Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal

Aller en bas 
AuteurMessage
katymauve



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Lun 9 Fév 2015 - 14:16

Bonjour,
J ai 42 ans. Depuis l'adolescence je somnole en journée. J'ai besoin de faire une sieste de 2 à 3 heures en début d'après midi. Ces siestes sont nécessaires et très récupératrices.
Je recherche depuis de nombreuses années les raisons de ce problème qui handicape ma vie familiale, sociale et professionnelle.
Mon état s'est dégradé depuis que l'on m'a trouvé, début 2014, une maladie auto immune à la thyroïde. Je suis actuellement en arrêt maladie : je dors toute la journée !!! Cet état est devenu insupportable.

J 'ai fait un enregistrement du sommeil :
- pas d'apnées du sommeil
- pas de syndrome de jambes sans repos
- 19 éveils supérieurs à 2 minutes totalisant 93 minutes
- 80 éveils dont la durée moyenne est de 52 secondes
- déficit important en sommeil profond et paradoxal.

Le pneumologue ayant constaté cette anomalie, n'ayant pas de réponses, a eu la gentillesse
d'envoyer mon dossier à l'unité de sommeil de Paris. Il m'a été retourné en me conseillant de prendre contact avec vous pour ce problème chronique.
J'espère que vous allez pouvoir me donner des explications, des solutions pour enfin devenir quelqu'un de normal = ne plus dormir en journée, plus de somnolence, plus fatiguée.

Je vous remercie par avance pout toute l'attention que vous porterez à ma demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14939
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Mer 11 Fév 2015 - 11:01

Si j'ai bien compris, depuis votre enfance vous avez un sommeil biphasique - càd que votre sommeil s'organise en 2 périodes: une période nocturne et une sieste. Cet organisation du sommeil n'est pas facile à vivre en France - bien que dans certains pays un sommeil biphasique est tout à fait normal. Or vos besoins du sommeil ont augmenté et vous avez l'impression de dormir tout la journée

L'enregistrement du sommeil (nocturne) que vous avez fait a été pratiqué à la recherche des troubles respiratoires et moteurs du sommeil et nous a fourni une information sur l'architecture du sommeil et son organisation. Votre sommeil semble léger et fragmenté mais si vous dormez beaucoup en journée il se peut que vous faites votre sommeil lent profond et paradoxal à ce moment là et pas pendant la nuit.  L'enregistrement ne nous a pas donné une information sur vos besoins du sommeil, et n'a pas pu quantifier la somnolence: c'est le but de pousser plus loin les explorations du sommeil et de faire les tests de sieste la jour et un enregistrement de 24 heures. Vous ne nous a pas donné une information sur vos heures de coucher et de lever et sur la qualité de vitre sommeil - est ce que vous êtes conscient des éveils pendant la nuit?

Si vous résidez en Ile de France il ne faut pas hésiter de faire appel au Réseau Morphée - vous pouvez télécharger un dossier de prise en charge sur le page d’accueil du site internet. Sinon je vous encourage de retourner vers votre pneumologue afin qu'il appuie votre demande.


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
katymauve



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Mar 24 Fév 2015 - 13:18


Bonjour,

J'ai suivi votre conseil.
Je n'habite pas la région parisienne. Je vous ai envoyé mon dossier par courrier appuyer d'un courrier de mon pneumologue. Malheureusement le réseau Morphée me l'a retourné sans m'apporter de réponses car je ne suis pas d'ile de France.
Je suis dans un état de détresse !!!
Sur l'hypnogramme de ma nuit de test, il n'apparait qu'un seul cycle de 1h30 en début de nuit le reste n'est qu'une suite ininterrompue de lignes verticales contigües représentant une centaine d'intra éveils.
Pour répondre à votre question, cette nuit de test je n'ai pas eu conscience de tous ces éveils. Je n'ai eu l'impression de m'être réveiller que 5 à 6 fois. Comme chaque jour, je me suis réveillée épuisée avec l'envie de me recoucher rapidement.
En ce qui concerne les tests en journée :
test 1 à 9h : latence d'endormissement 6 minutes 30 secondes - stades 1 et 2
test 2 à 11h : pas d'endormissement
test 3 à 13h : latence d'endormissement 10 min 40 s - stades 1 et 2
test 4 à 15h : latence d'endormissement 10 min 20 s - stades 1 et 2

Je me couche en général vers 23h30 et me lève 7h30. Comme je l'ai dit précédemment je me lève complètement fatiguée. Je ne me rappelle pas n' être réveillée pendant la nuit. Cependant mon mari se plaint de mes ronflements et que je passe ma nuit à bouger et parfois à parler.

Merci d'avance de m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katymauve



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Lun 2 Mar 2015 - 10:18

Bonjour,

Je vous ai envoyé mon hypnogramme sur la messagerie du réseau morphée. Je n'arrive pas à l'insérer dans mon message du forum.

Je vais compléter mon profil :

- En primaire, lors d'un voyage scolaire d'une semaine, mes camarades de classe m'ont dit que j'étais somnambule. J'aurais poussé une fille de son lit dans la nuit et pris sa place !!! effectivement je n'étais réveillée dans son lit.

- J'ai été sujette au collège à d'importantes migraines sur une longue période. A l'époque, aucune explication n'avait été trouvé même après un encéphalogramme. Elles ont fini par disparaitre.

- Au lycée, pensionnaire en chambre double ma collègue de chambre m'a dit que je grinçais des dents la nuit.

- J'ai été mise en chambre individuelle les années suivantes. A cette période est apparue une immense fatigue pendant les cours de l'après midi. J'étais incapable à mon arrivée, dans ma chambre, après les cours, de me concentrer sur mes cours. Je devais absolument dormir deux heures avant de pouvoir me mettre au travail. Mes deux dernières années de lycée ont été ponctué de la sorte.

- J'ai du depuis ces années organiser ma vie de façon à pouvoir faire une sieste de deux heures environ certains jours de la semaine pour avoir suffisamment d'énergie pour travailler les autres jours (où je ne me repose qu'une demi heure).

- Mon état avec les années se dégrade, je ne récupère plus aussi bien. J'ai mal partout.

- Avec la découverte en février 2014 de la maladie auto immune de la thyroïde (Hashimoto) je ne vois plus le jour ou si peu. Cette maladie entrainant également de la fatigue, là je touche le fond.

J'aimerais vraiment que l'on aide à découvrir pourquoi je n'ai qu'un seul cycle de 1h30 de sommeil sur mon hypnogramme et comment y remédier. Il est devenu indispensable que je puisse avoir un sommeil normal et récupérateur.

Je vous remercie d'avance de bien vouloir m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katymauve



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Lun 2 Mar 2015 - 14:28

Re bonjour,

J' ai oublié de mentionner dans ma liste :

- au lycée, nous étions installés sur des tables d'écolier double. J'étais généralement seule sur cette table : j'avais des impatiences aux jambes. C'était insupportable pour mon voisin car la table bougeait sans cesse.

- Il m'arrive encore d'avoir des impatiences en journée (jambes qui se touchent et s'écartent en position assise). Ces impatiences sont présentes tous les jours à mon coucher, allongée sur le dos mes pieds ne cessent de se frotter.

J'espère que ces informations vous serviront à mieux comprendre ce qui produit mon problème de fatigue.

Bon après-midi à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14939
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal    Mer 4 Mar 2015 - 11:24

J'ai pu voir votre hypnogramme (hélas l'image n'est pas de bonne qualité) qui montre un enregistrement pratiqué entre 14h00 - 10h00 (donc 20 heures avec une période du sommeil léger entre 00h00 et 10h00 entrecoupé par les éveils et une courte sieste à 15h00. Interpréter un hypnogramme à distance n'est pas possible, mais visiblement vous avez eu un enregistrement pratiqué par une bonne équipe qui ont fait une enregistrement de longue durée et des tests de sieste. Une bonne nouvelle: vous n'avez sans ni syndrome d'apnée du sommeil ni mouvements des jambes. Votre temps du sommeil sur cet enregistrement est de combien? Est ce que votre rapport cite l'index des microéveils/ le nombre de micro-éveils par heure?

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Quelles solutions : deficit en sommeil profond et paradoxal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil Profond [demande]
» Des tensions dans la classe dont je suis PP, quelles solutions ?
» guerrit-on de l'apnée du sommeil- solutions alternatives
» question sur les mouvements pendant le sommeil
» Quelles solutions pourrions-nous envisager pour sortir du bourbier de l’Afghanistan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Narcolepsie & Hypersomnie-
Sauter vers: