Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnies depuis deux ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ronan



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Insomnies depuis deux ans   Lun 24 Aoû 2015 - 11:48

Bonjour et un grand merci pour cet espace d'échange,

Petite présentation pour commencer, j'ai 39 ans, je suis enseignant et très sportif. Voici le parcours qui m'amène ici :

Mes problèmes de sommeil ont réellement commencé il y a deux ans en juillet 2013 à la suite d'une grande course ( trail ) réalisée dans l'Oisans, une course par étapes en 5 jours de 200 km et plus de 10 000 m de dénivelé. J'ai réalisé ce défi sans dormir, impossible de trouver le sommeil mais j'ai quand même réussi à terminer en courant de mieux en mieux. Je pensais donc qu'une débauche d'hormones était à l'origine de ce phénomène et que mes longues vacances ensuite allaient pouvoir rattraper ce sommeil perdu mais non, impossible de retrouver un sommeil normal, endormissement qui ne venait pas, cerveau impossible à éteindre qui se caractérisait chez moi par une musique continuelle qui parasitait mon envie de dormir. Je ne trouvais le sommeil en général que très très tard, vers 4-5 heures voire encore plus tard. Mais mon corps a tenu...ce rythme fou ! Alerté à la rentrée, mon médecin m'a prescrit une prise de sang avec un diagnostic qui l'a étonnée, une hypothyroïdie et une maladie auto immune ( Hashimoto ). J'ai commencé une prise de Lévothyrox à petites doses qui ont augmenté pour trouver le bon dosage. Mais pour mon médecin tout comme l'endocrino que j'ai rencontré, il ne devait pas y avoir de lien ( enfin l'endocrino a été beaucoup plus sec et malpoli ). Ces insomnies ont duré longtemps, toujours le même phénomène d'endormissement impossible. Ce qui me fait peur c'est que mon corps s'est s'habituer à ce rythme. J'ai continué à courir pour évacuer le stress mais c'est devenu difficile. A chaque phase de hausse le Lévothyrox, quelques semaines après il y avait du mieux quelques jours, puis ça recommençait. Mon médecin s'est montrée patiente, elle a cherché et exploré différentes pistes. Mais depuis deux ans je n'ai pas connu d'améliorations au grand étonnement de tout le monde. J'ai pris un médicament récemment qui m'a fait du bien pendant trois mois, à base de mélatonine ( Léro DNV ) mais mes insomnies ont repris cet été au début des vacances pour ne plus me quitter. J'ai alterné avec des phases sans trouver le sommeil, endormissement impossible ( phase actuelle ) avec un sommeil haché toutes les heures ou moins ( pour uriner de très nombreuses fois ). Bref pas de sommeil réparateur, un médecin sans solution, un endocrino qui ne m'a jamais pris au sérieux...De mon côté je cherche vraiment des solutions, j'ai lu tous vos conseils, j'ai lu des ouvrages, j'ai essayé de gérer mon stress par différentes techniques ( respiration, auto hypnose ), j'ai pratiqué un peu d'hypnose...Je ne mets plus la pression le soir, je ne m'énerve pas dans le lit à tourner et retourner, je suis calme mais simplement je reste très éveillé, comme en plein jour, comme si le sommeil était complètement cassé.

Quelles peuvent être les solutions après tout ce parcours, je me refuse à prendre des somnifères pour ne pas devenir dépendant, je tiens le rythme malgré tout, niveau psychologique tout va bien, j'aime mon métier, ma famille, mes amis...Mais ces insomnies me pèsent et me rendent difficiles à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Lun 24 Aoû 2015 - 18:14

On te comprends à fond. Je te donne plus d'info plus tard mais continue à partager. Tu n'es pas seul. C'est à n'y rien comprendre et à devenir fou mais il faut tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Lun 24 Aoû 2015 - 22:25

J'ai 31 et les insomnies me pèse aussi. Tu es chanceux de ne pas avoir commencé les somnifères je pense que tu fais bien. Une hypothèse que j'ai est peut être l'importance trop grande que l'on accorde à l'insomnie. On lit, on se documente, on cherche des solutions, bref, naturellement, on s'inquiète. Notre cerveau est donc inquiet et, le plus inquiétant pour lui, nous n'avons pas de solution. Je pense qu'une sorte de situation d'hyper-vigilance s'installe, exactement comme la nature la s'y bien créée en situation de danger. La preuve, c'est que les animaux ne font pas d'insomnie car ils n'ont pas la capacité de se projeter dans le futur (demain je serai brûlé, je vais finir par caraquer, que m'arrive t'il, etc.). L'insomnie est donc bien souvent la réaction normale du corps à une sitation que l'on perçoit dangereuse pour nous. Comment se sortir du cercle vicieux? Probablement en accordant moins d'importance, en continuant nos activités, etc. Le cerveau va finir par se dire:"ok, le danger est parti" je sais, plus facile à dire qu'à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ronan



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 9:47

Merci pour ta réponse, mon analyse personnelle est plutôt une incapacité à gérer une accumulation de stress et d'anxiété qui peut se traduire par différents phénomènes dont les insomnies ( avec dans mon cas une maladie auto immune de la thyroïde ). En ce qui me concerne cette hyperactivité du cerveau, cette musique qui me perturbe et m'empêche de trouver l'endormissement, je les prends plutôt comme une réaction d'alarme de mon cerveau qui bloque à l'idée du repos, comme si je m'empêchais inconsciemment de trouver le sommeil...et quand je le trouve qui me réveille très très souvent la nuit. Mais je suis assez désemparé car je ne trouve pas de solutions durables depuis 2 ans, les quelques améliorations s'accompagnent systématiquement de grosses rechutes et surtout mes insomnies perdurent malgré des périodes sans stress, par exemple pendant les grandes vacances, c'est pourquoi j'ai du mal à bien analyser et je suis un peu démuni mais je garde le moral et surtout je veux trouver des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/06/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 10:09

Salut à vous !
Ton récit ronan, on le comprend totalement. Et les endormissements après 5h ça me connait aussi.

J'ai 19 ans, et je me suis sorti plusieurs fois d'insomnies chroniques. Elles sont arrivées suite à un deuil difficile.
Le 1er jour on dort mal, une mauvaise nuit comme ça pouvait arriver parfois. La 2ème nuit on se dit qu'on va récupérer de la 1ère, mais on dort mal aussi. La 3ème nuit on s'inquiète, parce qu'on a peur de faire comme les deux premières. Et c'est comme ça que commence les insomnies psychologiques.

Je pense que de partager comment je m'en suis sorti peut en aider certains.

Pendant un mois j'ai enchainé les mauvaises nuits. Je m'endormais entre 5-6 voire 7h du matin. Puis environ une nuit sur 3 je récupérais. Au début je pensais que j'avais un problème, que je ne dormirais plus jamais. J'avais peur la nuit, la journée, le matin, le soir. Peur de ne pas dormir, d'avoir peur, d'être fatigué, de mourir.
La rentrée est arrivé, c'était encore pire, car je devais me lever à 6h du matin. La peur s'est accentuée.
Parfois je ne dormais que 30min. Je m'endormais juste avant que le réveil sonne.
Et là j'ai compris une chose ! Je n'avais jamais fait une seule nuit blanche... pourquoi ?
Parce que dès que je me disais vers 5h du matin que j'allais faire une nuit blanche à coup sûr ! C'était justement à ce moment là que je m'endormais. Car je lâchais la pression...
Alors ce n'est pas simple de ne pas penser à la nuit quand on se dit qu'il ne faut pas y penser...c'est même impossible finalement.
En revanche trouver quelque chose qui rassure, qui enlève la peur peut soigner.
Quand je faisais une bonne nuit, je me disais que j'avais le droit de ne pas dormir la nuit suivante.
Magie, ma peur est passée en dessous, et au bout d'une semaine et demi environ j'ai redormi normalement.

Je vois très bien les deux états d'esprits. Quand on ne fait pas d'insomnie, on ne prépare pas la nuit suivante.
Avant de retomber dans l'insomnie, je me couchais vers 0h30-1h et me levais à 9-10h. Des nuits complètes, sans réveils rien. En fait j'en avais "rien à foutre", j'étais en forme.
Au moment du coucher, un dormeur normal est convaincu de s'endormir. Alors qu'un insomniaque doute de cela. Ce qui fait qu'il va controler quelque part son endormissement comme l'a dit Itsimsgood, et ce qui va vraiment empêcher celui ci d'arriver.

La clef c'est de reprendre confiance en son sommeil, pour ne plus se conditionner chaque nuit. Difficile à faire ! C'est vrai. Mais on est ce que l'on pense. Si on pense qu"on va mal dormir on dort mal. Et si on espère bien dormir, c'est qu'on y croit déjà pas.

"La peur est la projection d'un futur qui n'existe pas, basé sur un événement du passé qui n'est pas résolu"

Après il y' a aussi les insomniaques qui ont passé le stade de la peur, mais qui se prenne malgré tout la tête avec le sommeil. Et c'est exactement ce qui m'arrive en ce moment.
Mes insomnies ont repris, je m'endormais vers 5h. J'ai passé le stade de la peur, mais je ne suis toujours pas confiant. Résultat: Je m'endors en 1h environ, puis je me réveil 3h après et mon sommeil est complètement haché le reste de la nuit. Je dors 30min, 10,5 tellement de réveils que j'ai l'impression de ne pas dormir. Pourtant quand on se concentre bien, il y'a des bouts de rêves qui nous reviennent. Et là on sait qu'on a dormi.
Je pense que parfois on a l'impression de ne pas fermer l'oeil, mais en réalité on dort un tout petit peu.
Mais bon ce n'est pas un sommeil agréable.

Le plus important c'est que ça n'influe par sur le moral. Il ne faut pas que l'insomnie empêche de profiter de la vie. Je sais que c'est très difficile, mais rien que le fait d'accepter aide.

En tout cas ça rassure de voir le récit d'autres personnes, comme Itsimsgood et d'autres encore sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 10:14

Le stress, l'anxiété,un équilibre de la thyroïde difficile à trouver, appartiennent à l'ensemble des nombreux facteurs potentiellement impliqués dans l'insomnie, dans des proportions variables selon les individus. Ceci explique pourquoi le fait de régler un des paramètres en cause, bien qu très utile, ne suffit pas à supprimer la difficulté de sommeil... A cela s'ajoute l'expérience de l'insomnie qui se répète et qu'on appréhende ou au mieux que l'on anticipe, et comme le fait remarquer Itsimsgood, la focalisation trop importante sur le sommeil; là où un dormeur sans problème se réveille, ouvre un oeil et se rendort, l'insomniaque va immédiatement s'inquiéter et s'éloigner d'autant de la détente requise pour s'endormir ou se ré-endormir, en se disant "et voilà, c'est reparti!"...

Deux pistes à creuser: la première consiste à trouver un endocrinologue en qui vous ayez confiance, en matière d'équilibre hormonal, il est important d'être partenaires et la thyroïde est en effet impliquée dans la régulation du sommeil. La deuxième suggestion consiste à maintenir une hygiène de sommeil très rigoureuse, en insistant sur la régularité de l'heure du lever, (le dérèglement du début des vacances est d'ailleurs peut être lié à une modification de vos horaires, et pour reprendre Itsimsgood, les animaux ne sont pas insomniaques mais très réguliers dans leurs horaires, ils n'ont pas l'électricité!). Poursuivez votre activité sportive, qui vous permet de gérer le stress, et contribue également à une qualité de sommeil. Reculez un peu votre heure de coucher (jusqu'à ce que vous ressentiez vraiment la somnolence) pour aider à l'endormissement tout en gardant très fixe l'heure de votre lever. La "dette" de sommeil va favoriser l'endormissement le soir suivant. Exposez vous à la lumière le matin, et proscrivez tout écran le soir 3 heures avant le coucher (la lumière bloque la sécrétion de mélatonine et décale l'endormissement). Veillez à préparer votre sommeil en ménageant un temps de détente avant le coucher, en utilisant les techniques de détente que vous connaissez déjà.
Si l'endormissement ne vient pas malgré la somnolence ressentie, relevez vous et entreprenez une activité calme et bien différenciée du sommeil, jusqu'à ce que vous ressentiez à nouveau les signes de somnolence; vous recommencez autant de fois que nécessaire...
Pas toujours facile ni agréable, mais très efficace!
Vous retrouverez tous ces conseils et les explications qui les fondent sur notre site, en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 10:18

et merci à Astro de présenter le paradoxe généré par le "cercle vicieux de l'insomnie", où l'on dort d'autant mieux qu'on n'en a pas besoin et qu'on ne cherche pas à dormir!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
ronan



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 12:10

Merci beaucoup pour ces réponses qui font du bien, l'équilibre hormonal, je tiens le bon bout avec mon médecin qui ne comprend pas tout ( comment je tiens, comment j'arrive à faire un sport extrême et courir de telles distances malgré ma dette de sommeil... ) mais qui a écoute mes symptômes plus que mes résultats de prise de sang. Je suis descendu autour de 1 en TSH, ce qui est recommandé pour les Hashimoto.
J'ai bien lu tous vos conseils formulés sur le site, j'ai des heures de sommeil et de lever très réguliers, avant cet épisode j'étais vraiment couche-tôt-lève-tôt, maintenant je me couche vers 23 h et je lis environ 30 minutes.

Je vais donc tenter de bannir les écrans en soirée et je vais tenir un calendrier précis pour faire le point et essayer de bien lâcher prise en me relevant donc si le sommeil ne vient pas. Je pensais avoir travaillé là-dessus justement en ne mettant pas de pression mais je vais creuser la question.

Je vous tiens au courant en espérant Sleep !

Merci encore,

Ronan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ronan



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 12:13

MORPHEE a écrit:
là où un dormeur sans problème se réveille, ouvre un oeil et se rendort, l'insomniaque va immédiatement s'inquiéter et s'éloigner d'autant de la détente requise pour s'endormir ou se ré-endormir, en se disant "et voilà, c'est reparti!"...

C'est exactement ça ! Tout en regardant l'heure à chaque fois en s'agaçant ou en déprimant Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/06/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 13:38

Exactement pareil, avec des réveils de plus en plus rapprochés au fil de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsimsgood



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 18:28

C'est exactement ça! Dans mon cas l'endormissement ne me stress pas car je m'endors plutôt bien! Par contre les éveils me stressent à cause des mauvaises expériences.

Il faut que je recommence à me dire: «ok il est 5h je peux encore dormir, yeah!»

ouff comme je regrette ce temps pas si lointain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astro



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/06/2015

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Mar 25 Aoû 2015 - 18:36

Le moment où te te réveilles, et qu'une heure après tu ne dors toujours pas. Que tu te dis: "oh la la demain je vais être hyper fatigué". Et que finalement du coup, tu stress encore plus, et t'endors encore moins !


Je me dis exactement la même chose ^^. Il est 5h, je peux encore dormir un peu, ce n'est pas fini, rien n'est perdu ! Mais le sommeil après cette phrase est souvent très mauvais. (encore que...ça dépend à quel point on se détend en fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnies depuis deux ans   Lun 31 Aoû 2015 - 14:34

Vous avez parfaitement raison de regarder la qualité de votre sommeil (et pas seulement la quantité). Il est vrai que plus on est détendu, meillure sera bien sûr la qualité de notre sommeil. Cependant la qualité dépend également de la bonne régularité de notre rythme veille sommeil, c'est à dire de la bonne régularité de nos horaires. Cela incite à ne pas rester au lit au delà de l'heure habituelle de lever, piège illusoire de l'espoir de "rattapper" la mauvaise nuit...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnies depuis deux ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnies depuis deux ans
» Nausées atroces depuis deux jours
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !
» malade depuis deux mois douleurs insuportables depuis 10 jou
» Insomnies depuis 3 semaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: