Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 liberté, obésité, apnée

Aller en bas 
AuteurMessage
mclite



Nombre de messages : 7
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyMar 31 Juil 2007 - 20:17

Bonjour,

équipée d'une PPC depuis hier soir pour traiter une apnée obstructive "sévère", dixit le CR médical, après des années d'épuisement.

et l'impression de perdre un espace de liberté : la nuit, mon lit...ça va être dur !

et surtout, une question de compréhension à laquelle mon médecin n'a pas répondu : fait-on des apnées parce que l'on est obèse ou les apnées favorisent-elles l'obésité en perturbant le métabolisme ?

merci et bon courage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15493
Date d'inscription : 29/11/2005

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyMer 1 Aoû 2007 - 8:11

Vaste question!
Différentes études montrent que le poids favorisent les apnées obstructives. Par ailleurs des études récentes viennent de prouver qu'une perte de poids notable et durable pouvait conduire à la guérison ( et donc la dispartion des apnées). Donc le surpoids augmente donc bien le risque de SAS.
Dans l'autre sens, ça marche aussi! Pour diverses raisons le SAS favorise le surpoids via un syndrome métabolique entretenu par une hypertonie sympathique: moins de sommeil lent profond donc moins d'hormone de croissance (qui aide à maigrir), hypercortisolisme, donc modification du métabolisme des sucres, sans compter la réduction du temps de sommeil qui elle aussi modifie le métabolisme dans le sens d'uen accumulation des graisses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
mclite



Nombre de messages : 7
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyMer 1 Aoû 2007 - 20:55

Merci Dr Morphée,

je comprends mieux pourquoi la maladie a été détectée par un médecin nutritionniste, dans le cadre d'une reprise en main de l'équilibre alimentaire.

l'idée de pouvoir agir concrètement pour retrouver un rythme de vie normal est plaisante, même s'il ne s'agit que d'une composante du traitement.

mais quel est le mécanisme exact de ce lien entre le surpoids et le sas ? intuitivement, on visualise un "manque de place" pour l'air !
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15493
Date d'inscription : 29/11/2005

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyMar 28 Aoû 2007 - 10:41

Bonjour,
Vous avez raison.
Le surpoids, donc l'accumulation de graisse au niveau des voies aériennes supérieures va modifier ces structures anatomiques. Le diamètre sera plus petit .......... donc moins d'air.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
sophromob



Nombre de messages : 292
Localisation : 78 Le Chesnay
Date d'inscription : 15/04/2006

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyLun 3 Sep 2007 - 11:54

Bonjour, puisque vous "visualisez facilement, un truc de sophrologue : en relaxation, visualisez -avec vos propres représentations, prenez ce qui vient - le but recherché : masse graisseuse qui fond, qui est emportée par peu importe quel mécanisme que votre imagination peut créer. fites le régulièrement, en insistant sur l'évocation de la sensation de "liberté "(pour reprendre votre terme.
Cela vous aidera autant pour respirer que pour perdre du poids !

flower
Revenir en haut Aller en bas
http://sophromob.over-blog.com/
mclite



Nombre de messages : 7
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyMar 4 Sep 2007 - 21:25

merci du conseil, je vais tester,
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15493
Date d'inscription : 29/11/2005

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyVen 7 Sep 2007 - 10:50

La relaxation peut vous aider en cas de stress .... En ce qui concerne votre SAS il s'agit d'un problème purement mécanique. A ce jour, le traitement de référence reste la PPC. La perte de poids peut également améliorer votre IAH.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
mclite



Nombre de messages : 7
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyVen 7 Sep 2007 - 21:22

Pas de problème, Dr Morphée, je joue à Dark Vador toutes les nuits avec une moyenne de port continu de 6h, je me sens effectivement beaucoup mieux : détendue, créative, énergique, je ne cherche plus mes mots, aucun malaise en 1 mois...même si les débuts ont ressemblé à une guerre d'élastique avec ce foutu masque ! bref, ça vaut vraiment le coup !

prochain bilan la semaine prochaine avec le prestataire et le médecin, on verra bien

elephant
Revenir en haut Aller en bas
marylou



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2007

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptySam 22 Sep 2007 - 22:23

je suis PRESQUE d'accord pour les personnes qui ont du surpoids.

et pour les autres, qu'lle est la cause?????????
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15493
Date d'inscription : 29/11/2005

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyLun 24 Sep 2007 - 10:32

Le SAOS est caractérisé par la répétition d'occlusions complètes (apnées) ou incomplètes (hypopnées) du pharynx. Cette région anatomique est complexe et est constituée de parois comportant des muqueuses, des muscles et des aponévroses. On remarque que le pharynx n'est constitué d'aucune structure rigide pour les soutenir et offre donc une grande susceptibilité à la déformation. Une anomalie des voies aériennes ou des muscles respiratoires peut n'entraîner aucun trouble pendant le jour grâce à des systèmes compensateurs, dont la perte pendant le sommeil peut favoriser l'apparition d'apnées.

CALIBRE ET FORME DES VOIES AÉRIENNES SUPÉRIEURES

A l'éveil, la forme des voies aériennes supérieures (VAS) est différente entre les sujets non ronfleurs, ronfleurs non apnéiques et apnéiques. L'augmentation de l'épaisseur des parois pharyngées latérales, des dépôts graisseux le long des parois pharyngées induisent une compression latérale des VAS. Toutes les anomalies morphologiques des VAS, comme une micrognathie, une rétrognathie, une hypertrophie de la base de la langue, favorisent et sont fréquemment associées à un SAOS. Il existe, en outre, une inflammation de la muqueuse des VAS chez les sujets apnéiques. Cette inflammation joue sur la collapsibilité des VAS par le biais d'une diminution de leur calibre lorsque le tonus vasculaire augmente. Des signes de souffrance musculaire à type de fibrose et d'dème ont également été décrits dans certains muscles des VAS. Ces anomalies sont de plus en plus marquées en fonction de l'importance des troubles respiratoires au cours du sommeil. De fait, elles témoignent des conséquences du traumatisme des VAS lié à la vibration tissulaire nocturne. Ces modifications tissulaires jouent elles-mêmes un rôle dans les propriétés mécaniques des tissus des VAS. L'élastance de la luette, reflet de la rigidité tissulaire, est plus élevée chez les patients apnéiques que chez les ronfleurs et ce, par dème, inflammation et fibrose des tissus péri musculaires associés à une plus grande proportion de tissu adipeux. Ainsi, l'index d'apnée augmente proportionnellement à l'élastance de la luette et, malgré une plus grande capacité à générer une tension des muscles dilatateurs des VAS chez le sujet apnéique (cf. infra), le déplacement tissulaire est moindre du fait d'une inefficacité de transmission de cette force dilatatrice aux tissus mous.

LES MUSCLES DILATATEURS DES VOIES AÉRIENNES SUPÉRIEURES

La contraction des muscles inspiratoires (essentiellement du diaphragme) crée une dépression négative, c'est à dire inférieure à la pression atmosphérique, ce qui attire l'air dans les poumons. Cette pression négative a tendance à fermer le conduit des VAS. Normalement, un mécanisme protecteur est mis en jeu avant même le début de l'inspiration par la contraction des muscles dilatateurs du pharynx. L'activité électromyographique phasique des muscles dilatateurs précède celle des muscles respiratoires. En outre, l'activité tonique des muscles oropharyngés est un élément important du maintien de la perméabilité des VAS, une diminution de cette activité tonique s'accompagnant d'une diminution de volume des VAS. En fait, toute modification de l'activité des muscles dilatateurs du pharynx va modifier la collapsibilité des VAS. Ainsi, les activités toniques et phasiques des muscles des VAS diminuent avec le sommeil, de façon variable d'un muscle à l'autre. Outre le sommeil, les muscles dilatateurs sont sensibles aux stimuli métaboliques (hypoxie, hypercapnie) et mécaniques (pression négative dans les VAS). Il faut noter à ce propos les effets délétères de l'alcool et de certains médicaments comme les benzodiazépines qui dépriment l'activité des muscles pharyngés. Mais, il apparaît, en fait, que l'activité du muscle génioglosse est plus élevée chez les patients apnéiques que chez les sujets normaux à l'endormissement, au cours du sommeil mais surtout à l'éveil. Les caractéristiques histochimiques et métaboliques des fibres musculaires des muscles pharyngés et laryngés varient entre les sujets apnéiques et ronfleurs simples, l'ensemble des muscles pharyngés et laryngés des sujets ronfleurs et apnéiques semblant faire face à une adaptation physiologique en réponse à un exercice de type résistif répété supra maximal prolongé : hypertrophie musculaire - augmentation de la proportion des fibres IIA à contraction rapide – augmentation des activités enzymatiques de la voie anaérobique ... On ne peut donc pas invoquer une simple diminution de l'activité des muscles dilatateurs oropharyngés dans le sommeil pour expliquer l'obstruction des VAS dans le SAOS.

IRRÉGULARITÉS RESPIRATOIRES DANS LE SOMMEIL ET DÉCLENCHEMENT DES APNÉES

Plusieurs arguments supportent actuellement l'hypothèse que les irrégularités respiratoires, telles que l'alternance d'hypo et d'hyperventilations, sont en fait à l'origine des apnées obstructives :

Celles-ci sont presque exclusivement observées dans le sommeil lent léger et au cours du sommeil paradoxal, où il existe des fluctuations physiologiques de la ventilation mais pratiquement jamais au cours du sommeil lent profond, où la respiration est très stable et régulière.
La respiration au cours du sommeil reste périodique après trachéotomie chez les patients porteurs d'un SAOS
L'induction de phénomènes de respiration périodique dans le sommeil s'accompagne d'obstructions des VAS chez l'homme normal ...
Il existe, de fait, au cours des périodes d'hypoventilation, une baisse de l'activité des muscles oropharyngés comme un retard d'activation de ces muscles par rapport aux muscles respiratoires – retard de contraction des muscles dilatateurs observé dans la majorité des apnées obstructives. L'origine d'une telle instabilité respiratoire chez le patient apnéique reste à élucider, l'augmentation des résistances des VAS pouvant elle-même induire une instabilité respiratoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
sophromob



Nombre de messages : 292
Localisation : 78 Le Chesnay
Date d'inscription : 15/04/2006

liberté, obésité, apnée Empty
MessageSujet: Re: liberté, obésité, apnée   liberté, obésité, apnée EmptyLun 24 Sep 2007 - 11:18

Merci de toutes ces précisions techniques...
cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://sophromob.over-blog.com/
 
liberté, obésité, apnée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Ronflements & Apnées du sommeil-
Sauter vers: