Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sésame67



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/02/2013

MessageSujet: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Dim 3 Fév 2013 - 7:24

Bonjour,

Après un chômage de longue durée j'ai retrouvé du travail a temps tres partiel et mal payee avec toutefois des regrets car certaines conditions me deplaisent et sur le plan moral je n'aime pas ce qui se passe sur mon lieu de travail, or je suis quelqu'un qui a beaucoup d'éthique, hélas il n'y a rien a faire pour changer la situation, même si cela changeait je n'aimerai pas ce travail (sans remettre en question mon orientation professionnelle ). Voila pour le contexte.
Pour le problème, enfant j'ai eu des difficultés a m'endormir tres jeune, je pensais que le lendemain j'aurai des problèmes a l'école si je ne dormais pas, des mauvaises notes et par conséquent je ne dormais pas. Des 17h l'angoisse terrible arrivait de ne pas dormir, si bien que par association je me suis mise a détester les dessins animés de cet horaire, pour vous dire a quel point l'anticipation est forte. Le problème a disparu, puis j'ai eu plusieurs années avec hypersomnie et fatigue même quand je dormais 12 h. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, je dors 8h environ, parfois j'aimerai dormir plus et je ne fais plus de sieste. Mais les insomnies de mon enfance sont revenues : si je dois travailler le matin je ne m'endors qu'une heure avant de me réveiller. Au travail, cet emploi que j'ai mis si longtemps a trouver ... les collègues me font des remarques sur mon état, ce qui aggrave mon insomnie et j'ai peur de faire des erreurs. Au travail de part mon emploi je suis obligée d'afficher un air invulnérable et hyper équilibrée, c'est donc encore PIRE. C'est comme si ce problème soulignait que je suis "incompétents" alors que non !! J'ai fait un travail sur moi pendant 10 ans, puis mon therapeute m'a lâché. Je ne veux plus retourner le voir d'ailleurs cela ne sert a rien. J'ai un tempérament obsessionnel qui ne partira pas. Nous sommes samedi enfin dimanche maintenant et par anticipation cette insomnie se présente 1jour plus tot. J'ai tout essayer : supprimer le cafe, faire de l'exerfice physique dans la journée, prendre des plantes, relaxation, lecture, se lever et faire quelque chose d'inintéressant en attendant, prendre de la melatonine, changer de position, boire des tisanes, me coucher plus tard ou plus tot ... rien ne marche je suis bloquée en mode "je n'accepte pas, la situation est innacceptable, des gens dont je m'occupe souffrent a mon travail et on fait comme si c'etait normal, les conditions sont inhumaines mais légales." C'est comme être attaché a une chaise avec les yeux constamment ouverts la dessus. Quand bien même leur situation deviendrait plus humaine il resterait une misere atroce. Le seul moyenne pour travailler la bas serait un positivisme-deni avec forte resignation, quelque chose de l'attente passive et ainsi violente.
Bref la prochaine nuit je dois dormir car j'ai besoin de ce travail, malgré tout.

Je ne sais plus quoi faire, je ne veux pas de somnifere il m'est arrive d'en prendre autrefois, sans effet certaines nuits et donc je ne peux pas être en plus abrutie pendant la journée.


S'il vous plait et merci c'est tres important.
ps . les phrases sur le lâcher prise ne fonctionnent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odayakana



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Dim 3 Fév 2013 - 10:45

Bonjour,

Je comprends bien ton dilemme concernant ton travail et le fait que tu ne puisses pas le lâcher car tu es resté longtemps au chômage, ça doit être très angoissant. Qu'est-ce qui est le plus angoissant : ce travail ou le laisser tomber ? car peut-être va tu devoir faire un choix. Tu peux aussi chercher un autre travail ce qui te permettras de supporter plus facilement celui que tu as et c'est toujours plus facile de trouver un emploi quand on en a déjà un.
Je ne crois pas que tes collègues vont te trouver incompétent car tu as une tête de quelqu'un qui a mal dormi.
Tu as raison de ne pas prendre de somnifères car ils ne vont pas régler les problèmes qui sont dans ta tête.
Je comprends ce qu'est l'angoisse de l'insomnie comme le montre mon dernier post.
Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmotte21

avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Dim 3 Fév 2013 - 22:42

Coucou Sésame67,

Je suis tout à fait d'accord avec Odayakana : il est plus facile de trouver un nouveau (éventuellement deuxième) travail maintenant que tu en as un, et ce nouveau travail sera pour une vie meilleure. Tu parles de ton tempérament obsessionnel, ne serais-tu pas trop dure avec toi-même ? Et si tu étais plutôt sensible aux injustices qui se passent sur ton lieu de travail actuel et que tu ne seras jamais suffisamment abrutie pour ce poste (ni un trop similaire) ? Envisagerais-tu éventuellement quand-même de changer d'orientation professionnelle ?
Pour ce qui est d'un appoint en médicaments, le plus important me semble de ne pas en prendre régulièrement, peut-être plutôt un léger calmant qu'un somnifère. Qu'en dit ton médecin traîtant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Mar 5 Fév 2013 - 11:32

On voit bien le cercle vicieux du sommeil perturbé par les difficultés de la journée, et de la difficulté à mobiliser ses ressources pour y faire face à cause du mauvais sommeil...

Pour le sommeil, il est souvent éreintant... et inefficace de faire se succéder les différentes techniques correspondant aux différents paramètres en cause. Les raisons qui viennent empêcher ou altérer le sommeil sont multiples et se combinent, il est donc difficile d'améliorer le sommeil juste en apprenant à se détendre, (c'est bien mais ca ne suffit pas forcément), ou juste en supprimant le café, (idem), ou en faisant du sport (excellent aussi, mais pas toujours suffisant...)

De plus, une légère amélioration peut facilement passer inaperçue si les problèmes de la journée prennent le dessus, et là adieu les bénéfices, on lâche donc les efforts et tout recommence ...avec en prime le sentiment que rien ne marche!

Bien classique est l'insomnie entretenue par l'anxiété de performance: plus je cherche à bien dormir, pour bien fonctionner le lendemain, plus la pression est grande et vient s'opposer à l'endormissement (qui suppose à l'inverse relâchement et abandon). Il est vrai que c'est précisément parce que leur sommeil n'est pas un sujet de préoccupation que les gens qui n'ont pas de problème de sommeil dorment bien.

Peut-être le fait de suivre quelques "simples" conseils d'hygiène de sommeil (horaires de lever réguliers, activité physique et bonne exposition à la lumière du jour surtout le matin, suppression du café et autres excitants, transition entre journée et coucher avec des activités calmes et plaisantes, suppression des écrans le soir à cause de la lumière qui retarde l'endormissement) vous donnera le minimum requis pour focaliser votre énergie sur les soucis liés à votre travail.
On peut les appliquer de façon très rigoureuse (c'est aussi efficace que difficile) ou de façon plus souple si le problème n'est pas au premier plan, mais dans tous les cas, ce qui compte est de tenir dans le temps.
Vous trouverez d'autres explications sur notre site en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
sésame67



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/02/2013

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Lun 11 Fév 2013 - 5:01

Bonjour aux personnes qui m'oxnt répondu et merci beaucoup. Pendant la semaine j'ai lu avec attention vos messages quelques peu reconfortants et donnant un peu d'espoir. Je me suis demandée si compte tenu que la semaine précédente j'avais réussi a lâcher prise vers 4 h du matin en me répétant que "je m'en fou d'etre performante au travail, je m'en fou !!" j'allais réussir a mieux dormir cette fois .. et ben non
Pas fait de sport la veille mais comme l'a expliqué morphee ce n'est pas forcément en lien ... la semaine derniere j'avais eu une nuit blanche en plus donc peut etre que j'etais plus fatiguée et donc je me suis endormie un peu mieux.. J'ai pas fait de sport car j'ai pensé que ma journée ne devait pas tourner autour de la préparation de ma nuit !
Pour ce qui est des écrans il est possible que cela ait un effet mais changer mes habitudes a un effet encore pire. Je m'endors souvent après la télé puis après avoir regardé mon téléphone portable (surf) si je ne le fais pas je ne dors pas... parfois je m'endors avec le téléphone dans la main. J'ai raté au moins 15 endormissements a chaque fois j'ai ressenti un soubressaut du genre "il m'arrive quelque chose !" Comme si m'endormir devenait source d'angoisse parce que cela me fait lâcher prise par rapport a ma colère. J'ai essayé de ne pas regarder l'heure et j'ai trouvé que c'etait pire puisque j'ai broyé eu noir en pensant qu'il etait déjà le matin, pendant toute la nuit. J'ai failli au moins 5 fois m'endormir en lisant, mais cela ne marche pas car la position de convient pas. Si je prends une position complètement allongée pour lire je ne m'endors pas par contre. SUPER LOGIQUE. Comme si je ne pouvais m'endormir que dans une situation incompatible avec l'endormissement et que quand tout devrait etre réunit pour que je dorme, je ne dors pas. La relaxation m'a aussi enervee cette nuit. Je n'arrivais pas a etre convaincue. J'ai aussi eu dés problèmes digestifs.
Le fait de ne pas dormir contamine mon humeur au travail, et mon ressenti des personnes ... parce que je ne dors pas acause de ce boulot, je le déteste ENCORE PLUS. Durant ces nuits je ressens une tristesse intense, je me sens seule et isolée
Je ne vois qu'une seule solution changer le rythme de mes nuits en semaine. Je ne sais pas comment je vais faire car j'ai besoin de mes 9h de sommeil et j'aime dormir tres tard le matin. Cela va etre horrible car je sais que je supporte pas de ne pas pouvoir dormir en journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sésame67



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/02/2013

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Jeu 14 Fév 2013 - 7:26

Bonjour, le problème continu ( s'aggrave puisque je perds confiance ) je pense donc essayer d'une part de me lever a heure fixe (7h) et d'autre part je souhaiterais décalée l'horaire d'endormissement qui est 1h je souhaiterais l'avancer progressivement est-ce possibles ou bien faut il que je fasse la technique de restriction dutemps passé au lit ( qui sera trop dur pour moi car j''ai besoin de 9h de sommeil et non pas 6h..


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14051
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."   Ven 15 Fév 2013 - 15:24

Il est très difficile d'avancer son heure de coucher si on n'est pas en manque de sommeil. Nous alternons en effet le sommeil et l'éveil selon une rythmicité programmée par notre horloge biologique, et c'est la pression de sommeil qui aide à avancer cette alternance en permettant de s'endormir plus tôt que d'habitude.

Parmi les éléments qui peuvent modifier une rythmicité établie, le plus puissant est la lumière: une forte intensité lumineuse le matin va tirer la période de propension au sommeil et donc l'endormissement vers le tôt;, alors qu'une lumière le soir va les reculer; il faut ainsi favoriser l'exposition à la lumière du jour le matin, et en revanche proscrire tout écran le soir (télévision, ordinateur, téléphone portable). La lumière des écrans (que l'on regarde, contrairement à un éclairage indirect) donne si c'est en fin de journée l'information à notre horloge de reculer l'endormissement. Il est donc logique que votre coucher reste problématique si celui-ci est systématiquement précédé d'une période de surf sur un écran...

Peut-être avez-vous la possibilité de "couper" votre sommeil en deux morceaux (comme dans les pays où on fait la sieste) de façon à récupérer en journée le manque de sommeil provoqué par votre coucher tardif conjugué à un réveil tôt le matin ? Vous pourriez remplir un agenda de sommeil, téléchargeable sur notre site, en bas à droite de la page d'accueil, sur lequel vous pourrez visualiser vos périodes de sommeil, et vérifier leur bonne régularité.
C'est en effet la régularité des horaires qui garantit la bonne qualité du sommeil.
Favorisez aussi l'activité physique, excellente pour le sommeil et pour la bonne rythmicité, ne vous privez pas de ces bonnes habitudes d'hygiène de sommeil, c'est au contraire bien pendant la journée que se prépare notre sommeil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie "si je ne dors pas, demain ..."
» Insomnie (dormir entre 1h30 et 4h par nuit) & Anxiété & RTPL
» Insomnie Chronique
» Insomnie = coeur à coeur avec Jésus
» insomnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: