Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 melatonine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
phoebe33



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/06/2014

MessageSujet: melatonine   Jeu 5 Juin 2014 - 4:17

bonjour à tous,

je reviens vers vous concernant toujours cette prescription de mélatonine qui a été faite par mon spécialiste du sommeil car il pense que j'ai peut etre un décalage horaire car mon sommeil de récupérateur serait entre 5h et 7 h du matin, heure à laquelle je me lève pour bosser.

De plus je n'arrive pas à rester éveillée tard dans la soirée du coup je me couche relativement entre 10h et 10h30.

Le problème est que cela fait 10 jours que je prends cette mélatonine et je suis complètement crevée et aggrave une anxiété deja présente ( somnolence sans dormir toute la journée, impossible de m'endormir(plus d'uneheure d'endormissement ) et des réveils de plus en en plus précoces.

Au départ c'était 6h30, puis 5h30du matin. A l'heure actuelle je suis réveillée à 3 h du matin avec impossibilité de me rendormir..

Je suis de plus en plus épuisée et j'envisage d'arreter ce traitement qui au final
ne fait qu'empirer les choses et qui j'en suis convaincue ne m'est pas adapté.

Qui peut expliquer ce qui se passe car la mélatonine est sensé favoriser le sommeil.

merci de vos réponses
cordialement
phoebe 33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: melatonine   Ven 6 Juin 2014 - 16:16

La mélatonine n'est pas l'hormone du sommeil comme on entend souvent mais l'hormone du temps. Fonctionnant comme un chef d'orchestre qui lance au bon moment chaque instrument pour une musique harmonieuse, elle lance les différentes fonctions de notre organisme, dont le rythme veille sommeil, de façon à respecter un fonctionnement optimal.
Ainsi, la prise de mélatonine ne favorise pas tant le sommeil en soi que la bonne synchronisation de nos différents rythmes. Et la bonne alternance de nos périodes de sommeil et de celles de veille suit une telle rythmicité.

En prenant de la mélatonine (en libération immédiate je suppose), vous modifiez le moment de la sécrétion endogène, en l'avançant ou en la retardant selon que vous prenez votre mélatonine de synthèse avant ou après le début de votre sécrétion naturelle. (La sécrétion naturelle commence le soir, atteint un pic vers 2 ou 3 heures du matin, et s'arrête au petit matin puisque la lumière bloque toute sécrétion de mélatonine).
Il se peut tout à fait que vous couchant de plus en plus tôt, vous avanciez de plus en plus le moment de votre prise et donc celui de votre sécrétion de mélatonine, ce qui avance alors l'ensemble de la période où votre sommeil vient de façon privilégiée... et avance d'autant votre éveil définitif, le phénomène s'auto-accentuant dans un véritable cercle vicieux.

Si vous préférez arrêter la mélatonine, vous pouvez quand même jouer sur les synchroniseurs de votre horloge, en vous exposant à la lumière du jour afin de bien donner l'information "jour" à votre horloge. Sachez que l'exposition à la lumière (du jour mais aussi des écrans...) le matin va être de nature à avancer votre période de sommeil; elle va au contraire retarder votre endormissement (et votre réveil le lendemain matin) si elle vous vous exposez à la lumière le soir. L'activité physique (en élevant la température) va avoir les mêmes effets.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
phoebe33



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/06/2014

MessageSujet: melatonine suite   Ven 6 Juin 2014 - 16:54

merci de m'avoir répondu.

effectivement j'ai la nette impression d'etre dans un cercle vicieux. Cette nuit je ne me suis pas du tout endormie, juste assoupie à 5h du matin et levée à 7h.

Chose qui ne m'arrivait pas avant cette prise de mélatonine .Je mettais du temps à m'endormir mais je dormais tout de meme et si je me réveillais , j'arrivais à me rendormir.
Après mon sommeil n'était pas réparateur d'où la mise en place de PPC.

La mélatonine a été mise en place pour un sevrage du lexomil et car je n'arrivais pas à me coucher très tard.
Je n'ai pas compris pourquoi je dois la prendre à 21h30 AVEC LE LEXOMIL dans ce cas.

Effectivement je vais me rapprocher de mon médecin quand il reviendra de congés Rolling Eyes 

Mais le dilemmne en attendant :mélatonine à poursuivre ou priviligier la ppc?

CORDIALEMENT
phoebe 33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
melatonine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insomnie et melatonine
» melatonine
» LETTRE "E"
» A quand les endormissements paisibles
» Et si le sperme rendait les femmes heureuses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: