Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Imovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marielajo



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Imovan   Ven 3 Mai 2013 - 10:48

Lors d'un séjour en clinique on m'a donné un comprimé d' imovan le soir sans le dire ce que c'était. J'ai pris un comprimé pendant une dizaine de jour puis depuis 3semaines je prends un 1/2 cp
Aveć Je dors environ 5 heures par nuit.
Si je ne prend rien je n'arrive pas a m'endormir.
Le soir je n'ai pas sommeil
Je souffre de douleurs dans les jambes et les bras fourmillement douleurs musculaires brûlures qui m'empêchent de m'endormir.

Avant ses problèmes de santé je dormais très bien

Comment me sevrer progressivement de ce médicament pour ne pas devenir dépendante ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 3 Mai 2013 - 16:14

Vous parlez des troubles de santé et des douleurs - vous étiez hospitalisé pour quelle maladie? Les douleurs rendent l'endormissement difficile et si vous avez des douleurs la nuit il se peut qu'il faut les traiter d'abord de façon efficace afin de retrouver votre sommeil facilement.

L'imovane est parfois difficile à arrêter en raison d'un syndrome de sevrage. Il faut diminuer doucement votre traitement pendant une mois et attendre à chaque diminution de dose que le sommeil se reconsolide - ça prends une dizaine des jours à chaque étape. Parlez-en à votre medecin traitant - il saura vous aider. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Marielajo



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 3 Mai 2013 - 18:11

Bonjour
Hospitalisation pour divers examens suite a des douleurs la nuit (brulure dos faisant penser a du reflus gastrique) au cours de cette hospitalisation réveillée la nuit par des fourmillements engourdissement et brulures bras et jambes). Je souffre toujours de ces douleurs qui semblent d'origine neuropathique (sclerose en plaques écartée suite aux examens irm) om m'a prescrit cymbalta1 le matin, lirica 1 le soir et atarax 1/2 matin et soir imovane 7,35 1 le soir. Je ne prends qu'un demi.
Rendez vous avec neurologue prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Imovan   Mer 15 Mai 2013 - 11:54

Je vous encourage d'en discuter avec votre neurologue pour faire le point sur l'efficacité de votre traitement et pour évoquez avec lui les difficultés du sevrage. Bon courage et tenez-nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Imovan   Jeu 13 Juin 2013 - 5:44

Marielajo a écrit:
Bonjour
Hospitalisation pour divers examens suite a des douleurs la nuit (brulure dos faisant penser a du reflus gastrique) au cours de cette hospitalisation réveillée la nuit par des  fourmillements engourdissement et brulures bras et jambes). Je souffre toujours  de ces douleurs qui semblent d'origine neuropathique (sclerose en plaques écartée suite aux examens irm) om m'a prescrit cymbalta1 le matin, lirica 1 le soir et atarax 1/2 matin et soir imovane 7,35 1 le soir. Je ne prends qu'un demi.  
Rendez vous avec neurologue prochainement

bonsoir

Attention aussi au lyrica qui n'est pas une benzodiazépine, mais agit comme une benzo.
Quant au cymbalta, il provoquent également une forte dépendance.
De même que l'atarax d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 14 Juin 2013 - 13:32

Lyrica est un antiépileptique.  Il n'a aucun effet sur les récepteurs GABA (contrairement aux benzodiazépines). Il utilisé aussi pour traiter les douleurs chroniques. Les effets secondaires fréquents incluent une somnolence, des vertiges, une prise de poids et l’arrêt brutal entraînent parfois (en dehors d'une augmentation des crises d'épilepsie si utilisé pour traiter une épilepsie) une anxiété et une insomnie. 

Le Cymbalta est un antidépresseur, actif sur les récepteurs de sérotonine et noradrénaline. Un syndrome de sevrage (comportant l'irritabilité et des étourdissements) est rapporté

Enfin l'Atarax et un anti-histamine sédatif et anxiolytique. Comme pour tout hypnotique, l’arrêt brutale va certainement faire réapparaître les insomnies mais contrairement aux benzodiazépines, il n'y a pas d'insomnie de rebond (l'aggravation des insomnies masquées par le traitement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 14 Juin 2013 - 14:05

Le lyrica est de la même famille que le neurontin :

"les propriétés pharmacologiques du Neurontin (actions thérapeutiques, les effets indésirables et les symptômes de sevrage) sont similaires à ceux de médicaments sédatifs / hypnotiques des benzodiazépines et autres. Neurontin et les benzodiazépines sont des médicaments tolérances dépendantes
...."


http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.drregpeart.org/neurontin.html&ei=9gF2SpDWJYr8_Ab5k8ToAQ&sa=X&oi=translate&resnum=2&ct=result&prev=/search%3Fq%3Dgabapentine%2Breg%2BPeart%26hl%3Dfr%26lr%3D%26rls%3Dcom.microsoft:en-US%26sa%3DG


Dernière édition par tudore le Mer 19 Juin 2013 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Imovan   Mer 19 Juin 2013 - 10:29

Lyrica et neurontin sont belle et bien de la même famille mais tous les deux agissent sur l'unité α2δ des canaux calciques, pas sur le GABA. A l'origine, Parke Davis avait synthétisé un molécule (gabapentine) qu'ils pensait capable de réagir sur les récepteurs GABA, mais qui a été totalement inactif... Je suis sur qu'ils ont été très déçu à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Imovan   Mer 19 Juin 2013 - 11:52

Sur l'adresse donnée, il est écrit :

"j'ai estimé la valeur de l'action anticonvulsivant pour Neurontin et klonopin. Cette valeur est de 1 gramme Neurontin est équivalent à environ 5 mg de klonopin / rivotril. "
...
"Neurontin est structurellement liée à GABA. Son mécanisme d'action est inconnu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 21 Juin 2013 - 12:01

Il ne faut pas tout croire: l'action de gabapentine sur l'unité α2δ des canaux calciques est bien connu. J'aimerai savoir quel technique a été utilisé par l'auteur afin d' établir les équivalences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Imovan   Ven 21 Juin 2013 - 14:50

Effectivement, il y a maintenant bien longtemps que je ne crois plus rien de ce que l'on peut raconter dans un cabinet médical français !!

Et il serait temps que d'autres commencent a le comprendre aussi.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Imovan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imovan
» Imovane et sevrage
» Passé Zopiclone à Imovane beaucoup effet secondaire
» Imovane et Athymil
» sevrage Imovane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: