Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sevrage Zolpidem - help

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Sevrage Zolpidem - help   Ven 18 Sep 2015 - 11:32

Bonjour,

Je suis une femme de 31 ans. Cela fait 2 ans que je souffre d’insomnies et je prends du Zolpidem depuis 1 an (1 comprimé le soir). J’ai essayé de me sevrer de cela il y a 3 mois, sans succès : lorsque je suis passée d’1/4 à 0, je ne dormais simplement plus et je n’ai pas pu tenir sur la durée. Cela a été l'HORREUR: insomnies, migraines, douleurs, mal aux yeux, fatigue, stress de ne plus pouvoir m'endormir, perte de mémoire, diminution de mes capacités intellectuelles....

Je réessaye de me sevrer maintenant, les facteurs de stress de ma vie ayant été pratiquement tous éliminés (je ne suis plus active professionnellement depuis bientôt 1 an) et me sentant déjà bien mieux physiquement et mentalement. Mais j’ai peur de ne pas y arriver, de ne plus jamais savoir dormir naturellement.

J'ai essayé par mal de choses comme l'acupuncture, des "sprays sommeil", sédinal, médicaments à base de plantes "Sedistress", homéopathie, ostéopathie, médecine holistique, test mélatonine. J'ai fait un labo sommeil il y a 3 semaines et tout cela n'a rien révélé.

Je veux récupérer la vie qui m'a été volée, je voudrais agrandir notre famille car notre fille a déjà 5 ans et je sais que Zolpidem et grossesse ne font pas bon ménage. J'aimerais retravailler et récupérer la vie que j'ai connue.

Je suis perdue.
Y-a-t’il d’autres personnes qui ont vécu la même situation ? Ce qui me fait fait peur c'est que depuis la prise du Zolpidem, je n'ai pas l'impression d'avoir un ré-endormissement spontané- naturel. Est-ce normal ? Le Zopidem nuit-il/ détruit-il les mécanismes de l'endormissement naturel ? Combien de temps le sevrage va t-il encore durer ? Est-ce normal que cela soit si difficile ?

Un grand merci d’avance,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Ven 18 Sep 2015 - 17:39

Le zolpidem est une molécule qui agit très spécifiquement sur le sommeil ce qui est une grande qualité. Elle permet de précipiter l'endormissement, en permettant de "fermer" nos systèmes d'éveil, cette fermeture entrainant l'ouverture des systèmes de sommeil. Elle n'agit pas longtemps, mais rapidement et fortement, ce qui peut donner l'impression de ne plus vous appuyer sur vos mécanismes naturels d'endormissement.
Ce sont donc ceux là qu'ils faut raviver (ils n'ont pas disparu, mais ils sont plus subtils que le zolpidem!), tout en diminuant progressivement votre prise de zolpidem pour ne pas risquer un rebond d'insomnie.
Pour ce faire, gardez une hygiène de sommeil très rigoureuse, (vous trouverez les conseils sur notre site en suivant le lien: http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil ), et augmentez la pression de sommeil en reculant l'heure de coucher tout en gardant très régulière et fixe celle du lever.
Votre expérience de sevrage avait presque réussie, donc quand vous arrivez au dernier quart, utilisez la lime à ongle pour "raboter" le dernier bout, et alternez votre prise avec rien du tout un jour sur deux puis un jour sur trois etc...
N'hésitez pas à vous faire aider par votre médecin pour structurer ce sevrage et rappelez vous que rien ne sert d'aller trop vite, vous pouvez faire des palliers, le tout est de garder la diminution sans remonter les doses.
Bon courage et donnez de vos nouvelles!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Dim 20 Sep 2015 - 4:31

J'ai 31 aussi. Votre histoire me fait penser à la mienne. J'ai aussi l'impression que l'insomnie me vole du temps, des moments. Il faut continuer d'y croire et décrocher autant que possible. Ne pas trop "arrêter" nos activités. Une fois endormie comment se passe le reste de la nuit? Bonne chance Catherine, tu n'es pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Sevrage Zolpidem - help   Dim 27 Sep 2015 - 20:07

Bonjour,

Je vous remercie pour votre soutien. Cela fait plaisir de pouvoir dialoguer avec des professionnels
qui savent de quoi ils parlent.
Je suis passée à strictement 1/4 de Zolpidem et ce n'est pas facile tous les soir.
Samedi, nous nous sommes bien divertis et, ce malgré la fatigue nous sommes allés à Pairi Daiza.
Nous avons marché toute la journée et comme j'avais mal dormi la nuit précédente, cela m'a bien
fatigué.
Résultat : la nuit de samedi à dimanche, je suis allée dormir à 23h30 et j'ai dormi sans interruption
jusque 6h00.
Il faisait beau ce jour et bien reposée, cela m'a fait un bien fou.

Je croise les doigts pour cette nuit ! Je continue mon combat...et je vais le gagner !

Merci pour votre soutien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Sevrage Zolpidem - help   Dim 27 Sep 2015 - 20:10

Bonjour itsimgood,

merci pour ton soutien.
Et toi, comment cela est apparu ? quels ont été les premiers signes ?
Suis-tu un traitement ? Que prends-tu avant de dormir ? Es-tu en sevrage ?

Courage à toi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Lun 28 Sep 2015 - 16:03

Allo Catherine. Dans mon cas c'est arrivé en 2009 suite à un niveau de stress très élevé au travail. Par la suite le sommeil est redevenu normal plusieurs fois mais je suis resté fragile et il m'arrive de "retomber" en insomnie plusieurs mois. Ma source de stress au travail a disparu depuis longtemps. C'est le petit traumatisme du manque de sommeil qui est resté. Présentement ça semble vouloir se replacer et ce n'est pas pour m'en déplaire. Je m'endors très bien depuis des mois mais une fois réveillé c'est la que ça se complique. Mais bon là c'est mieux alors ça m'encourage. C'est tellement agréable une journée lorsqu'on se sent reposé!
Concernant les médicaments, ma médecin connaît ma situation concernant le sommeil donc quand ça recommence, je la contacte et elle me prescrit de l'Ativan et du Seroquel, les deux à faibles doses. Je déteste néanmoins prendre ces trucs. Mais je les vois comme une béquille nécessaire. Maintenant que les choses s'améliorent je vais pouvoir commencer à diminuer (et arrêter je l'espère!)

Tiens nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Ven 2 Oct 2015 - 10:04

Bravo Catherine, d'avoir si bien retrouvé la confiance en votre sommeil! Vous listez bien également les différents paramètres impliqués dans un bon sommeil, une journée bien remplie et satisfaisante, de l'activité physique, la confiance dans ses propres capacités qui nous permet de faire ce qu'on a prévu même si la nuit précédente n'était pas formidable... et la lumière à laquelle vous vous êtes exposée, grâce au beau temps.
Vous mettez bien en évidence tous les deux que l'expérience de l'insomnie rend "fragile du sommeil" quand bien même le sommeil est revenu. Le tout est de ne pas se laisser désemparer par une rechute ponctuelle (qui d'ailleurs peut arriver à tout un chacun, y compris les non insomniaques...), car c'est précisément cette confiance qui permet de s'endormir ou se ré-endormir...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Jeu 15 Oct 2015 - 5:19

Bbonjour,

Avant le vendredi 9 octobre, j'étais à 1/4 de zolpidem et mes nuits se passaient relativement bien.
Je prends donc confiance en moi afin d'arrêter le zolpidem et retrouver ma vie d'avant.

Le vendredi 9 octobre, remplie de confiance, je me rends le matin chez un acupuncteur afin d'être aidée dans
mon sevrage et en finir une bonne fois pour toute avec cela.

Surprise, cette nuit-là avec mon 1/4 de zolpidem, je n'ai pas trouvé mon sommeil : Morphé m'avait probablement oublié.
En stress, je contacte l'acupuncteur pour lui demander si cela était normal.
Il me dit que parfois des effets de ce genre de chose sont à observer. il s'agit de la manifestation d'une désorganisation/ d'un déséquilibre de mon système et que nous devons tenir cela à l’œil lors de nos séances d'acupuncture.

Depuis le 9 octobre, j'y suis déjà allée 3 fois et m'a dit qu'il fallait compter entre 10 à 12 séances d'acupuncture. Ce n'est pas donné à 70€ la séance et ensuite 50€ les fois suivantes.
Qu'en pensez-vous des séances d'acupuncture ? Est-ce normal que je ne dorme plus suite à ma 1ère séance d'acupuncture ? Que se passe t il si l'acupuncteur n'arrive pas à rétablir l'équilibre dans mon corps ? Il reste très vague et j'aimerais qu'il me dise "vous verrez, cela va aller mieux de séance en séance" mais je n'ai pas de garantie que cela va fonctionner.


Le samedi 10 octobre, malgré mon 1/4 de zolpidem, je n'ai pas dormi. Il s'agit de ma 2ème nuit sans dormir.

A partir du dimanche 10 octobre, j'ai décidé d'arrêter zolpidem car de toutes les façons, cela ne fonctionne plus. Je continue à prendre mon magnésium.

Voilà nous sommes mercredi 14 octobre càd la 4ème nuit sans dormir. Je suis écœurée, triste et en colère !
Je vois mon compagnon dormir comme une souche et moi à rester là allongée dans mon lit à attendre mon sommeil.
J'ai l'impression que je suis punie de je ne sais pas quoi.

Cette nuit, j'avais tellement le cœur gros que je me suis levée. Je ne comprends pas cette impossibilité à dormir. Je fais tout ce qu'il faut : j'évite tout stress en ayant arrêté de travailler, j'ai quitté mon appartement bruyant, je me divertis, j'ai des journées bien remplie avec ma petite fille de 4 ans, je vais voir des amies, je m'occupe et je reste positive.

Je ne pense pas être en dépression car j'adore voir des gens et en général le moral est bon. Cela fait 4 mois que j'ai arrêté le travail et mon déménagement s'est bien passé.

Est-ce normal de passer autant de nuits blanches ? Est-ce normal que l'arrêt complet du zolpidem soit aussi difficile alors que je ne prenais plus que 1/4 ? Je vais persévérer sans Zolpidem mais j'ai une terrible frousse de me rendre compte qu'après 10 jours d'arrêt complet, il n'y a aucune amélioration au niveau de mon sommeil. Cela voudrait dire que rien n'a été résolu depuis décembre 2013 malgré toutes les thérapies, séances d'acupuncture, visites chez les neurologues, clinique du sommeil, hypnose...
J'ai l'impression qu'il s'agit de ma dernière chance car c'est déjà ma 2ème tentative au niveau sevrage du zolpidem.

Je n'ai pas envie de craquer cette fois en reprenant du zolpidem car j'aurai l'impression que je vais perdre confiance en ma guérison. Si cela n'a pas fonctionné cette fois-ci et la fois dernière (alors que tout stress est écarté) pourquoi cela marcherait la prochaine fois ?

Est-ce normal de ne pas dormir 4 nuits consécutives alors que je ne prenais plus qu'1/4 de zolpidem ? Le fait que je ne prenais plus que 1/4 de zolpidem signifie t il que je suis en bonne en voie ? Est-ce une résistance de mon corps du fait que
je ne prends plus le zolpidem ou faut-il du temps pour retrouver un sommeil naturel ? L'acuncteur a t il commis un erreur ?

Merci beaucoup pour votre aide et votre précieux soutien !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Sevrage Zolpidem - help   Sam 17 Oct 2015 - 10:33

Bonjour,

Voilà, je viens donner des nouvelles. Cela fait maintenant 8 jours (date de ma première séance d'acupuncture)
que mon sommeil est extrêmement chaotique ! Je ne dors que quelques heures par nuit et parfois nuits blanches entières.
J'ai déjà fait 4 séances d'acupuncture mais je ne vois pas vraiment d'effets.
Je ressens un champ électrique dans mes membres, mes bras "dorment"... ce qui selon mon
acupuncteur est un signe positif indiquant que le corps a la faculté de se guérir "tout seul".

Cette nuit, je me suis levée à 4h du matin car, comme le sommeil ne vient pas, rester dans mon lit allongée
à attendre que le sommeil vienne est extrêmement frustrant, déprimant et démotivant.
Les autres jours, je restais là, allongée dans mon lit jusqu'au matin sans me lever.

Cela fait donc le 6ème jour que je ne prends plus de Zolpidem (j'ai arrêté le Zolpidem(1/4 de comprimé) 2 jours après ma 1ère séance d'acupuncture car il ne faisait plus d'effets) et là que je commence vraiment à douter.
Le stress et la démotivation commence à me gagner.

C'est une situation intenable. Est-ce un effet de rebond ? Combien de temps ce calvaire de "sevrage" va t il durer ?

Merci pour votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Sevrage Zolpidem - help   Lun 19 Oct 2015 - 21:05

Bonjour,

Quelqu'un peut il m'aider et m'éclairer ? Ce serait super gentil :-)

Merci d'avance,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Jeu 22 Oct 2015 - 12:23

Quelques pistes pour vous répondre:

Excellente idée de vous lever quand le sommeil ne vient (ou ne revient) pas: en plus de ré-accumuler une pression de sommeil favorable au bon ré-endormissement, vous allez ainsi vous décentrer de la recherche éperdue du sommeil et retrouver alors la possibilité de la détente requise pour s'endormir.

L'arrêt du zolpidem, même pour une toute petite quantité, et même s'il ne faisait plus effet peut souvent être difficile, car disparaît avec lui ce "rideau" brutal que permet l'action très rapide de cet hypnotique; être à nouveau confronté au vide d'activités et à la kyrielle de pensées potentiellement anxieuses qui l'accompagnent suffit bien souvent à retarder l'endormissement, et ce faisant à perdre confiance et faire remonter la crainte de ne pas arriver à dormir.

Poursuivez bien les comportements favorables au bon sommeil; dans la mesure où l'amélioration a déjà été au rendez vous, il n'y a pas de raison pour que cela ne se reproduise pas. Ne laissez pas une mauvaise nuit ponctuelle (comme celle qui a suivi votre premier RV chez l'acupuncteur) démolir la confiance patiemment retissée dans votre capacité à dormir... Tout le monde a ici ou là une nuit d'insomnie et c'est la façon dont on s'en fiche (quand on n'a pas de difficulté particulière de sommeil) ou qu'on y accorde de l'importance, qui fait que l'insomnie perdure ou pas...
Enfin, la tenue quotidienne d'un agenda de sommeil peut éventuellement vous aider à rester objective.

Bon courage et donnez de vos nouvelles!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Jeu 12 Nov 2015 - 16:29

Bonjour,

Cela fait un mois que j'ai arrêté le zolpidem et je pensais qu'après le sevrage, cette période difficile terminée,
je pourrais à nouveau reprendre le cours de ma vie.

Mon sommeil s'était un peu amélioré (maximum 5 heures certaines nuits) mais est à nouveau catastrophique.

J'avais été diagnostiquée en burn out depuis octobre 2014 et en repos professionnel depuis cette même date.
Comme cela fait 1 an que je ne travaille plus, je peux raisonnablement conclure que cela n'était pas dû à un
burn out. J'ai pris du zolpidem pendant 1 an de octobre 2014 à octobre 2015.

Quel véritable choc j'ai ressenti de voir que je suis retombée au même point de départ.
Pendant 8 mois j'ai suivi une thérapie et été suivie par mon neurologue pour traiter un burn out et il s'avère
qu'il s'agit probablement de qqch d'autres.

Avez-vous des idées ? Un retour d'expérience, des conseils sur ce que je pourrais avoir ?

PS: j'ai fait un labo sommeil qui indique un sommeil hyper fragmenté mais rien de spécial.

Merci d'avance pour votre précieuse aide !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Ven 13 Nov 2015 - 17:47

Tout d'abord, on peut vous féliciter d'avoir mené à bien votre sevrage. Se débarrasser du zolpidem n'est pas toujours aisé, et si vous avez récupéré un sommeil convenable juste après, c'est qu'après vous avoir aidé à sortir d'une période de mauvais sommeil, il ne vous était plus nécessaire, mais son efficacité était bien réelle.
En revanche, il est possible que vos besoins de sommeil se soient eux modifiés, et que les anciennes habitudes que vous aviez et que vous avez reprises après l'amélioration ne vous conviennent plus.
Il est ainsi probable que vous ne soyez pas revenue au point de départ, de plus tout votre travail de prise de conscience de vos fragilités ne doit pas être mis à mal par des nuits pas tout à fait satisfaisantes, parce que plus tout à fait adaptées à vos besoins actuels.
Le mieux serait sans doute que vous teniez un agenda de sommeil (téléchargeable sur notre site, en bas à droite de la page d'accueil), afin de repérer les paramètres objectivés de votre sommeil (durée, horaires, ...) , mais également de vérifier que vous respectez bien les conseils favorables au sommeil.
Pendant cette période de transition entre votre burn out et la reprise, il vous faut consolider les acquis (du moins en matière de sommeil, qui a été malmené) et ne pas revenir brutalement à des horaires chaotiques et trop extensifs, délétères pour la qualité de sommeil, même si les gens qui n'on pas de problème de sommeil s'en accommodent à peu près.

Si votre enregistrement de sommeil met en évidence un sommeil fragmenté, il faut jouer sur la détente, et ce plutôt dans la journée. Entrainez vous à des exercices de relaxation, (sans que l'objectif direct et recherché soit le sommeil mais plutôt la détente, celle ci étant le prérequis pour l'endormissement). En multipliant dans la journée les occasions de diminuer votre tension, vous aborderez la nuit avec une meilleure propension à vous abandonner, préalable indispensable au sommeil profond.
Par ailleurs, l'entrainement à la relaxation vous permettra d'acquérir au bout de quelque temps un automatisme de la réponse "détente", ce qui vous aidera alors à vous endormir ou vous ré-endormir, dans la mesure où vous aurez en parallèle suivi les conseils habituels: ne pas passer trop de temps au lit, attendre d'être bien somnolent pour se coucher, se lever à la même heure tous les jours, avoir une activité physique (idéalement un peu soutenue) quotidienne et s'exposer à la lumière le matin...

Bon courage, et cherchez vos améliorations et pas seulement les éléments négatifs!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
clotilde m



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Lun 14 Déc 2015 - 9:48

Bonjour à tous.je suis nouvelle sur le forum.J ai commencé un sevrage du stilnox depuis 3jours.J en prenais un demi comprimé le soir au coucher et ,sachant que ce comprimé n est plus sécable au delà d un demi,il m est difficile de savoir exactement comment faire pour le sevrage.Je coupe mon demi comprimé en deux(du moins,j essaie)mais ce n est pas très précis.Inutile de vous dire que je n ai pratiquement pas dormi les deux nuits dernières.Ca fait des mois que je prend quelque chose pour dormir .Je m aperçois que c est vraiment mauvais.Comment faire mieux et combien de temps durent les insomnies?Combien de temps aussi pour enlever le dernier quart quand je serai " remise" du premier?Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Mer 16 Déc 2015 - 10:04

Vous avez parfaitement raison de chercher à arrêter très progressivement votre hypnotique. Pour ce faire, vous pouvez jouer d'une part sur la quantité en "rognant" votre demi comprimé (n'hésitez pas à utiliser la lime à ongle!), jusqu'à arriver à un quart, et d'autre part en alternant la diminution avec la prise habituelle. Ainsi, vous pouvez mieux "supporter" l'altération du sommeil potentiellement générée par la diminution, en revenant à votre demi un jour sur 3 ou sur 4, puis un jour par semaine, etc...
L'idée est d'amorcer une pente et pas de faire un saut brutal...
Par ailleurs, rappelez vous que les mauvaises nuits présentent néanmoins l'avantage d'augmenter la pression de sommeil: après quelques nuits trop courtes, si on garde bien fixe l'heure du lever et qu'on proscrit tout assoupissement dans la journée, on a toutes les chances de faciliter l'endormissement; ce n'est certes pas très confortable, mais très efficace!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
clotilde m



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Mer 16 Déc 2015 - 20:32

Merci de m avoir répondu.Ca remonte le moral de s adresser à quelqu un qui comprend le problème.En fait,même le médecin ne cherche pas à comprendre: On lui dit:" j ai du mal à dormir" Direct,il nous donne du stilnox.Quand on voit la dépendance que ça occasionne et le mal qu on a à s en défaire,je me demande si vraiment il est au courant des méfaits de ce médicament ou si il se débarrasse du patient vite fait sans chercher à comprendre.
Pour ma part je continue à prendre 1/4 de stilnox.Je dors peu(entre 3 à 4 heures puis réveil et somnolence 1/2h ,réveil et ré somnolence jusqu'à ce que j en aie trop marre et que je me lève !!Mais je suis décidée.Je ne veux pas revenir en arrière.J espère que ça va s améliorer petit à petit car dans la journée je suis KO.Par moments j ai une impression d ébriété .C est très désagréable.Merci encore de vous intéresser à mon problème comme à ceux de tous ceux du forum.Je continuerai à écrire et à lire sur le forum.Ca aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Jeu 17 Déc 2015 - 11:13

Félicitations pour votre détermination! Depuis bientôt une semaine (si mes calculs sont bons!) que vous êtes passée à un quart, vous devez avoir accumulé une pression de sommeil qui va vous aider et bien déshabitué vos récepteurs de la molécule...
Vous avez raison de vous relever quand le sommeil ne vient pas, c'est le plus souvent beaucoup plus efficace que de rester à tournicoter (physiquement et mentalement) dans votre lit en recherchant éperdument le sommeil. Veillez surtout à bien garder une heure de lever fixe, sans chercher à récupérer le matin ce que vous n'avez pas dormi la nuit... et tenez bon dans la journée pour ne pas vous assoupir: cela améliorera l'endormissement et la qualité de la nuit suivante.
Bon courage et donnez de vos nouvelles!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Catherine Massart



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Ven 29 Juil 2016 - 14:24

Bonjour,

J'ai des insomnies chroniques d'endormissement depuis 3 ans qui est apparue 2-3 jours après une grosse dispute avec mon conjoint.
A l'époque une séparation avait été légèrement évoquée. Depuis lors, nous sommes toujours ensemble et tout va bien.

J'ai besoin de conseils et d'informations concernant le servrage du zolpidem.
Cela fait plus de 2 ans que j'en prends (1 tous les soirs) et le sevrage est une horreur.

J'ai déjà essayé de me sevrer une fois en 2015 mais je n'y suis pas arrivée.
Cela était probablement dû au fait que j'ai manqué d'informations de la part de mon médecin traitant.
J'avais diminué d'1/2 tous les 10 jours. Au bout de 10 jours malgré le fait que l'endormissement n'était pas au RDV , j'ai
supprimé complètement la prise du médicament.
Je pensais qu'au bout d'un mois de souffrance, le sommeil serait revenu mais cela ne fut pas le cas.
J'ai donc repris le zolpidem après 1,5 mois après la tentative de sevrage.

J'ai été voir une autre médecin qui me dit que le sevrage peut parfois prendre plus de 6 mois donc que cela
était normal que cela prenne du temps.

Pour la 2ème fois, j'essaie de me sevrer de mon zolpidem. Depuis le 9/05 jusqu'au 5/07, j'étais à 1/2 zolpidem.
Du 1er au 05/07, là je savais m'endormir et avoir une nuit "normale" avec seulement 1/2 zolpidem.
A partir du 6/07 et boostée par les signes encourageants, j'ai supprimé complètement le zoplidem mais je m'octroie 2 nuits par semaine avec 1/2.

Est-ce normal que, depuis que j'ai "supprimé" le zolpidem, je n'ai PAS UNE SEULE NUIT ou je m'endors toute seule.
Est-ce cette étape de suppression qui prend le plus de temps ?

Lorsque je suis dans mon lit, je ferme les yeux, je suis calme, je me repose mais le sommeil ne vient pas.

Que dois-je faire ? Est-ce que je m'y prends mal au niveau sevrage ? Est-ce que mon esprit a toujours peur d'être abandonnée et me met dans un état de hyper-vigilance ? (pour info, j'ai été "abandonnée" en néo-nat pendant les 2 premiers mois de ma vie suite à une naissance prématurée). Je ne lâcherai plus cette fois, je suis déterminée.

Merci pour votre aide

Catherine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage Zolpidem - help   Jeu 11 Aoû 2016 - 9:35

Comment se passent les deux nuits avec 1/2? L'endormissement est-il facile ces nuits là?
Dans la mesure où vous avez déjà parfaitement réussi à diminuer jusqu'à 1/4, on peut penser que le plus grand frein à votre endormissement reste la perspective de devoir vous endormir sans aucun traitement.
Il est probable ainsi que vous gagnerez à aller moins vite à la fin de votre sevrage. Il faut d'une part attendre d'être vraiment confortable avant chaque palier de diminution, et d'autre part cette diminution doit se faire en relatif, par exemple en passant d'un demi à un quart, puis le palier suivant d'un quart à "un quart rogné à la lime à ongles". Déjà l'année dernière vous aviez supprimé le dernier quart précisément à la suite d'une nouvelle fragilisation de votre sommeil (suite à votre séance d'acupuncture), ce qui doublait la difficulté: enlever la béquille du Zolpidem au moment où votre confiance dans votre propre capacité à dormir était déjà ébranlée).

Votre organisme sait s'habituer aux effets du sevrage puisque vous venez de passer de 1 à 1/2. Retrouvez un situation stable, (soit avec 1/4 tous les jours, ou avec 1/2 tous les 2 ou 3 jours, ou tout autre cas qui vous convienne), et attendez d'être à nouveau sereine pour poursuivre la diminution. En revanche, soyez draconienne sur la bonne tenue des règles habituelles pour retrouver le sommeil: Gardez très fixe votre heure de lever, tous les jours et quelle qu'ait été la nuit précédente, proscrivez tout assoupissement dans la journée (vous pourrez revenir à de courtes sieste d'un quart d'heure quand votre endormissement se sera stabilisé), et surtout attendez les signes de somnolence pour aller vous coucher. Cela ne sert à rien d'aller dormir si on n'a pas sommeil, sauf à raviver les difficultés d'endormissement! De même, si le sommeil ne vient pas, relevez vous et entreprenez une activité calme mais bien différenciée du sommeil, et attendez à nouveau la somnolence pour retourner au lit. Vous répétez autant de fois que nécessaire...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Sevrage Zolpidem - help
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Difficultés sevrage Zolpidem
» Sevrage Zolpidem - help
» sevrage du Zolpidem
» Stilnox / Zolpidem, anxiété et sevrage ?
» sevrage du Zolpidem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: