Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie et panique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Insomnie et panique   Lun 6 Jan 2014 - 17:07

Bonjour, je suis une maman de 4 enfants de 7, 5, 3 ans et une dernière de 2 mois.
Il y'a une 15 aine d'année j'ai eu peur de ne pas dormir ( c'est un peu idiot en soi...) je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à ça et cette nuit là je n'ai pas dormi. C'est pas que je n'arrivais pas à dormir c'est que je "m'endormais" et qu'au bout de quelques minutes une montée d'adrénaline, le coeur qui s'accélère comme si j'étais en danger!!! Et plus j'essayais de dormir plus ça me faisait ça moins je m'endormais, si bien que j'ai fini par faire une crise d'angoisse. Le lendemain ce fut pire, et comme ça pendant 3 jours, jusqu'à ce que j'aille voir un médecin qui m'a prescrit des anxiolytiques... Après j'ai pu redormir enfin et j'ai tout arrêté. Les années passaient et quand j'étais très fatiguée j'avais cette peur qui revenait, et je reprenais de temps à autres ces médicaments. Maintenant j'ai 4 enfants ma vie à évolué mais j'ai tjs cette peur en moi. Avec l'arrivée de ma dernière mes nuits sont chaotiques elle s'endort vers 3h du matin et mes autres enfants se lèvent a 7h30!!! et bien sur ayant un terrain angoissée je suis mal. Cette nuit j'ai pu dormir 4 h, en ayant le lendemain la maison et les petits a gérer. Je suis suivie par une psychologue qui m'a prescrit du Seresta car allaite. Depuis 1 semaine j'en prends de temps en temps quand je sens que je commence a paniquer a cause du manque de sommeil. J'ai tenté de dormir cet après midi mais impossible, ces foutues angoisses qui faisait que je me réveillais avec l'adrénaline sueur et coeur qui palpite... J'ai fais une crise d'angoisse alors j'ai pris 1/2 seresta ça m'a fait du bien. Mais je m'inquiete pour mon allaitement et pour ma fille, hier soir j'ai rien pris pour dormir ça été mais si je dois en prendre 1 le soir ou + j'ai peur que ça dégénère, et j'imagine que meme avec 1 ou 2 comprimes je sois tjs angoissee comment je vais faire, c'est un cercle vicieux j'en peux plus! Et le pire dans tout ca, j'aime dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Lun 6 Jan 2014 - 17:10

J'ai tellement honte d'emmerder le monde avec ça, c'est pourtant bête à manger du foin d'avoir peur de ne pas dormir!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clecocq1



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Lun 6 Jan 2014 - 18:19

Bonjour,

je pense que nous sommes des milliers bêtes à manger du foin...malheureusement.

En tout cas, j'en fait parti.

Et ça fait du bien de partager nos soucis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Lun 6 Jan 2014 - 18:27

Oui, ici personne ne me comprends, mon conjoint refuse catégoriquement que je prenne des médicaments pour ça, il en est même méchant, j'appehende déjà la nuit qui arrive....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Lun 6 Jan 2014 - 21:05

Je dirais même que j'ai une peur irrationnelle de ne plus dormir, est ce que je finirais par tomber de sommeil?? Et si mes médicaments ne fonctionnaient pas, ou que je doive en prendre plusieurs en 1 nuit ! Je suis un peu terrifiée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 7 Jan 2014 - 12:11

Vous avez raison de parler de cercle vicieux, car il est vrai que plus on appréhende à l'idée de ne pas dormir, plus on s'éloigne de l'état de relâchement nécessaire à l'endormissement lui même! c'est l'anxiété de performance ("il faut absolument que je dorme"), totalement contradictoire avec l'objectif initial.
Les gens qui dorment sans problème ne se préoccupent en général pas de leur sommeil et l'endormissement de l'insomniaque est aussi paradoxal que l'injonction "Sois spontané" (on ne décide pas d'être spontané!)

Le nœud se resserre encore avec la prise de médicament, surtout avec l'allaitement et les réticences qui vont avec.

Alors que faire?
L'intérêt d'un hypnotique, très utile lors de difficulté ponctuelle comme dans votre cas, est d'empêcher ou de rompre ce cercle vicieux, en induisant la décontraction musculaire et l'endormissement en dépit des freins (comme votre anxiété à l'idée de ne pas dormir) présents qui l'entravent.
Cependant, on peut également "forcer" l'endormissement en reculant son heure de coucher de façon à augmenter la pression de sommeil qui aide à basculer dans l'endormissement. Ceci doit se faire en conservant une heure très régulière de lever, de façon à respecter la bonne rythmicité de notre horloge biologique d'une part, et de garder une pression de sommeil suffisante d'autre part.

Le soir, préparez ainsi votre sommeil en ménageant un temps de décontraction et de repos qui vous permette une transition entre votre journée (qui doit être bien trépidante) et votre nuit, puis attendez de sentir des signes de somnolence pour allez vous coucher (rien ne presse, il sera même excellent de vous "retenir" de dormir!)
Si l'endormissement ne vient pas une fois couchée, relevez-vous, faites autre chose de façon à ne pas vous fixer sur cette nécessité de dormir, et attendez de sentir à nouveau la somnolence pour vous recoucher. Vous recommencez cela autant de fois que nécessaire, le sommeil finira par venir, même si ce n'est pas immédiat. En revanche restez très rigoureuse sur l'heure de lever fixe quelle qu'ait été la nuit et sur l'absence de tout assoupissement dans la journée, toujours pour préserver votre pression de sommeil.
Tenez bon car c'est en maintenant ces habitudes plusieurs jours de suite que le bénéfice se fait sentir... en effet, le sommeil finit toujours par venir, même si cela passe par plusieurs nuits très brèves (et donc plusieurs jours certes inconfortables...).

Concernant l'anxiété, continuez bien votre travail psychologique, il est vrai que des journées plus serines favoriseront votre endormissement et votre sommeil. Peut être un entraînement aux techniques de relaxation (dans la journée, pas au moment du coucher car ce moment étant critique, cela générerait encore une anxiété de performance contradictoire avec l'objectif du type "il faut absolument que je me détende" !) pourrait-il vous aider?

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 7 Jan 2014 - 13:43

Bonjour Dr Morphée, merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre. Hier soir après le coucher de mes grands j'ai pris 5 minutes pour réfléchir, je me suis dit que mes enfants et mon conjoint on un minimum besoin que je sois "en état" de faire ce que j'ai à faire tout les jours et de pouvoir continuer à allaiter ma fille, d'un autre côté les médicaments font pas bon ménage avec l'allaitement. Personnellement j'ai déjà pris des anxiolytiques avant d'allaiter pour diverses raisons sans vraiment m'en préoccuper, la, c'est différent ça n'engage pas que moi, donc j'ai réfléchis et je me suis dit que même si une quantité infinitésimale passait dans mon lait il serait toujours meilleur que du lait industriel, de plus les doses que je prends sont de l'ordre de 1/2 comprimé, parfois 1 et j'essaie de ne pas la faire téter pendant les 5 h qui suivent, ça tombe bien car quand elle dort c'est 6 h de suite. Dans ma tête il fallait que je me repose cette nuit, peut importe la façon, j'ai pris 1/2 seresta puis un bain chaud à la lavande, ensuite je suis restée sur mon canapé ( trop anxiogène d'aller directement dans mon lit) devant un documentaire avec min conjoint et mon bébé ( qui s'endort pour le moment jamais avant 1h du matin!!!) et après quelques tentatives d'endormissement j'ai enfin réussi à m'endormir, je suis allée dans mon lit ( mon conjoint est insomniaque depuis ses 8 ans, du coup il gardait ma fille) ou je me suis rendormir directement mais malheureusement réveillée une première fois car ma fille avait faim, ensuite une autre fois car mon grand voulait aller au WC et une derniere fois car mon autre fille voulait boire. Malgré ça j'ai réussi plus ou moins vite a me rendormir. Réveillée a 8 h pour l'école et en revenant mon bébé dormait toujours je suis allée me recoucher. Commençant a angoisser j'ai repris 1 seresta et tant pis pour le reste, et finalement c'est ma petite qui m'a réveillée a 13h !!!! Je me sens bcp mieux, et je sais que quand je serais angoisser, dans la limite du raisonnable je prendrais du seresta. Je continue a aller voir ma psy qui est super, j'espère qu'un jour je serais assez forte pour surmonter tout ça, en attendant je m'aide comme je peux! Merci beaucoup pour vos conseils que je vais appliquer aussi, ça me fera pas de mal! Passez une très bonne journée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Sam 11 Jan 2014 - 10:23

Bonjour, je reviens vers vous aujourd'hui car je suis à bout, je ne sais plus quoi faire... A chaque fois que j'ai une petite occasion de me reposer je la foire. J'ai l'impression que tout va de travers je ne fais que pleurer encore et encore. Cette nuit je me suis endormie sans médicaments vers 1h du matin, mais réveillée à 5h15 par ma fille pour téter, et ensuite elle ne voulait plus dormir... Je l'ai bercée 10 bonnes minutes mais étant épuisée je l'ai laissée à mon conjoint pour aller dormir. Lui n'avait toujours pas dormi il est insomniaque il s'endort vers 6h30/7h en général. Il a fait l'effort de la garder, moi n'arrivant plus à me rendormir j'ai pris 1 seresta, ce qui m'a coûté les foudres de mon conjoint qui ne supporte pas que je prenne de médicaments. Du coup angoisse +++ culpabilité et j'en passe, il était 8h bien tapée quand la petite s'est rendormie, il est venu dans le lit, il s'est calmé et je me suis mise contre lui histoire de m'apaiser le + possible. Il était déjà 8h30 et de ce temps là jusqu'à 9h45 j'aurais pu encore dormir et rien. Toujours cette montée d'adrénaline, au moment de m'endormir... Pourtant j'avais pris mon seresta. Je me sentais certes bien, mais sûrement pas assez vu que j'avais tjs ce stress d'adrénaline... Je me sens au bout du bout, ça fait maintenant 10 jours que ça dure, j'ai les oreilles qui bourdonnent je suis vraiment complètement vidée et épuisée. J'ai 4 enfants a m'occuper et je me sens de plus en plus mal.
J'ai été voir ma consultante ( elle s'occupe des meres après la grossesse) elle m'a orientée vers un psy et m'a dit qu'elle ne me laisserait pas tomber. Le soucis c'est que je n'arrive plus a relativiser, je ne fais que pleurer, je fais des crises de panique et je dors mal/peu/pas. Je suis ennervee après moi même !!!!! C'est quoi mon problème je suis même pas fichu de dormir quand je peux!! J'ai juste envie de sauter par la fenêtre. Je suis triste que mes enfants me voit comme ça, je suis même plis capable d'être souriante pour eux, d'être joyeuse et gentille. Ils se sont réveillés tard aujourd'hui, aurais pu passer une bonne matinée avec eux mais non, il a fallu que je sois angoissée et crevée !!!!!! Mon seresta ne m'a pas fait grand chose, je me suis dit que j'allais dormir avec mais même pas. Ça veut dire qu'a chaque fois que mon bébé va se réveiller pour téter la nuit je pourrais plus me rendormir ????! Je suis au bout du bout, j'en peux plus du tout vraiment. Je veux plus m'occuper de ce bébé, de ma maison, de tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Dim 12 Jan 2014 - 10:49

Après la journée difficile d'hier le soir je me suis endormie à 23h30 devant un film sur mon canapé, réveillée à minuit et quelques par mon bébé qui voulait téter.
Je me rendors très vite sur le canapé mais mon conjoint me réveille et me dit d'aller dans le lit. Il garde notre fille qui à elle un rythme complètement décalé (2h/8h/11h) quasiment tout les jours. Donc je me rendors dans mon lit quasiment instantanément, puis réveil à 6h par mon conjoint qui allait se coucher, puis re réveil à 8 h pour la tétée de ma fille, et réveil pour de bon à 9h par mes grands. Je suis toujours super fatiguée je pense qu'il faut une paire d'heure pour récupérer des nuits difficiles. Mais je suis moins angoissée.Je pense sincèrement que quand ma fille aura un rythme de sommeil "normal" ça ira mieux. La nuit avant celle d'hier elle s'est endormie à 20h30 j'étais contente mais à minuit elle a tétée puis après a 5h30 elle avait fini sa nuit!!! Moi m'etant endormie a 1h du matin j'étais hypra fatiguée et angoissée !!!!
Une chose encore, je suis beaucoup + angoissée la journée que le soir, je m'endors le soir sans bcp de soucis mais si j'ai le malheur de me réveiller dans la nuit c'est la cata. Angoisse +++ . Les choses rentreront dans l'ordre quand ma petite fera des nuits de + de 6 h mais malheureusement elle n'a que 2 mois et demi je trouve que 6h d'affilé pour un si petit bébé c'est déjà bien. A moi d'être patiente je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 14 Jan 2014 - 11:18

Des nuits de 6 heures d'affilée à deux mois et demi est en effet tout à fait honorable! Il est vrai que la régularité des horaires de votre petite facilitera à la fois son sommeil et le vôtre...

Les bonnes nuits sont rares avec un tout petit, et encore plus difficiles quand on cumule un sommeil fragile et qui plus est malmené par le stress et l'anxiété.
On ne peut pas jouer sur tous les paramètres à la fois et peut être pourriez vous repérer ce qui est le plus important dans vos différentes exigences: être disponible pour les tétées à la demande de votre bébé, vous endormir facilement, être sereine souriante et bienveillante avec vos grands alors que vous manquez de sommeil et que vous ne voyez pas la fin, être d'attaque pour mettre en œuvre des comportements certes favorables à une amélioration de votre sommeil, mais très couteux en énergie, et qui supposent d'être appliqués tous les jours et dans la durée pour être efficace?

C'était un peu le sens de votre message de mardi, et il semble que vous gagneriez ainsi à vous mettre d'accord avec votre mari sur les priorités auxquelles vous vous tiendrez dans la marche à adopter, de façon à ne pas ajouter de la culpabilité en plus de tous vos défis! Cela vous donnera également le support dont vous avez besoin...

Le fait de travailler sur le stress de la journée et l'anxiété ne pourra qu'aller dans le sens d'un meilleur sommeil, et il sera toujours temps quand vous vous sentirez plus sereine, (et que votre fille dormira comme une grande qu'elle sera devenue), de vous atteler à nouveau à votre sommeil!

Bon courage!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Sam 3 Mai 2014 - 10:34

Bonjour,

Je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles. Depuis le mois de janvier les choses se sont un peu calmées, je n'ai plus beaucoup de soucis pour m'endormir le soir (à vrai dire j'attends le soir arriver, je sais que c'est mon moment de "répit" que je vais avoir quelques heures "pour moi") de temps à autres quand je suis extrêmement fatiguée j'ai du mal à m'endormir le soir, dans ces cas là je me relaxe et prends u' seresta, en général je m'endors rapidement.

Le plus gros soucis que j'ai maintenant c'est surtout quand je me réveille au petit matin! C'est juste impossible pour moi de me rendormir... Pourtant j'angoisse pas tellement, enfin, j'évite d'y penser, de regarder mon réveil ou même de me lever sinon je sais que ça sera même plus la peine d'essayer de se recoucher. C'est TOUT les jours pareil, le seul moyen pour que je me rendorme est de prendre 1 seresta, quand il est encore bien tôt (5/6h) le temps de l'effet je peux arriver à grapiller de précieuses minutes de dodo, il y'a quelques jours je me suis rendormie tellement profondément que c'est ma fille qui est venue mz faire un bisou pour me réveiller!
Avant le mois de janvier je n'avais pas ce soucis, j'avais parfois du mal à m'endormir le soir mais jamais jamais du mal à me rendormir !

Je me suis dit, la solution se coucher plus tôt le soir? Comme ça même en me levant tôt j'aurais quand même quelques heures de sommeil, bah même pas!!! Avant minuit je ne peux pas m'endormir, je tourne et retourne, sans aucune angoisse, c'est juste que c'est pas le moment! Ce qui m'attrise bcp c'est que je me dit que ça ne changera jamais, que je devrais toujours avoir besoin de médicaments pour pouvoir "être à peu près" reposée... Je précise que j'allaite tjs ma fille, et que du coup les prises de seresta sont très contrôlées... Je suis à 1 seresta 10mg par jour. Même si je suis épuisée je n'en prends pas plus, ou extrêmement rarement 2 par jour.
Pourquoi je ne peux pas me rendormir le matin, pourtant même quand je sors d'un profond sommeil, encore à moitiee endormie c'est pas possible!

Avec mon conjoint la situation est compliquée, je suis en phase de séparation, enfin, j'essaie mais c'est une personne manipulatrice qui me met des bâtons dans les roues et s'amuse à me faire culpabiliser pour tout et n'importe quoi. Enfin, c'est assez compliqué ... J'espère juste que cette phase d'insomnie s'estompera au fur et à mesure que les choses avanceront de ce côté là, j'en ai marre de devoir prendre des médicaments pour être "normale" pouvoir assurer le lendemain, enfin, déjà ça me fait du bien d'en parler car autour de moi je ne peux pas en parler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mer 7 Mai 2014 - 11:19

Plusieurs commentaires pour vous aider à adopter l'attitude la plus favorable à votre sommeil:

Tout d'abord, il est important de préparer son sommeil par une période de détente avant le coucher. Se coucher crispée ou anxieuse va retarder sensiblement l'heure d'endormissement, et il est bien souvent plus efficace si la journée a fini tard de se prendre un temps de décontraction avant d'envisager son coucher.

Vous devez penser qualité et pas seulement quantité de sommeil. Même s'il est pertinent de dormir aux moments où l'on peut quand son sommeil est malmené par des bébés dont le rythme n'est pas installé, il faut au contraire chercher à régulariser ses horaires de sommeil dès que les petits peuvent être dans un rythme. C'est surtout l'heure de lever qui doit être régulière et il est souvent inefficace et inutile de tenter de prolonger occasionnellement une nuit de sommeil.

En revanche, il est certainement peu judicieux de reprendre un seresta à ce moment là. Outre le fait que cette molécule soit déconseillée en cas d'allaitement, sa concentration dans votre organisme est maximale au bout de deux heures, puis il faut en moyenne 8 heures pour qu'elle diminue de moitié... Si vous en prenez ainsi vers 6 heures du matin, son effet hypnotique risque donc d'être optimal ...au moment du déjeuner!

C'est une bonne idée de chercher à décaler votre rythme pour gagner en durée d sommeil. Cependant, comme pour tous les rythmes, il existe une certaine inertie à votre alternance veille-sommeil: ainsi, c'est en calant un lever très régulier à l'heure à laquelle vous devez vous lever (les jours où c'est le plus tôt), que vous arriverez à avancer l'ensemble de votre rythme veille sommeil et par conséquent l'heure à laquelle vous arriverez à vous endormir.

Bon courage pour ces moments difficiles, mais vous avez déjà bien amélioré votre sommeil!...

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 1 Juil 2014 - 5:04

Bonjour/soir,

J'ai progressé au niveau du stress que je generais le sommeil, les pensées négatives par rapport à ce dernier et j'ai suivi vos indications et fait le point pour améliorer les choses (et en effet "je pense" qu'au font il y'a certaines choses qui vont mieux.

Je prends 1 seresta 10mg au coucher quasiment tout les jours, ça me permet de me détendre et de dormir.
Je n'ai plus cette peur panique que j'avais avant de ne plus dormir car j'ai passé bcp bcp de journée en ayant dormi que quelques heures la nuit et finalement en suis pas morte Wink
D'ailleurs quand je vais me coucher je n'ai plus trop d'appréhensions !

En revanche, je ne sais pas du tout ce qu'il se passe mais de plus en plus à 4 heures du matin, je me retrouve "réveillée" dans mon lit les yeux ouvert Surprised je n'ai pas l'impression d'avoir dormi et pourtant je me dis "dans ce cas pourquoi je ne m'en suis pas rendue compte avant???" c'est recurrent! Toujours à cette heure la !! Ça m'arrive quand je ne prend pas mon seresta le soir, il y a sûrement du coup l'angoisse sous jacente?

Je tiens un journal du sommeil, hier après 2 nuits de 2h et 4h je suis littéralement tombée de sommeil, j'ai fais 00h/7h45 sans aucuns réveils, un exploit. Mais la rebelotte 4h du matin les yeux comme des billes comme si je prenais conscience a ce moment la que je dormais pas!
Mais ai je dormi avant ?? Ça m'intrigue!

Sur ce je vais tenter de dormir quelques heures de plus avant que mes petits se réveillent...et avant d'avoir trop faim!

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 1 Juil 2014 - 8:16

Bon, 1 heure de dodo c'est déjà pas mal, j'pensais faire nuit blanche complète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 1 Juil 2014 - 12:08

La pression de sommeil est en effet très efficace pour permettre de rebasculer dans le sommeil, ce qui justifie de reculer son heure de coucher (tout en gardant une heure fixe de lever qui elle, garantit la bonne rythmicité et donc la bonne qualité de notre sommeil et permet de garder la pression pour la nuit suivante).
Cela conduit également à préconiser de se relever quand on ne dort pas, de façon à accumuler à nouveau suffisamment de pression de sommeil pour se ré-endormir, alors que si on reste en demi sommeil dans son lit, on perd sur tous les tableaux car on n'accumule rien du tout et cela n'est pas non plus du sommeil bien restaurateur.
Enfin, cette notion de pression de sommeil à accumuler permet de rassurer en cas de nuit trop écourtée, car on sait alors qu'à condition de ne pas se laisser aller à une sieste trop tardive ou trop longue, on aura une pression de sommeil suffisante pour s'endormir plus facilement la nuit d'après.
Et comme vous l'avez déjà remarqué, la journée ne se passe pas si mal, car nous sommes programmés pour alterner du sommeil et de l'éveil.

En revanche, il faut rester très rigoureux sur l'heure de lever, quelle qu'ait été la nuit. Il arrive bien souvent que notre perception du sommeil ne soit pas parfaite, ce qui explique que vous ayez ce sentiment de sortir du sommeil alors même que vous n'avez pas pris conscience que vous dormiez.

Dernier point important: proscrivez l'utilisation des écrans et donc de l'ordinateur ou de la tablette durant votre période "nuit". La lumière est en effet un puissant synchroniseur de notre horloge biologique, s'y exposer la nuit (intensément quand on regarde un écran, contrairement à un éclairage indirect), est de nature à décaler tout notre rythme et donc notre période de propension au sommeil. Il est d'ailleurs assez remarquable que vous ayez pu vous rendormir facilement ce matin, sans doute grâce au fait que votre message était suffisamment court pour que votre horloge ne soit pas impactée par la lumière ...et que votre pression de sommeil était très importante!


_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
charalonne



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Insomnie et panique   Mar 1 Juil 2014 - 20:34

Bonsoir et merci beaucoup pour vos réponses.
La journée à été difficile, bâillement et perte de vigilance étaient au rendez vous. J'ai quand même fait une courte sieste qui m'a fait du bien, même si j'aurais pu à ce moment la dormir une nuit complète.
Merci également pour les infos concernant l'ordinateur et les écrans, c'est vrai que dans mes insomnies je me réfugie sur ces derniers!
Ce soir je vais tenter de lire, et si cette nuit se passe mal je relirais, j'ai une lumière tamisée qui fera l'affaire.

J'aime beaucoup également regarder mes enfants dormir, ça m'apaise. (Sûrement parce qu'eux ne connaissent pas les problèmes de sommeil et font de bons gros dodos Smile )

Mais j'avoue que voir les heures défiler la nuit et le jour se lever est un peu anxiogène pour moi, je dors d'ailleurs très souvent avec un oreiller sur la tête, ça me rassure.

Merci encore, bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Insomnie et panique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie et panique
» difficultés d'endormissement et insomnie
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» insomnie trés matinale
» panique a bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: