Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Narcoleptique ?

Aller en bas 
AuteurMessage
tony75



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: Narcoleptique ?   Mer 20 Avr 2016 - 20:05

Bonjour à tous.

Je m'appelle Anthony, j'ai 27 ans. Depuis 7 ans maintenant je vis avec un trouble du sommeil chronique.
Au début, une simple insomnie, j'avais du mal à m'endormir, puis je me réveillais trop tôt sans réussir à retrouver le sommeil.

Mon médecin m'a prescrit des somnifères qui fonctionnaient, mais le problème réapparaissait dès que j’arrêtais.
Puis peu à peu une somnolence diurne excessive s'est installée, rendant mon travail et ma vie sociale excessivement difficiles.

La fatigue devenant trop intense, je reconsulte mon médecin qui me prescrit des analyses: tout était normal.
Il me propose alors d'essayer les anti-dépresseurs: seroplex, laroxyl puis athymil, tous sans succès. Je ne comprenais pas le diagnostique de dépression, tout allait bien dans ma vie en dehors de ce problème de fatigue intense et de sommeil très morcelé.
Ensuite l'effexor, il y a 3 ans, ce qui a donné un résultat : je me sentais moins fatigué en journée, je pouvais retravailler normalement et retrouver des activités sociales. Depuis, je vis avec des épisodes réguliers de haut et de bas de plusieurs mois, où il faut augmenter ou rediminuer l'effexor.

Depuis septembre, j'ai recommencé peu à peu à sentir une fatigue excessive, mon médecin a augmenté à plusieurs reprises l'effexor sans succès, et prescrit du laroxyl pour dormir. Aujourd'hui, j'ai beau dormir 8 heures ou plus, je ressens le besoin de retourner me coucher 2h après le lever. Mon travail est devenu pénible, j'ai du mal à le réaliser, à écouter mes collègues, à assister à des réunions. Je suis obligé de retourner chez moi tous les midis pendant ma pause pour une sieste, mais cela ne me permet d'être moins fatigué qu'une heure ou deux ensuite. Idem les week-ends je me lève 2h, puis me recouche 1h, et ainsi de suite...

Je ne comprenais pas pourquoi l'effexor ne fonctionnait plus, et au hasard d'un message sur un forum d'un nacoleptique, je suis allé lire la fiche wikipédia de la maladie par curiosité. C'est là que je suis tombé sur un mot que je ne connaissais pas : la cataplexie.

Je ne savais même pas qu'il y avait un nom pour cela, ni même que c'était un problème "connu" : il est "fréquent", lorsque j'ai un orgasme particulièrement intense, d'avoir toute la partie inférieure du visage qui se paralyse, je n'arrive plus à bouger les lèvres ni la mâchoire, pendant une dizaine de minutes. J'avais fini par m'y faire et je me disais que cela était peut être dû à un cocktail de neurotransmetteurs délivrés un peu trop important, au point de paralyser mes muscles, sans m'en inquiéter.

En plus de ce symptôme je connais des problèmes de trouble de la mémoire, de concentration, je tourne au ralenti. Quelques - rares - hallucinations lorsque je suis sur le point de m'endormir, mais là encore je pensais que cela n'avait rien d'anormal...

Au vu de ces faits, je me dis "mince, et si je n'étais pas dépressif, mais narcoleptique ?". Je souhaiterais donc voir un spécialiste du sommeil pour lui faire part de ces symptômes et obtenir un diagnostique, j'ai donc pris rdv à l'hotel dieu à Paris mais celui-ci est dans 6 mois !

Je ne me vois attendre si longtemps dans mon état actuel et je ne sais pas si mon médecin généraliste est apte à me prendre en charge pour ce type de problème, ni si je peux consulter un neurologue en dehors d'un centre du sommeil pour obtenir un rdv plus rapidement ?

Désolé pour la longueur du message Smile
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14602
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Narcoleptique ?   Ven 22 Avr 2016 - 11:38

Devant les symptômes que vous décrivez une consultation dans un centre de référence des hypersomnies rares avec (probablement) un enregistrement du sommeil est à prévoir. Dépression et hypersomnie (plusieurs maladies sont responsable pour une somnolence intense) se sont souvent associés et il n'et pas rare qu'une hypersomniaque a besoin de traitement par des antidépresseurs. Il faut poursuivre votre prise en charge en psychiatrie avec des réévaluations régulières de votre traitement afin de l'adapter au mieux de vos symptômes, car pas mal de vos sylmptomes releve plutôt d'une dépression que d'une hypersomnie. Et oui, les délais pour les consultations dans les centres du sommeil sont très longues mais il faut etre vu dans un centre de reference si question d'une hypersomnie. Parlez-en à votre medecin traitant ou à votre psychiatre pour voir s'ils peuvent vous aider à avancer le rdv

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Narcoleptique ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je me présente : narcoleptique, maman de 3 enfants
» Narcolepsie : une théorie d'unification des symptômes.
» Narcolepsie et nutrition
» Narcolepsie, grossesse et allaitement
» Aprés le modiodal, la ritaline mon amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Narcolepsie & Hypersomnie-
Sauter vers: