Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Syndrome hypernycthéméral ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiroi-chan

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Syndrome hypernycthéméral ?   Lun 22 Avr 2013 - 7:05

Bonjour, j'ai 19 ans et pas mal de problèmes, mais surtout des soucis de sommeil.

Il y a quelques années je suis allée au centre du sommeil et on m'a dit que j'ai un décalage d'endormissement (de plus en plus tard) qui s'ajoute à un besoin de beaucoup de sommeil (12h par nuit en moyenne), et donc en gros que je vivais sur des journées de 30h. La neurologue a dit que c'est génétique et qu'on ne peux donc pas y faire grand-chose malheureusement, mais qu'on pouvait espérer un mieux car je suis en pleine adolescence. Elle m'a fait me lever tous les jours à 10h sur un certaine période (je précise que j'avais arrêté le lycée à cause de mes soucis de santé), mais ça n'a pas fonctionné et elle m'a conseillé d'apprendre à vivre avec et de trouver un travail aux horaires souples, style travail à domicile. La médecin scolaire de mon lycée m'a aussi vivement conseillé de m'inscrire à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Je me débat donc pour finir le lycée et avoir cette saleté de bac, mais c'est franchement compliqué niveau santé (scolairement je n'ai pas de mal). Depuis 2 semaines je commence à tester des gélules de mélatonine. Bref, c'est un peu brouillon dans ma tête (j'ai pas dormi cette nuit Neutral ). Je me suis inscrite pour discuter avec des gens comme moi, s'il y en a, et trouver un peu de réconfort, et peut-être un peu d'aide.

Je me demande un truc: la neurologue du centre du sommeil et mon médecin ne m'ont pas donné de nom pour mon souci de sommeil, jusqu'à ce que je vois qu'il ait parlé de "déphasage du rythme nycthéméral" dans mon dossier pour la MDPH. En cherchant vite fait sur le net, je vois une page Wikipédia qui semble correspondre à mon cas, aurais-je alors un syndrome hypernycthéméral?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13929
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Syndrome hypernycthéméral ?   Ven 26 Avr 2013 - 17:29

Le nychtémère est la succession d'une journée et d'une nuit.
Le rythme nychtéméral est le rythme qui régit le fonctionnement d'un organisme qui a une périodicité de 24 heures et dont les variations suivent celles de l'alternance du jour et de la nuit et ainsi des variations de température et de lumière qui en résultent.
Notre cycle veille sommeil suit par exemple une rythmicité nychtémérale, puisque nous sommes "programmées" pour dormir à un certain moment des 24 heures et être vigilant à d'autres.

Les personnes non voyantes qui ne perçoivent plus la lumière sont privées de l'information de ces variations de lumière. Or c'est précisément cette information qui permet de recaler sur 24 heures un rythme naturel dont la période est spontanément un peu plus longue que 24 heures (notre rythme naturel est circadien, c'est à dire pas tout à fait de 24 heures).
En l'absence de ce réajustement quotidien de nos rythmes sur 24 heures exactement, on dit que les rythmes suivent un "libre cours". On parle aussi de syndrome hypernychtéméral.
Certaines personnes non voyantes arrivent à se recaler avec d'autres synchroniseurs, externes, comme les repas, les activités récurrentes, des horaires bien réguliers. D'autres sont amenées à prendre quotidiennement de la mélatonine, pour renforcer la sécrétion naturelle de cette "hormone du temps".

C'est également le fait de renforcer leurs synchroniseurs qui est préconisé aux personnes qui sont en retard de phase, c'est à dire dont les horaires de coucher et de lever sont décalées d'au moins 2 heures par rapport à la normale, mais dont le sommeil est de parfaite qualité et ne pose problème que si les horaires viennent en conflit avec les contraintes sociales (autrement dit s'ils ne peuvent pas se lever tard le matin). S'exposer à la lumière du jour et favoriser l'activité physique le matin, et au contraire éviter la lumière des écrans et l'élévation de la température le soir va permettre de renforcer la bonne synchronisation des rythmes et de l'horloge biologique et d'avancer la période de propension au sommeil.

Dans tous les cas, la régularisation des horaires, et notamment de ceux du lever contribue à la bonne synchronisation et à la meilleure qualité de chacun de nos rythmes. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Syndrome hypernycthéméral ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Syndrome hypernycthéméral
» Syndrome hypernycthéméral ?
» syndrome hypernycthéméral
» Syndrome hypernycthéméral et ALD
» Syndrome hypernycthéméral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: