Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Douleurs en journée et SJSR

Aller en bas 
AuteurMessage
chriquentoine



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Douleurs en journée et SJSR   Dim 17 Fév 2013 - 14:10

Bonjour,

J'ai été diagnostiqué il y a un an du SJSR suite à une polysomno (réalisée en dehors de toute prise de médicament) mais le neurologue refuse de me prescrire du Sifrol car il dit qu'il n'a pas le droit. il m'a prescrit du Ixprim (tramadol+paracétamol) le soir avant de me coucher et cela ne me semble pas hyper efficace mais calme bien les douleurs. Avant ce diagnostic, j'avais des problèmes de douleurs permanente dans les jambes et les bras avec des sensations à brûlures ou picotement. Le premier diagnostic après une batterie complète d'analyse (réalisé il y a 4 ans) était que je n'avais rien d'anormal et par exclusion, mon médecin m'a orienté vers la fribomyalgie. mais les symptomes ,ne sont pas caractéristiques de cette maladie car je n'ai pas forcémment mal au touché des points douloureux caractéristiques. J'ai eu un traitement par antidépresseur (deroxat) qui à assez bien répondu au niveau douleurs mais beaucoup plus de mouvement la nuit donc moins de douleurs mais très fatigué. J'ai arrêté le deroxat et me contente de valériane + basilic + zincum métallicum avant de me coucher. Je me sens un peu moins fatigué mais par contre les douleurs sont revenus en permanence avec des sensations de picotement et de sortes de crampes en journée. Je réponds beaucoup moins bien à l'exercice physique et je n'arrive plus à courir (j'arrivais à courir 10 km avec des courbatures soutenable). Est ce que le SJSR peut être responsable d'une perte d'efficacité musculaire et de plus de crampes et courbature. L’arrêt de deroxat a aussi améliorer les tressautements et fasciculations mais j'en ai encore pas mal et j'ai sans arret cette sensation de chose "qui rampe" sous ma peau derriere les cuisses et encore l'impression que mes muscle sont en permanence entrain de réaliser des micro contraction.(je sens comme une pulsation dans mes membres inférieur)
Est il possible que le SJSR ne suffise pas à expliquer ces symptomes?
connaissez vous des neurologues compétents dans le traitement du SJSR en Vendée? (mon diagnostic a été fait à l'hopital de niort à leur clinique du sommeil mais cela fait loin de mon domicile et il n'y a plus de suivi)

Merci de me donner votre avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14794
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Douleurs en journée et SJSR   Mer 20 Fév 2013 - 12:40

Compliqué... un SJSR doit répondre aux critères suivants:

  • un besoin impératif de bouger les membres, causé par des sensations désagréables ou inconfortables dans les jambes
  • les sensations qui apparaissant ou s'aggravant lors des périodes de repos ou d'inactivité, particulièrement dans la position allongée ou assise
  • une aggravation le soir ou la nuit
  • un soulagement partiel ou total par le mouvement


Si le diagnostic reste incertain on cherche aussi
  • Les antecedants familiaux de SJSR (présents dans plus de 60% des cas si forme primaire)
  • un réponse positive aux traitements dopaminergiques
  • la présence de mouvements périodiques des membres pendant l’éveil et le sommeil


Chez vous les symptômes sont atypiques, et le fait que vous avez constaté une diminution de force musculaire ne va pas dans le sens d'un SJSR. Je n'ai pas compris si les symptomes sont aggravés le soir ou pas. Avez vous fait un EMG (electromyogramme)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
chriquentoine



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Douleurs en journée et SJSR   Mer 20 Fév 2013 - 22:39

Bonsoir,

J'ai fait une polysomno où il a été constaté des mouvements périodiques. le neurologue de la clinique du sommeil de Niort à confirmer un SJSR mais m'à indiqué que l'impact sur mon sommeil profond était limité et le test de somnolence en journée n'a pas révélé de vrai état de somnolence (la latence de l'endormissement lors des "sieste forcée" étant trop longue). Mon asthénie ne peut donc pas être qualifiée d'état de somnolence (mon asthénie profonde etait la source de ma consultation à la clinique du sommeil).
Les symptômes actuels ne s'aggravent pas beaucoup le soir et les mouvements involontaire n'ont lieu qu'au coucher au moment de l'endormissement .J'arrive à rester assis sur une chaise sans être obligé de me lever toute les 5 minutes. la nuit les douleurs ne me réveillent pas et ne sont pas plus prononcées que le jour. ce sont plus les mouvements qui gênent mon endormissement.
Les douleurs sont présentes de manière plus prononcée en état statique debout. la marche soulage un peu mais douleur mais est douloureuse comme quand on a de grosse courbatures.

Je ne pas fait d'EMG mais je vais prendre rendez vous chez un neurologue suite à un rendez vous avec mon généraliste ce soir;
Il me demande de reprendre le deroxat (que j'ai arreté il y a un mois) pour voir si les douleurs diminue et pense qu'il faut mieux attendre le diagnostic du neurologue pour me lancer dans un essai de sifrol .Il est persuadé que c'est l'arret de l’antidépresseur qui est la cause de la forte augmentation des douleurs même si je suis complètement sevré. Je prenait du deroxat dans le cadre du traitement de douleurs neuropathiques chronique que l'on a classé dans la boite "fibromyalgie" faute de savoir mieux l'étiqueter;De toute manière le diagnostic n'étant pas clairement en faveur d'un SJSR lourd, je pense qu'il a raison de me faire attendre des examens plus poussés en neurologie.

Qu'en pensez vous?

Merci de votre écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14794
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Douleurs en journée et SJSR   Ven 22 Fév 2013 - 15:02

Complexe. Les tests de sieste sont fait afin d'écarter une somnolence pathologique, soit dans le cadre d'un sommeil très fragmenté (sécondaire à un sydnrome d'apnées du sommeil ou un syndrome des mouvements périodiques des jambes) soit dans le cadre d'une hypersomnie rare. Dans votre cas il semble qu'on a pu écarter une somnolence pathologique, donc le sommeil ne va trop mal. Votre diagnostic reste un peu flou - les douleurs sont en régle générale aggravés par la position allongée ou assise, et améliorés par le fait d'être debout, et surtout de marcher. Une consultation avec un neurologue me semble-t-il une excellente idée.

Les mouvements périodiques des jambes ne sont pas toujours liées aux impatiences le soir, et de tout maniéré, s'ils e fragmentent pas trop le sommeil ne nécessite pas un traitement d'office. Il est important d'écarter une cause 'secondaire' et c'est pour cela que votre médecin du sommeil vous avez prescrit un bilan sanguin et (ça dépend l'examen neurologique) un EMG. Les causes souvent retrouvés sont une carence en fer ou un traitement par antidépresseur. Bon courage et tenez-nous au courant des résultats de votre consultation avec le neurologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Douleurs en journée et SJSR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douleurs en journée et SJSR
» journées portes ouvertes
» douleurs dentaires
» Le 5 octobre, c'est la journée mondiale des enseignants
» Une journée gachée!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Syndrome des jambes sans repos-
Sauter vers: