Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 dependance seresta ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francoiscast



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: dependance seresta ?    Ven 12 Sep 2014 - 8:21

Bonjour a tous
Suite a une année trop remplie (déménagement + bébé + nouveau travail, rien que ça !!!) je suis en dépression avec séjour d'un mois en hopital psychiatrique pour récupérer. Et la ils m'ont donnés du seresta.
C'était en juillet, nous sommes en septembre, je me sens mieux mais je suis terrorisé par l'idée de la dépendance a ce médicament. Je me sens abandonné de tous - psychiatres, medecin traitant, la dépendance ? pfffff, soignez donc votre depression d'abord.
La melatonine peut elle m'aider ?
Existe il des centres de désintox comme pour le tabac ou l'alcool, sachant que ce truc est considéré comme un médicament, donc ""bénéfique"" !!!
A qui dois je m'adresser ?
Merci d'avance de votre aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francoiscast



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Ven 12 Sep 2014 - 8:26

je prend que 0.25 mg le soir et dors deja plutot mal... j'ai du depakote aussi (je serais devenu bipolaire comme ça, plouf, sur décision d'un interne)



Dernière édition par francoiscast le Ven 12 Sep 2014 - 8:43, édité 1 fois (Raison : modification)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Ven 19 Sep 2014 - 13:19

Une année difficile, et une dépression arrive. La bonne nouvelle c'est que vous allez mieux avec Depakote et Seresta. Je ne pense pas qu'il faut trop s'inquieter sur le fait que vous êtes sous Seresta. D'abord il faut du temps pour que votre cerveau reprenne ses forces et par la suite vous pouvez imaginer, avec l'aide de votre psy, une diminution progressive de votre Seresta. La mélatonine? Il peut aider les personnes pour qui le sommeil est décalé. De tout manière il ne faut pas aller trop vite: si vous dormez mal, vous allez vous épuiser. Parlez-en à votre psy et tenez-nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
francoiscast



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Mar 14 Juil 2015 - 20:20

Des nouvelles ! Je suis sorti de l'enfer peu a peu. J'ai jeté cette saleté d'anxiolytique a la poubelle fin janvier. Je me suis payé de sacrés maux de crane pendant deux semaines, plus grosse fatigue pendant un mois.
Aprés rencontre avec une psychiatre a visage humain (ça existe, mais il faut bien chercher !!) - remplacé par Atarax (sedatif léger) et solian (pour calmer l'irritation).
Aujourd'hui j'ai tout arreté, et je dors comme un bébé. La crise est derrière moi, ouf.

Je me pose une question par contre. L'atarax et le donormyl sont tout les deux des antihistaminiques, et les seuls somnifères non-benzo (donc, pas de problème de dépendance, trous de mémoire et autres joyeusetés)

Mais pourquoi l'atarax est il délivré sur ordonnance et pas le donormyl ? Je ne comprend pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Mer 15 Juil 2015 - 10:20

Une excellente nouvelle pour les troubles du sommeil - je suis contente que vous avez retrouvé un sommeil de qualité.

Vous posez une très bonne question: à savoir que dans certains pays l'Atarax est en ventre libre... Les deux sont des antihistaminiques sédatifs avec une demie vie assez longue et ont l’inconvénient chez les personnes sensibles de diminuer la vigilance le lendemain donc il faut faire attention à la conduite d'automobile, surtout au début du traitement. Donormyl est en ventre libre en France à une posologie très basse donc il n'y aura que peu d'atteinte (en théorie) à la vigilance diurne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
francoiscast



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Ven 31 Juil 2015 - 11:53

et voilà, juste après ce message, j'ai fait une rechute sévère... insomnies terribles, épuisement, irritabilité... une semaine horrible. Heureusement ma psychiatre est géniale. Elle a changé le solian pour du seroquel; et l'atarax pour du seresta 50. Le duo atarax / solian ne marchait plus du tout; il fallait quelque chose de plus fort.

Je prends le moins de seresta possible, car cela impacte la mémoire de façon abominable.
L'autre jour je me suis reveillé a midi (!) sans aucun souvenir - croyant m'etre endormi a 22h, soit 14 heures de sommeil. Ma compagne m'a expliqué gentiment que a) j'avait tourné et viré (pris une douche, mangé un morceau, ralé, tapé dans les murs tellement j'était enervé)  jusqu'a deux heures du matin b) je m'était reveillé comme un zombie a 7h, pour aller me recoucher.
Et bien je n'ai absolument aucun souvenir de tout ça - on dirait le film very bad trip !

Le xeroquel est il plus puissant que le solian ? je prenait 400 mg de solian, la je suis a 600 mg de Xeroquel.

P.S

Si quelqu'un a besoin d'une psychologue et/ou d'une psychiatre sur Bordeaux / région aquitaine, n’hésitez pas, passez donc un message par ma boite mail du forum.
Je suppose que je ne peut mentionner leurs noms ici ?
Appelons les ****** C. et ****** D.
C'est tellement difficile de trouver un psychiatre correct ! J'en ai usé 6 au moins avant de dégoter la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Ven 31 Juil 2015 - 14:03

Je suis ravie que vous avez trouvé un suivi adapté et que vous allez mieux. Le forum est un lieu d’entraide et je vous remercie ++ de vos bonnes adresses sur Bordeaux. Mais on ne peut point diffuser les noms de vos soignants sur le forum. Bonne nouvelle, les lecteurs de forum à la recherche d'un suivi sur Bordeaux peut tout à fait vous contacter par mp. Bonne vacances à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Jeu 17 Sep 2015 - 22:42

Attention !!

« Si s’attaquer aux benzodiazépines revenait à les remplacer par des neuroleptiques de nouvelle génération, poussés par les labos car ils sont encore brevetés et donc lucratifs, et présentés à tort comme plus légers, on remplacerait un désastre par une catastrophe »

http://www.liberation.fr/societe/2012/09/27/gare-au-relais-des-neuroleptiques_849406
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: dependance seresta ?    Ven 18 Sep 2015 - 9:27

Je suis content de voir que vous êtes de nouveau à l'attaque contre les médicaments psychoactifs - les vacances ont été reposantes?- mais il faut savoir que les neuroleptiques utilisés dans les services du sommeil (on n'est pas très fan en règle générale) sont génériqués depuis longue date, ce qui fait en sorte qu'on a beaucoup de recul sur leurs effets secondaires, et qu'on n'utilise que les tout petites doses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
dependance seresta ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le seresta* peut donner des cauchemars... pourquoi?
» Sevrage SERESTA et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» duo seresta 10 + zolpidem 10
» Jeu vidéo
» Anorexie boulimie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: