Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

  mauvais sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naël



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/03/2014

MessageSujet: mauvais sommeil   Mer 12 Mar 2014 - 10:45

Bonjour

Je viens de m'inscrire ici car cela fait un moment que je cherche la source de mes problèmes.... "de vie".

Un endocrinologue, que j'ai consulté récemment, m'a mis sous valium et tercian pensant que mes symptômes ne venait pas de ma pathologie (hashimoto) mais de mon manque de sommeil. (fatigue, irritabilité, dos noué, faible défense immunitaire, pelade,.....)

Il faut dire que je suis fatiguée depuis.... toujours. J'ai 34 ans et j'ai passé mon adolescence comme on traverse le purgatoire, je rentré souvent des cours pour me mettre au lit, je n'avais pas la moindre énergie pour faire mes devoirs et c'est un miracle si j'ai eu le BAC.
Mais je me disais que j'étais une fainéante de grosse dormeuse et que c'était de ma faute....  Ma tension dans les chaussettes, mon teint pales et mes symptômes de dépressions légère n’intéressaient personne alors c'était juste  moi qui n'arrivait pas a gérer.

Apres le BAC je suis partie en étude d'art avec des horaires bien plus souple et étrangement j'allais beaucoup mieux! (12 heures de court par semaine.)  Mais depuis je n'ai pas pu reprendre une activité plus longue, j'ai bien essayé mais je n'y arrive pas, j'en aurais des attaques de paniques! Du coup je ne travail pas. Rien que l'idée me fait frémir!

Depuis j'ai eu deux enfants de prés  de 4 ans et de 18 mois et je ne teint plus...Je suis épuisée, j'ai les idées embrouillés, plus de ressort, je fais le minimum et c'est dure et e suis tout le temps de mauvaise humeur. Comme dans l'adolescence en somme.

Mon généraliste voulait me mettre sous antidépresseurs, mais j'en ai déjà pris sans succès et j'ai plein d'envie, j'ai juste pas l’énergie de les mettre en pratique.

Je pense que mes problèmes de sommeil sont une des raisons mais ça n'explique pas tout car si je suis parfois insomniaque et n'arrive pas à m'endormir ou me réveille trop tôt ou ais les jambes lourdes ce n'est pas toute les nuits loin de là.
Du coup je ne me reconnais pas dans les pathologies classique des insomniaques. Alors je ne sais pas...

Le valium et le Tercian que je prend depuis un mois m'épuisent, je me sens tres fatiguée mais plus lucide??? (ca reste a prouver) Le médecin me dis que je "rattrape" le manque de sommeil soit...

Je me demande donc si mon problème ne serait pas d'être hyper sensible? Un genre d'éponge émotionnel qui capte toute les émotions de mon environnement et ce même la nuit, du coup mon sommeil serait superficiel?  Et dans la journée je me prend les émotions des autres sans les comprendre ni les analyser (trop fatiguée pour le réaliser) et ça rajoute a ma fatigue.
L'arrivé des enfants a du augmenté ça puisque je "dois" rester en éveille la nuit au cas ou... et leurs émotions exacerbées  m'agresse a coup sure la journée.

Et ce que cette explication vous parles?

Ou alors je suis juste entrain de nier un état dépressif?  J'avoue que je ne suis plus sure de rien mais juste à bout.  Et ma plus grande angoisse est qu'il n'y ai rien a faire....

Merci de votre aide en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: mauvais sommeil   Ven 14 Mar 2014 - 17:17

Seule une véritable consultation peut permettre d'évaluer un éventuel état dépressif , et je vous invite à en rediscuter avec votre médecin traitant, en lui rapportant le dernier essai.
Toutefois, on peut aussi imaginer que comme tous les longs dormeurs (quelqu'un qui a simplement besoin d'un temps de sommeil supérieur à la moyenne), vous êtes affectée dès lors que vous n'avez pas votre compte de sommeil.
La présence de jeunes enfants étant particulièrement propice au manque de sommeil, on peut vous conseiller la patience, (en grandissant les enfants malmènent moins le sommeil de leurs parents), ou la gestion plus drastique de votre disponibilité pour eux, afin de vous ménager davantage de temps pour votre propre sommeil.
Enfin, être longue dormeuse ne vous met pas à l'abri de l'insomnie, ce qui invite à vous suggérer de suivre les conseils pour retrouver son sommeil proposés sur notre site: http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

Mais en tout état de cause, il y a nécessairement une solution!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
mauvais sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles du sommeil : Qu’est-ce qu’un cauchemar (mauvais rêv
» Mauvais sommeil et douleur articulaire
» troubles du sommeil
» Problème de sommeil ?
» Dou'a pour l'insomnie ou le mauvais sommeil?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: