Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie - Rebond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Insomnie - Rebond   Lun 2 Fév 2015 - 10:37

Bonjour,

Je passe certaines nuits au cours d'un mois à dormir de 21h15 à 6h30 sans interruption très bien puis, certaines semaines, je suis obligée d'utiliser 1/2 comprimé de Stilnox car je n'arrive pas à m'endormir avant 1h/2h du matin.
Pourquoi le cycle de sommeil sur 1 mois n'est jamais linéaire ? Depuis la naissance de ma fille (née sourde), je dors beaucoup, puis très peu. J'ai réussi progressivement à diminuer le Stilnox et à dédramatiser mais l'insomnie finie toujours par revenir. J'ai RDV le mois prochain dans un centre de sommeil. Je commence à me dire que je ne retrouverai jamais les nuits paisibles d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 3 Fév 2015 - 12:30

Il est très positif que vous ayez aussi des périodes avec un bon sommeil: c'est que votre corps sait dormir quand il n'y a pas d'autres "freins".
Les causes qui peuvent altérer le sommeil sont évidemment très nombreuses, et si votre situation familiale explique certainement une partie de vos difficultés ou du moins son déclenchement, il reste d'autres paramètres susceptibles d'être éliminés.
Votre RV dans un centre du sommeil vous permettra de repérer mais aussi de hiérarchiser les facteurs qui sont impliqués dans vos difficultés de sommeil, et vous confortera dans une hygiène de sommeil que vous connaissez déjà.
Néanmoins, je vous rappelle les deux "fondamentaux" quand on sent son sommeil fragile: ne passez pas trop de temps au lit, et favorisez la bonne synchronisation de vos rythmes biologiques, grâce à une heure de lever très régulière et une activité physique quotidienne.
Bravo enfin d'avoir réussi à supprimer la prise systématique de stilnox.

Peut être votre expérience de l'insomnie vous a éloignée de la spontanéité candide des personnes non insomniaques, mais vous n'êtes pas condamnée pour autant à toujours mal dormir. C'est davantage une vulnérabilité, (comme d'autres sont sensibles de l'estomac ou des lombalgies), et vous allez retrouver une certaine maitrise des facteurs permettant un sommeil satisfaisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 3 Fév 2015 - 13:27

Merci pour votre soutien. En effet, je sens que plus j'accepte de mal dormir, mieux ça va, c'est pour cela que je m'oblige les week end à ne plus prendre de Stilnox, même si cela est fatiguant. La fatigue s'accumule et je parviens à redormir sans Stilnox les jours qui suivent. Si cela n'est pas le cas, je suis quand même contente d'avoir passé des nuits sans Stilnox.
Ce sont des petites victoires qui me confortent dans la bonne voie.
Mais les rechutes sont dures à vivre et sitôt qu'un RDV pour ma fille arrive (en l'occurence, son implantation dans 2 semaines), les angoisses remontent et je ne parviens plus à trouver le sommeil.
J'espère qu'avec le temps, j'arriverai à gérer ces angoisses et à retrouver ma sérénité d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mer 4 Fév 2015 - 9:29

Bravo pour ces petites victoires, pas si petites d'ailleurs, car le fait de supprimer de temps en temps le Stilnox vous évite une accoutumance. Ainsi, cela vous permet certainement de mieux en bénéficier quand vous en prenez, notamment quand la prise en charge de votre fille vous place bien légitimement dans un contexte de tension...
Vous avez parfaitement compris l'intérêt de la pression de sommeil. C'est vrai que les nuits un peu difficiles sont généralement suivies de meilleures... si tant est qu'on n'essaie pas de prolonger le sommeil le matin ou de faire de longues siestes dans la journée!
Ainsi, gardez une heure de lever très régulière, et félicitez-vous de chaque amélioration, en restant indulgente quand les circonstances font fléchir votre sérénité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mer 4 Fév 2015 - 9:35

Merci beaucoup pour votre soutien. Je tiens à préciser que je suis suivie depuis de nombreuses années par un psychiatre et j'invite les autres personnes à faire de même. Cela permet de se sentir épauler en cas de faiblesse et de ne pas sombrer dans une profonde dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Suite sevrage stilnox   Jeu 21 Mai 2015 - 8:33

Je reviens vers vous pour raconter la suite de mon sevrage. Malheureusement, j'ai perdu de manière soudaine mon père, ce qui m'a replongé dans la prise quotidienne de Stilnox. J'ai décidé depuis 1 semaine de me re-sevrer en vue d'une grossesse.
Je n'ai plus de problème à accepter de ne dormir que 3 ou 4 heures par nuit en début de sevrage. Les nuits suivantes sont un peu plus longue : 6 heures en moyenne et je suis en forme la journée. J'ai l'impression d'ailleurs que je n'ai plus besoin des 8 heures de sommeil comme avant.
Cependant, cette nuit, j'ai rechuté à 1h30 de matin et j'ai pris 1/4 de stilnox.

Comment tenir sur le long terme ce sevrage pour qu'il réussisse ?
Le Stilnox, même en petites doses de temps en temps, n'est pas compatible avec une grossesse ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Jeu 21 Mai 2015 - 11:30

Votre sevrage semble bien parti, vous savez qu'il est possible et vous en connaissez à la fois les difficultés et les bénéfices!
Vous avez bien compris que les mauvaises nuits présentent l'avantage d'être suivies par des meilleures, grâce à la pression de sommeil.
Il est également probable que votre besoin de sommeil soit plus court, (sa durée a en plus tendance à diminuer avec les années) comme le montre le fait que vous vous sentiez en forme dans la journée.
Gardez bien sûr une hygiène de sommeil très stricte, en proscrivant excitants et en retardant votre heure de coucher (ajustée à votre somnolence) tout en gardant fixe celle du lever, et ce, quelle que soit la façon dont s'est déroulée votre nuit.
Vous savez déjà que la prise intermittente est un excellent début pour éviter les difficultés de sevrage. Par la suite, vous gagnerez à vous relever quand l'endormissement ne vient pas. Entreprenez alors une activité calme (mais bien différentiée du sommeil, et nécessairement loin des écrans) jusqu'à ce que vous ressentiez à nouveau la somnolence. Ainsi, vous augmentez votre pression de sommeil et vos chances de vous endormir.
Et quand bien même vous "ratez" une nuit, continuez à bien structurer votre journée pour protéger les nuits d'après
Concernant les interactions avec une grossesse, les données animales n'ont montré aucune évidence d'effet tératogène, mais les données cliniques restent insuffisantes pour conclure, notamment pour le 1er trimestre. Il parait judicieux que vous discutiez avec votre gynécologue de la possibilité de prise ponctuelle, même si la technique de se relever (certes difficile, il faut prévoir l'activité) reste très efficace.
Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Jeu 21 Mai 2015 - 11:39

Merci pour vos préconisations. Je sais que suis dans la bonne voie mais cette futur grossesse précipite un peu les choses et m'oblige à me sevrer complètement.
Quelle activité recommandez-vous quand le sommeil ne vient pas ? J'avoue avoir des difficultés à me relever quand je ne dors pas car j'ai l'impression que je somnole quand même par moment.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: sevrage définitif Stilnox   Ven 22 Mai 2015 - 8:43

Je suis à 2 prises hebdomadaire de Stilnox à raison de 1/4 voir 1/2 par prise.
J'aimerai arrêter définitivement en vue d"une grossesse, comment faire ? Au fil des nuits courtes, la fatigue s'installe et j'ai peur de ne pas suivre le ryhtme au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 26 Mai 2015 - 10:02

Vous avez déjà l'habitude de vous passer du stilnox (ce qui parait le plus important...), il s'agit donc maintenant pour vous de gérer l'éventuelle fatigue sans avoir recours au "parachute" stilnox qui garantit de remettre à zéro le curseur du manque de sommeil ...
On peut vous suggérer alors de réduire légèrement votre temps de sommeil pour être sûre de garder une bonne pression de sommeil, du moins en semaine. Parallèlement, en gardant une heure de lever tout à fait fixe y compris (et surtout!) le week-end, vous garantissez la bonne qualité de votre sommeil. Et pour rattraper le manque de sommeil accumulé, préférez une courte sieste en début d'après midi les week end, car elle vous permettra de remobiliser votre énergie pour faire face au reste de la journée.
Il est vrai qu'il est difficile de savoir que faire quand on se releve parce que le sommeil ne vient pas; il est indispensable de l'anticiper en effet car faire preuve de créativité alors qu'on est à moitié endormi reste difficile! Se relever est difficile, même si très efficace: les patients rapportent différentes activités possibles: lire, écouter de la musique, faire des puzzles, ranger son armoire à pharmacie, faire du repassage, des coloriages d'adulte, des mots fléchés, sa liste de prochaines courses, etc... Il faut que ce soit quelque chose qui vous remette en activité (il faut éviter d'être passif), qui soit sans écrans (pour éviter que l'intensité lumineuse perturbe votre horloge biologique), pas trop stimulant pour que vous sentiez les signes de somnolence quand celle-ci revient (ce qui vous donne le signal pour vous recoucher), mais qui vous intéresse suffisamment pour vous extirper du lit quand vous dormez à moitié!
N'hésitez pas à allonger la liste pour suggérer d'autres pistes aux lecteurs du forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 16 Juin 2015 - 8:36

Suite de mes aventures d'insomniaques : J'ai eu un grand ras le bol de prendre du Stilnox car je me sentais plus fatiguée et mal en point en dormant 7 heures avec que 3 heures sans. Résultat : 2 nuits courtes mais suivies de 15 jours de bon sommeil sans Stilnox (mais fatiguée).
Depuis 2 jours, mes insomnies sont reparties de plus belle avec un temps de sommeil de 3 heures. Mais je me refuse à reprendre des médicaments.
Ses rechutes sont elles normales ? Comment tenir le coup à la longue ?
J'ai remarqué également que je dors mal en milieu de cycle où j'ai l'impression que ma température corporelle est plus élevée. Y aurait-il un lien ?

Merci d'avance,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 16 Juin 2015 - 10:31

Bravo pour cet arrêt définitif! Vous avez ainsi pu expérimenter que le sommeil pouvait revenir au bout de quelques jours... c'est en fait bien souvent au bout de ce temps là que malheureusement on craque et qu'on reprend le traitement ...alors même que la pression de sommeil accumulée permettrait de s'en passer!
Vous avez bien senti également l'intérêt de la qualité du sommeil, faisant qu'une nuit (même trop) courte mais qui respecte bien l'architecture du sommeil est souvent perçue comme plus efficace et réparatrice qu'un temps de sommeil allongé plus ou moins artificiellement.
La rechute est alors certainement d'autant plus décevante, mais elle fait partie d'un processus normal. Bien que vous sembliez avoir bien restructuré votre sommeil, celui ci reste fragile et est sensible au moindre impact. Les deux semaines écoulées vous mettent à priori à l'abri d'une insomnie de rebond car la demie vie du stilnox est très courte. Mais l'élévation de la température au cours du cycle peut tout à fait expliquer un endormissement plus difficile, (on ne s'endort que si la température a suffisamment baissé) celui ci réactivant alors l'inquiétude antérieure quant à votre capacité à bien dormir.
Tenez bon sur vos horaires pour garantir la bonne synchronisation de votre horloge et ainsi la bonne qualité de votre sommeil, et rappelez vous qu'une mauvaise nuit de temps en temps arrive à tout le monde, même aux personnes "non insomniaques"!


Dernière édition par MORPHEE le Mar 16 Juin 2015 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
latatia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 16 Juin 2015 - 10:49

Merci pour votre aide. Qu'est ce que l'insomnie de rebond ?

Le plus difficile pour moi, c'est de tenir plusieurs nuits à dormir très peu. C'est ce que j'expérimente cette semaine et je me sens quand même fatiguée la journée.
Je pense qu'il faut surtout que j'aille me coucher plus tard car actuellement, je regarde la TV sur mon canapé jusqu'à 22 heures et je lis jusqu'à 22h30/23h. Cela marchait bien ces 15 derniers jours mais plus maintenant.
Et j'ai du mal à savoir quand aller me coucher car je ne ressens que très peu la fatigue. Peut être qu'il faut que je pousse la TV ou la lecture plus tard dans la nuit jusqu'à la somnolence ? Et peut être ouvrir les fenêtres pour baisser la température de la pièce à ce moment du cycle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie - Rebond   Mar 16 Juin 2015 - 12:27

Pour un bon sommeil, la température de la pièce doit s'approcher de 18 ou 19°, et vous pouvez diminuer votre température interne en prenant une douche fraiche le soir, en ouvrant bien le lit avant de vous coucher ou de vous recoucher pour trouver des draps frais...
Veillez également à ne pas vous assoupir avant d'aller vous coucher ce qui gâcherait votre pression de sommeil et rendrait l'endormissement plus difficile. Vous avez en effet intérêt à reculer l'heure de votre coucher au moins jusqu'à ce que vous ressentiez la somnolence, mais sans vous endormir auparavant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie - Rebond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie - Rebond
» Insomnie Rebond suite arret zolpidem ?
» Sevrage Laroxyl / Insomnie psychophysiologique
» difficultés d'endormissement et insomnie
» insomnie trés matinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: