Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kadwan



Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Mer 3 Sep 2014 - 15:37

Bonjour !

Je me permets de venir décrire mon problème afin d’obtenir une piste d’idée (ou même une véritable idée, ce qui serait super !) sur la nature de mes problèmes de sommeil et comment les corriger…

Je fais un historique, car je pense qu’il sera nécessaire. Mes insomnies ont commencées en novembre-décembre 2010 (j'avais 22 ans, j'en ai presque 27 aujourd'hui) de manière assez violentes puisque du jour au lendemain il m’était impossible de m’endormir après 3h du matin (si je m’endormais avant je me réveillais à 2h59, 3h, 3h01, c’est véridique, c’était à en perdre la tête). Ces insomnies étaient très probablement issues de mon année et demie à la FAC ou je passais mon temps à sortir le soir et à me coucher au petit matin. Finalement elles finissent par s’estomper début Mars 2011 après quelques nuits blanches et je retrouve une qualité de nuit correcte à partir de ce moment-là.

En Octobre 2011, quelques mois plus tard donc je rencontre un nouvel ennemi : les attaques de panique, qui ne m’ont pas quitté depuis, bien que je n’en fasse plus. Ces attaques sont apparues suite à une soirée trop arrosée (je précise juste que je buvais à l’occasion, sachant qu’aujourd’hui je ne touche quasiment plus à une goutte d’alcool, même pas en soirée). Afin de terminer mes études à ce moment je prenais du Seroplex 10mg et de l’Atarax. J’ai arrêté deux fois et repris autant car à chaque fois je rechutais et cela influait énormément sur la qualité de mon sommeil. Depuis 1 an je suis sous Deroxat (Paroxétine) 10mg et les crises ne se montrent plus depuis lors. Ceci dit le problème du sommeil persiste et mes journées sont véritablement impactées.

Je mets environ 20min-1h30 à m’endormir le soir selon l’heure à laquelle je me couche (plus c’est tard plus je m’endors vite en gros). Par contre pour me lever le matin c’est une véritable sinécure ; je ne sais même plus ce que c’est de se lever en forme après une bonne nuit de sommeil depuis 4 ans. Que je dorme 4h, 8h, 12h, c’est la même : le réveil est très, très difficile et je suis complètement HS tout le long de la journée ; je plane, je somnole, la concentration est à zéro, la réflexion également…

Pendant un moment je n’ai pu m’endormir avant 1h du matin au plus tôt mais la prise d’Athymil (Miansérine) en janvier dernier m’a aidé un rythme convenable malgré le fait que mes journées soient pénibles. Après 2 mois de prise (et 15kg supplémentaires) le rythme s’est légèrement amélioré mais je galère autant chaque matin (voir plus avec l’effet sédatif du médicament en moins). De plus je rencontre assez souvent au réveil ou au cours de la nuit une sensation bizarre à la tête, une sorte de « chatouilles » désagréables, comme si mes muscles ou mon cerveau était extrêmement sensibles. Il m’arrive également d’avoir les jambes plus ou moins excitées certains soirs mais je ne sais pas s’il s’agit du syndrome des jambes sans repos.

J’ai tenté de voir un neurologue spécialiste de sommeil fin 2012 afin de passer une nuit de test qui m’a été directement refusée, car il semblerait que ces problèmes viennent d’avantage du mental, sachant que je « ne présentait pas de pathologie ». Bien que je sois de nature stressée, je ne vois rien à l'heure actuelle qui pourrait me contrarier, tout dans ma vie se passe bien. Je pencherai davantage vers l’inverse d'ailleurs, que les insomnies ont favorisé mes crises mais rien ne le prouve non plus. Peut-être que rendre visite à un neurologue « généraliste » ou autre spécialiste m’apporterais la réponse ? J’étais également allé voir un pneumologue à cette même période pour savoir si je faisais de l’apnée du sommeil : mon sommeil était parfait (mesuré avec un appareil pendant mon sommeil, je ne me rappelle plus du nom, Holter je crois).

Je ne sais donc pas quoi faire, qui consulter, j’ai l’impression de tourner en rond c’est pourquoi j’espère que vous pourrez m’aider, ne serait-ce qu’un peu, afin que mon sommeil et de ce fait ma vie repartent sur de bons rails depuis tout ce temps.

Merci de m’avoir lu et de votre (vos) conseil(s) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro44



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Mer 3 Sep 2014 - 22:30

Bonjour,

je ne suis pas médecin mais il me semble que le deroxat puisse accentuer les problèmes de sommeil…

j'ai également pris la miansérine que j''ai rapidement arrêté car c'est tout simplement impossible de penser à autre chose qu'à la nourriture…
pour ma part mon médecin m'a prescrit du norset… moins puissant que la minsérine mais au moins je ne fais plus de crises de bouline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caro44



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Jeu 4 Sep 2014 - 9:26

Bonjour,

je ne suis pas médecin mais il me semble que le deroxat puisse accentuer les problèmes de sommeil…

j'ai également pris la miansérine que j''ai rapidement arrêté car c'est tout simplement  impossible de penser à autre chose qu'à la nourriture…
pour ma part mon médecin m'a prescrit du norset… moins puissant que la minsérine mais au moins je ne fais plus de crises de bouline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Jeu 4 Sep 2014 - 11:49

Il est classique de voir son sommeil se dérégler à la suite d'une période où les horaires ont été malmenés. Votre horloge a finalement pu se recaler, mais vous êtes sans doute resté plus attentif aux perturbations éventuelles de votre sommeil.

Une fois que les pathologies organiques ont été écartées, (seule une suspicion d'une telle difficulté peut motiver un enregistrement complet), il est important de respecter rigoureusement les conseils d'hygiène de sommeil, que vous retrouverez sur notre site en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

Rappelez-vous aussi que le sommeil se prépare pendant la journée: plus votre journée sera riche, complète, satisfaisante et favorisant une bonne exposition à la lumière (pour renforcer la bonne rythmicité de votre sommeil) et de l'activité physique régulière le matin, plus votre sommeil sera restaurateur et de bonne qualité.

Parallèlement, la tenue d'un agenda de sommeil (téléchargeable en bas à droite de la page d'accueil du site du Réseau Morphée), vous permettra de suivre vos éventuels progrès et ainsi de les confirmer.

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Kadwan



Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Jeu 4 Sep 2014 - 19:10

Bonjour à vous et merci pour vos réponses ! Smile

J'irai demander à mon médecin si le Déroxat pourrait jouer mais j'ai un peu peur de devoir partir sur une autre molécule sans être sûr que cela passe mieux. Faut savoir que si je suis passé au Déroxat, c'était pour éviter les effets de somnolence du Seroplex que je trouvais bien plus forts Smile Par contre je ne touche plus a d'autres médicaments favorisant le sommeil.

Je vais faire du sport car c'est la seule chose qui me manque actuellement sachant que j'ai un emploi sédentaire, tenir l'agenda du sommeil on verra bien sur la durée (même si j’avais déjà tenté par le passé, de manière plus ou moins sérieuse).

Je viendrais donner de mes nouvelles si il y a du mieux (ou même si il n'y en a pas) !

Encore merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante   Mar 9 Sep 2014 - 11:09

Le sport est effectivement une très bonne idée, d'une part parce qu'il augmente le sommeil lent profond (qui permet la bonne récupération de l'énergie par l'organisme), et d'autre part parce qu'il favorise la bonne synchronisation de nos rythmes, ce qui améliore la qualité de notre sommeil.
Vous favoriserez également cette dernière en gardant une heure de lever la plus régulière possible, ce qui vous permettra de vous sentir en forme au réveil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles du sommeil et fatigue journalière persistante
» troubles du sommeil après grossesse
» troubles du sommeil
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» troubles du sommeil bébé 11 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: