Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sommeil biphasique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P12013



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Sommeil biphasique   Lun 2 Sep 2013 - 20:09

Bonjour je suis en première année de médecine et je dois donc travailler toute la journée mais je n'arrive pas a me concentrer l'apres midi j'ai souvent envie de dormir.
Je pensais donc morceler mon sommeil en deux en dormant de 14h a 18h et de 23h a 3h et ainsi être efficace pour travailler.
Mais je me demandais si ce mode de vie n'était pas nocif pour la santé ou s'il était possible qu'au contraire j'ai encore plus de difficultés à me concentrer?
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien_



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Sommeil biphasique   Lun 2 Sep 2013 - 20:38

Dormir 4h l'après-midi n'est pas naturel, limitez le à 1h30 de sommeil. Une sieste en fin d'après-midi ne sera pas optimal mais faisable, elle est préférable entre-midi. Mais si vous ne pouvez pas dormir entre midi (même 20 minutes ?), alors faites une sieste en fin d'après-midi.

Ensuite, avec un sommeil biphasique, attendez-vous à voir une petite réduction dans votre temps de sommeil. Si vous dormez environ 8h en monophasique, en biphasique cela pourrait donner :

5h + 1h30
5h30 + 1h30
6h + 1h30

Tout dépendra de votre architecture de sommeil, prenez ce qui vous convient le mieux. Et ne vous forcez pas à dormir, moi-même il m'arrive de ne pas m'endormir pendant une sieste, mais je reste dans un état de calme, méditatif, et cela me repose plus que si j'étais bien éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sommeil biphasique   Mar 3 Sep 2013 - 11:11

Il est tout à fait pertinent de souligner qu'on ne peut pas se forcer à dormir, (c'est même souvent contreproductif, comme on le voit chez de nombreux insomniaques...), et par ailleurs il est vrai qu'un simple "repos", même sans dormir, permet de dénouer les tensions et ainsi de remobiliser son énergie pour repartir vers des temps de concentration.

Toutefois, votre année de P1 nécessite de nombreux apprentissages, il est donc important que vous n'accumuliez pas de dette de sommeil, car c'est bien pendant le sommeil que se renforcent les processus de mémorisation.

Chacun doit trouver son rythme optimal, et le sommeil biphasique  peut être une option si elle est compatible avec votre fonctionnement social, dans la mesure où la règle d'or est la régularité. En effet, la bonne architecture de votre sommeil (avec une succession optimale des différents stades qui ont chacun un rôle précis dans le bon fonctionnement de notre organisme) ne pourra être respectée que si vos horaires sont réguliers.

C'est surtout l'heure de lever le matin qui est déterminante, la garder identique tous les jours (que vous ayez cours ou pas, et quelle que soit l'heure de votre coucher la veille) est fondamental pour une optimisation de votre rythme veille sommeil. Sans toutefois être rigide, veillez également à ne pas accumuler de manque de sommeil et n'allongez pas exagérément votre plages de travail le soir... car si vous répétez la chose, vous le "paieriez" à terme par une moindre efficacité les jours suivants.
Comme le suggère Fabien, il paraît judicieux d'allonger un peu la plage de sommeil de nuit que vous avez prévue (la sécrétion de mélatonine, qui orchestre nos différents rythmes, ne se fait qu'en l'absence de lumière) quitte à raccourcir un peu le temps de sieste l'après midi.
Cette sieste gagne en effet à être placée un peu plus tôt dans l'après midi, car nous avons un creux de vigilance tout à fait physiologique (qui s'ajuste à la variation de notre température interne) en début d'après midi.
La sieste peut être brève, une vingtaine de minutes, (on n'entre alors pas dans un stade de sommeil profond, ce qui évite de se réveiller encore plus endormi qu'au départ...), ou elle peut durer tout un cycle, c'est à dire environ une heure et demie; avec des horaires réguliers, on finit par bien connaître ses besoins de sommeil et il devient facile de repérer la fin du cycle de sommeil et de ne pas entamer le suivant.

Si vous préférez garder un sommeil monophasique, vous pouvez toujours ponctuer votre après midi de siestes flash, ou de temps de relaxation brèves mais profondes (cela nécessite un véritable entraînement par des exercices réguliers), mais peut aussi consister à un petite demie heure de sport. Ces "pauses" vous permettront de remobiliser votre concentration pour continuer vos apprentissages...

Bon courage pour cette année de marathon, privilégiez équilibre et régularité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
P12013



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: Sommeil biphasique   Mar 3 Sep 2013 - 13:25

Merci beaucoup pour vos réponses! Je pense que vais donc essayer de faire une sieste courte plus tôt dans l'apres midi et je rallongerais mon sommeil de nuit! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sommeil biphasique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil biphasique
» Sommeil et ultra-trail
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» problème de sommeil de ma fille de 3 ans et demi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: