Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Pression d'éveil excessive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regenesis



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 19/03/2014

MessageSujet: Pression d'éveil excessive ?   Mer 19 Mar 2014 - 16:33

Bonjour!

Très intéressé par toutes les informations que j'ai pu trouver ici, une question me taraude : mon insomnie ne peut-elle pas simplement être liée à une pression d'éveil excessive ?

J'ai souvent cette impression, lorsque ma journée ou ma soirée à été éprouvante, d'être "trop fatigué pour dormir" ou "au-delà de la fatigue". Je ne suis pas certain qu'il y ait un lien avec le stress, puisque si j'affronte une journée stressante alors que je suis en forme, ma nuit se déroule bien, alors qu'en revanche si je passe une journée calme à lutter contre le sommeil, j'ai ensuite une très grande latence d'endormissement et des réveils précoces.

Jétais il y a une dizaine de jours dans une période d'insomnie où j'ai essayé d'appliquer tous les conseils habituels d'hygiène de vie. Mais me lever à heure fixe, bannir la sieste, maintenir une activité physique et ne pas me coucher tôt, sont très éprouvants pour moi et je suis épuisé le soir, sans pour autant réussir à faire une bonne nuit.

Le STILNOX est efficace durant quelques heures, mais ce n'est pas suffisant pour passer une nuit réparatrice.

Epuisé, j'ai essayé il y a quelques jours 25 mg de SERESTA du fait de sa longue demi-vie, que j'ai pris vers 19h00 pour me coucher vers 22h. J'ai enfin passé une nuit me permettant de me sentir vraiment en forme le lendemain. Et ensuite, comme par miracle "la machine à dormir" était réparée. J'ai retrouvé mon sommeil habituel.

D'où mon questionnement : la solution à mon insomnie était-elle vraiment d'augmenter la pression de sommeil en évitant tout repos la journée et toute grasse matinée, ou bien était-elle au contraire de diminuer ma pression d'éveil en faisant tout l'inverse ?

Bien cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perroquet



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: Pression d'éveil excessive ?   Jeu 20 Mar 2014 - 13:40

Salut Regenesis,

Quelque chose m'interpelle dans ton message.

De deux choses l'une : soit tu es fatigué la journée parce que tu as peu/mal dormi à cause d'insomnies la veille, soit ça n'a effectivement pas de lien, et par contre tes "journées fatigues" débouchent sur des insomnies... ?

Est-ce que tu peux identifier clairement un lien entre tes insomnies du coucher et la fatigue dans la journée qui précède ? As-tu tenu un agenda ou journal pour vérifier ?

J'ai parfois moi aussi la sensation d'être au-delà du sommeil dans des fatigues intenses. A une époque on m'a alerté de déséquilibres hormonaux (mais pas pathologiques) qui provoquaient une disjonction entre la fatigue physique et la sensation de fatigue, elles ne correspondent plus. Je recompose des souvenirs de trucs lus et entendus, mais en gros ça fonctionnerait comme quand tu fais du sport avant de te coucher : tu libères des hormones "excitantes" (dopamine, adrénaline) qui "réveillent" ton organisme. Et quand tu "luttes" contre l'épuisement, en te gardant éveillé trop longtemps, ton organisme libère ces mêmes hormones qui te maintiennent "artificiellement" en état d'éveil, alors que tu es épuisé.

Peut-être que tu sous-estimes ton cycle et que tu devrais dormir un peu plus longtemps ? Il faudrait peut-être simplement que tu te réveilles un peu plus tard, mais régulièrement, pour ne pas dépasser le seuil de fatigue ?
Par exemple si tu sens qu'à 20h tu pourrais te coucher et dormir, mais qu'à 22h les insomnies sont de retour, il faudrait peut être te lever une heure plus tard ?

Cherche confirmation surtout, mais tu devrais trouver facilement des trucs sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Pression d'éveil excessive ?   Ven 21 Mar 2014 - 17:17

Il peut en effet arriver qu'une fatigue intense aille de pair avec une difficulté augmentée pour s'endormir. En effet, si on doit lutter pour ne pas s'endormir, on développe une tension importante pour maintenir son niveau d'éveil plus élevé, ce qui empêche la décontraction nécessaire à l'endormissement. Cela peut également jouer sur la bonne continuité du sommeil, car cette tension persistante peut alléger le sommeil, et empêcher d'atteindre les stades de sommeil plus profond. Un véritable cercle vicieux peut alors se mettre en œuvre, où plus je me tends pour faire face à mon épuisement, plus cette tension s'oppose à l'abandon requis dans le sommeil.
Il y a ainsi comme le dit Perroquet un seuil à respecter, c'est la durée de son sommeil, même s'il est toujours préférable d'augmenter son temps de sommeil par le coucher que par l'heure de lever, qui elle gagne à rester bien fixe...

Pour Regenesis, vous expliquez bien qu'en ce qui vous concerne ce n'est pas ce type de tension qui rend les choses difficiles, au contraire, puisqu'une journée très active en termes de stress est plutôt plus favorable à votre sommeil.
Néanmoins, ce que vous appelez la pression d'éveil et que vous pensez devoir abaisser correspond malgré tout à une tension, causée non pas par le stress mais par la préoccupation artificielle de ce qu'il faut ou ne faut pas faire pour le sommeil.

On parle effectivement de pression de sommeil pour favoriser l'endormissement. Celle ci fait référence à l'équilibre entre sommeil et éveil: il faut avoir été suffisamment éveillé pour que le sommeil survienne. C'est pourquoi les gens qui se couchent trop tôt (alors qu'ils ne sont pas somnolents) ont du mal à s'endormir. Si on prend l'analogie de la balançoire, plus mon éveil sera franc bien marqué et de bonne qualité (mais sans tension résistante), plus mon sommeil sera profond et réparateur: c'est dans la journée que se prépare le bon sommeil. Or lutter toute la journée contre le sommeil n'est pas un bon éveil, et ne prépare donc pas un bon sommeil.

Il n'est pas toujours facile de ne pas mélanger le bien fondé des différents paramètres en cause, car le sommeil est également régi par un deuxième mécanisme, celui de la rythmicité, et c'est à ce titre que l'on préconise des horaires réguliers, et donc pas de grasse matinée...

Ce qui est sûr, c'est que chacun peut avoir des stratégies différentes selon le facteur principal qui a causé l'insomnie, et que le plus utile est de trouver chacun la sienne! Connaître le sommeil en général et son propre sommeil reste la clé la plus efficace!




_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Pression d'éveil excessive ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pression d'éveil excessive ?
» reveils nocturnes après 3 de sommeil et depression
» [b]SOS[/b] bebe 10 mois se reveil 5 à 15 fois par nuit
» réveil précoce
» Je suis stagiaire : ma proviseur adjointe se mêle de ma pédagogie et me met une pression excessive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: