Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie".

Aller en bas 
AuteurMessage
Lexei



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/10/2013

Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie". Empty
MessageSujet: Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie".   Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie". EmptySam 12 Oct 2013 - 18:04

Bonjour à tous,
Je me permets de poster sur le forum pour avoir des avis, des témoignages et si possible, de l'aide...

J'ai 19 ans, je suis hyperactive diagnostiquée (crises d'angoisse, de panique, de nerfs incontrôlables sans médicaments...) et insomniaque depuis mes 13 ans, tout en ayant toujours eu des problèmes de sommeil depuis l'enfance.
Je suis actuellement suivie par un très bon psychiatre sur Paris, qui adapte correctement mon traitement pour l'hyperactivité (en coordination avec le médecin qui me suit; je suis sous Prazépam 10, Lysanxia 40 et Tertian 40mg, refusant moi-même de passer sous Adderral que je trouve beaucoup trop dangereux pour ma santé...) et pour l'insomnie (Atarax, Lyzanxia 40, Prazépam 10 et 20/25 gouttes de Théralène, plus Zopliclone en cas de non sommeil, sans lesquels je dors moins de 3 heures par nuit...).

Jusque là pas de souci.

Mais... De temps à autres, j'ai ce que j'appelle mes "phases d'hypersomie", c'est à dire que même sans prendre mes médicaments, je dors 17h d'affilée (tout en ayant du mal à m'endormir cependant), voire plus, durant plusieurs jours, ce qui, étant élève en classe préparatoire aux grandes écoles, dans un lycée très prestigieux de surcroit, m'handicape horriblement (j'ai ce matin-même loupé un DST de Philosophie en m'étant couchée à 21h30, réveillée à 11h30...). Cela fait plus d'une semaine que je suis dans cette situation, je loupe un nombre incalculable de cours, des DS, mon médecin et mon psychiatre font des pieds et des mains pour essayer de trouver quelque chose qui puisse remédier à tout cela mais rien n'y fait, une fois endormie, même mes 3 réveils qui se répètent chacun six fois ne me réveillent pas, mes amis qui m'appellent non plus, rien. Une vraie masse. Et cependant je ne ressens aucune fatigue en me levant, même après avoir fait le tour du cadrant, à l'inverse des vrais hypersomniaques. Lorsque cela se produit pendant les vacances, pas de problème, mais en période scolaire...

Je ne sais pas s'il s'agit du contre-coup de l'insomnie et de l'hyperactivité, mais cela devient vraiment handicapant et j'ai peur de devoir me stopper dans la prépa à cause de tout cela, chose dont je n'ai aucune envie puisque c'est ce qui m'intéresse, qui me permettra d'arriver là où j'aimerais arriver si je réussis et surtout qui m'enrichit sur tous les points. Je suis sur le qui-vive à 100% toute la journée malgré le traitement contre l'hyperactivité, mais une fois que je m'endors je ne me réveille plus lors de ces phases.

Sinon, en temps normal, je dors environ six/sept heures avec les médicaments, ce qui me suffit amplement, l'hyperactivité jouant beaucoup malgré le traitement...

Je ne suis pas sûre d'avoir posté au bon endroit, mais si certains insomniaques sont dans mon cas, j'aimerais avoir des témoignages, car je me sens totalement seule face à ces "phrases d'hypersomnie" que peu de gens comprennent, et si possible des conseils, ou n'importe quoi qui puisse m'aider, car je suis à bout sur ce point là, et je n'ai pas envie de rater mon année scolaire de trop plein de sommeil...

En espérant des réponses,
Léa.
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie". Empty
MessageSujet: Re: Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie".   Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie". EmptyJeu 17 Oct 2013 - 10:37

Il est vrai qu'il est parfois difficile d'équilibrer un traitement médicamenteux, quel que soit celui ci. Ceci est d'autant plus vrai à l'adolescence, où le métabolisme des médicaments peut changer au cours de la croissance, ce qui peut entrainer que l'on passe d'un extrême à l'autre dans l'effet obtenu.
Les traitements que vous évoquez ont globalement une demi-vie longue (c'est à dire qu'ils restent longtemps dans l'organisme). L'effet cumulé de ces demi-vies peut éventuellement expliquer vos périodes d'hypersomnie...
Pendant les phases d'hypersomnie, avez-vous d'autres symptômes? Combien de temps durent ces phases? A quelle fréquence reviennent-elles?
Enfin, qu'en est-il de vos horaires de coucher et de lever (semaine et week-end)? A quelle heure prenez-vous vous différents traitements? Il va certainement être bénéfique pour vous de garder très réguliers vos horaires de coucher (où que vous en soyez dans votre travail de préparationnaire...) et surtout de lever y compris bien sûr le week-end (dimanche) Difficile certes, mais très efficace à long terme!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
 
Hyperactive et insomniaque... Mais "phases d'hypersomnie".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hypersomnie
» On a trouvé le yacht de Magnus !
» Hirondelle mais laquelle ?
» Acquérir un GPS, oui mais lequel ?
» trés difficile mais....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: