Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 la suite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rose-pierre



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: la suite...   Jeu 8 Sep 2016 - 11:47

Cher Morphée
Merci de vos deux réponses que je découvre aujourd'hui.
Si je peux insister, je n'ai pas encore de réponse à une question importante pour moi: pensez-vous que l'accoutumance au Rivotril peut expliquer mes problèmes de sommeil actuels?
Par rapport à votre première réponse, en ce qui concerne les horaires, en semaine, elles sont très régulières ET je fais 30 minutes de yoga (plutôt dynamique) au lever donc je satisfais les critères (et ces 30 minutes me permettent d'ailleurs de contrecarrer assez efficacement les effets endormissants du Rivotril)! Je vais donc de plus limiter les grasses matinées mais de fait le week-end dernier je me suis réveillée à 7h comme en semaine et je n'ai pas insisté. Je tiens maintenant un agenda de mon sommeil, très instructif.
Pour le sevrage, le problème est que souvent je prends une goutte vers 2h du matin puis une goutte vers 4h mais rien n'est vraiment systématique ni en terme d'horaires ni en terme de dose. Comment pensez vous que je doive procéder par rapport à ces doses ET horaires irrégulières? Dois-je d'abord régulariser la prise avant de réduire? (mais parfois je ne ressens pas le besoin de prendre ces deux gouttes).
J'attends vos conseils avec impatience et vous remercie de vos réponses instructives et encourageantes.
Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 9 Sep 2016 - 10:13

Le Rivotril est-il responsable pour vos troubles du sommeil. Non: il est responsable pour une insomnie de rebond: c'est à dire qu'à l’arrêt vous avez un syndrome de sevrage à la fois physique et psychique, mais pense qu'il y ait aussi une insomnie de base qui est masqué par le Rivotril. Il est donc essentiel de limiter votre temps passé au lit afin de faire monter la pression du sommeil 'naturel' et de faire les autres astuces que vous allez trouver sur le forum insomnie.

Il est impossible de faire un sevrage programmé quand on prend un produit de façon variable. Il faut donc d'abord régulariser votre prise: je vous conseille de prendre votre Rivotril systématiquement au coucher (il a une demie-vie assez longue) même si vous pensez ne pas avoir besoin, et de ne plus jamais le prendre en pleine nuit: la prise des benzodiazépine est à éviter pendant la nuit car les effets sur votre vigilance et performance sont croissantes avec les années qui passent...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
rose-pierre



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 9 Sep 2016 - 19:10

En fait, je pense au vu de votre message que mes prises nocturnes irrégulières en doses et en horaire pourraient entrainer un effet rebond quasi permanent qui pourrait être à l'origine de mes insomnies du petit matin. Que pensez vous de cette hypothèse?
Je vais de toutes façons commencer, comme vous le conseillez, par des prises régulières de deux gouttes au coucher, en voir l'effet, puis procéder à des dilutions progressives.
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 23 Sep 2016 - 13:12

Je suis tout à fait d'accord. Il faut une prise régulière de votre Rivotril qui permettra par la suite de faire un sevrage programmé. Bon courage +tenez nous au courant

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
rose-pierre



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 23 Sep 2016 - 13:59

Cher Morphée
Merci de votre message. J'ai régularisé ma prise de rivotril (2 gouttes à heure fixe) pendant une semaine puis diminué à 4/5 de deux gouttes à la même heure. Je passerai à 3/5 la semaine prochaine. Mon sommeil est maintenant parfaitement régulé: je pense donc que mes prises anarchiques étaient bien en grande partie à l'origine du problème. Je pense que le sevrage est en très bonne voie et suis très optimiste! Merci beaucoup de votre aide. Je vous tiendrai au courant.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 23 Sep 2016 - 16:50

Une excellente nouvelle! Vous êtes sur le bon chemin. Pour réussir un sevrage il faut que tout soit régulier: les heures de coucher et de lever, les heures de prise de traitement, l'activité physique (tous les jours)... Mais courage! Une fois le sevrage fini vous pouvez vous lâcher un peu sur la régularité des horaires et vous n'aurez plus besoin de votre Rivotril

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
rose-pierre



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Sevrage/marathon Rivotril: des nouvelles   Jeu 6 Juil 2017 - 10:46

Bonjour
A la suite de vos conseils en septembre dernier, j'ai initié un (très long) processus de sevrage en régularisant mes prises puis en diluant lentement mes 2 gouttes de Rivotril quotidiennes.
Au mois de février; alors que je ne prenais plus que 1/12 de goutte soit... moins de 0,01mg de rivotril par jour, j'ai totalement arrêté. Et, une semaine plus tard, je n'ai plus dormi du tout! horrible insomnie consécutive à l'arrêt du Rivotril ai-je conclu. J'étais stupéfaite que l'arrêt d'une si petite dose puisse avoir un tel effet. Cela vous semble-t-il plausible?
Je suis donc repartie à 1/5 de goutte et j'ai diminué plus lentement encore. Au début de ce mois, je suis de nouveau arrivée au 1/12 de goutte et... j'ai décidé d'arrêter complètement de nouveau, mais avec béquille. Je prends donc du Donormyl temporairement car j'ai pensé qu'il fallait un médicament qui n'agisse pas sur les neurones GABAergiques. J'ai essayé aussi mélatonine LP mais là: horrible insomnie! cela me semblait une bonne idée mais en tout cas pas pour moi, on dirait... Qu'en pensez vous? Toujours est-il que je crois pouvoir dire que je suis sevrée du Rivotril. Je dors bien avec 1/2 Donormyl. Je pense que les risques d'addiction au Donormyl sont faibles et je ne compte pas l'utiliser très longtemps.
Voilà donc ma longue histoire de sevrage. Qu'en pensez vous?
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13829
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: la suite...   Ven 7 Juil 2017 - 13:55

Vous êtes sevré de Rivotril, felicitations! Pas facile...

L'utilisation d'une toute petite posologie de Donormyl n'est pas de tout inquietant: essayez de le prendre 3 ou 4 fois par semaine afin qu'il garde son efficacité.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
la suite...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de myriam suite a une NdE
» Petit jeu : la suite de mots!
» Saint François Xavier Prêtre, Jésuite, Apôtre des Indes et du Japon et commentaire du jour "L'aveuglement des hommes"
» [Jeu] Suite de mots... en latin
» STRESS ET DENTISTERIE (suite) en exclusivité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: