Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Je commence une restriction du temps passé au lit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Mar 26 Mar 2013 - 11:09

L'anxiété étant souvent impliquée dans un mauvais sommeil, il paraît en effet très utile de travailler sur sa gestion en même temps qu'on suit les bons conseils d'hygiène de sommeil.
Enfin, grand merci à Jacoulm pour la pertinence de ses conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Mar 26 Mar 2013 - 11:34

Bonjour,

Merci pour votre soutien; je regarde l'heure dans la pièce où je vais quand je me lève du fait que je constate que je ne me suis pas endormie au bout d'un certain temps.

La nuit dernière je me suis endormie sans problèmes et sans rien prendre. Sans doute la pression du manque de sommeil mais du coup je me suis rendue compte que je pouvais redormir normalement et ça c'est très important pour retrouver confiance.

Hier soir contrairement à la nuit d'avant je me suis couchée quand je me suis surprise à m'endormir spontanément en regardant la télé assise et je n'ai pas attendu l'heure fixée ( minuit). Je me suis endormie assez rapidement. Ce matin je me suis rendormie ( je n'avais pas mis le réveil hier soir) après m'être réveillée vers 5h30 alors que je pensais que c'était mort car il devait être pas loin de 7h ( camion poubelle dans la rue qui passe un peu avant et que j'ai entendu). Le fait de me rendormir ce matin alors que ça ne m'étais plus arrivé depuis que j'ai des insomnies est génial pour moi car ce matin je n'étais plus sous la pression du manque de sommeil ce qui me démontre que je peux réussir à redormir normalement. A moi de réussir à capitaliser cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Mar 26 Mar 2013 - 11:37

Merci aussi à Morphée, c'est important pour nous qui postons des messages de savoir qu'ils sont lus par des personnes du réseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Dim 14 Avr 2013 - 15:05

Bonjour,
Ce petit message pour vous donner des nouvelles.
J'ai réussi a retrouver un sommeil satisfaisant en me disant que si je ne dormais pas ce n'étais pas grave, que de toutes façons quand je serai vraiment fatiguée je m'endormirai, que j'ai déjà passé une nuit avec 1h30 de sommeil et que ça ne m'a pas empêcher de fonctionner normalement, que si je suis trop fatiguée le lendemain je ferai une sieste. Et le plus important : je ne regarde plus du tout l'heure quand je me réveille ou me lève pour aller aux toilettes. En un mot je n'ai plus mis mon sommeil au centre de ma vie et ça marche. Je me sens encore déstabilisée parfois si par exemple je me réveille et que je mets du temps à me rendormir mais à chaque fois le lendemain au coucher je me redis : ce n'est pas grave si je ne dors pas ....

Par contre j'ai une question : la nuit dernière et la nuit d'avant pendant l'endormissement ou le début du sommeil léger ( ça me l'a fait une fois la nuit d'avant et 2 fois la nuit dernière) je me suis sentie soudainement, brusquement ramenée en état d'éveil comme si par exemple j'étais en danger et qu'il fallait que je reste éveillée ou alors comme si le sommeil présentait un danger, c'était aussi soudain et brusque que lorsqu'on a l'impression de tomber; en même temps je me suis sentie oppressée, anxieuse mais sans référence à quelque chose de précis. Je me suis ensuite rendormie sans problème en me disant que je n'avais aucune raison d'être anxieuse ou angoissée.
Je précise que ça ne m'est arrivé qu'en début de nuit et que je ne suis pas du tout anxieuse en ce moment
Cela m'arrivait assez souvent au début de ma période d'insomnie et ça avait complètement disparu.

S'agit-il d'hallucination hypnagogique ?
Ai-je pensé sans m'en souvenir à quelque chose qui m'a angoissée et a coupé l'endormissement ou le début du sommeil ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Dim 14 Avr 2013 - 15:09

En fait cette sortie soudaine de l'endormissement ressemble à sursaut d'endormissement mais sans contractions msculaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Jeu 18 Avr 2013 - 10:03

Quand l'endormissement "dure" un peu trop longtemps, il arrive que la transition "cahote" un petit peu, et que des éléments du stade d'après interfèrent avec le stade d'avant. C'est le cas des hallucinations, dites hypnagogiques à l'endormissement, et hypnopompiques au réveil. Rien de grave, le fait de reculer un peu l'heure de coucher augmente la pression de sommeil et accélère la transition...

Il peut également arriver que l'ancienne habitude d'avoir un endormissement problématique ait laissé quelques traces, un peu floues, et que ces réminiscences resurgissent au moment de votre endormissement. Comme vous l'expliquez très bien, votre état d'éveil vous permet alors de raisonner à nouveau, et le fait de vous rappeler que vous "n'avez aucune raison d'être anxieuse ou angoissée" vous permet de vous rendormir!

Bravo pour votre ténacité, cela a fini par porter ses fruits! Capitaliser vos réussites, relativiser, ne plus regarder l'heure (merci Yahn) pour ne plus mettre le sommeil et ses aléas au centre de votre vie, c'est précisément ce qui signe et favorise à la fois un bon sommeil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Jeu 18 Avr 2013 - 15:02

C'est vrai que l'habitude d'avoir un endormissement problématique laisse des traces.
Je suis encore très facilement perturbée dès que je mets par exemple une nuit un peu plus longtemps à m'endormir alors que ça arrive à tout le monde; ça réveille mon anxiété de "performance". Par exemple hier soir alors que je commençais à m'endormir je me suis dit " tiens ton endormissement dure longtemps, tu n'es pas encore en train de dormir" et du coup je n'arrivais plus du tout à m'endormir. Je me suis levée et j'ai fait le constat que je n'avais plus envie de dormir, j'ai commencé par me dire "ah là, là tu n'as pas envie de dormir, c'est grave et ensuite je me suis raisonnée en me disant, " tu n'as pas envie de dormir et alors ? ce n'est pas un problème, demain tu dormiras" et bien entendu je me suis endormie.

Je me demande combien de temps je vais rester "fragile" et et combien de temps il me faudra pour réussir à regagner une totale confiance dans mon sommeil sans ne plus jamais me poser de question comme avant. Je me laisse encore trop facilement déstabiliser.
Pendant un peu plus 2 semaines j'avais repris un rythme de sommeil normal (pratiquement) sans problèmes et depuis 1 semaine il y a eu plus de ratées mais rien de dramatique car j'ai quand même réussi à m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloute



Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Jeu 25 Avr 2013 - 9:31

Bonjour Odayakana,

Je vis la même chose que vous, insomnie d'endormissement, et ça depuis le début de mes insomnies qui date de fin août dernier.
Avec les médecins nous avont conclu que ces insomnies étaient du à la prise en yoyo de mon anxiolitique et l'arrêt brutal, puis j'ai recommencé l'effet yoyo jusqu'à fin janvier où là j'ai décidé de tout arrêter mais trop rapidement. un bon mois 1/2 d'insomnies sèvères à supporter! Ensuite ça c'est arrangé, les nuits d'1h de sommeil que je faisais pratiquement une nuit sur deux, sur trois ce sont espacés, mes nuits ce sont rallongé, je suis arrivé à faire des nuits complètes 5 ou 6 jours d'affilés, mais depuis 2 semaines petite rechute, pas pire que pendant le sevrage heureusement, mais je constate que mon endormissement reste trés fragile, je n'ai plus cette boule au ventre le soir pourtant, pas d'anxiété au couché, dès que je commence à somnoler sur le canapé je file me coucher et si la pression du sommeil est forte je m'endors dans les minutes qui viennent mais si au bout de 10min je constate que je suis encore réveillé là je fais comme vous, me réveille encore plus à penser que je ne dors pas, que c'est fichu.... du coup je me relève et je constate que en m'allongeant sur le canapé, sous une couverture, lumière éteinte et bien souvent je m'endors tout de suite, je me réveille en général 1h aprés et je vais me recoucher dans mon lit où je me rendors sans soucis! Je pense que je suis faché avec mon lit, je fais trop le lien avec tous ces mois horrible d'insomnie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Je commence une restriction du temps passé au lit   Jeu 2 Mai 2013 - 11:45

Il est vrai que le fait d'avoir longtemps expérimenté de mauvaises nuits peut maintenir la difficulté. En effet, quand on n'a pas de problème de sommeil, c'est bien souvent le simple fait d'aller au lit qui déclenche l'endormissement; inversement quand on a l'habitude d'insomnie répétées, le fait d'aller au lit entraîne un conditionnement "à l'envers", ce qui fait qu'on risque fort de revenir à un éveil alors même qu'on était prêt à s'endormir...

C'est pourquoi vous avez tout à fait raison de vous relever quand vous pressentez que l'endormissement ne viendra pas. Ce temps est variable d'une personne à l'autre, c'est le temps avant lequel chacun trouve acceptable et normal de ne pas s'endormir.

C'est enfin aussi la raison pour laquelle on préconise aux insomniaques chroniques de réserver leur lit au sommeil, (et de ne rien y faire d'autre) de façon à ce qu'ils associent de façon très étroite leur lit au fait de dormir. "Je suis au lit" devient alors synonyme de "je dors".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Je commence une restriction du temps passé au lit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ma thérapie : restriction du temps passé au lit (témoignage)
» technique de restriction du temps passé au lit...
» Extrait de "Krishna", "Réveil des temps passés"
» Restriction du temps passé au lit: mise en place
» Les valeurs d'emploi des temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: