Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthooooow



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/11/2015

MessageSujet: Insomnie inconnue   Jeu 5 Nov 2015 - 14:28

Bonjour,
Je vous explique mon problème :
Il y a un deux mois maintenant je préparais un concours pour entrer dans une université (je suis un étudiant de 22 ans). Ce concours étant difficile j'étais sous pression. J'ai commis l'erreur de réviser avec mon ordinateur dans mon lit jusqu'à 5-6h du matin. Et le sommeil ne venait que vers 7h.
Une fois le concours passé j'ai décidé d'adopter un rythme de vie normal et la les ennuis ont commencés.
Impossible de dormir, visite chez le médecin généraliste qui m'a mis sous stresam et euphytose, aucuns effets.
De là j'ai pris un anxiolytique (bromazépam) qui m'a fait dormir comme un bébé. La première nuit du moins. Puis je l'ai arrêté pendant une semaine et j'ai eu de plus en plus peur du lit. Peur de ne pas dormir. Donc impossible pour moi de m'endormir. Je ne ferme pas l'œil de la nuit. J'ai lu un tas de sujets sur internet qui m'ont donnés d'autant plus peur.
J'ai décidé d'aller voir un médecin généraliste spécialisé dans les TCC, il ne m'a absolument pas écouté et m'a prescrit du Zopiclone alors que je lui ai dis que je voulais éviter les médicaments pour ne pas en être dépendant.
Bref le soir je me couche vers 22h et impossible de fermer l'œil de la nuit. De temps en temps je reve mais je sens que je suis conscient, la moindre chose me réveille.
Le soir je ne m'endors pas, j'essaie de penser à autre chose, de lâcher prise mais impossible. Je pense à des moments heureux mais rien y fait, je ne dors pas.
Température de ma chambre 18 degrés, je ne bois pas, ne fume pas, ne me drogue pas et évite les écrans le soir.
Que dois je faire ?
Peux-t-on s'en sortir ?
J'ai peur que ma santé se détériore, ça devient invivable, certes ça ne fait qu'un mois que cela dure mais je veux résoudre le problème au plus vite.

De plus je ne sais pas si j'ai une insomnie circadienne ou psychologique. Je suis perdu, comment dois-je procéder, je suis prêt à tout pour retrouver le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD31



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Insomnie inconnue   Jeu 5 Nov 2015 - 17:54

Bonjour et bienvenue sur le site.

Comme insomniaque, je vous dirais bien :
1) de changer de médecin, si celui-ci ne veut pas mettre en place une TCC et si vous ne vous sentez pas écouté. Le zopiclone n'est pas la solution et ne peut être qu'un appui ponctuel de temps en temps. Le fait d'avoir un médicament disponible peut être utile mais aussi générer des pensées automatiques: si je ne dors pas, alors je prendrais un cachet. A partir de là, difficile de tenir sans prendre le cachet. Il faut être fort et décider avant de se coucher si l'on s'autorise le médicament ou non.

2) L'utilisation de TCC est une bonne piste, même si ce n'est pas magique. Cela permet d'étudier, face à une situation donnée, qu'elles sont nos pensées automatiques et les émotions que cela engendre, et d'essayer de les corriger.
3) Je crois qu'il faut éviter de se coucher tant que la pression sur le sommeil n'est pas assez forte et si on pense que l'on ne va pas dormir. Le fait de reculer l'heure du coucher augmentera la pression sur le sommeil, et peut diminuer le stress. C'est aussi à ce moment qu'il faut analyser ses pensées et essayer de les corriger. Facile à dire...

4) Garder à l'esprit que quand on est épuisé et que l'on n'arrive pas à dormir, on voit tout en noir. Il faut alors essayer de se décentrer de ses émotions et relativiser. Pas facile non plus...

Bon je m’arrête là, j'ai pour que tout cela ne devienne illisible...

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie inconnue   Ven 6 Nov 2015 - 17:20

Merci à DD31 pour ses conseils: il est effectivement tout à fait inutile de se coucher si on n'a pas sommeil.
C'est tout aussi inutile si on est persuadé que le sommeil ne viendra pas. Les deux situations ne peuvent que renforcer la perte de confiance dans ses capacités à dormir et sont donc à éviter!

Votre idée anthooooow de penser à autre chose est excellente: se distraire des ruminations concernant le fait qu'on ne dort pas sera même encore plus efficace si vous vous relevez pour faire carrément autre chose, et que vous attendiez pour vous recoucher que les signes de somnolence reviennent.

L'insomnie a souvent plusieurs causes, et il est judicieux de jouer à la fois sur le côté circadien en renforçant la bonne synchronisation de votre horloge (horaire de lever fixe quelle qu'ait été la nuit, activité physique et exposition à la lumière le matin, suppression des écrans le soir), et l'aspect des émotions en favorisant les entrainements à la relaxation (quelle qu'en soit la forme, sophro, yoga, qi gong, ...) et un temps de décompression avant de se coucher pour ménager une transition entre la journée et la nuit.
Une troisième direction concerne la pression de sommeil évoquée par DD31, reculez au maximum votre heure de coucher pour avoir une forte pression de sommeil, supprimez les excitants dans la journée et relevez vous si le sommeil ne vient pas.

Vous trouverez sur ce forum des témoignages d'insomniaques (chez qui l'insomnie durait même depuis plusieurs mois voire années!) qui vous aideront à envisager qu'on peut se sortir de l'insomnie. Cela vous permettra de lever le 'frein au sommeil' que représente votre inquiétude, et d'interrompre alors le cercle vicieux...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» difficultés d'endormissement et insomnie
» insomnie trés matinale
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION
» Insomnie et peur de ne pas dormir
» insomnie bébé 15 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: