Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 insomnie totale déprime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liliserena



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 13/01/2017

MessageSujet: insomnie totale déprime   Ven 13 Jan 2017 - 11:04

C'est par un élan de désespoir que je poste ici, en espérant pouvoir obtenir du soutien et des éléments de réponse. J'ai 23 ans et un long passif avec l'insomnie. Mes insomnies ont commencé ils y a plusieurs années et sont chroniques, elles arrivent cependant par phases dont je n'arrive pas à identifier l'origine.

Caractérisées par une impossibilité totale d'endormissement, j'ai été suivie par de nombreux médecins tous ébahis devant ma résistance aux traitements. J'ai commencé doucement avec des plantes (valeriane passiflore), et de la mélatonine. sans résultats, j'ai pris divers traitements :
- lexomil (pas d'effets sur le sommeil)
- atarax (chute de tension et ne m'aidait pas à dormir)
- imovane (m'a aidé une semaine à peine)
- stilnox (accoutumance tres tres rapide, mais effet positif)
- stilnox + lexomil // stilnox + Atarax (effet très relatif)
- seresta (nul)
- zyprexa (aucun effet sur le sommeil + malaise vagal, j'ai du arréter)
- sophrologie, acupuncture, magnétisme (confused ), suivie par un psychiatre

je précise : mes insomnies sont totales, quand je ne dors pas, ce n'est pas pour m'endormir vers 3 ou 4h du matin. Je ne dors pas du tout, et me voit obligee de me lever et de m'occuper face à l'ennui et à l'angoisse qui survient. J'ai finalement repris du stilnox pendant 1 an et demi, en augmentant à chaque fois les doses. (ce médicament m'a rendu véritablement accro, surtout pour ces effets euphorisant)

Ces insomnies arrivent donc par phases : des périodes ou je dors mieux tout en m'endormissant relativement tard, et des periodes ou je suis capable de ne pas dormir 3 nuits d'affilées (véridique). donc d'une manière générale, je dors mal, même dans les moments où la situation semble s'améliorer...

MAIS il y a un an, et ce pendant plusieurs mois, après un sevrage du stilnox que j'ai fais seule, sans soutien des médecins et avec beaucoup d'acharnement, mon sommeil s'est relativement amélioré, je suis redevenue la grande dormeuse que j'étais dans mon enfance, j'ai associé cette guerison a un changement de vie (demenagement, année sabbatique, voyages....) cette periode de bonheur etait egalement particuliere, car en plus de bien dormir, j'avais tendance à dormir trop, il m'était impossible de rester attablée après le dejeuner, ou impossible de rester eveillee dans les transports par exemple... (comme si je récupérais toutes ces années de mauvais sommeil).

Aujourd'hui et depuis septembre, je revis une phase d'insomnies insupportables qui ne cessent d'empirer. somniferes inefficaces, j'ai repris ma thérapie psy, et je suis actuellement dans l'attente de mes analyses de sang cortisol + thyroide + rdv chez le neurologue fin janvier.

aujourd'hui je suis épuisée psychologiquement. mes insomnies deviennent une obsession. elles me rendent la vie infernale (irritabilité, perte de mémoire, pb dans mon couple, envie de rien, plus d'ambition...) je ne pense pas être depressive de base, mais mes insomnies me rendent depressive. j'ai développé une réelle angoisse du coucher. Je précise que dans ces mauvaises périodes, mes insomnies sont plutot dues a un état d'hyper-eveil permanent, meme la journée je ne parviens pas à m'assoupir. j'arrive à faire une bonne nuit (de 7h)  tous les 4 jours environ mais avec un sommeil toutefois morcelé et sensation de reve-eveillé comme si je delirais.

aujourd'hui j'essaye d'avoir une vie plus saine, je ne prends plus de traitement, juste de la mélatonine, je suis suivie par un psy, j’écris pour me décharger.... mais en vain. Je travaille en ce moment dans l'événementiel et m'apprête à bosser 79 heures en 10 jours  pour les besoins de l'événement. J'angoisse, j'ai peur d'échouer et de devenir folle...  que pensez-vous de tout ça? comment faire pour que ca aille psychologiquement, car j'ai peur de ne pas tenir mentalement, et je n'en peux plus de gacher ma vie avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie totale déprime   Ven 13 Jan 2017 - 16:19

Deux éléments semblent importants dans la situation que vous décrivez:
Tout d'abord, vous avez réussi à retrouver un sommeil satisfaisant, y compris en vous sevrant de vos traitements. C'est donc que votre organisme "sait" dormir, dès lors que votre environnement est favorable.
Par ailleurs, on voit que le contexte avec des échéances un peu difficiles majore votre désarroi, ce qui évidemment ravive les difficultés de sommeil: véritable cercle vicieux...
C'est pourquoi on peut vous suggérer de rester au plus près des comportements favorables à un bon rythme veille sommeil, en gardant des horaires de sommeil réguliers et surtout une heure de lever très régulière même le week-end (en vous calant sur l'heure à laquelle vous devez vous lever pour votre travail). Evitez le café et les autres excitants, exposez-vous à la lumière de préférence le matin et faites du sport idéalement un peu chaque jour...
Le soir rien ne sert de vous coucher tant que vous n'avez pas quelques signes de somnolence, ainsi dans un premier temps de la soirée cherchez tout d'abord à diminuer votre niveau d'éveil grâce à des activités calmes, puis favorisez la détente avec les techniques de votre choix (relaxation, sophrologie, ...) afin de laisser venir la somnolence.
Quelle que soit la nuit, levez vous à l'heure habituelle le matin, quitte à faire une courte sieste en début d'après midi si vous avez vraiment trop de mal à tenir... Cela vous permettra de tenir les 10 jours de votre prochaine échéance professionnelle.
Vous retrouverez les conseils pour optimiser son sommeil sur notre site:
http://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/insomniaque/retrouver-sommeil


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
insomnie totale déprime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie totale Aidez moi !
» Insomnie totale
» Insomnie totale
» insomnie totale déprime
» insomnie sèvère, voire totale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: