Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Insomnie et apnée du sommeil

Aller en bas 
AuteurMessage
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyVen 19 Oct 2007 - 3:31

Bonjour ou bonsoir plutôt,
Je vien d'avoir les résultats de ma polysomnographie et je suis passablement découragée. Pour ce qui est de l'apnée du sommeil, le traitement par cpap est pleinement satisfaisant. les résultats sont très bons (sous machine). Par contre, le bilan dans l'ensemble est problématique dans la mesure où le sommeil reste de très mauvaise qualité. "Echelle de fatique : très pathologique à 9, échelle d'Epworth à 13", Sommeil très fragmentaire et de courte durée, une seule phase de sommeil paradoxal. Mes problèmes d'oedème aux jambes ne sont pas résolus malgré le port de bas de contention et la prise de Ginkort fort et de BOP. Bref je suis trsq découragée, car je ne dors toujours aussi mal, la fatigue s'accumule et j'ai un travail très prenant (qui me plait beaucoup d'ailleurs) mais que je ne me sens plus capable d'assumer. Dans la journée je dors ou du moins j'aurai besoin de dormir, mais difficile au bureau.... J'ai l'impression d"inverser le jour et la nuit". Le pneumologue que j'ai vu hier me demande de retourner voir mon généraliste et mon neurologue pour effectuer d'autres examens sur le plan clinique. J'ai l'impression d'être envoyée d'un spécialiste à l'autre sans que personne n'arrive vraiment à faire la synthèse du dossier et savoir ce qu'il faut vraiment faire (comme examens et comme traitement) dans un cas semblable.
Que me conseillez vous ? Je e tiens plus. Cela fait quasiment un an et demi que je dors malet peu et là je sensque s'il l'on ne trouve pas rapidement une solution pour que je puisse "récupérer" et retomber dans un cycle de sommeil normal, je cours à la catastrophe.
Merci de votre ou de vos avis
czjmd
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyVen 19 Oct 2007 - 11:07

Vous semblez malgré un traitement par PPC bien conduit garder une fragmentation de votre sommeil. Avez vous demandé à votre pneumologue si vous gardiez des éveils en relation avec des événements respiratoires ? Une autre cause possible de reveils nocturnes sont les mouvements périodiques des jambes, assez fréquent chez les patients SAS et qui fragmente le sommeil également. Afin, il n'est pas rare que certains patients SAS, malgré un traitement par PPC efficace soit insomniaque. Votre médecin traitant pourra réevaluer votre situation dans son ensemble, mais je vous propose de consulter également un medecin spécialiste des troubles du sommeil et si possible une équipe pluridisciplinaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptySam 20 Oct 2007 - 21:47

Bonsoir,
Merci de votre réponse. Je n'ai en effet plus de réveils ou micro-réveils liés à des problèmes respiratoires et le syndrome (léger) des jambes sans repos diagnostiqué lors de la première polysomnographie n'est pas confirmé lors de cette deuxième polysomnographie sous ppc.
Mon médecin me demande des examens complémentaires (bilan cardiaque entre autres) et envisage une hospitalisation, mais se pose des questions sur le lieu en raison de la complexité du diagnostic et d'une nécessité de pluridisciplinarité, comme vous le dites vous-même.
Il est d'autant plus difficile de trouver l'origine de ces insomnies et cette somnolence diurne que j'ai un traitement médicamenteux lourd, et qu'il n'est pas évident d'évaluer l'incidence d'un ou plusieurs de ceux-ci sur mon sommeil (je pense par exemple à la Pravastatine que je suis obligée de prendre pour le cholestérol).
Je me sens très découragée, car je ne sais plus vraiment vers qui me tourner, alors que j'avais enfin réussi à trouver un équilibre (psychologique grâce à un traitement médicamenteux indispensable) après toutes ces années de grave dépression. Les changements hormonaux dûs à mon âge y sont sans doute également pour quelque chose, mais j'ai tellement peur que cette période d'insomnie qui dure maintenant depuis presque un an et demi me fasse à nouveau basculer dans la dépression.
Que faire ?
Czjmd
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyLun 22 Oct 2007 - 11:33

Faire le bilan précomisé par votre médecin. Nous pourrons analyser les résultats par la suite. Votre état psychologique peut également avoir une influence sur votre sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyJeu 25 Oct 2007 - 16:28

Bonjour,
Merci de votre dernière réponse. J'ai les résultats du bilan sanguin demandé par mon médecin : glycémie à jeun, magnésium plasmatique, calcium plasmatique, protides plasmatiques, ferritine, ACTH (LIA) et Cortisol (matin) : tous les taux sont normaux. J'ai fait ce matin un électrocardiogramme, qui est bon également et je dois faire une échographie du coeur demain. Mais à priori, je n'ai pas de pb cardiaques. Je dors toujours aussi mal (réveil systématique au bout de 3-4 heures quelque soit l'heure du coucher). J'ai été obligée de m'arrêter cette semaine pour arriver à récupérer dans la journée. Aussi depuis le week-end dernier, je fais deux ou trois siestes de deux heures dans la journée et vais un peu mieux, même si je me sens toujours aussi fatiguée.
Vous dites que l'état psychologique peut également influencer le sommeil. J'en suis parfaitement consciente, mais je me porte très bien aujourd'hui de ce point de vue là et ce, depuis quelques années maintenant, grâce à un traitement à base de dépamide, de citalopram et de levothyrox. J'ai plutôt l'impression que ce sont les changements hormonaux dûs à la ménopause qui pourraient être à l'origine, du moins partiellement, de mes troubles du sommeil.
J'attends d'avoir les derniers résultats pour revoir mon médecin, mais dans mon cas, que peut-on envisager ? L'apnée du sommeil, découverte récemment, est bien traitée par ppc. Il faut bien arriver à trouver une solution, car je suis maintenant arrivée à un stade où je ne suis plus capable de poursuivre normalement mes activités sur le plan professionnel (j'ai un poste de responsabilité qui me plait que je ne voudrais pas être obligée d'abandonner). Ma vie familiale est également perturbée par la fatigue constante que j'éprouve. J'ai absolument besoin de dormir dans la journée dès que cela est possible.
Faut-il continuer des investigations, en milieu hospitalier probablement, ou faut-il attendre que cela passe ? (et est-ce que cela peut rentrer dans l'ordre tout seul ?) Question
Merci de vos réponses qui me sont d'une très grande utilité
Czjmd Smile
Revenir en haut Aller en bas
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: insomnies, toujours et encore   Insomnie et apnée du sommeil EmptyJeu 8 Nov 2007 - 9:39

bonjour,
Je suis un peu déçue de ne pas avoir eu de réponse à mon dernier message étant de plus en plus despérée de ne pas trouver de solution à mes problèmes.
J'ai subi encore des examens, mais on n'a pas trouvé grand chose. Je suis tellement fatiguée et mal en point que mon médecin m'arrêtée et demande une hospitalisation. J'ai vu le neurologue hier qui ne pense pas qu'une hospitalisation dans un centre du sommeil puisse apporter quelque chose. Il m'oriente vers l'hôpital qui me traite pour ma dépression, estimant que le traitement médicamenteux que je prends depuis des années pourrait être la cause de mes insomnies. Mais pourquoi maintenant, alors que pendant plusieurs années je n'ai pas souffert de façon aigüe de ces problèmes ?
Ma dépression est à l'heure actuelle très bien soignée et je me porte très bien de ce point de vue là. Je suppose moi-même que ce sont les changements hormonaux de la ménopause qui auraient une incidence sur mon équilibre et peut-être sur l'interaction des médicaments (je précise que je porte depuis un an et demi unstérilet Mirena).
Mon traitement actuel est le suivant : 1,5 cp citalopram, 3 cp dépamide, 0,75 microgr Levothyrox . Voici le traitement de base auquel j'ai moi-même très peur de toucher ayant mis tant d'années à trouver un équilibre du point de vue psychologique. Je rappelle que depuis le début de mes insommnies il y a plus d'un an, on a découvert un syndrome d'apnée du sommeil sévère, qui est maintenant soigné par ppc.
Je prends en plus 1 pravastatine (que j'ai d'ailleurs essayé d'arrêter, pouvant avoir des incidences sur le sommeil, mais ceci sans résultat) et du ginkort fort pour mes problèmes d'oedème.
Je signale que j'ai simultanément beaucoup de remontées acides en raison de problèmes gastriques permanents que je soigne au coup par coup.
Qui peut me conseiller ? Que faire pour retrouver un sommeil réparateur ? S'il faut toucher au traitement de base, comment procéder pour ne pas risquer la catastrophe à nouveau ? Un centre spécialisé dans les troubles du sommeil peut-il m'aider ?
Merci de vos conseils.
Czjmd
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyVen 16 Nov 2007 - 10:44

Pourquoi ne pas faire le point au niveau psychologique ? Si vous souhaitez des adresses de centre du sommeil, merci de nous contacter par messagerie privée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyMar 20 Nov 2007 - 10:22

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre réponse. Je suis en effet suivie de très près depuis plus de vingt ans maintenant, dans un service de psychiatrie d'un grand hôpital parisien. Il ne semble pas que mes insomnies proviennent de problèmes psychologiques. Depuis mon dernier message, j'ai revu mon médécin traitant (généraliste) qui m' a conseillé d'aller voir dans un premier temps le neurologue qui me suit depuis mes problèmes d'insomnies (c'est lui qui m'a fait faire la première polysomnographie qui a mis en évidence une apnée du sommeil sévère) et dans un second temps mon psychiatre, en vue d'une hospitalisation pour trouver la cause de ces insomnies. Mon généraliste hésitait sur le service le plus adéquat dans mon cas. Le neurologue a estimé, que probablement un service spécialisé dans le sommeil n'apporterait rien de plus et qu'il fallait que je revois mon psychiatre pensant que la solution est probablement de changer mon traitement de fonds. Le psychiatre est bien entendu au courant de tous ces problèmes depuis le début. Il estime qu'il ne faut apporter aucun changement notable dans la mesure où j'ai enfin trouvé un équilibre psychologique par ce biais. Il ne voit pas non plus de solution mais me donne maintenant du théralène qui me permet de dormir un peu mieux. Je reste extrèmement fatiguée et somnolente dans la journée. Etant en arrêt depuis plus d'un mois maintenant, il m'a proposé un mi-temps thérapeutique afin que tout en travaillant je puis récupérer un peu de ma fatigue.
J'avais obtenu du neurologue qu'il m'oriente malgré tout vers un centre spécialisé du sommeil. Il m'a fait une lettre pour un rendez-vous. Je n'ai pas pris contact car il semblait penser que cela ne servirait à rien et si c'est pour avoir un rendez-vous dans deux mois ! ce n'est pas très utile.
Qu'en pensez-vous ? Le problème est qu'on a toujours pas trouvé la raison de mes insomnies et je ne voudrais pas être obligée de prendre de quoi dormir "ad vitam eternam" !
En vous remerciant de vos conseils
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyMar 20 Nov 2007 - 22:33

Bonsoir,

Je vois que vous prenez du lévothyrox, donc vous avez des problèmes de thyroide, tout comme moi, or une hypothyroidie même apparement stabilisée occasionne des problèmes de sommeil , pouvez vous afficher vos dernières analyses de tsh et T4.
Avant mes problèmes de thyroide, j'avais un excellent sommeil et je ne souffrais ni de fatigue ni de somnolence dans la journée, mais les problèmes de thyroide même quand celle çi est bien soignée continue à pertuber le sommeil, la sommolence et la fatigue que vous éprouvez dans la journée semble bien montrer que votre hypothyroidie n'est peut être pas bien soignée, avez vous essayer par ex de prendre un peu de T3 en plus de votre lévo, souvent les choses et surtout la FATIGUE , semblent nettement s'améliorer avec un peu de T3 ( hormone vraiment active )
Les médecins sont souvent réticents à en prescrire, et pourtant beaucoup de malades voient leur état s'améliorer, sans pour autant accuser un mauvais sommeil.
De toute évidence une hypothyroidie mal stabilisée peut donner un sommeil de très mauvaise qualité!
Revenir en haut Aller en bas
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyJeu 22 Nov 2007 - 22:57

Bonsoir,
Merci beaucoup pour votre réponse. Cela fait très longtemps que l'on ne m'a pas fait un bilan de T4, par contre mes derniers résultats de THS qui datent du mois de mars 2007 sont de 1,52 et ils ont effectivement beaucoup baissé depuis le mois de mai 2006 où ils étaient à 3,16. Mes derniers résultats sont dans les normes, mais est-ce que cela peut malgré tout expliquer mes problèmes de sommeil ? Je ne connais pas du tout la T3 ? De quoi s'agit-il et y a-t-il des contre-indications avec d'autres médicaments ? Je suppose que cela doit être prescrit par un médecin. Un endocrinologue ?
Merci pour votre aide
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Re: Insomnie et apnée du sommeil   Insomnie et apnée du sommeil EmptyVen 23 Nov 2007 - 14:26

bonjour,

Moi avec une tsh au dessus de 1, je suis à ramasser à la petite cuillère, il vaut mieux qu'elle descende en dessous de 1, on surveille bien entendu la T4.
La thyroide à l'état normal fournit à peu près 90 % de t4 et 5 à 10 % de t3
qui est dirons nous l'hormone vraiment active et starter de l'organisme, le lévo apporte seulement T4 qui se convertit d'elle même en T3 par notre organisme, or certains patients font mal la conversion et reste en permanence somnolent et fatigués ( or là c'est bien la thyroide qui est en cause).
souvent le fait d'apporter en plus du lévo, une peu d'hormone T3 ( cynomel) arrange grandement les choses, on retrouve une bonne énergie et souvent les problèmes de sommeil et de fatigue se résolvent très bien, j'ai été 5 ans sous lévo seul, avec une grande fatigue malgré de bonnes analyses, tsh et T4, le fait de rajouter un peu de cette hormone m'a fait le plus grand bien.
voilà, essayez d'en discuter avec votre médecin
Revenir en haut Aller en bas
czjmd



Nombre de messages : 9
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2007

Insomnie et apnée du sommeil Empty
MessageSujet: Insomnie et apnée du sommeil e autres problèmes !   Insomnie et apnée du sommeil EmptyMer 28 Nov 2007 - 9:18

Bonjour et merci pour toutes ces explications.
Je pense qu'il faut effectivement que je vois de ce côté là. En fait j'ai contacté un centre du sommeil dans un grand hopital de l'APHP et j'attends un rendez-vous. Cela me permettra de faire un bilan général. Je compte effectivement leur parler en particulier de ce problème de thyroïde, ils pourront ainsi m'orienter vers un spécialiste.
J' ai maintenant repris mon travail en mi-temps thérapeutique, mais c'est très dur et je suis obligée de carburer aux "somnifères" pour tenir le coup. Il faut donc de toutes façons régler le problème à terme.
Encore merci
Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie et apnée du sommeil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apnees du sommeil SJSR et fatigue
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» 6 MOIS ET SOMMEIL DIFFICILE
» sommeil difficile deuis 9 MOIS
» Sommeil d'un bébé de 5 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: