Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Retard de phase: décalage de 10h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matatortue



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Retard de phase: décalage de 10h   Jeu 16 Mai 2013 - 10:46

Bonjour, à l'heure où j'écris ce message je m'apprête à aller au lit (10:30 AM)

J'ai toujours été "couche tard" mais j'arrivais en général à ne pas dépasser 2h du matin.
Depuis 1 mois je suis sous Modafinil, à cause d'une hypersomnie/narcolepsie. J'ai remarqué que les effets du traitement agissent surtout le soir: à partir de 21h-22h, j'ai commencé à me sentir en super forme. J'arrivais quand même à me coucher avant 2h par obligation (mais j'ai fait quelques insomnies secondaires au traitement), devant me lever le lendemain matin.
Seulement, depuis un peu + de 2 semaines je suis en vacances, et ce pendant encore 1 semaine. Petit à petit sans m'en rendre compte je me suis décalée un peu + chaque jour...
Je sais que c'est très mauvais et je n'ai aucune excuse, mais le fait de me sentir en forme comme ça, alors que ça fait des années que je somnole 24h/24... ça m'a fait revivre! Alors comme je suis en période de révisions, j'ai profité de cette forme du soir pour travailler et pouvoir boucler à temps mon rapport de stage. Une fois prise dans mes occupations je ne voyais plus le temps passer.

Donc le problème c'est que maintenant je peux rester éveillée jusqu'à au moins 9h du matin, et ma journée commence après 16h...
Mais je ne vis pas en Californie alors il serait temps que je revienne dans mon fuseau horaire.

J'ai envisagé une stratégie, mais je me demande si elle est réalisable:
Etant donné que pour pouvoir me coucher ne serait-ce qu'à minuit, je devrais me décaler de 10 heures, et en prenant en compte le fait que j'ai toujours eu du mal à me coucher tôt... Est-il envisageable que je tente de me décaler dans l'autre sens? C'est à dire en me couchant de plus en plus tard jusqu'à arriver à me coucher le soir.. et me lever le matin!
Je me demandais si ce n'était pas un trop gros "chamboulement" sur le plan de la santé.
J'avais peur aussi que ça prenne un peu trop de temps pour arriver jusqu'au soir.. Pour la rentrée ce n'est pas tellement un problème puisque je suis sensée me lever à 6h30 et je serai de retour chez moi vers 14h. En plus si j'ai pu retarder de 10 heures en 2 semaines je devrais pouvoir être en mesure de continuer dans ce sens.
Et en ce qui concerne le manque de lumière du jour, ça devrait aller car les jours s'allongent et j'ai une lampe de luminothérapie, que je pourrais utiliser pendant la nuit si ce n'est pas suffisant.

J'ai juste besoin d'un éclairement médical pour savoir si cette idée n'est pas une bêtise, merci d'avoir pris le temps de lire mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien_



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Retard de phase: décalage de 10h   Jeu 16 Mai 2013 - 13:19

Fait une nuit blanche, le jour d'après va au lit tôt, au réveil prend un bon petit-déjeuner protéiné et une séance de luminothérapie. Continu des séances aussi longtemps que tu le veux, car tout le monde peut en profiter. Même pour les personnes n'ayant pas de troubles, c'est toujours un renforcement du rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Retard de phase: décalage de 10h   Ven 17 Mai 2013 - 16:31

Les retards de phase, (quand la période de propension au sommeil est retardée c'est à dire que l'endormissement et le réveil sont décalés de plusieurs heures par rapport aux normes) est fréquent chez les jeunes, et facilités chez les gens du soir (chronotypes vespéraux). Il se trouve que les hypersomniaques et les narcoleptiques ne sont pas plus épargnés que les autres et peuvent tout à fait souffrir de ce retard de phase comme cela semble être le cas chez vous!
La chronothérapie, qui consiste à décaler son heure de coucher de 3 heures chaque jour en partant de la situation actuelle, extrêmement efficace bien que pas facile à mettre en œuvre, est tout à fait adaptée même chez une personne narcoleptique. Il faut simplement décaler également de 3 heures la prise du traitement stimulant.
Votre diagnostic exact n'est pas très clair, et je ne sais notamment pas si vous avez des cataplexies... et donc un traitement anticataplectique.
Ainsi si vous vous couchez actuellement à 10h30, attendez 13h30 le premier jour pour aller vous coucher, et levez-vous 7 ou 8 heures plus tard, selon la durée habituelle de votre nuit (lever au plus tard à 21h30). Le deuxième jour vous attendez 16h30 pour aller vous coucher, puis 19h30 le 3° jour et en 4 ou 5 jours vous arrivez à l'horaire de votre choix. Les jours suivants, il faut être très attentif à ne pas vous coucher après l'horaire retrouvé, et cette phase de consolidation doit durer au moins 6 semaines. Bien sûr, il faut rester également très strict dès le début sur l'heure de lever à ne pas dépasser, de façon à garder une bonne pression de sommeil.
Encore une fois, ce n'est pas facile, et il est souvent souhaitable de se faire aider, par un ou des amis ou équivalent de "coach"... Le fait d'être étudiant ou d'avoir des travaux à rendre aide aussi parfois!

Il serait intéressant aussi de savoir à quelle heure vous prenez votre stimulant actuellement, et surtout la seconde prise, qui doit rester relativement proche (4 ou 5 heures) de la première, afin d'éviter cette forme qui n'est bonne que tard le soir...

Bon courage et tenez-nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
matatortue



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Retard de phase: décalage de 10h   Sam 18 Mai 2013 - 13:58

Merci pour vos conseils.
Mon diagnostic est encore un peu flou, il semblerait que je sois narcoleptique (sans cataplexie) car au "TILE" je me suis endormie 3 fois en sommeil paradoxal. Mais mon medecin n'a pas posé officiellement le diagnostic, elle attend de voir l'évolution (nouveaux symptômes, etc.) Je prends 3 cachets de modiodal par jour, et actuellement je prends les deux premiers vers 6-7-8h du matin, le suivant vers 11-12h.
J'ai tenté de me coucher en début d'après midi, mais n'ai pas pensé à décaler la prise du traitement. Je n'ai pas réussi à m'endormir car le traitement agit plutôt bien sur moi, et je n'ai pas de volets alors la pièce est assez lumineuse...
J'ai donc involontairement fait une nuit blanche et me suis couchée vers 21h30, pour me lever à 8h.
Je pense que le plus difficile c'est la période de consolidation: le soir, j'avais repris un rythme assez normal, et me suis couchée par habitude après minuit...
Il faudrait que j'essaye de me coucher plus tôt, peut être progressivement.
Pensez-vous que je devrais également avancer la prise de mon traitement, en le prenant au milieu de la nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Retard de phase: décalage de 10h   Mer 22 Mai 2013 - 11:53

Bravo pour la nuit blanche, je craignais que la narcolepsie ou l'hypersomnie vous la rende impossible mais c'est effectivement un excellent moyen de se recaler... La difficulté est alors en effet de consolider le rythme par des horaires extrêmement rigoureux et on sait que le moindre écart redécale le nouveau rythme péniblement obtenu!

En revanche, la nuit blanche et la description de ce que vous ressentez laisse penser que vous pourriez éventuellement rediscuter de la posologie de votre traitement avec le médecin. Je reste un peu réticente à l'idée que vous interrompiez votre sommeil pour avancer la prise, car il est toujours préférable de ne pas hacher une architecture qui fonctionne, mais peut être en revanche pouvez-vous régulariser votre lever pour garantir la bonne rythmicité de votre horloge, et du coup garder la deuxième prise dans la fourchette "tôt" vers 11h plutôt qu'après midi?

Vous avez tout à fait raison de penser que la lumière ait gêné votre endormissement, c'est elle qui entraine principalement notre horloge biologique et qui détermine ainsi la fenêtre de notre propension à dormir.
Ainsi, si vous avancez progressivement votre coucher, veillez bien à éviter toute lumière (et notamment celle des écrans) 2 ou 3 heures avant le coucher, et garder parallèlement une heure de lever très fixe pour bien ancrer votre nouveau rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Retard de phase: décalage de 10h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retard de phase: décalage de 10h
» Syndrome de retard de phase du sommeil ?
» comment retablir un retard de phase sans chronotherapie.
» Retard de phase?
» Insomnie retard de phase et impossibilité d'aller se coucher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: