Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sommeil et convalescence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ONEIROS



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2017

MessageSujet: Sommeil et convalescence   Mer 1 Fév 2017 - 15:15

Bonjour à tous Wink
Je me présente ONEIROS, homme de 35 ans et 2 enfants.
Sportif régulier, je n'ai pas de problème de poids je ne fume pas et ne bois pas.
Une famille heureuse, une femme pas chiante, un boulot cool ...
Je n'ai jamais eu de mal pour m'endormir et j'avais toujours entre 7 et 8 heures de sommeil. Je me levais toujours avant le réveil et j'étais en pleine forme.

L'année dernière, en Janvier 2016, je tombe brutalement malade Arrow méningite de diagnostiquée. Crying or Very sad

C'est l'évènement par lequel mes déboires ont commencés.
Grosse perte de poids, plus d'énergie, céphalée de tension pendant 6 mois.
6 mois difficile ou il a été difficile pour moi de me remettre au sport.
Puis été 2016 je m'y remets doucement à hauteur de 2 à 3 entrainements par semaine.
Sauf que j'ai laissé trainé un symptome depuis 1 an ...
Je souffre de réveils précoce.
J'ai décidé de m'autosoigné depuis 1 mois avec de la phytothérapie (passiflore/ valériane) et une cure de magnésium...
Mais rien aucun effet.
1 an de réveil précoce qui me pourrissent la vie. Je me leve tous les jours à 2h30 du matin.
Au vu de ma grande fatigue je décide d'aller voir le médecin, qui me prescrit du Bromazepam.

J'ai eu du mal a accepter, car depuis petit je n'aime pas les médicaments.
Bref ca fait 48 que je prend un 1/2 cachet le soir (3mg) et ce pour une durée de 10 jours.
Pour l'instant aucun changement, mais je sais être patient.

Ca me fait du bien d'écrire ce que je vis ici, merci de m'avoir lu, et désolé si mon post est au mauvais endroit car je ne savais pas ou le mettre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lassantas



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/02/2017

MessageSujet: La mélatonine   Jeu 2 Fév 2017 - 9:27

Bonjour,
Avez-vous déjà essayer la mélatonine? La mélatonine contribue à réduire le temps d'endormissement.
En ce moment je prends un complément alimentaire. C'est un complexe de plante que je trouve bien adapté.
Bon courage
David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ONEIROS



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2017

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Ven 3 Fév 2017 - 7:39

Bonjour David Surprised

Merci pour ce message. En fait je n'ai aucun problème d'endormissement ... que ce soit pour la sieste ou le soir je m'endors en moins de 30 secondes... réellement 30 secondes Rolling Eyes

Sauf que quand je me lève entre 2h et 3h du matin ... impossible de me recoucher.
Je me couche le soir vers 21h. J'ai essayé de décaler mon coucher progressivement jusqu'à 23h mais je n'ai vu aucun changement No

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ONEIROS



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2017

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Ven 3 Fév 2017 - 7:41

4ème jour de prise de Bromazepam...

Et ca à l'air de bien fonctionné... je ne me lève plus à 2h geek

Par contre je me couche à 21h et je me lève difficilement le matin et je suis dans le flou une grosse partie de la matinée... malgré un bon café et une bonne orange santa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ONEIROS



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2017

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Lun 13 Fév 2017 - 11:54

Hello à tous ! C'est calme ici vous dormez ? ( lol! )

Donc je reviens vers vous.
Mon traitement initial était 1/2 cachet de bromazepam pendant 10 jours puis 1/4 pendant 7 jours.

Je me sens transformé, de meilleur humeur, beaucoup plus patient avec les enfants ... par contre un peu de vertiges et sensation d'ivresse par moment ...

Je fini mercredi j'espere que cette petite période aura des effets pour la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Jeu 16 Fév 2017 - 11:50

Vous voila sans doute maintenant à la fin de votre traitement, ce qui va certainement vous aider à sortir du "flou" induit par votre hypnotique (pour aider au sommeil, les hypnotiques s'appuient en fait bien souvent sur une extinction de l'éveil, ce qui certes permet de s'endormir ou se ré-endormir, mais peut aussi altérer la qualité de l'éveil le lendemain...)

En revanche, la prise bien programmée de cet hypnotique vous aura permis de retrouver de récupérer l'énergie et la disponibilité nécessaire pour un bon fonctionnement dans la journée. Ainsi, vous avez pu interrompre le cercle vicieux de l'insomnie, où on dort d'autant moins bien que l'on est tendu par le fait de ne pas dormir, et retrouver alors un peu confiance dans votre sommeil.

Il est assez classique de voir qu'à partir d'un évènement perturbateur (votre pathologie) qui précipite l'insomnie, celle ci se maintienne et même se renforce alors que l'évènement lui même a disparu ou a été absorbé. Il est en effet bien logique que l'expérience (objectivement difficile) du mauvais sommeil vienne modifier nos façons de faire et de penser le sommeil, et qu'on se couche moins "confiant" que du temps où le sommeil n'était pas un problème... L'hypnotique vous aide ainsi à retrouver les habitudes d'avant, sans chercher à grappiller du sommeil ici ou là...

C'est pourquoi, afin de garder l'amélioration de votre sommeil, attendez d'avoir bien sommeil pour vous coucher, gardez un horaire de lever très fixe tous les jours même le we, et profitez au maximum de vos journées tout en favorisant activité physique et exposition à la lumière pour bien renforcer la synchronisation de votre horloge biologique: en effet c'est aussi la bonne qualité de votre éveil dans la journée qui prépare un bon sommeil pour la nuit suivante!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
REM



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Jeu 16 Fév 2017 - 20:00

Bonsoir,

Plus jeune, j'ai pris du Lexomil.

C'est du bromazepam, si je ne me trompe.

Matin, midi et soir, à petite dose.

Mon médecin m'avait parlé d'un anxiolytique, pas d'un hypnotique !

Si on prend un hypnotique le matin ou le midi, est-ce que ça peut avoir une conséquence sur le sommeil ?

Cornélius.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Ven 17 Fév 2017 - 17:27

Vous avez tout à fait raison, le Lexomil est un anxiolytique et n'appartient pas à la famille des hypnotiques qui eux se caractérisent par un délai d'action mais surtout une durée de vie dans l'organisme assez courts.

En revanche, le Lexomil est parfois utilisé comme hypnotique quand on repère que la difficulté de sommeil est liée à une tension cumulée tout au long de la journée qui vient empêcher le relâchement nécessaire à l'endormissement. Dans ce cas, il est parfaitement pertinent de prendre le Bromazepam (dont le délai d'action est assez court aussi) le matin et le midi, ce qui permet d'absorber les évènements de la journée sans générer de tension ou de fébrilité, et d'aborder le coucher suffisamment calme et détendu pour que les systèmes d'éveil laissent la place aux systèmes de sommeil.
Chaque insomnie est différente, car de multiples causes peuvent générer une insomnie et les facteurs incriminés sont différents d'une personne à l'autre. Si l'anxiété est première responsable de l'insomnie, le bénéfice d'un anxiolytique est plus important que celui d'un simple hypnotique. C'est donc en discutant avec votre médecin prescripteur que vous pourrez identifier les paramètres impliqués et ainsi cibler la difficulté à juguler.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
ONEIROS



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2017

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Dim 19 Fév 2017 - 20:34

Bonsoir
Merci pour vos réponses
J'ai arrêter mon 1/4 de cachet depuis mercredi et depuis je retombe dans les difficultés à savoir un réveil précoce avec legeres palpitations dans le cœur
Je suis désemparé le chemin risque d être plus long que je pensais
Je vais retourner voir mon généraliste si je dois continuer la prise d anxiolytiques...

Qu en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sommeil et convalescence   Ven 24 Fév 2017 - 11:10

Si l'insomnie est générée par l'anxiété, cela nécessite de juguler cette anxiété pour que l'insomnie disparaisse.
C'est pourquoi si au moment où on arrête son anxiolytique, l'anxiété est identique à celle qui a en a motivé la prise, il y a de fortes chances que l'insomnie réapparaisse. En revanche, le traitement permet bien souvent de retrouver suffisamment de sérénité pour mobiliser ses ressources afin de maitriser cette anxiété ou du moins faire qu'elle n'entrave pas le fonctionnement général. Il faut alors l'arrêter progressivement, d'une part pour que les techniques mises en place s'affermissent, mais aussi pour éviter l'effet de rebond au moment du sevrage.

Les autres techniques à substituer sont celles qui visent la détente: relaxation, sophrologie, tai chi, qi gong, ou toute technique qui vous aide à diminuer la tension... Rappelez vous néanmoins qu'il est nécessaire de s'y entrainer, et d'attendre que la réponse "détente" vienne de façon automatique avant de chercher à les utiliser pendant l'insomnie. Ainsi, l'apprentissage doit se faire à des moments calmes, qui ne soient pas critiques en termes d'anxiété, sous peine de retomber dans le paradoxe de l'anxiété de performance où on se crispe de toutes ses forces car il "faut absolument" se détendre...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Sommeil et convalescence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» problème de sommeil de ma fille de 3 ans et demi
» gros problèmes de sommeil avec mon petit garçon de 2 ans 1/2
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: