Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Fatiguée depuis 20 ans et plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chawacee



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Lun 29 Avr 2013 - 14:12

Je me présente, je m'appelle Aurélie, j'ai eu 30 ans à Noël, j'ai deux enfants de 4 ans et demi et deux ans.
Le 4 ans et demi est autiste, la petite n'a jamais enchaîné 3 nuits complètes de suite, sommeil anarchique.

Cela n'explique pas ma fatigue, malgré que ceux qui ne me connaissent que depuis mes enfants le pensent.

en réalité, je suis fatiguée depuis aussi loin que je m'en souvienne.

Gamine et jusqu'à mes études supérieures, j'étais "la grosse dormeuse", celle capable d'enchaîner 15h de sommeil, se lever, être toujours crevée, s'endormir en cours, piquer du nez en voiture.

La moindre soirée (en boîte, ou je m'endormais sur le canapé), le moins concert, je mets plusieurs jours à m'en remettre.

le simple quotidien (je n'ai pas de travail à l'extérieur, mon fils me demande beaucoup de temps et de soins..) est déjà ultra usant pour moi.. repas, lessives, ménage, couches, se lever la nuit... bref, depuis les enfants, j'ai perdu 6 ou 7 kg par rapport à mon poids d'avant grossesses...
Je fais 1m47 et donc j'oscille entre 38.5 et 40kg max. En me forçant à manger aussi bien que possible, matin, midi, goûter et soir. Avant, j'étais autour des 43/44kg.

je fume, certes, mais seulement depuis mes 24 ans, je ne bois pas une goutte d'alcool, et je ne me couche que rarement passé 23h30. je n'ai pas une vie trépidante non plus (enfin.. pas beaucoup plus que les parents "classiques"), j'emmène certes mon fils chaque semaine à la kiné/l'orthophoniste à 30/40 min de chez moi, et ma fille à la crèche ces mêmes jours, mais ça reste "normal" pour la plupart d'entre vous..

Le sommeil est encore moins bon depuis les enfants, évidemment, entre les réveils nocturnes, et la pression/tension qui me freine à m'endormir selon l'état d'usure quand je me couche.

J'ai commencé une psychothérapie, pour d'autres raisons, mais celle là également, j'ai également entamé des soins précis concernant des problèmes de candida albicans chroniques depuis 5/6 ans chez moi (et très très présents, tout le temps), pour tenter de creuser la piste "santé". Toutefois, je pense que ce candida envahissant est justement là à cause de mes soucis immunitaires (immunité au plus bas = bactérie qui s'éclate à se développer partout, vu qu'ils le peuvent....), et ces soucis immunitaires, c'est du à cette fatigue.....


Bref, comme d'autres que j'ai lu rapidement, on m'a dit que je ne dormais pas assez. Ou trop. Que je mangeais trop peu ?? (franchement non pourtant), ou que je manquais de vitamines (ça.. je ne comprends pas non plus... certaines personnes sont très en forme, sans nécessiter des cures tous les mois non plus.. si ?)

je cherche de l'aide, et de nouvelles pistes... je fatigue, et je peine à gérer mes enfants dans ces conditions.. C'est très très handicapant au quotidien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chawacee



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Jeu 2 Mai 2013 - 18:01

Bon, après le test', je suis fumeuse (moins de 10 mais plus de 5/jour..), je bois des cafés (que je tente de diminuer, plus après 13h30 désormais, je n'en bois que 3), suivie par un psy', je suis en état "dépressif" anxieux également. Je le sais, je me fais suivre pour ça, mais ma fatigue date de bien avant.

Mon test' de somnolence est à 14..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Ven 3 Mai 2013 - 15:47

Si je résume, vous êtes fatiguée depuis toujours, mais l'arrivée des enfants a plutôt majoré la difficulté en ajoutant des difficultés d'endormissement liées aux tensions de la journée, ainsi qu'un sommeil fractionné par des éveils répétitifs (dus aux multiples raisons qu'ont les enfants de réveiller les parents) ...sans compter les difficultés pour se ré-endormir après!

Il est aussi vrai que la dépression augmente la sensation de fatigue et contribue également à un sommeil de moindre qualité, même si comme vous le dites très justement, aucun de ces facteurs à lui tout seul (ni les enfants, malgré l'attention plus importante que requiert sans doute votre ainé, ni l'état dépressif, ni l'alimentation, ni le candida albicans, etc... ) ne peut être tenu pour unique responsable.

Vous avez donc raison de chercher dans plusieurs directions à la fois, et la prise en compte des paramètres qui jouent sur notre sommeil est l'une d'entre elles.

Il est important que vous dormiez suffisamment certes, mais cela suppose de connaitre ses besoins de sommeil. Si vous avez la notion d'être une grande dormeuse, cela est à prendre en compte, encore que ce sont des choses qui peuvent parfois changer (avec les années, on a quelquefois des besoins de sommeil qui diminuent en quantité).
En revanche, il ne faut pas que le temps que vous consacrez à votre sommeil (et donc que vous passez au lit) soit supérieur au temps de sommeil qui vous est nécessaire: il y a un ajustement à respecter, de façon à garder suffisante la pression de sommeil qui facilite l'endormissement. Ainsi, attendez d'avoir bien sommeil (de ressentir les signes de somnolence ) pour aller vous coucher. Le matin, en revanche, gardez une heure bien régulière de lever, fondamentale pour la bonne qualité de votre sommeil, quitte si le manque de sommeil se fait trop sentir dans la journée à prendre une mini sieste de 10 minutes en début d'après midi.
Si vos nuits sont trop courtes par rapport à ce que vous pensez être vos besoins de sommeil, il sera plus utile pour la qualité de votre sommeil de faire une sieste un peu plus longue en début d'après midi (si cela vous est possible) que de rattraper le sommeil manquant le week-end. Il y a en effet un certain nombre de pays où le sommeil se déroule en 2 fois au sein des 24 heures. La sieste permet à la nuit d'être plus courte tout en gardant une quantité de sommeil adaptée aux besoins. Le maitre mot reste la régularité!

Parallèlement, exposez vous à la lumière et favorisez l'activité physique tout cela de préférence le matin, et évitez la lumière des écrans le soir qui a tendance à retarder l'endormissement. Evitez les excitants dans la journée, c'est une bonne idée d'arrêter la consommation de café après le déjeuner, mais méfiez-vous quand même de l'effet cumulatif, le café n'est en fait pas très éveillant, mais il l'est longtemps... Par ailleurs, c'est vrai que la nicotine est un excitant, (mais peut également vous réveiller le matin par effet de manque), donc si cela ne vous met pas à cran, éviter de fumer le soir aidera sans doute votre endormissement...

En visant de cette façon une meilleure qualité de votre sommeil, vous allez certainement améliorer un certain nombre d'aspects, même si aucune action n'est suffisante à elle seule. Pour suivre vos progrès et ainsi mieux différentier fatigue et somnolence, vous pouvez aussi remplir quotidiennement un agenda de sommeil, téléchargeable en bas à droite de la page d'accueil de notre site.

Bon courage et tenez-nous au courant!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Fabien_



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Sam 4 Mai 2013 - 4:10

Quelques petites choses à dire ici.

D'abord, les besoins en sommeil ne diminuent pas avec l'âge. C'est seulement la capacité à avoir assez de sommeil qui diminue. A 20 ans, la moyenne est de 7h30 de sommeil, et à 40 ans 7,1h. Cela ne veut pas dire qu'à 40 ans, on a besoin de 7,1h de sommeil en moyenne. Enfin, je parle surtout du passage de l'adulte à la vieillesse.

Ensuite, une courte sieste peut durer entrer 15 et 26 minutes selon les personnes. Il convient de commencer avec des siestes de 26 minutes et de réduire selon les besoins. La sieste est excellente pour les capacités cognitives de l'après-midi et à de nombreux bénéfices sur l'équilibre hormonal, notamment le maintient du taux de sucre dans le sang stable.

Même si le sport est bon à tout moment de la journée, sur le rythme circadien, il est meilleur pratiqué en fin d'après-midi, car c'est à ce moment que les capacités physiques sont à leur maximum.

Il est préférable d'arrêter totalement la consommation de café, car même pris le matin, il peut avoir des effets sur le sommeil du soir. Le thé est un bien meilleur choix, car la caféine y est mélangé à de la théanine, réduisant sensiblement les effets de la caféine sur le sommeil. Par expérience, il m'est impossible de faire une sieste après un café, mais je n'ai pas de problème à faire une bonne sieste même après 2 tasses de thé.


Dernière édition par Fabien_ le Dim 5 Mai 2013 - 18:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chawacee



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Sam 4 Mai 2013 - 8:52

Merci de vos réponses.

Par contre.. Lorsque je m'endormais en cours ou en voiture étudiante, je ne fumais pas. Je n'ai commencé qu'à 24 ans..
Idem pour le café (qui se limitait aux jours ou je travaillais dans les collèges ou lycées).
J'avais un rythme de vie certes sans sport, mais avec de bonnes marches tous les jours, et durant 2 ans dans le cadre de mon boulot, de l'équitation et de l'escalade avec les gosses 2 fois/semaine.

Et je restais néanmoins fatiguée, somnolente, à oublier des choses demandées peu de temps avant..

Mais j'admets sans problème par contre que du coup, l'ajout de café et de nicotine dans ma vie n'ont certainement rien arrangé par la suite... Et qu'il serait plus sain (même sans souci de sommeil de toute façon) que j'essaie de stopper...

Pour le sport, me connaissant, je serai plus opérationnelle le matin qu'en fin d'après-midi, ou la journée passée avec les loustics m'a tiré tout le peu d'énergie que j'aurais pu y consacrer...
La sieste, je suis un peu bloquée justement par mes angoisses et mon anxiétés. Toujours peur de commencer à m'endormir et d'être réveillée dans les 5 min par un de mes enfants. Ou de "glander" au lieu de bosser (je me mets pas mal la pression il faut l'avouer..)

Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatiguée depuis 20 ans et plus...    Mar 14 Mai 2013 - 11:59

Vous avez raison, supprimer le café (et dans la mesure du possible la cigarette) peut certainement améliorer les choses!
Il paraît vraiment judicieux que vous remplissiez un agenda de sommeil, de façon à objectiver vs besoins de sommeil. Cela vous permettra aussi peut être de dédier des temps bien caractérisés à votre besoin de repos, que ce soit du sommeil ou de la détente (les deux sont nécessaires!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Fatiguée depuis 20 ans et plus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatiguée depuis des années (+ de 6 ans)
» Fatiguée depuis 7 ans
» VEGETARISME Et grosse fatigue
» Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...
» extreme fatigue depuis des années..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: