Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Question sommeil , type d'insomnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axelus



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/11/2013

MessageSujet: Question sommeil , type d'insomnie   Mar 5 Nov 2013 - 16:25

Bonjour à tous et à toutes,

Je vous expose à mon tour mon problème. Je suis en rechute de dépression bipolaire depuis 9 mois et cela a commencé par une séries d'insomnies sur 11 nuits en Février... J'étais plutôt bon dormeur avant cette rechute. Actuellement je prends un demi lexomil et un demi imovane pour dormir et ça me réussit plutôt bien. Je suis sous lithium et seroplex. Le souci, c'est que depuis le début de cette dépression et donc ces insomnies je bloque sur mon sommeil , j'ai peur de ne pas dormir sans prendre d'imovane (cette peur varie en fonction de mon état, donc plus ou moins envahissante) , j'ai peur lors du sevrage de ces deux medocs, et surtout j'ai peur de garder cette angoisse de ne pas dormir après que je sois sortit complètement de ma dépression. J'ai lu que la peur de ne pas dormir et les angoisses liées à celle ci se définissaient par une insomnie psychophysiologique... Mais en même temps apparemment ça ne peut pas être ça car que je suis en dépression bipolaire et que l'insomnie psychophysiologique n'est pas liée à une comorbidité... Bref je ne sais pas quoi penser?

Qu'en dites vous?

Merci de vos précisions

cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Question sommeil , type d'insomnie   Mer 6 Nov 2013 - 11:43

L'humeur et le sommeil sont liés, et il est toujours difficile de repérer le sens d'une causalité, comme dans la problématique de qui est premier entre l'oeuf et la poule.
L'insomnie psychophysiologique survient par la réitération d'une difficulté de sommeil (quelle qu'en soit l'origine), qui modifie nos comportements et nos façons de penser le sommeil, ces modifications pérennisant l'insomnie elle-même. Il est ainsi tout à fait possible que l'appréhension de ne pas bien dormir participe (dans des proportions qui sont variables) à votre insomnie.
C'est tout l'intérêt des hypnotiques que vous prenez, et qui contribuent à ce que vous gardiez confiance dans votre capacité à dormir. Il sera temps quand votre humeur sera stabilisée, de progressivement les arrêter. Vous pouvez néanmoins dès à présent en parler avec votre psychiatre, même s'il n'y a aucune urgence.
Entre temps, peut-être pouvez-vous commencer à remplir un agenda de sommeil (téléchargeable sur notre site, en bas à droite de la page d'accueil), afin que vous visualisiez de façon très objective votre sommeil actuel: cela participera à une bonne restructuration de vos pensées sur le sommeil.
Bon courage, n'hésitez pas à discuter avec votre psychiatre de ces difficultés que vous anticipez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Axelus



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/11/2013

MessageSujet: Re   Mer 6 Nov 2013 - 15:43

Bonjour et merci pour vos réponses et conseils. Si je comprends bien, l'amélioration et la guérison de mon état dépressif ou humeur dépressive entrainera l'amélioration voire la disparition des symptômes d'insomnies ? A mon sens elle est symptomatique de mon état actuel et cela depuis 9 mois où je ne me sens pas encore bien et sorti d'affaire au niveau humeur. En revanche elle continue de me prendre la tête car je ne suis pas stabilisé.

Merci de vos réponses


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Question sommeil , type d'insomnie   Ven 8 Nov 2013 - 16:38

En effet, il faut d'abord améliorer votre humeur, et dans un second temps seulement, envisager un sevrage des hypnotiques tout en gardant un sommeil satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Axelus



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/11/2013

MessageSujet: Re   Lun 9 Déc 2013 - 14:47

Je reviens vers vous pour vous faire part de mes inquiétudes et de mes questions.... Comme je vous l'ai précisé je suis en rechute de dépression bipolaire depuis 10 mois à présent. L'épisode aiguë est passé , je vais mieux mais c'est loin d'être parfait car pour le moment il y a une stagnation au niveau du traitement qu'il faut régler pour enfin (je l'espère) entrevoir le bout du tunnel. J'ai donc rendez vous au centre expert bipolaire de Montpellier puis avec un psychiatre spécialisé dans ce trouble sur Lyon. Voilà ce qui m'inquiète encore et toujours au jour d'aujourd'hui , c'est mon sommeil. En effet depuis le début de cette rechute , il s'est fortement modifié et je m'en inquiète beaucoup , j'ai peur de ne pas dormir etc... Un vrai cercle vicieux. Je dois dire qu'il est fluctuant , une semaine je vais relativement bien dormir sans trop m'en préoccuper du coup évidemment je dors mieux..., puis d'une semaine à l'autre cette anxiété de ne pas dormir reviens et là mes nuit sont fragmentées , beaucoup de temps pour m'endormir et plusieurs réveils nocturnes. Bref c'est très cyclique. Ma question est de savoir si cette anxiété de ne pas dormir est en lien avec mon humeur instable (plutôt dans la dépression) et si une fois celle ci stabilisée ces mauvaises pensées s'estomperont? J'ai toujours été un très bon dormeur et jusqu'à présent même les soucis liés au travail , à la famille ou autres ne m'empêchait pas de dormir suffisamment, et même si comme tout le monde je passais de temps en temps une mauvaise nuit , je ne me focalisais pas dessus! Mais j'étais plus stable aussi.... J'ai l'impression en fait que cette anxiété de ne pas dormir est la tête de gondole de mon humeur actuelle et non stabilisée .... Suis je dans le vrai? Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Question sommeil , type d'insomnie   Mar 10 Déc 2013 - 13:34

L'anxiété de ne pas dormir, bien familière des personnes insomniaques, est redoutable pour le sommeil lui même, puisque la tension née de cette recherche éperdue du sommeil qui ne vient pas, est absolument contradictoire avec l'abandon que requiert l'endormissement.

Quand vous êtes plus serein, et que vous arrivez à relativiser l'idée de ne pas dormir ou de ne pas dormir tout de suite, vous êtes dans un état de détente bien plus favorable à la venue du sommeil que lorsque vous appréhendez le coucher et la période sans sommeil qui risque de suivre...

Voilà le paradoxe de l'insomniaque et surtout, comme vous le décrivez très bien, comment l'insomnie devient un véritable cercle vicieux. L'amélioration passe alors par une rupture de ce cercle vicieux, notamment grâce à une hygiène de sommeil assez stricte et des horaires rigoureux: pas trop de temps au lit, des horaires de lever réguliers, une exposition systématique à la lumière du jour de préférence le matin, de l'activité physique quotidienne, pas d'excitants, pas d'écrans le soir, un temps de décompression entre la journée et la nuit...

Rappelez vous que celui qui n'a pas de problème de sommeil ne se préoccupe pas de ses nuits, parce qu'il n'en a pas besoin. Ce n'est qu'une fois qu'une certaine fragilité s'est installée qu'on se doit d'optimiser les paramètres en cause. Il faut donc à a fois suivre les règles d'un bon sommeil, et prendre un peu de distance par rapport à son sommeil ...comme ce que vous décrivez des périodes que vous alternez spontanément!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Question sommeil , type d'insomnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sommeil , type d'insomnie
» Troubles du sommeil migrant vers une insomnie
» Problème sur question exercice type Bac
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION
» question sur les mouvements pendant le sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: