Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Intérêt du Sifrol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathina



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Intérêt du Sifrol   Ven 22 Mar 2013 - 12:46

Bonjour , je reviens vers vous car je me pose des questions .
Je prends 1 comprimé de Sifrol à 0,18 et je continue mon sevrage de Valium qui a remplacé le Rivotril et je suis à 5 gouttes de Valium .
J'ai fait un enregistrement du sommeil qui montre que en prenant ce traitement je dors plus que ce que je ressens ( j'ai une impression de demi sommeil la moitié de la nuit ) , mais je n'ai qu'une dizaine de mouvements périodiques par heure , par contre sur 435 minutes de sommeil , je n'ai que 33 minutes en stade 3+4 ce qui me paraît très peu ; j'ai 243 m en stade 3 et 116 en sommeil paradoxal et 42 en stade 1 .
Les réveils et micro réveils sont de 7 par heure .
Pourquoi si peu de sommeil profond?
Le sifrol est il adapté ?
Le médecin m'a proposé le patch Neupro mais comme je suis allergique aux sparadraps je n'ai pas envie d'essayer .
J'ai parfois envie d'arretter le Sifrol pour voir , faut il diminuer progressivement ?
Le Valium peut il expliquer le peu de sommeil profond ?
J'ai un enregistrement fait quand je ne prenais pas de Sifrol et j'avais 5,5 mouvements par heure , je me demande vraiment si le Sifrol est adapté pour moi .
J'ai sommeil toute la journée , la plupart du temps ,que faire ?
Merci pour votre aide .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Intérêt du Sifrol   Mer 3 Avr 2013 - 12:08

Votre sommeil est léger mais continu. Peu du sommeil lent profond peut donner une impression d'un sommeil léger. La diminution du sommeil lent profond est un conséquent de la prise de valium et je vous encourage de continuer votre sevrage. Les mouvements des jambes semblent contrôles bien qu'il n'est pas clair si oui ou non c'est l'effet du Sifrol (10 mouvements par heure c'est peu). Il faut savoir que les mouvements des jambes varient de nuit en nuit et aussi dépend le type d'enregistrement: les deux explorations du sommeil ont été faits par la même équipe?

Il faut en parler avec votre médecin prescripteur concernant votre somnolence diurne: une somnolence est un des effets secondaires connus du Sifrol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Nathina



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Intérêt du Sifrol   Mer 3 Avr 2013 - 13:58

MORPHEE a écrit:
Votre sommeil est léger mais continu. Peu du sommeil lent profond peut donner une impression d'un sommeil léger. La diminution du sommeil lent profond est un conséquent de la prise de valium et je vous encourage de continuer votre sevrage. Les mouvements des jambes semblent contrôles bien qu'il n'est pas clair si oui ou non c'est l'effet du Sifrol (10 mouvements par heure c'est peu). Il faut savoir que les mouvements des jambes varient de nuit en nuit et aussi dépend le type d'enregistrement: les deux explorations du sommeil ont été faits par la même équipe?

Il faut en parler avec votre médecin prescripteur concernant votre somnolence diurne: une somnolence est un des effets secondaires connus du Sifrol.

Merci pour votre réponse , non les enregistrements n'ont pas été faits dans le même centre du sommeil , et le médecin a été étonné du dernier enregistrement avec un nombre de mouvements presque normal .
J'ai déjà beaucoup diminue le Sifrol , je prenais 0,7 et maintenant 0,18 , pour le Valium je continue la diminution , je suis à 5 gouttes , je fais des diminutions de maximum 10% de la dose en cours , est ce bien ?
Le Sifrol est le seul médicament qui m'ait aidée , le médecin du sommeil m'a proposé le patch Neupro mais j'ai peur de la somnolence avec ce patch , ( on ne doit pas conduire en l'utilisant )
Je voudrais bien arriver au bout du sevrage mais j'ai calculé qu'il me faut encore 1 an en diminuant de 10% de la dose en cours , c'est long!
J'essaye de prendre du fer en plus de celui qui est dans mes compléments alimentaires , il y a des médecins qui disent qu'il faut avoir plus de fer que la normale pour d' avoir assez dans le cerveau .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Intérêt du Sifrol   Jeu 11 Avr 2013 - 10:14

Vous prenez actuellement un petit dose de Sifrol et vous êtes en pleine diminution de votre valium - félicitations. Il ne faut pas aller trop vite à mon avis. Oui, devant les résultats de votre PSG arrêtez votre Sifrol (vous pouvez le stopper du jour au lendemain car vous êtes à 0,18) pour voir ce qui se passe sur le plan de qualité du sommeil - mais il pas en prendre pendant une mois et ça en dehors des diminutions de Valium, sinon vous allez avoir mal à faire la différence entre les modifications du au sevrage de Sifrol et la diminution progressive de votre Valium. Parlez-en à votre medecin pour avoir ses conseils, e tenez-nous au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Nathina



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Sifrol   Jeu 11 Avr 2013 - 10:35

Merci , finalement j'ai essaye de prendre 1/2 Sifrol et j'avais des brûlures dans les jambes et j'ai eu un tres mauvais sommeil , j'ai tenu 2 jours et repris le Sifrol , et ensuite dormant toujours tres mal j'ai pris hier soir 1 Sifrol et 1/2 et j'ai eu une nuit correcte et sans brûlures .
J'ai l'impression qu'il y'a des paliers difficiles dans le sevrage du Valium car ma dernière diminution d'une demi goutte a été tres difficile , et c'est vrai que j'ai essaye de diminuer le Sifrol en même temps donc grande confusion pour savoir ce qui se passe !!
Mais comme vous me l'aviez dit , en diminuant le Valium j'ai peut être besoin de plus de Sifrol ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zefora



Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Intérêt du Sifrol   Jeu 11 Avr 2013 - 11:52

Je ne peux pas vous aider au sujet du Valium, je ne l'ai pas expérimenté. Ou alors que très occasionnellement.
Par-contre, le Sifrol au bout d'un certain temps perd de son efficacité chez certaines personnes, d'où l'obligation de l'augmenter.
Je vous souhaite de ne pas devoir le faire, c'est toujours un moment difficile quand il faut passer à la dose supérieure. Pas le fait de l'augmenter, ce qui soulage plutôt, mais le fait de se demander si c'est le bon moment et de supporter les crises en attendant la nouvelle prescription.
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Intérêt du Sifrol   Ven 19 Avr 2013 - 10:49

Au moment de diminuer le Sifrol les brûlures des jambes sont de retour: ça fait vraiment SJSR. Il arrive que certains ont des impatiences le soir mais pas de mouvements la nuit, ou que de temps en temps - qui explique la différence entre les 2 enregistrements.

Un sevrage des benzodiazépines permets de retrouver une architecture du sommeil normale, donc il vaut la peine d'en faire, mais avec un peu de Sifrol dans votre cas. Parlez-en à votre médecin prescripteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Intérêt du Sifrol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intérêt du Sifrol
» retraite de guérison intérieure
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» sites intéressants pour toutes les disciplines
» Le site photovni.free un site intéressant avec des documents importants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Syndrome des jambes sans repos-
Sauter vers: