Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Jargonner et bouger dans son sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Jargonner et bouger dans son sommeil   Ven 13 Déc 2013 - 21:03

Bonsoir à tous,
Lors d'un voyage scolaire en 3ème, en Italie, ma camarade de chambre m'a raconté que je l'avais dérangée dans son sommeil parce que je parlais. Les professeurs ont donc demandé que je change de chambre.
Lorsqu'elle m'a raconté cela au réveil, je suis tombée des nues car je ne me rappelais de rien du tout.
En discutant avec elle + de 10 années après, elle s'est rappelée de cet incident comme si c'était la veille. Elle disait que je jargonnais et que c'était fort possible que je parle en italien.
Je précise que j'avais 15 ans à l'époque de ce voyage de 3ème. Étudiant l'italien en 2nde langue au collège, j'étais arrivée en fin de 4ème à un niveau quasiment bilingue. (le projet d'aller en section internationale a avorté pour des raisons strictement logistiques)
Personne d'autre que cette camarade de collège ne s'était plainte de m'entendre jargonner, et encore moins dans une langue étrangère.
Ce problème ne s'est jamais passé avec ni anglais, ni le grec moderne, deux langues que je parle couramment. (je n'ose imaginer ce qui arrivera avec le portugais du Brésil et l'espagnol en supplément !)

Au printemps 2012, alors que ma mère et moi étions en hôtel-appartement pour cause de mariage de ma cousine, elle s'est plainte que je bougeais beaucoup dans le lit.
Je m'aperçois que partager un espace de sommeil avec une autre personne rend le sommeil problématique, ce qui complique grandement l'organisation de vacances en famille.
De plus, quand je suis très stressée, je bouge beaucoup dans mon sommeil : je m'en aperçois le lendemain car ma couette est sans dessus dessous, les vêtements sont au sol comme si une tornade venait de passer.
Ce mariage était un peu stressant parce que j'étais avec mes 2 cousines qui venaient d'avoir un bébé. Le tout s'est conclu par une crise de larmes pendant 5 à 10 minutes puis c'était comme si rien ne s'était passé pendant toute sa durée.

En avril dernier, une IRM cérébrale a détecté des lésions de démyélinisation, survenues fort probablement à la naissance. Le neurologue a été positif sur la forte probabilité d'un lien entre ces lésions, mon TDAH, mes troubles des apprentissages et même ma surdité unilatérale.



Plusieurs questions me viennent à l'esprit (dont certaines pour ma culture personnelle) :
1) Est-il possible que baigner dans 2 langues, ma langue maternelle et une autre dont je suis quasi bilingue, à parité, soit un facteur déclenchant ? Des recherches ont-elles été menées sur le multilinguisme et le sommeil ?

2) Existe t-il des recherches sur les liens entre ce type de troubles et les lésions cérébrales, plus précisément les lésions de démyélinisation ?

3) D'un point de vue pratico-pratique, ces problèmes de sommeil posent des soucis d'organisation pour les vacances et les voyages. En effet, ces problèmes de bouger et de parler dans le sommeil dérangent ceux qui dorment avec moi, donc je suis obligée de dormir seule, solution souvent irréaliste. Une solution pour éviter de parler et bouger pendant mon sommeil lors de voyages, ce qui permettra la paix des braves en famille ?



Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Mer 18 Déc 2013 - 11:51

Une somniloquie.. le fait de parler pendant le sommeil, en règle générale dans la langue maternelle mais pas forcement, n'est pas rare, arrive par période et est souvent déclenché par les périodes de rythme veille sommeil modifié (ex. en vacances), la prise des sédatifs (surtout l'alcool) ou par des périodes de stresse. Avez vous d'autres troubles (somnambulisme, ronflement, pauses respiratoires...) qui arrive pendant votre sommeil? Le fait que vous bouger beaucoup la nuit peut indiquer que votre sommeil est fragmenté qui par la suite augment la fréquence de vos crises. Une consultation avec un spécialiste du sommeil pouvait vous aider à mieux dormir. Si vous vivez en Ile de France vous pouvez faire appel au Réseau Morphée (à voir sur le site). Si vous résidez en dehors de l'Ile de France, vous pouvez trouver un centre du sommeil à proximité sur le lien suivant: www.sommeilsante.asso.fr/trouvez/trouv.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Mer 18 Déc 2013 - 12:30

Bonjour Docteur,
Pour le fait de parler pendant que je dors, seulement une seule crise.

Pour le fait de bouger pendant le sommeil, la discussion avec ma MG (Médecin Généraliste) a pointé que le stress est responsable en lui-même d'un sommeil fragmenté.
Le fait d'être en dehors du domicile + changement de rythme avec très peu de sommeil est très certainement le coupable (dormir suffisamment pendant un mariage chez les cousines est + simple à dire qu'à faire).
Par contre, je ne vois guère de solutions à ce souci.

À part le fait de bouger, ni ma mère, ni ma soeur cadette ni mes amis n'ont reporté de somnambulisme, ronflement etc...



Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Ven 20 Déc 2013 - 11:16

Je suis sur que votre généraliste a raison - plus qu'on est stressé plus que le sommeil se fragmente, plus qu'on peut faire les parasomnies - et je suis d'accord avec vous: difficile de respecter un bonne hygiène du sommeil lors d'une mariage... Essayez de bien vous reposer pendant les fêtes, respecter au mieux les consignes d’hygiène du sommeil ( à voir sur le site du Réseau Morphée) et tenez-nous au courant... bonnes fêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Dim 5 Jan 2014 - 10:30

Des nouvelles. On va dire que c'était pas terrible.

Les facteurs qui ont conduit à ce résultat :

- pas ou peu d'exercice car immobilisée pour cause de rotules déplacées. Ça fait un mal de chien !

- douche indisponible car chauffe-eau en panne. Or, impossible de dormir sans douche du soir ! (se laver à l'eau froide et dans la cuisine, ça ne le fait pas !)

- Une gamine de 2 ans et demi très bruyante et colérique. Et vu le sommeil en vrac car toutes mes aides-sommeil étant indisponibles, j'étais fort peu patiente.


Pour ma part, qui dit habitudes chamboulées + douleurs aux genoux pour rotules déplacées dit sommeil fragmenté.

J'ai remarqué aussi que manger léger et tôt = remontées acides très violentes qui me réveillent vers 3-4 heures du matin, ce qui ne contribue pas à du bon sommeil.
Ce qui me réussit merveilleusement bien pour les remontées acides, c'est un féculent + du gras, par exemple une purée façon Robuchon : la nourriture agit comme un buvard ou le filtre à café (la gastro-entéro m'avait dit que c'est peu fréquent, mais tant mieux si ça soulage !).
Disclaimer : ce qui a fonctionné pour ma pomme peut ne pas fonctionner sur la voisine, voire être nocif pour tante Berthe !


J'ai également remarqué que les vacances hors de la maison avec toute la smala est quasi mission impossible à gérer pour ma part. A fortiori quand je suis privée d'exercice pour cause de rotules déplacées à la demande de l'orthopédiste !
Autre grand pourvoyeur de sommeil fragmenté, la poussée d'eczéma généralisé (ça fait très mal !).


Pour vos conseils en matière de sommeil, ce qui marche bien est de faire ma toilette (une douche, démaquillage et crème hydratante), une émission sympathique du style Norbert et Jean le défi ou Top Chef et avoir au moins un félin qui dort avec moi (5 chats en appartement) !
Les écrans ne me gênent pas pour dormir, et sont même bénéfiques, tant que la toilette est faite et que l'espace sommeil est bien séparé des écrans.
Je peux dire pour ma part que les écrans peuvent aider à la détente, à condition de bien choisir ses programmes Wink (par exemple, Norbert et Jean le défi, programme considéré comme stimulant par la majorité des gens, a un bon effet soporifique sur bibi).
Ou bien une émission telle que Danse avec les stars (si je vais au lit avant la fin, Internet me permet d'en connaitre le résultat le lendemain).
Par contre, je remise les émissions du genre Faites entrer l'accusé au lendemain (les replay permettent aisément de regarder la plupart des émissions le lendemain). Je remise également la lecture du cours en droit constitutionnel, la fiche d'arrêt ou le gros dossier plein de procédure à des heures permettant d'être en pleine possession de ses moyens (en plus, avant de dormir, le cours sera mal retenu, la fiche d'arrêt mal rédigée et le dossier mal ficelé, donc bon).

Et pour éviter le réveil dès potron-minet par des chats qui se battent en claquant du bec, je nourris tous les matous avant de mettre la viande dans les torchons Wink 
Pour que le stress félin ne mette pas en péril le sommeil de la maisonnée, je branche 2 prises de Feliway (phéromones à chats).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Lun 6 Jan 2014 - 10:37

Visiblement les fetes n'ont pas de tout été reposantes. Je suis d'accord avec vous: douleurs = sommeil fragmenté. Je vous encourage de redoubler vos efforts pour optimiser votre hygiène du sommeil, parlez-en avec votre médecin traitant en ce qui concerne les douleurs et pensez (dans un deuxième temps, bien sur) à l'apprentissage des techniques de relaxation qui vont vous aider à trouver votre sommeil. Que 2014 vous apporte un sommeil tranquille et reposant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Lun 6 Jan 2014 - 11:14

Bonjour,
Pour les douleurs aux genoux, j'ai été consulter podologue et orthopédiste sur demande de ma généraliste. Je commence donc la physiothérapie aujourd'hui. Il était temps !
Le diagnostic de rotules déplacées a été porté par l'orthopédiste. Ceci suite à la danse de salon que je pratique intensivement depuis septembre, avec grand plaisir !
La danse de salon est mon activité sociale, en sachant que j'étudie par correspondance.

Je crois que ça + les fêtes = j'ai trop tiré sur la corde !
La socialisation H24, je n'y arrive vraiment pas ! (la danse est une socialisation d'une à 2 heures/jour, c'est pour le moment le maximum que je peux faire)

Le manque d'activité est une vraie plaie pour l'hyperactive que je suis, et j'avoue que ça n'aide pas à trouver le sommeil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Mer 8 Jan 2014 - 10:24

Une fois les douleurs apaisées votre sommeil ira mieux. Bon courage et tenez-nous au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Jeu 17 Juil 2014 - 12:34

Bonjour,
Oui, des mois après, mais mieux vaut tard que jamais Wink 

Bonne nouvelle, sommeil bien meilleur Smile

- reprise d'un peu d'exercice, ce qui était le plus indispensable pour retrouver un sommeil digne de ce nom.
Après moult recherches dont une IRM du genou, on a enfin pu trouver ce qui soulage la douleur. À savoir piescaldine + kiné. Soulagée qu'une opération ne soit pas nécessaire, je ne me voyais pas rester immobilisée un an de plus.
Selon l'orthopédiste, le déplacement de la rotule, présent depuis des années, + les chaussures à talons même de 3-4cm + les vibrations des pas au rock et au paso-doble le tout en même temps, ont créé une inflammation du cartilage + des problèmes de pression synoviale.
Ce qui expliquait les douleurs insupportables. Pour tout dire, alors que je créchais chez une amie car ma mère était au Canada, je ne pouvais même pas monter dans le lit-mezzanine qui m'avait été attribué tellement j'avais mal (vu comment je pleurais et que c'est rare de me voir pleurer à ce point, elle a compris le problème et m'a assuré que je ne dois pas avoir honte de lui dire que j'ai mal au point de ne pas pouvoir dormir dans le lit-mezzanine).
La douleur me lessivait littéralement, et j'étais déprimée de ne pouvoir rien ou quasiment rien faire.
Ce soulagement de la douleur a permis de reprendre un peu d'exercice et de dormir plus paisiblement.

- Pour les techniques de relaxation, je n'arrive pas à les mettre en pratique si je suis sans ritaline. Selon mon psychiatre et ma neurologue, ce n'est pas inquiétant.

- On va dire aussi qu'arrêter mon stage intenable a fait beaucoup de bien ! Very Happy




Salutations

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Ven 18 Juil 2014 - 14:09

Merci ++ pour les nouvelles: je suis ravie que votre sommeil va mieux! Impossible de faire la relaxation sans Ritaline.. j'aimerai bien savoir ce qui se passe dans les dexu situations (avec et sans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Giulia



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/12/2009

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Dim 20 Juil 2014 - 12:42

Bonjour,
J'avais commencé une réponse hier, mais l'ordi est devenu inutilisable. Je vais donc tenter de refaire ma réponse de mémoire.

En mode TDAH, les symptômes difficultés d'attention +++++++, dispersion ++++++ et hyperactivité ++/+++ sont gérés par la ritaline. J'ai même moins d'idées obsessionnelles sous ritaline que sans (disons qu'elles restent gérables).
Si la notice et le Vidal indiquent que l'anxiété est un effet secondaire possible de la ritaline, ce médoc diminue très fortement l'anxiété chez moi. Ma MG, ma neurologue et mon psychiatre .
Après, comme je dis toujours, le remède génial pour Tante Berthe peut ne pas fonctionner chez la voisine, voire être nocif pour la copine !

Sans ritaline, je compare le cerveau à un appareil ménager sans bouton pause ni off. Ainsi, pour prendre l'exemple d'un mixer, ce mixer sans bouton off ni pause continuera à mixer ses oignons même quand ils deviennent tellement mixés qu'ils sont inutilisables pour la farce à boulettes de viande. Le mixer ne s'arrête que quand on le débranche ou que quand le moteur surchauffe au point d'être inutilisable.
Ou bien pour un aspirateur, il continue à fonctionner même quand toute la poussière du logement est aspirée, ce qui relargue la poussière partout dans le logement. Là aussi, il faut soit que le moteur surchauffe, soit qu'on le débranche.
Dans ces conditions, j'ai beau essayer ces techniques de relaxation, je n'y arrive pas ou tellement peu que c'est comme si je ne m'étais pas relaxée.

La ritaline atténue suffisamment les difficultés d'attention, la dispersion et l'hyperactivité (+ l'anxiété) pour que je puisse accéder à ces techniques de relaxation et que je voie la différence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Jargonner et bouger dans son sommeil   Mer 23 Juil 2014 - 11:07

Merci pour les explications: j'aime bien l'idée de cerveau en mixer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Jargonner et bouger dans son sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jargonner et bouger dans son sommeil
» Des coups frappées et un cri tres flippant au moment de tomber dans le sommeil
» bébé hurle dans son sommeil (4mois1/2), que faire ?
» Comment tomber dans le sommeil ???
» bébé de 9 mois qui bouge dans son sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Parasomnies de l'adulte-
Sauter vers: