le lendemain sans raison particulière. Il m'est impossible de me fier à une nuit en particulier tant chacune d'entre elle diffère de sa précédente et de sa suivante. C'est épuisant et un peu décourageant...

Sans avoir modifié le moindre réglage, ni dans la machine elle-même ni au niveau du serrage des sangles, j'ai passé une très bonne nuit de samedi à dimanche et cette nuit était infâme. Je ne vois aucune raison objective qui puisse expliquer que les sorties d'air "normales" par les petits trous de devant aient fait un tel boucan cette nuit et m'aient tant de fois réveillée à force de me souffler en pleine tronche et ce quelle que soit ma position et celle du tuyau alors qu'elles m'avaient foutu une paix royale la veille.

J'en ai ras le bol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14035
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 15 Fév 2017 - 12:48

Bonjour aux nouveaux cpapéistes et félicitations pour votre volonté à utiliser et à comprendre votre traitement. 

La question du sommeil: la plupart de mes patients ayant un SAS bien cogné (IAH >30) disent qu'ils dorment bien et qu'ils ne comprennent pas donc leur forme moindre la journée. En effet le cerveau est tellement privé du sommeil qu'il n'arrivent plus a réagir aux apnées, le sommeil est donc continué mais émaillé des apnées et de qualité minable avec une architecture perturbée allant jusqu'au la suppression totale des cycles du sommeil.

REM décrit très bien les conséquents de cette perturbation du sommeil sur la forme la journée: les périodes de somnolence sont partiellement sous le contrôle de notre horloge circadien qui a un cycle de 4 heures et de 24 heures (c'est compliqué....) mais qui explique pourquoi on a des périodes de somnolence suivi par les périodes de meilleur vigilance pendant la journée. Plus qu'on est privé du sommeil, plus que les variations de notre vigilance du à l'horloge sont mis en exergue. 

Une fois sous PPC, ils retrouvent un sommeil normal: c'est à dire avec les allègements du sommeil à la fin de chaque cycle du sommeil (c'est les éveils aux heures un peu prévisibles...). Le cerveau n'étant plus privé du sommeil, les systèmes d'éveil peuvent se mettre en marche avec un éveil typiquement suivi par un endormissement rapides.

Djo me semble-t-il est troublé par le fuites buccales (sécheresse buccale le matin ++): un changement de masque et une augmentation de l'humidification est indiqué: merci à Cornélius pour ses bons conseils. La variabilité de nuit en nuit peuvent s'expliquer pas les fuites... Djo, avez-vous le nez bouché?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Lalandaise2



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 15 Fév 2017 - 14:06

Djo a écrit:
Franchement je suis vraiment un peu agacée de cette machine à force. Je l'utilise hein, chaque nuit, je suis sérieuse, je sais que c'est pire sans. Mais je crois quand même que ce qui me rend le plus dingue c'est le côté inconstant des nuits passées avec.

Je pensais pouvoir dire à un moment, au bout de quelques jours, quelques semaines peut-être, que je m'étais enfin habituée à la machine, que c'était bien entendu contraignant mais que bon, je dormais bien avec. Là ce qui arrive c'est que c'est capricieux. Je peux dormir comme un loir (malgré les réveils intempestifs en pleine nuit, mais bon on se fait à tout...) une nuit et passer une nuit catastrophique le lendemain sans raison particulière. Il m'est impossible de me fier à une nuit en particulier tant chacune d'entre elle diffère de sa précédente et de sa suivante. C'est épuisant et un peu décourageant...

Sans avoir modifié le moindre réglage, ni dans la machine elle-même ni au niveau du serrage des sangles, j'ai passé une très bonne nuit de samedi à dimanche et cette nuit était infâme. Je ne vois aucune raison objective qui puisse expliquer que les sorties d'air "normales" par les petits trous de devant aient fait un tel boucan cette nuit et m'aient tant de fois réveillée à force de me souffler en pleine tronche et ce quelle que soit ma position et celle du tuyau alors qu'elles m'avaient foutu une paix royale la veille.

J'en ai ras le bol.



bonjour, je reconnais ici les mêmes symptômes.... une nuit bien, celle d'après réveil à 2h du matin sans possibilité de se rendormir... la nuit d'après mieux, réveil à 4h00 etc.... et en plus de tout cela des problèmes gastriques très désagréables...
Que faire ?
Est-ce que quelqu'un a trouvé une solution à tous ces désagréments...
Il m'arrive de dormir sans machine.... une nuit complète, comme un loir.... mais maux de tête et fatigue dans la journée...
Bref avec ou sans ppc c'est la galère... à l'aide je n'en peux plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djo



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 15 Fév 2017 - 17:09

MORPHEE a écrit:
Bonjour aux nouveaux cpapéistes et félicitations pour votre volonté à utiliser et à comprendre votre traitement. 

La question du sommeil: la plupart de mes patients ayant un SAS bien cogné (IAH >30) disent qu'ils dorment bien et qu'ils ne comprennent pas donc leur forme moindre la journée. En effet le cerveau est tellement privé du sommeil qu'il n'arrivent plus a réagir aux apnées, le sommeil est donc continué mais émaillé des apnées et de qualité minable avec une architecture perturbée allant jusqu'au la suppression totale des cycles du sommeil.

REM décrit très bien les conséquents de cette perturbation du sommeil sur la forme la journée: les périodes de somnolence sont partiellement sous le contrôle de notre horloge circadien qui a un cycle de 4 heures et de 24 heures (c'est compliqué....) mais qui explique pourquoi on a des périodes de somnolence suivi par les périodes de meilleur vigilance pendant la journée. Plus qu'on est privé du sommeil, plus que les variations de notre vigilance du à l'horloge sont mis en exergue. 

Une fois sous PPC, ils retrouvent un sommeil normal: c'est à dire avec les allègements du sommeil à la fin de chaque cycle du sommeil (c'est les éveils aux heures un peu prévisibles...). Le cerveau n'étant plus privé du sommeil, les systèmes d'éveil peuvent se mettre en marche avec un éveil typiquement suivi par un endormissement rapides.

Bonjour, et merci pour votre accueil. Je me doutais un peu que mes réveils multiples pouvaient être liés à mes cycles de sommeil, leurs horaires fixes me faisaient pencher pour cette explication. Cependant, je crois aussi que l'inconfort produit par le tuyau, la présence du masque nasal et de ses sangles et surtout le bruit de l'air inspiré et expiré ainsi que le "vent" causé par les trous de fuites dites intentionnelles jouent sur la qualité de mon sommeil.

Pour résumer, je pense que mes phases de sommeil profond sont bien plus sereines et reposantes que lorsque je plafonnais à 36 IAH mais que mes phases de sommeil léger ou paradoxal sont plus agitées et plus désagréables que celles que je vivais avant. Tout simplement parce que la PPC m'encombre d'un certain nombre de gênes qui étaient absentes de mes nuits avant et que par définition ces phases là étant dites de sommeil léger, je me réveille plus facilement que ce n'était le cas avant. Sans compter que je suis sans doute moins fatiguée parce que mon sommeil profond est bien plus réparateur qu'il ne l'était avant l'arrivée de la PPC.

MORPHEE a écrit:
Djo me semble-t-il est troublé par le fuites buccales (sécheresse buccale le matin ++): un changement de masque et une augmentation de l'humidification est indiqué: merci à Cornélius pour ses bons conseils. La variabilité de nuit en nuit peuvent s'expliquer pas les fuites... Djo, avez-vous le nez bouché?

Non, je n'ai pas de fuites buccales justement. Les matins où je ressens une sécheresse buccale sont extrêmement rares même s'il est vrai que la sécheresse est dans ce cas là extrême. Mais ces cas là sont suffisamment anecdotiques pour que je ne les considère comme problématiques. D'une manière générale, je n'ai pas vraiment de problèmes de fuites, le petit smiley dédié aux fuites de ma ppc est parfois rouge, mais l'immense majorité du temps il est vert.

Ce qui me pose un vrai problème à moi, ce sont les fuites dites intentionnelles. L'air qui s'échappe par les petits trous du masque qui sont prévus pour évacuer le CO2 et le surplus d'air de l'expiration. Par moments il est imperceptible et tout va bien, et à d'autres moments il est insupportable, fait un bruit de soufflerie et me souffle avec force sur le visage, notamment à la base des yeux et souffle aussi pas mal fort sur ma compagne qui se réveille aussi. Ces moments là sont parfaitement insupportables et me réveillent systématiquement. Ils me mettent aussi en colère ce qui n'aide pas franchement à un ré-endormissement rapide... Je n'arrive pas à déterminer ce qui fait que certaines nuits ce souffle est imperceptible et certaines nuits intolérable. J'ai beau tourner le tuyau dans tous les sens, éteindre et rallumer la machine, bidouiller le joint du masque dans le trou qui accueille le tuyau, rien n'y fait. Et le lendemain, ou la veille, ou 3 jours plus tard, plus rien, tout va bien, pas de souffle, pas de bruit, nuit complète (plus ou moins, toujours ces réveils de fin de cycle à 5h du matin mais bon je me rendors). Aucune constance dans le confort ou l'inconfort des nuits avec PPC, c'est usant et agaçant. Mais bon, j'imagine que je finirais par m'y faire...

Et non, je n'ai pas le nez bouché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14035
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Ven 17 Fév 2017 - 14:43

Les fuites et le smiley... le smiley fait référence aux fuites sur la totalité de la nuit: les fuites ponctuelles peuvent en être importantes, mais si la reste de la nuit est bonne, le smiley va rester sur le vert. Donc je vous crois tout à fait que vous pouvez avoir les mauvaises nuits même si le smiley reste vert. Une fuite intentionnelle qui souffle dans les yeux? ça me parle plutôt d'une fuite au masque...

Je pense qu'il faut évoquer vos difficultés avec votre technicien: un changement de masque permet parfois d'amortir la fuite intentionnelle et donc de retrouver un sommeil plus continue. Tenez-nous au courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Djo



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 06/02/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Lun 6 Mar 2017 - 10:49

Un petit update de mes nuits sous PPC...

Je maintiens que les fuites intentionnelles sont de loin ce qui m'ennuie le plus au cours de mes nuits appareillées. Passée une certaine heure, la pression délivrée par la machine est si forte que j'ai la sensation de dormir dans une soufflerie, le bruit de l'air qui sort par les petits trous est insupportable et le vent occasionné par cet air sous pression qui sort du masque en sifflant est désagréable. Je fais du coup comme un utilisateur du forum (REM ?) fait de son côté, quand la pression est si forte qu'elle me réveille, j'éteins la machine et la rallume aussitôt pour que la pression soit au minimum le temps que je me rendorme... Je pense vraiment demander un autre masque à mon prestataire lors de sa prochaine visite, même si par ailleurs je trouve le mirage fx plutôt confortable...

Depuis quelques temps je ne peux que reconnaître une amélioration dans la continuité de mes nuits. Je me rends compte que je dors un peu mieux, d'un sommeil plus solide, malgré quelques nuits encore aléatoires et impossibles à anticiper comme telles. Mon sommeil étant plus relâché, je rencontre donc un problème que je n'avais pas encore expérimenté même si je me doutais qu'un jour je n'y couperais pas : ma bonne vieille habitude de dormir la bouche ouverte est revenue comme à l'époque des ronflements et des apnées... Les premiers temps sous PPC je dormais tellement mal, tellement peu et de façon si superficielle que ma bouche restait fermée parce que mon esprit ne se relâchant jamais totalement gardait une concentration sur elle et mon sommeil fragilisé était facilement perturbé par n'importe quel petit bruit, gargouillis de bouche ouverte sous PPC inclus. Maintenant que je dors vraiment la nuit, autant vous dire que le gargouillis ne me réveille plus du tout et que mon corps a repris ses droits sur mes nuits et se comporte exactement comme lui le veut...

Je suppose que dormir la bouche ouverte une grande partie de la nuit, en plus d'assécher fortement la bouche et la gorge, est néfaste à l'action de la machine sur les apnées ? Si oui, savez vous si la mentonnière est une solution qui fonctionne réellement ? J'aimerais éviter le facial, je trouve déjà le nasal invasif donc bon... Si non alors je crois bien que je m’accommoderai de la sécheresse buccale et des quelques petits ronflottements de gorge qui ont fait leur réapparition d'après ma compagne. Savez vous en outre si le fait d'avoir la bouche ouverte la nuit malgré la PPC favorise d'une manière ou d'une autre l'aérophagie ? Avant de m'apercevoir que je dormais de nouveau la bouche ouverte, je n'avais aucun problème d'aérophagie, depuis c'est assez pénible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REM



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Lun 6 Mar 2017 - 19:49

Djo a écrit:
Je fais du coup comme un utilisateur du forum (REM ?) fait de son côté, quand la pression est si forte qu'elle me réveille, j'éteins la machine et la rallume aussitôt pour que la pression soit au minimum le temps que je me rendorme...

Oui, c'est comme ça que je gérais cette solitude nocturne quand dans un réveil, j'étais perturbé par le flux maximal d'air qui sortait du tuyau.

Bêtement, je pensais que la machine était capable de différencier une respiration calme et régulière d'un humain éveillé et parfaitement conscient, de celle du même humain en pleine apnée.

Et ben non, visiblement !

A coup d'algorithme et autre puissance logiciel, on nous vend des super-pouvoirs de la machine.

Et je faisais des efforts pensant la ramener à la raison....que dalle.La turbine était lancée !

Mais je ne lui en veut pas, elle est silencieuse, compacte et au final efficace.

Faut juste l'oublier.

Et ça marche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14035
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines   Mer 8 Mar 2017 - 11:45

Dormir bouche ouvert avec la machine? Vous dormez seul alors car les fuites buccales font une vacarme pas possible, vont fractionner votre sommeil et contribuer aux réveils avec une pression forte. Dans un premier temps demandez un mentonnière de votre prestataire et augmenter l'humidifications de votre machine. Avez-vous un nez bouché? Si oui, pensez à consulter un ORL pour voir si une désobstruction nasale est indiquée. Si le mentonniere n'est pas efficace il faut passer à une masque naso-buccal, mais plutôt dans un second temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle ici, sous PPC depuis 3 semaines
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !
» Partager plus, vivre mieux: Une nouvelle communauté SEP
» Une nouvelle espèce sous-marine ?
» 6mois et 1/2 digestion difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Utilisateurs de machine à pression positive (PPC ou CPAP)-
Sauter vers: