Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Mouvements periodiques nocturnes et fer

Aller en bas 
AuteurMessage
cacahuette



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Sam 14 Déc 2013 - 11:36

Bonjour,
J'ai fait un enregistrement du sommeil complet récemment et le docteur a trouvé des mouvements periodiques nocturnes et un peu de limitation de débit (syndrome de resistance des voies aeriennes supérieures)

Le dr m'a parlé de LYRICA mais je vois que c'est un anti-épileptique et donc pas question que je le prenne sans essayer d'autres solutions. Ensuite on a fait un bilan sanguin et il y a problème au niveau du fer :
fer sérique : 35 mcmol/l (valeur normales : entre 10 et 30) : trop élevé donc
ferritine : 58 mcg/l (valeur normales : entre 30 et 300) : assez bas donc, mais dans la normale.

il faut donc que je prenne FERROGRAD. Or le fer sérique a déjà dépassé un seuil, n'est ce pas dangereux d'en apporter encore plus ? Est ce que ça va permettre d'augmenter la ferritine sans faire trop augmenter le fer sérique encore plus ? Je sais que les personnes qui souffrent d'hemochromatose ont trop de fer et que ça fait des dégats au foie, aux reins, au coeur..


Dernière édition par cacahuette le Lun 13 Jan 2014 - 9:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14471
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Mer 18 Déc 2013 - 11:38

Grace aux études on commence à comprendre ce qui ne va pas chez les patients atteints d'un syndrome des jambes sans repos et des mouvements périodiques nocturnes. Votre cerveau ne dit pas 'stop' la nuit aux jambes, et le signaux 'stop' est véhiculé par un petit noyau dans votre cerveau qui lui est très sensible au fer. Chez les patients sans mouvements, la quantité de fer n'est pas importante, le petit noyau arrive facilement à extraire ce qu'il en a besoin du sang. Donc on peut se contenter des taux assez bas. Chez les patients atteints d'un syndrome des jambes sans repos ou d'un syndrome des mouvements périodiques nocturnes, le noyau a du mal à extraire le fer du sang, d'ou l’idée de saturer le sang avec du fer (ça rend le transport plus facile). Pendant longtemps nous nous sommes contentés avec un taux de ferretine à 50, mais les autorités internationales conseillent un taux de ferretine à 75. Oui ce taux est supérieure à 'la normale' mais la normale n'est pas suffisante chez vous.

Par la suite le noyau utilise le fer (en forme de ferretine) pour synthétiser la dopamine. Une approche alternative est de donner de la dopamine directement en forme d'agoniste dopaminergique (vous allez entendre parler de Sifrol, de ropinirole, de pramipexole...) voir même de calmer les neurones utilisant un antiépileptique. Or ces traitements ne sont pas sans effet secondaire. Allez... un peu de fer. Nettement moins pire que les alternatifs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
cacahuette



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Mer 18 Déc 2013 - 15:59

Oui après coup j'ai décidé de prendre le traitement pour faire monter la ferritine, merci de m'avoir rassuré morphee. J'espere juste que ça marchera
Cela dit ca fait 3 jours que j'en prends et je ne remarque pas de différence pour l'instant. Combien de temps puis-esperer attendre pour avoir un effet ?
J'avoue que je commence vraiment à saturer à cause de cette somnolence perpetuelle.


Dernière édition par cacahuette le Lun 13 Jan 2014 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14471
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Ven 20 Déc 2013 - 10:59

Alors trois jours? Il faut un moment pour remonter le fer: je vous conseille de faire le point après un mois de traitement. Reposez-vous bien pendant les fêtes, évitez la caféine (elle éveille les jambes) et pensez d'optimiser votre hygiène du sommeil (voir les conseils sur le site du Réseau Morphée). Sortez le matin pour vous exposer à la lumière du jour et marcher 30 minutes tous les jours. Tenez-nous au courant et bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
cacahuette



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Lun 6 Jan 2014 - 21:33

Je reviens donner des nouvelles


Je me sens beaucoup mieux enfin après ferrograde + millepertuis + café le matin.
Je vais aussi prendre le lyrica à partir de maintenant. Il faut écouter son médecin qui est un professionnel de santé et arrêter de se poser 1000 questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14471
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Mouvements periodiques nocturnes et fer   Mer 8 Jan 2014 - 10:09

Une excellente nouvelle... que 2014 vous apporte un bon sommeil et des jambes tranquilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Mouvements periodiques nocturnes et fer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvements periodiques nocturnes et fer
» L'EMDR - La thérapie par mouvements oculaires
» Ma fille 3 ans se reveille 6/nuit - terreurs nocturnes
» Réveils nocturnes fréquents à 3 mois et demi
» question sur les mouvements pendant le sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Syndrome des jambes sans repos-
Sauter vers: