Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sjsr ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romain P



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2014

MessageSujet: Sjsr ou pas ?   Ven 12 Sep 2014 - 8:02

Bonjour
Depuis 2 mois maintenant, je ressens les symptômes suivants, qui sont, par ordre d'apparition chronologique :
- sensation de tiraillement de la peau en bas des jambes
- trémulations musculaires
- sensation de fourmillements dans les pieds, qui remontent ensuite dans les jambes et mollets
- impression de petites bestioles qui s'agitent sous mes pieds et remontent dans les jambes et mollets
- impression d'extrême tension dans les jambes (pas forcément douloureuses) s'accentuant le soir et au coucher, mais également présentes dans une moindre mesure en journée en position assise, et s'interrompant dés que je marche ou bouge les jambes
- difficultés à m'endormir et réveil très fréquent dans la nuit à cause de ces sensations
- parfois cette même sensation dans les mains mais extrêmement plus faiblement. En revanche, trémulations qui s'étendent sur l'ensemble du corps (bras, dos, torse, fessier)

Je suis allé voir un neurologue il y a qq jours mais il n'a pas énuméré ce syndrome, uniquement une anxiété auto-entretenue (je viens de perdre ma mère il y a 2 mois et les symptômes ont commencé 15 jours auparavant, alors qu'elle était déjà très malade et en fin de vie). Mais j'ai peur de m'être mal exprimé devant lui pour lui expliquer mes symptômes (je ne lui ai pas parlé des impatiences et de cette sensation de petites bestioles par ex). Et c'est seulement après ma visite chez lui que j'ai découvert votre site et donc le sjsr.

Bref... Est-ce que les trémulations et le sjsr sont compatibles ?
Le neurologue m'a prescrit clonazepam et paroxetine.
J'ai commencé hier soir et clonazepam (3 gouttes pour essayer) qui je l'avoue m'a soulagé. Je n'ai pas encore pris de paroxetine car la liste des effets indésirables fait froid dans le dos !

Je comptais contacter mon médecin traitant pour dosage du fer et lui parler de tout ça... Et rappeler le neurologue également.

Vos avis ?
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain P



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2014

MessageSujet: Re: Sjsr ou pas ?   Ven 12 Sep 2014 - 19:37

Bsr !
Je rajoute à mes symptômes des douleurs musculaires diverses (mollets, cuisses, genoux) sans pour autant être des crampes...
Merci pour votre attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sjsr ou pas ?   Ven 19 Sep 2014 - 12:19

Impossible de poser un diagnostic à distance, mais le fait que votre neurologue n'a rien trouvé d'anormale à l'examen clinique est très rassurant, et le fait que les sensations vont beaucoup mieux sous traitement par anxiolytique plaidoie pour un composant anxieux. Mais les jambes sans repos sont également aggravés par une anxiété, et vous avez vécu une période difficile qui pouvait expliquer pourquoi les jambes s'active maintenant. Vous avez quel age? Y a t il des gens dans votre famille atteinte des impatiences? Les symptômes sont-ils présentes jour et nuit? Est ce que les sensations sont calmés par la marche ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Romain P



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2014

MessageSujet: Re: Sjsr ou pas ?   Ven 19 Sep 2014 - 17:30

Bjr
Merci pour votre réponse !
Pour vous éclairer un peu :
Effectivement le rivotril me fait effet dans la mesure où je n'ai plus ses sensations de jambes extrêmement tendues et qui ont besoin de bouger. Je ressens aussi beaucoup moins cette sensation de bestioles sous les pieds.
Avant de prendre le rivotril, j'avais cette sensation étrange de jambes extrêmement tendues, avec de nombreux fourmillements (qui ressemblaient d'ailleurs davantage à une sorte de bouillonnement !). Je ressentais cette sensation en position assise au bureau, et cette sensation s'accentuait en fin de soirée et la nuit. Et le fait de bouger les jambes ou de me lever faisait disparaître cette sensation... Qui revenait très rapidement une fois rallongé. En revanche, rien en position debout.
En revanche malgré le rivotril, j'ai tjrs ces trémulations musculaires et douleurs aux mollets. Celles ci ne passent pas. Mais j'avoue que je ne prends qu'une très faible dose de rivotril (2 gouttes au coucher).
Donc pour résumer et répondre à vos questions :
- j'ai 39 ans
- pas d'antécédent connu d'impatiences (à étudier de plus près)
- symptômes présents la journée en ce qui concerne les trémulations (car le rivotril ne fait peut être plus effet), mais les impatiences de sont nettement atténués avec ce même traitement
- aucune trémulation ou impatience en position debout

Merci pour votre contribution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zefora



Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Sjsr ou pas ?   Mer 24 Sep 2014 - 11:17

Bonjour,
Je ne peux que vous donner le point de vue du patient...
Je pense qu'il faudrait vraiment parler de tout cela avec votre médecin traitant, ou éventuellement revoir le neurologue et pourquoi pas, poser carrément la question : est-ce un SJSR ?
Au moins, vous serez fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sjsr ou pas ?   Mer 1 Oct 2014 - 11:04

Le fait que les sensations sont accentuées le soir et qu'elles sont améliorées par la position débout est plutôt en faveur d'un SJSR mais les trémulations sont atypiques. Je suis d'accord avec Zefora - a revoir avec votre médecin traitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Sjsr ou pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SJSR et fatigue
» sjsr?
» Somnambulisme et SJSR?
» Adhérente au SJSR ? aggravation obligée sans médication ?
» Antidépresseur pour anxiété quand on a le SJSR ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Syndrome des jambes sans repos-
Sauter vers: